Israël : une Riposte laïque est en marche

Publié le 28 mars 2017 - par - 40 commentaires - 1 574 vues
Share

Le combat pour la laïcité est-il perdu en Israël ?

Plusieurs éléments semblent en témoigner. Les partis religieux ultra-orthodoxes continuent de se servir de leur poids électoral pour refuser toute évolution laïque, tandis qu’ils font pression sur l’avenir du pays. D’autres se plaignent du renforcement des sionistes religieux au sein des institutions de l’État, des officiers intermédiaires au sein de Tsahal, ou de la montée du parti de Naftali Bennett ‘Foyer juif’. D’autres encore estiment que le Likoud, parti de droite nationale traditionnellement laïque, dont les dirigeants sont à peu près tous des laïcs, a perdu son militantisme laïc sous l’effet de sa base, peuplée de juifs semi-orthodoxes originaires d’Afrique du nord et du Moyen-Orient, résidant essentiellement dans les villes périphériques d’Israël, et que son alliance politique récurrente avec les partis ultra-orthodoxes, étouffe la cause laïque.

La laïcité en somme ne serait-elle plus que l’apanage de la caste laïque de gauche, l’élite européanisée, de plus en plus anti-patriote, post-sioniste, post-moderniste, voire d’un antisionisme sectaire, qui capitule devant les revendications du panarabisme musulman palestiniste et de leurs acolytes arabistes palestinistes de nationalité israélienne qui font avancer leur agenda jusqu’au sein de la Knesset, le parlement israélien, les derniers exemples en date ayant vu d’une part un député de la « Liste arabe unie » être poussé à la démission pour avoir porté atteinte à la sécurité de l’État en livrant des appareils électroniques à des terroristes emprisonnés tandis que, autre exemple, ses collègues du parti menaçait l’État d’Israël d’émeutes et de ne pas respecter la loi si la Knesset s’obstinait à voter une loi d’interdiction des incantations du muezzin (qui ne serait pourtant interdit que de 23h à 7h du matin de façon à ne pas non plus se mettre à dos les orthodoxes juifs et leur ‘sonnerie de shabbat’, ce qui empêcherait une majorité pour voter la loi) ? Le nom même d’Israël aujourd’hui en outre, est perçu (de façon erronée) comme à connotation essentiellement religieuse.

Y a-t-il donc encore quelqu’un en Israël pour défendre à la fois la laïcité et l’État ? A la fois un Etat hébreu et le patriotisme ? Quelqu’un pour défendre l’histoire des Hébreux sans se coucher devant la propagande arabo-palestiniste ? Quelqu’un qui sache critiquer intelligemment le judaïsme sans se jeter dans les bras de l’islam ? Y a-t-il quelqu’un qui veuille promouvoir l’identité hébraïque sans tomber dans une forme de « sionisme culturel » à la Ehad Ha’am (Asher Gingsberg), un vide étatique où le multiculturalisme devient la seule identité appréciable, l’hébreu une langue parmi d’autres en Israël, et où toute idée de culture ethnique autochtone est niée et rejetée ? Y a-t-il quelqu’un encore prêt à défendre les valeurs laïques en Israël sans faire d’absurdes compromis à la liberté de penser et d’agir, ni avec les théocrates ultra-orthodoxes judaïques et leur ségrégation homme-femme, ni avec les dhimmis prétendument laïques prêts à donner sur un plateau d’argent la moitié du pays aux envahisseurs pan-arabistes islamiques palestinistes, violents, colonialistes, liberticides et non moins théocratiques ?

Nous avons décidé de répondre par l’affirmative.

Oui Israël n’est pas perdu. Oui, le pays des Hébreux a sa propre identité autochtone. 

Non, le judaïsme rabbinique aliénateur et sectaire n’est pas la seule voie possible, pas plus que ne l’est l’escroquerie du slogan « deux Etats pour deux peuples » qui cumule à la fois l’octroi de légitimité à une invasion islamique par étapes et la régression pour les Hébreux judaïsés à une forme de pensée dhimmitique et diasporique.

C’est pour cela que nous avons re-créé le Mouvement hébreu de libération.

Mouvement laïque né en Israël, il s’inscrit dans l’histoire générale du Mouvement hébreu politico-culturel identitaire de retour des Hébreux sur leur terre historique et ancestrale, généralement confondue ou réduite au sionisme (ou sionismes), et entend plus précisément faire renaître le mouvement d’idées hébreu-cananéen révolutionnaire développé par Adyah Horon et Yonatan Ratosh entre les années 1930 et 1950.

