Israël sous la férule du parti arabo-israélien

Existait au début une constellation de petits partis politiques au sein de la population arabo-islamique d’Israël, allant du plus radical au plus émancipé. Ceux qui cherchaient à s’intégrer, même s’ils nourrissaient des ressentiments avérés envers l’État juif et le sionisme en particulier, avaient activement contribué dans son élaboration, dans le sens que cela pouvait les aider à améliorer leurs conditions. Ils s’étaient donc incorporés dans les partis gouvernementaux, soit au parti du Likoud, parti travailliste et aussi et surtout dans la Gauche politique israélienne.

Récemment, ces groupes ont décidé de ne plus jouer le jeu de l’État d’Israël, mais plutôt de lui mettre les bâtons dans les roues… Et cela a non seulement été une arme efficace, mais a eu un effet terrible sur la constitution d’un gouvernement équilibré en Israël, plafonnant en trois scrutins en une année.

Tous les partis arabo-israéliens se sont ligués pour ne former qu’un seul, nanti d’une liste inépuisable de projets, dont la majorité cible la perte des identifiants juifs de l’État d’Israël et œuvre pour la création d’un État pour tous ses citoyens – donc, la fin d’un État juif et la prospection de l’établissement d’un État judéo-islamique.

Et en effet, si les partis les plus solides ont du mal à obtenir suffisamment de voix pour mieux s’affirmer, c’est que ces voix les ont quittés pour joindre le parti arabo-islamiste… afin de torpiller la création d’un gouvernement et d’en soustraire des concessions cruciales pour l’État juif. La démocratie aidant, la loi les favorise et leur permet même d’exercer en qualité d’anti-Israéliens virulents au sein du Parlement.

C’est cependant une victoire à la Pyrrhus. En adoptant cette initiative qui semble à première vue favorable aux Arabes d’Israël, elle ne manque pas de les démarquer, de les isoler et d’empêcher de les incorporer dans tout gouvernement. Nous avons vu comment Gantz, du parti Bleu-Blanc, s’en est finalement écarté, et il ne fait aucun doute que le parti de la Droite politique a depuis longtemps mis une croix dessus.

Le parti arabo-israélien se sentira bien isolé en dépit de sa victoire sur les partis principaux et majoritaires et n’obtiendra rien de son prétendu succès. Il sera mis au ban, se verra complètement ignoré et ses doléances passeront au second plan ou alors seront complètement démises.

Mais cela doit en tous les cas sonner l’alarme à l’État d’Israël qui va devoir trouver une solution pour évincer cette menace grossissante au sein d’une démocratie absurde qui risque de devenir son tombeau.

Notez bien ceci : si Israël n’est un petit modèle de ce qu’il adviendra des pays occidentaux et des USA, avec leur population arabo-islamique en marche d’expansion… le ravage que cela causera dans tous ces continents sera irréparable…

Le risque existe et si les pays d’Occident n’assimilent pas les portées de la démocratie sur les minorités en voie de devenir des majorités… c’est le gouffre qui s’ouvre lentement sous leurs pas.

Thérèse Zrihen-Dvir

http://theresedvir.com/ (Copier coller sur google chrome)

https://theresezrihendvir.wordpress.com/

 

image_pdfimage_print

16 Commentaires

  1. Oui et comme vous le décrivez bien ils se sont ralliés avec le soutien d’une bande de masos impénitents autour d »une seule bannière arabisante. Espérons que leurs contradictions en ressortent encore plus évidentes . Ce sera le meilleur moyen de ces voir s’éclipser.

  2. « Tous les partis arabo-israéliens se sont ligués pour ne former qu’un seul »
    il ne sont pas idiots ces arabes là !
    et quand on leur proposera d’entrer au gouvernement pour remplacer netannyahou, ils accepteront , non?

