Israël veut sauver son peuple, la France veut sa mort

Publié le 30 avril 2016 - par - 48 commentaires - 2 810 vues
Share

Tsahal

Dès après les attentats de Janvier 2015, tandis qu’il eût été crucial d’y reconnaître à l’œuvre le signal d’une vague d’attentats commandités par l’État Islamique contre l’Europe, l’exécutif français, largement porté au pouvoir par un clientélisme musulman long d’une quarantaine d’années, avait préféré travestir le réel pour en faire une série d’assassinats visant exclusivement la liberté d’expression et certaines figures symboliques (Journalistes de la presse satirique, Forces de l’ordre, Juifs de France). Or, venu participer à la marche d’hommage du 11 Janvier organisée par un pouvoir français soucieux d’une courbe d’impopularité alarmante, le Premier Ministre israélien Benyamin Netanyahou avait spontanément offert à la Nation française l’expertise israélienne indépassable dans les domaines de l’intelligence et de technologies uniques au monde, afin de lutter avec efficacité contre le fléau du terrorisme islamiste international. Le président François Hollande avait pris acte de la proposition.

Dix mois plus tard, celui-ci se précipitait vers minuit devant les caméras installées en dehors du périmètre de sécurité ceinturant la salle de spectacle du Bataclan dans laquelle 130 personnes perdraient la vie, d’autres demeureraient défigurées ou encore amputées. L’état d’urgence était proclamé avant même que les forces de sécurité n’aient eu donné l’assaut dans l’établissement, et l’on pourra reconnaître là l’aveu silencieux d’une menace réelle qu’on s’était acharnée à vouloir amoindrir.

À nouveau, le Premier ministre israélien avait offert son aide, tandis que le Président Français avait préféré lancer un débat sur l’opportunité de la déchéance de la nationalité pour les ressortissants bi-nationaux, s’engageant par ailleurs à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des Français…

Or, il y a quelques jours, la chaîne américaine Fox News révélait le rejet par la France d’une offre d’achat de la meilleure technologie mondiale permettant de traquer et de compiler des fragments d’activités internet des réseaux terroristes aux plans national et international. Joint par un journaliste de la chaîne, un haut-responsable de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) a refusé d’en justifier les motivations. Toutefois, un spécialiste de l’anti-terrorisme israélien ayant participé à la réunion a bien voulu déclarer que « les autorités françaises avaient aimé le produit, mais que la discussion s’était arrêtée en raison d’un ordre émanant d’un niveau supérieur interdisant à la DGSI d’acheter une technologie israélienne ».

Alors, à quoi joue-t-on au sommet de l’État ?
Déjà en Novembre, cette même technologie et le concours de l’Intelligence israélienne avaient permis aux services du renseignement allemand de déjouer une série d’attaques planifiées par l’État Islamique à Hanovre. Par ailleurs, moins d’une semaine après les récents attentats de Bruxelles, notamment au sein de l’aéroport international, les forces de police belges se sont empressées d’acheter à la compagnie israélienne Briefcam, une technologie de surveillance extrêmement performante « déjà en usage aux États-Unis dans plusieurs aéroports et sur le site de la Statue de la liberté » a précisé Dror Irani, le PDG de la firme interviewé par Fox News.

Que vaut donc le refus français de se doter des meilleures technologies disponibles sur le marché pour assurer la sécurité de ses Citoyens ?

Dès sa création en 1948, l’État d’Israël a eu à faire face au terrorisme islamiste, c’est-à-dire à l’Islam politique revendiquant l’éradication du peuple juif et la soumission de l’ensemble des Nations à un projet d’ordre fou sur le monde. En conséquence, ce dernier a développé les moyens d’une défense à la hauteur des périls.

Auriez-vous agi différemment si la vie de vos proches et votre territoire avaient été menacés ? Or, ceux-ci ne le sont-ils pas aujourd’hui ? Pourtant, le gouvernement français actuel y semble peu sensible, trop occupé à acheter les modalités de sa réélection.

Alors je repose ma question : À quoi joue François Hollande ?
Car, si tenter de restaurer son image profondément dégradée dans l’opinion publique en vendant des armes à des monarchies du Golfe finançant parallèlement l’État Islamique est un jeu imbécile, il est un crime supérieur contre de sa propre Nation de ne pas la doter des meilleures technologies de sécurité du marché au motif de ne pas froisser à la fois son électorat musulman et de funestes amis.