Considérant que l’idéologie sioniste judaïque, telle qu’elle est perçue par la doxa israélienne a échoué, et avec elle le concept erroné de « nationalisme juif », terme  hybride et qui prête à confusion entre deux notions contradictoires : l’une ethnique, donc innée ; et l’autre confessionnelle, donc acquise, nous appelons à la refondation de l’État d’Israël en un véritable Etat hébreu laïc, et non ‘juif’, souverain, libre et indépendant. Un Etat fier de ses valeurs en accord avec les idéaux des précurseurs du Mouvement Hébreu de Libération aux XIXe et XXE siècles, tels que Yossef Berdichevsky ou Shaoul Tchernikhovsky, et des rédempteurs sionistes authentiques tels que Sarah et Aharon Aharonson, Abshalom Feinberg, Yossef Lishinsky, Aharon Gordon, Haïm Brenner etc, qui se considéraient tous comme des Hébreux libérateurs du Pays des Hébreux.

Le Mouvement hébreu de libération se veut politique et culturel : il entend lutter contre l’aliénation historique et identitaire des Hébreux et prône leur désaliénation à partir d’une réflexion historique et intellectuelle sur leur identité profonde d’Hébreux.

Conscients de l’impossibilité de faire comprendre le fond de notre pensée en un seul article, nous vous invitons à découvrir notre mouvement d’idées politiques sur notre site : mouvement-hebreu.com.

David Belhassen – Président et fondateur du Mouvement hébreu de libération

Méïr Ronen – Directeur et co-fondateur du Mouvement hébreu de libération

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Charles Demassieux

Article très éclairant et clair. À préciser que certains orthodoxes rejettent Israël en tant qu’État pour des raisons religieuses.

xenophon

Laique ou judaïque, Israël fait ce qu’il veut , choisit ce qu’il voudra , ce sont des affaires internes qui concernent les citoyens israéliens .. Israël est un état libre et indépendant dans lequel les francais ne doivent pas s’ingérer ..tout comme Israël ne doit pas s’ingérer dans les affaires de la France .. Les affaires israéliennes ne regardent pas les patriotes français .. les juifs sont libres de faire ce qu’ils veulent dans leur pays .. cela ne nous regarde pas

Pascal Olivier

Il y a eu de nombreux échanges de qualité sur la question de la laïcité entre Alain Finkielkraut et feu Benny Lévy. Une réponse de ce dernier à Finkielkraut m’avait alors interpellé : Israël est un Etat juif, Etat laïque il deviendrait de fait un Etat palestinien (citation approximative parce que relatée de mémoire mais l’idée est bien celle-ci).

Anne Lauwaert

Meir, en fait je ne comprends pas toutes ces discussions qui s’éternisent et n’aboutissent nulle part. Si j’étais président d’Israël j’irais à l’ONU et je leur dirais : “ En l’an 1210 ACN la stèle de Merenptah (que j’aime bien) atteste que les Israéliens habitent en Israël. En 70 les colonisateurs romains ont envoyé les Israéliens en exil (ce pourquoi nous demandons acte de repentance et dommages à l’Italie) Suite à l’antisémitisme, dès 1850 des juifs retournent en Israël où ils commencent à se battre pour se débarrasser des colonisateurs anglais. Pendant la guerre 40-45 les Arabes s’allient avec les… lire la suite

Aristote XXI

Le gauchisme et ses dogmes délirants sont décidément la pire calamité de toute l’histoire de l’humanité. L’arbre : Herzl l’intégriste laïc, Marx l’ultra bourgeois, Freud le type qui a voulu faire de sa pathologie un filtre pour lire les autres, sont l’arbre. (avec la raie-publique universelle) Les fruit de l’arbre : La révolution Bolchévique et ses millions de morts, exécutés pour délit d’opinion », (socialo-communisme intégriste laïc qui aura tué 150 millions de personnes en 80 ans, soit plus que toutes les guerres de religions réunies à travers les siècles) Mondialisme, raie-publique universelle et « le Liban pour tous » comme nouvelle religion… lire la suite

Anne Lauwaert

J’ai été bouleversée par l’autobiographie de Golda Meir mais aussi celle de Ariel Sharon.
Le problème n’est-il pas, aussi, le manque actuel de personnalités de cette envergure? Tout comme en Europe nous n’avons aucun Général De Gaulle.