  3. Exactement tout ce que je venais de penser en décortiquant les résultats suite à un article relatant du scrutin. Les israéliens finiront eux aussi par avoir vitalement besoin de se débarrasser de leurs arabes de l’intérieur. C’est toujours le même scénario…

  4. Merci Thérèse pour cette analyse géopolitique irréfutable. Ce danger d’infiltration arabo-musulmane et coranique menace Israël, seul pays démocratique du MO. La Knesset est le cœur du lieu politique où se décident à l’unanimité l’avenir du pays et des juifs qui y vivent. Tous les pays démocratiques européens et américains sont menacés par cette ingérence islamique et barbare, La même barbarie qui a détruit les civilisations de Rome et d’Athènes. Les israéliens avisés savent qu’ils ne laisseront jamais leur État se disloquer par ses ennemis de l’intérieur. Ils connaissent trop Bien leurs valeurs pour pouvoir contrer, par tous les moyens, les desseins de ces 16 élus auto destructeurs et haineux.

    • Les Turcs n’ont pas détruit la civilisation grecque même s’il n’en ont pas été très loin, les Perses zoroastriens encore moins. Les Germains et les Huns qui ont précipité la chute de l’Empire romain (qui était entré tout seul en décadence, comme tous les empires finissent par le faire) n’étaient pas musulmans.

  5. Quelqu’un peut-il expliquer à Sainte-Thérèse du Peuple Elu que nous sommes en France, que nous nous occupons des problèmes qu’il y a en France ?

    • vous auriez dut lire l’article jusqu’au bout, il synthétise bien ce que sera la France avec une population maghrébine exponentielle, alors oui la France est concernée au premier chef par cet article!!

      • Contexte un peu différent. Au Moyen Age, on ne parlait pas arabe en France.

    • ok, mais au delà d’israel nous évoquons une angoisse qui concerne tout l’occident. Les problèmes en france sont le reflet de nos votes…comment s’en occuper ?

    • Les problèmes sont certes différents mais nous en avons un qui nous préoccupe également ce sont les musulmans qui ont envahi l’Etat, l’Armée, la Police. En résumé c’est la mainmise sur notre pays par l’islam. L’UE de Merkel est devenue celle de Macron : l’une avec les turcs et l’autre avec les maghrébins.

    • Ce qui ne ns empêche pas de regarder ce qui se passe dans un pays ou il y a des arabes israélien.
      Voila a quoi ns allons ressembler d’ici peu de temps vec nos arabes français

  6. Excellent article
    Depuis 1962 je n’ai cessé de m’intéresser à Israël.
    Et puis il y eu les guerres avec les arabes et les victoires successives d’Israël sur leurs voisins et au delà et, pour moi, l’incompréhensible attitude de la France et le fossé des incompréhensions et des antagonismes qui se creuse entre les peuples Israéliens et Français.
    Je n’ai aucune inquiétude quand à la survie de l’Etat d’Israël. Le vrai danger réside dans ses dissidences internes et les faiblesses de sa constitution.
    Il faut que les deux peuples, à partir de leur culture commune, se retrouvent au delà des conflits d’intérêts de leurs élites dirigeantes réciproques, car les français comme les israéliens sont concernés par la problématique islamiste invasive et les excès de la mondialisation libérale.

  7. Ah mais Thérèse les peuples européens en sont conscients , tout comme vous.
    à une pression extérieure opposons une pression intérieure.
    1 relancer notre natalité en adoptant des mesures « ignobles » de discrimination.
    ces mesures permettront à nos hommes et nos femmes d’éduquer les enfants plutôt
    que de bosser pour des clopinettes.
    2 relever les salaires de base pour qu’un couple avec un seul salaire puisse en vivre.
    3 choisir avec parcimonie et dans notre seul intérêt qui devient résident sur notre territoire
    4 admettre toute naturalisation au bout de 3 générations moyennant étude des casiers judiciaires. étude affligeante ?…dehors.

  8. israel sera trahi par les juifs americains lorsqu’ils realiseront que le marche arabe represente 1 millard 200 millions de consommateurs….ce sera le deuxieme baiser de judas

Les commentaires sont fermés.