Gouverner, c’est toujours choisir l’intérêt général. C’est aussi savoir choisir des Alliés partageant une vision du monde qui s’absout de toute ambition de soumission anthropologique. Que le Président soit trahi par ses propres amis, le drame le regarde. En revanche, qu’il trahisse le mandat que les Français lui ont donné pour quelques mois encore, en n’assurant pas la sécurité la plus souhaitable est une de ces errances qui n’est pas pardonnable. Ou finira-t-on par croire que le monarque espère un nouvel événement tragique majeur, empêchant opportunément le débat démocratique de la campagne présidentielle d’avoir lieu ? Si proche de cette échéance, laquelle a toutes les chances de le disqualifier, en est-il réduit à ce genre de sordides petits calculs ? Utiliser l’État d’urgence pour tenter de faire taire des voix d’opposition qui s’élèvent partout, est-il une pratique digne de la plus haute fonction ?

Le cynisme, mes chers compatriotes, est de ces naturels qui reviennent au galop, sitôt que l’étau se resserre.
Enfin, il est très populaire en France parmi sa jeunesse notamment, de colporter le mythe qu’Israël fût un État nazi ne respectant pas les droits de l’Homme sur les territoires palestiniens. D’abord, la comparaison est peu heureuse dans un pays où la mémoire collaborationniste est encore douloureuse.Ensuite, lors de la guerre de Gaza en juillet 2014, combien a-t-on vu de ces jeunes gens ou brillants Intellectuels gauchistes participer à des manifestations brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Israel=Nazi », « Juifs, quittez la France ! Ce pays n’est pas à vous », « Juifs dehors ! » ou encore « Mort aux Juifs! », sans que les autorités ne fassent autre chose que de rappeler l’interdiction préfectorale de manifester. Était-on à Nuremberg pendant une autre nuit de Crystal ?

Non. Décidément, la vérité était ailleurs. L’Armée israélienne est la seule armée régulière du monde à faire larguer des millions de papiers sur les habitants palestiniens en les prévenant d’une attaque imminente et les exhortant à sortir de la zone de frappes ciblée, laissant toujours un minimum de 30 minutes entre l’annonce et le bombardement. Est-ce la faute d’Israël, si les organisations terroristes grouillant sur le territoire gazaoui placent systématiquement leurs roquettes et munitions sous des écoles et des hôpitaux avant de se précipiter de boucler les bâtiments, sacrifiant ainsi délibérément leurs « frères », pris au piège de bourreaux qu’ils encensent ?

Le danger d’écouter un seul son de cloche est celui de perdre le sens du réel. Condamnerons-nous l’article 51 de la charte des Nations-Unies, lequel stipule clairement « qu’en cas d’agression, tout État a le droit de défendre ses concitoyens et ses frontières, par l’ensemble des moyens qu’il jugera nécessaires. ».

Et puis, si l’on se toque de vouloir suivre une politique des Droits de l’homme cohérente, on ne s’empresse pas de décerner la plus haute distinction française, la légion d’honneur, à un futur héritier du Royaume d’Arabie saoudite, où plus de 800 peines de morts sont prononcées chaque année en toute impunité et où les droits de la femme sont une autre fantaisie du désert. Assez d’hypocrisie ! Si l’on veut combattre le terrorisme islamiste avec une efficacité redoutable, il faut choisir son camp.

Par ailleurs, il serait également souhaitable qu’on ne tentât pas bientôt de faire, à la place du procès de Salah Abdelslam, celui du peuple français. Car, si des manquements devaient être constatés dans le parcours personnel et éducatif de cet infâme terroriste djihadiste franco-marocain nouvellement détenu à la prison de Fleury-Mérogis, ceux-ci seront seulement l’exact reflet des errances auxquelles aboutissent quarante années de clientélisme communautaire au détriment des intérêts supérieurs de la communauté nationale, à commencer par celle de l’école républicaine.