davidex

Le général de Gaulle n’est pas étranger aux bouleversements qui ont amené l’Europe à se défigurer.
Je dirais que Begin et Shamir m’ont beaucoup plus impressionné et que Bibi N ne fait du mauvais travail, vu de ma fenêtre évidemment !

davidex

Mouvement hébreu de libération ? Vous voulez libérer contre quoi ou qui ? N’oubliez pas que le fanatisme des laïcs n’est pas moins porteur sur le plan de la tolérance. C’est vrai qu’il y a des orthodoxes purs et durs qu’un athée ferait volontiers passer pour des fanatiques. Il aurait quelque peu raison si le mot fanatique n’était pas de nos jours associé au terrorisme, à la barbarie et à l’obscurantisme. De plus, soulever ce problème aujourd’hui parce qu’une partie non négligeable des jeunes orthodoxes refuse de se présenter devant les autorités militaires pour se faire recenser me parait plus… lire la suite

Méïr Ronen

La démarche du Mouvement hébreu ne date pas du refus des ultra-orthodoxes de s’engager dans l’armée. Il ne s’agit pas le moins du monde d’un opportunisme.
Nous rejetons également toute qualification de fanatisme, laïque ou autre, je vous invite à lire le Manifeste de notre mouvement où nos grands principes sont exposés. mouvement-hebreu.com

Paskal

Ce mouvement est-il proche du mouvement cananéen de Gurevitch ? Ce n’est pas clair.
Si on dit que les « palestiniens » sont des colons, il faut en dire autant de tous les arabophones hors d’Arabie de l’ouest de l’Iran au Maroc.
Il y a aussi des gens qui sont pour le principe d’un État juif mais chrétien, comme Isaac De La Peyreire (les Juifs pour Jésus).

kalidas

Etymologiquement, les palestiniens sont en fait les descendants des philistins. La bible regorge de combats entre les philistins et les hébreux, comme quoi se conflit ne remonte nullement à 1948 mais date en fait de plusieurs millénaires.

Atikva

Ne dites donc pas de bêtises! Les Philistins, ces guerriers que l’Egypte appelait ‘les Peuples de la mer’ et les Hébreux les ‘Peleshets’ = les ‘envahisseurs’, marins venus des îles de la mer Egée en Grèce, il n’est que de voir les images que les Egyptiens en ont laissées sur les murs de Luxor pour constater qu’ils n’avaient rien à voir avec les Arabes habitants du désert. Chassés d’Egypte 12 siècles avant JC, les Peuples de la mer envahirent Canaan, où ils occupèrent plusieurs villes côtières telles que Ashdod, Ashkelon et Gaza. Le combat de David et Goliath n’est qu’un… lire la suite

Paskal

La Bible rapporte une visite d’Abraham au roi philistin Abimelek. Longtemps donc avant que les Hébreux attaquent Jéricho.

David Belhassen

A Paskal. Ce récit biblique est totalement anachronique. Il a été rédigé plus de 1000 ans après cette pseudo « visite d’Abraham à Abimelekh ». D’ailleurs le nom « Abimelekh » est en langue hébraïque et signifie « Mon père est roi ». Ce n’est pas un nom de langue « philistine », qui était une langue proche de la langue crêtoise.

Méïr Ronen

Je vous invite à lire cet article du Fondateur du Mouvement hébreu renouvelé, David Belhassen, notre président. https://davidbelhassen.blogspot.co.il/2015/10/pour-en-finir-avec-lusage-du-terme.html
Concernant Abimelek … quelle grossière erreur de la Bible sur ce point, un roi philistin qui se serait appelé « Mon père le roi », en hébreu. Curieux quand même.Vous en saurez plus sur le blog indiqué et sur le site de notre mouvement, mouvement-hebreu.com

JACOU

Ce que vous écrivez est tout a fait exact. Les égyptiens nommaient les Philistins  » Peuple de la mer du Nord ». Du nord de l’Egypte donc de la mer Egée. De plus 2 stèles antiques désignent le « Peuple d’Israël ». D’autres part les faux palestiniens interdisent toutes recherches archéologiques à Gaza. Ils font mieux, ils détruisent les sites antiques sur ce territoire afin d’effacer toutes traces des Hébreux. Ce que font les musulmans en Syrie et en Afghanistan.

JACOU

Les dit « palestiniens » viennent des pays arabes alentours d’Israël. Ils s’y sont installés du temps de la colonisation d’Israël par les Ottomans. Les Romains nommaient Israël du nom de Palestine. Le mouvement arabo musulman se réclamant « Palestinien » est une invention du KGB.

JACOU

Les arabo musulmans qui occupent Gaza ne sont nullement des Philistins: C’est une fumisterie contre l’Histoire.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Philistins

David Belhassen

A Kalidas. Il n’y a aucun rapport ethnique entre « philistins » et « palestiniens ». Les dits « palestiniens » ne sont nullement les « descendants » des philistins. Je vous invite à lire mon article à ce sujet. http://davidbelhassen.blogspot.co.il/2015/10/pour-en-finir-avec-lusage-du-terme.html

David Belhassen

La conversion des Khazars est un mythe, dénué de tout fondement historique. Je vous invite à lire mon article à ce sujet. http://davidbelhassen.blogspot.co.il/2015/10/droles-de-khazars-le-mythe-de-la.html

Méïr Ronen

Vous trouverez toutes les réponses sur notre site mouvement-hebreu.com, il me serait trop long de revenir sur chaque point. Je vous invite simplement à réfléchir à la sémantique employée généralement, généralement erronée et trompeuse.

kalidas

Rappelons que les pères fondateurs d’Israël (Ben Gourion, Golda Meïr, Weizmann) étaient profondément laïcs, mais qu’ils ont du céder aux revendications des religieux pour pouvoir créer le pays. Cela s’est traduit par des conséquences inacceptables: interdiction des mariages entre juifs et non juifs, absence de mariage civil, arrêt total de la vie économique durant le shabbat (aucun transport public ne circule le samedi), etc, etc…Il est temps en effet que ce pays, qui ne peut par ailleurs que suciter l’admiration, se ressaisisse sur ce plan là.

Themis

Mouais…. Tout ce que je constate c’est qu’en France nous devons supporter de + en + les conflits extérieurs et une ingérence permanente dans nos affaires. La liste ne cesse de s’allonger : intervention militaire au MO (Lybie, Serbie), conflit israélo-palestinien, vassalisation aux Etats Unis, à l’OTAN, à l’UE et aux pays du Golfe, invasion migratoire, Loi Gayssot, radicalisme musulman, attentats, criminalité, etc… Et les français, qu’est ce qu’ils deviennent là dedans? Et bien ils en crèvent ! Il est grand temps que nous décidions de notre propre destinée. Mais pour cela il nous faut un dirigeant qui ne soit… lire la suite

Méïr Ronen

Themis, notre intention n’est certainement pas d’importer quelque conflit que ce soit en France. Bien au contraire. Cet article évoque la laïcité en Israël, nous ne parlons pas de la France ici.
En revanche, nous pouvons proposer notre aide pour lutter contre le fanatisme, le terrorisme, et tous les problèmes auxquels la France est confrontée, ça c’est certain.

Themis

Cher Meïr, merci pour votre réponse. Je crois que la France est surtout confrontée à une ollgarchie qui sévit depuis trop longtemps. Elle ne cesse de donner la primeur au + agressifs et intolérants et s’en sert pour nous monter les uns les autres .Le problème avec les musulmans ne vient que de nos élites dirigeantes qui depuis des décennies ont permis l’invasion et ont donné une place privilégiée à cette communauté, reléguant les autres comme des citoyens de seconde zone. Aujourd’hui se présentent des élections décisives. Alors je demande à tous les juifs de France qui aiment la France… lire la suite

Anne Lauwaert

Israël est un thème passionnant. Exemple : la Belgique est née en 1830, « Isarël » est mentionné sur la stèle de Merenptah en 1210 ACN, soit il y a 3227 ans. Le conflit judéo-arabe ne remonte-il pas au conflit entre les descendants de Ismaël et les descendants de Isaac ? on va trainer cela encore combien de temps ? et que dit le texte original du manuscrit massorétique ? les « traductions » que nous nommons « bible » sont-elles fidèles ou orientées ? quand, où, pour quelles raisons l’idée de l’existence d’êtres sur-naturels entre-t-elle dans l’histoire de l’humanité… lire la suite

BobbyFR94

Article très intéressant, je vais aller visiter le site en question

La laïcité est le meilleur rempart contre les communautarisme, la meilleure preuve est comment le peuple français a vécu, enfin, jusqu’à il y une trentaine d’année, après la trahison appelée EURABIA, qui commençait à produire ses « effets » !!!