Enfin, au nom d’intérêts pétroliers avec les pays du Golfe et d’investissements économiques avec le Maghreb, pour l’un depuis avant le premier choc pétrolier de 1973 et pour l’autre ,depuis l’époque de la décolonisation, la politique de boycott permanent de l’État d’Israël par la France a abouti à un wahhabisme et salafisme si puissants sur le territoire national, que les autorités n’osent même plus faire le choix des mesures de sécurité les plus performantes. À la place, le gouvernement préfère employer son énergie à faire voter des résolutions onusiennes aberrantes niant tout lien religieux entre le peuple juif et le Mont du Temple. Or, nier l’Histoire des peuples par une succession de fables a-t-il jamais abouti à autre chose qu’à faire monter les nationalistes ? Au-delà de l’indignation, l’imbécillité de la démarche est solennelle. Dans la vie d’un homme, il est deux choses insupportables. La première est le sentiment de trahison par rapport à un mensonge originel pouvant conduire un fourbe au pouvoir. La seconde est celle de la falsification historique à des fins politiques.
Si l’État d’Israël n’est pas prêt à vendre la légitimité qui l’a fondé, pas plus que son peuple à se laisser détruire, il semble que le gouvernement français actuel soit prêt à ces deux sacrifices.
Mylene Doublet-O’Kane

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
pikachu

C’est étrange mais je ne partage rien avec vous, sauf peut-être, votre phrase « Vive le Roi ». Je pense qu’au fond de moi, je suis royaliste (sans blague).
Pour le reste, je suis Juif (ce qui explique ma sympathie royaliste : j’attends le Messie), et votre propos ne m’a pas heurté pour autant. Il aurait pourtant dû mais vous me semblez un peu « fatiguée » (nerveusement). Ce qui me le laisse penser, c’est votre vision complotiste du monde (les judéo-maçons).

Mes sincères voeux de rétablissement et vive le Roi !

Clamp

Dans la tête de nœuds remplaciste qui nous gouverne c’est très simple, la clientèle est musulmane, on lui sert donc du halal, et acheter à Israël, c’est juste même pas comestible pour le client donc hors de question. En plus, il est peut-être ( sans doute ) bien viscéralement antisémite lui même, comme la moitié de la gôche donc ça lui convient parfaitement.

Un jour « Hollande » sera un juron ou une insulte très injurieuse !

Flibre

Ha oué ! qui tire les ficelles a l’umps depuis 40 ans est maintenant du FN ?

pikachu

Nommer le problème a été impossible pour Hollande. Il a réussi cette perle majeure (qui figurera dans le bêtisier de sa présidence) de dire que nous sommes en guerre, sans être capable de nommer l’ennemi : l’islam radical (ou l’islam tout court).
S’il lui était impossible de nommer l’Islam (isme) comme étant le problème, il est évident qu’il lui était encore plus impossible de désigner Israël, comme étant une partie de la solution. C’eut été un suicide politique.
Le vote de la France à l’Unesco démontre à quel point la France suit les pays musulmans (pour info, la France a voté une motion décidant que le Mont du Temple de Jérusalem n’a aucun lien avec le peuple juif, et dire que ce pauvre rabbin qui s’appelait Jésus était allé y secouer les puces aux marchands. Visiblement Jésus n’a pas bénéficié des lumières du Quai d’Orsay !) Ceci pour dire à quel point la France est gravement dépendante (addict ?) du monde musulman.

Robert

La France et sa politique arabe initiée par De Gaulle nous mène ds le mur. Israël se défend face à l’islamonazis et nous nous faisons quoi ? Rien juste du blabla

montecristo

Je constate que sur RL, on n’a pas intérêt à donner une opinion négative sur Israël !
Et ce n’est pas la première fois …

Aaron

Cher lecteur,
Soyez plus explicite, au nom de la liberté d’opinions…

Clamp

@ montecristo

Ce n’est pas une question d’intérêt, vous pouvez affirmer ce que la charte de modération vous autorise à écrire, mais les commentateurs ne sont pas obligés d’apprécier.

Fils d’un antisémite communiste, j’ai fini sioniste, ( non juif forcément ) , et j’ai beaucoup d’admiration pour le courage du peuple juif, qui a été maintes fois trahi au 20ème siècle, comme je viens de le découvrir il y a peu, sans parler du monstrueux holocauste.

Oui, je connais vos théories stupides sur les horreurs de l’ancien testament, du talmud et que sais-je encore.

Il faut selon moi bien comprendre que si lointaine que soit l’ancrage de cette Histoire, celle d’Israël est bien celle d’une Reconquista, et qu’à ce titre il faut la défendre mordicus, comme toutes les autres tout autour de la terre, sans rien lâcher, pied à pied.