Atikva

« critiquer intelligemment le judaïsme.. » Vrai, vous trouvez que le judaïsme a besoin d’être critiqué? Que pendant les 20 siècles précédents il ne l’a pas été assez? Qu’on n’a pas assez essayé de l’anéantir? Qu’entre les jihadistes, les athéistes enragés et les gauchistes de tous crins, cette critique n’a pas suscité assez de massacres? Vous trouvez que le retour des Juifs en Terre Promise, pour miraculeux qu’il soit, n’a pas été assez difficile, que le sang n’a pas assez coulé là-bas? Vous ne pouvez pas leur foutre une bonne fois la paix, à ces Juifs du retour, les laisser vivre à… lire la suite

Anne Lauwaert

le questionnement des religions nous concerne tous , nous sommes tous en plein bouleversement

Atikva

Vous confondez religion et politique.

Méïr Ronen

C’est surtout la religion, la plupart d’entre elles en tout cas, qui est (sont) politique (s). Le culte et le pouvoir ont toujours été intimement liés. La laïcité c’est justement les séparer. C’est demander à la religion de ne plus s’occuper de politique. Au fond nous ne demandons rien de plus.

Méïr Ronen

Justement Atikva, nous voulons que les Hébreux puissent vivre en terre d’Israël, croyants ou non croyants, et même avec d’autres croyances, tant qu’elles respectent les autres. Lisez notre Manifeste sur notre site mouvment-hebreu.com.
« Critiquer intelligemment le judaïsme » c’est faire la part du bon et du moins bon en lui, comme dans toute religion. « Le questionnement des religions nous concerne tous » comme le dit ici Anne.

Atikva

Je suis allée assez souvent en ce pays béni d’Israël pour savoir que Juifs croyants ou non, musulmans et Chrétiens y vivent librement. C’est même le seul pays où je penserais me réfugier si, ce qu’à Dieu ne plaise, je devais quitter l’Amérique. Tout ce dont il a besoin, c’est qu’on lui fiche une paix royale.

David Belhassen

A Atikva. Non seulement le judaïsme a besoin d’être critiqué, mais c’est un devoir pour la sauvegarde du peuple hébreu et de l’Etat d’Israël. Cette critique doit être une critique sérieuse et étayée, et non pas une critique haineuse et superficielle. Pour vous donner un exemple d’une telle critique sérieuse et étayée, je vous invite à lire mon article suivant.
http://davidbelhassen.blogspot.co.il/2016/06/le-personnage-biblique-dabraham-est-il.html

Rackam

J’ai bien peur que votre article, qui nous parle pourtant d’une société israélienne bien loin des clichés débiles soraliens, vue de l’intérieur, n’attire ici tous les rats antisémites qui ne manquent pas de rappliquer à chaque article sur le sujet..les franck, et autre st flin..(tiens on ne le voit plus celui-là?) Ils ne vont rien piger, ca ne rentre pas dans leur logiciel.

Dozer

Israël est un état laïc et religieux à la fois, mais c’est l’effet de citadelle assiégée par des états arabes de plus en plus religieux , de moins en moins laïcs, de plus en plus jihadistes à la fois,( à l’exception de la Syrie qui aurait été seul état laïc avant l’incursion de Daesh et des cliques sunnites et sans l’alliance douteuse avec le hezbollah qui aurait dû quand il était temps faire la paix avec l’état juif) qui ranime le senient religieux.Qu’il est dur de ne pas ressembler à un ennemi rempli de haine.

Anne Lauwaert

face à l’islam, certains chrétiens ouvrent leurs bras à ceux qui tuent au nom de leur dieu, d’autres se radicalisent contre l’islam…

Jojo

Il serait bon de normaliser certains rapports on peut avoir une critique éclairée du judaisme mais aucun commentaire sur l’islam.c’est facile de ramener les conflits du moyen orient en banlieue ici on a une crise à régler entre des minorités qui ont le mal vivre ensemble.ilfaut aussi préserver sa culture 15 siècle de chrétienté puis la révolution de 89 il y a un pont entre les2….

Méïr Ronen

Effectivement. Notre président – je parle de notre Mouvement, mouvement-hebreu.com – qui a fait la guerre du Liban, la 1e, rêvait à l’époque d’une alliance de ce type. Vous apprécieriez sans doute ses analyses sur le sujet. Je peux vous conseiller également Le livre noir d’Aharon Amir. Vous trouvez les références sur notre site.
Cordialement

avalon

israel,dernier rempart contre la barbarie.