Flibre

A tu autant de considération pour le peuple de france ?????

Clamp

@ Fibre

La question est intéressante et mérite d’être évoquée mais je ne réponds pas aux inconnus qui se permettent de me tutoyer.

Flibre

Bin oui ! meme la Snifff

exomil

Bon alors résumons :
Pour le gouvernement Hollandescu les méchants sont :
– Bachar en Syrie
– Poutine en Russie
– et maintenant en plus, israel !
le gentils étant :
– le Qatar
– la Barbarie saoudite
– tous les musulmans y compris les les terroristes et autres salafistes qu’il ne faut surtout pas interdire, renvoyer ou rechercher !
et bein entendu…
– les USA qui planifient la mort de l’europe…
Encore un an à tirer avec ces fous furieux. Pas sûr qu’on s’en sortira vivants d’ici là !

kadivelle

Si Israël est criticable comme n’importe quel état, il n’envoie pas de mission suicides chez les autres au nom de « Adonaï Elohénou » et c’est déjà beaucoup tout comme je ne vois pas de chrétien fanatique donner dans la mitraille et les décapitations au nom du « Père et du Fils et du Saint -Esprit ».

hopliteeuropeen

Israël est un état de droit international comme les autres , qui peut être loué ou critiqué comme n’importe quel autre état, mais les israéliens sont logiques , ils défendent les leurs et leurs intérêts et davantage même, leur survie.
Chaque peuple européen, chaque état, chaque nation devrait s’en inspirer.
Cela dit ils ont les mêmes problèmes que nous, ils ont leurs bobos , leurs naïfs, comme ailleurs, comme dans toutes les sociétés démocratiques, mais le crétinisme y est sérieusement limité par la proximité du danger.

exomil

les bobos et les naïfs sont pour la plupart les récents expatriés de la FRance , de l’italie, de la Belgique et cie…
Ils n’ont pas vécu là-bas mais ramènent leur connerie socialiste avec eux et veulent l’imposer aux autres : ouvrez les frontières, casser les murs , « pauvres palestiniens » qui ne peuvent pas entrer en Israel , même pas par les nombreux souterrains qu’ils ont creusés pour pouvoir exploser les passants juifs !

pikachu

Pour avoir vécu en Israël, pas mal d’années, je peux confirmer que ce propos (d’Exomil) est totalement faux. Les bobos israéliens ne sont pas d’importation mais une pure production locale. Tout comme les bobos français ils souffrent d’un déficit d’identité. De même qu’en France l’Identitaire est l’opposé du bobo, de même en Israël, le Juif est l’opposé de l’israélien. L’israélien étant, en définitive une identité concurrente de l’identité juive et qui vise à supplanter celle-ci. L’israélianité est une construction culturelle basé sur un nationalisme, le creuset que constitue l’armée et bien d’autres éléments que je tais. Après quelques décennies, l’israélianité a fait long feu parce que comme pour la gauche française, elle a voulu faire table rase du passé et jeter aux orties deux mille ans d’histoire. Très exactement donc, ce qu’on retrouve en France.
Je me répète: une définition empirique du bobo, quelle que soit sa localisation géographique est  » homme progressiste sans racines ».

Pivoine

« Que vaut donc le refus français de se doter des meilleures technologies disponibles sur le marché pour assurer la sécurité de ses Citoyens ? »
hollandouille n’en a strictement rien à faire de la sécurité des Français.
C’est lui qui donne l’ordre aux services secrets d’organiser ces tueries, pour ensuite remonter dans les sondages et… rester à l’Elysée.
On peut parier qu’en ce moment, vu la situation explosive du pays, ils doivent plancher sur le prochain « attentat islamiste »…

François Servenière

« Gouverner, c’est toujours choisir l’intérêt général. »
La question est : Est-ce que les intérêts de la France et d’Israël sont communs?
L’intérêt général Français n’est pas forcément celui de la communauté juive et de l’État d’Israël. Il faut arrêter de croire, malgré toute notre histoire commune, dramatique et en même temps très positive, qu’elle sont notre deus ex maquina. Il faut arrêter de faire de l’entrisme dans l’état français pour ne défendre qu’un intérêt communautaire, par exemple en faisant du diner du Crif un incontournable de l’élection présidentielle. Il n’y a rien de plus détestable pour les Français, et par conséquent pour les intérêts FRANCAIS. Par ailleurs, qui nous assure que les technologies de pointe vendues par Israël, compte tenu de sa puissance dans ce domaine et dans celui de l’intelligence, ne sont pas pourries de back-doors, de manière à pouvoir avoir la main après sur les systèmes d’information français. On commence à connaître les techniques israéliennes.

exomil

l’intérêt général ? c’est une plaisanterie ?
l’intérêt général se borne en France à celui des musulmans et des politiques qui se gavent sur notre dos en votant des lois qui les avantagent et les protègent !
Même le vote est sous contrôle pour qu’il se passe entre le LRPS !!!

sitbon

le gouvernement français préfère les juifs morts. il les encense et avec lui l’Espagne de l’Inquisition revenue parmi nous
mais Israël, point de fixation des pays arabes, car comme le dit le Coran » les temps messianiques sur terre n’adviendront que lorsque il n’y aura plus un seul juif sur terre » est gênant pour la France et ses millions de musulmans, cette même France qui ne sait pas comment faire avec ses banlieues sensibles, dont les caves regorgent d’armes et sont le siège de tous les trafics.
réécrire l’histoire ne semble pas poser problème pour le quai d’Orsay (sur quelles bases scientifiques, quelles recherches, quels arguments) seulement une proposition des pays arabes qui redoutent eux mêmes leurs islamistes et ne savent pas résoudre leurs problèmes de démographie, de misère, d’analphabétisme, de chômage, de corruption de sous investissement etc
la France va jusqu’à souscrire au mensonge grossier de « création de tombes anciennes » par Israél;parlons aussi de meurtre rituel

legrand

à la vue des commentaires, je dirais : quel bordel dans ce monde avec tous ces pays, toutes ces races … vive le mondialisme
l’être humain ne s’en sortira jamais …

hopliteeuropeen

C’est le mondialisme qui fout le bordel, pas les frontières une fois qu’elles sont reconnues.
Les empires universels où tout le monde se brasse dans l’amour éternel n’ont jamais fonctionné et ça a malheureusement, au contraire, toujours fini dans des bains de sang.
Dans l’Antiquité il y avait des conflits comme aujourd’hui mais les différences, aussi marquées soient-elles n’empêchait pas le respect mutuel.
Une maxime grecque, avant que des universalistes du genre Xerxès ou Alexandre vinrent y mettre leurs grains de sel dit: »Sois le maître chez toi, plutôt que de chercher à l’être chez les autres ».
Le communisme était universaliste, le capitalisme revisité sauce anglo-saxonne est universaliste, le christianisme hier et l’islam aujourd’hui sont universalistes.Le nazisme, raciste n’y fait pas exception, universaliste en tranchant dans le vif.
Universalisme: bains de sangs au nom de « l’homme nouveau »!

Clamp

@ hopliteeuropéen

Le nouveau testament reconnaît nations et même tribus ( les 12 ).

BALT

« A quoi joue Hollande? ». Il joue à se faire élire tout simplement! Il s’en fout de la France. Mylène Doublet- O’Kane, félicitations pour votre article très bien documenté.

WOLFRED

de toute façon ils sont chez eux et ils font se qu’ils veulent , c ‘est un problème de survie pour eux , et nous ont vends bien des armes aux arabes , alors …………..

Lanlignel Armand

A propos de résolutions onusiennes aberrantes, voir cet article:

http://www.europe-israel.org/2016/04/petition-contre-le-vote-par-la-france-de-la-resolution-niant-le-lien-entre-le-judaisme-et-jerusalem-a-lunesco/

Monsieur le Président de la République,

Les Français épris de lumière et de vérité sont profondément choqués que la France ait apporté son vote favorable à la résolution de l’UNESCO niant tous liens entre le Judaïsme et la ville Sainte de Jérusalem, présentée par certains pays Arabes.

Que les Etats arabo-musulmans et leurs valets s’acharnent contre Israël au point de commettre cette ineptie négationniste et révisionniste, n’est guère surprenant. Mais que la France, pays des Lumières, se laisse entraîner dans cette résolution mensongère et obscurantiste, interpelle sur le rôle de la France à l’UNESCO.
(….)

Clamp
André Léo

Le dernier dirigeant français à avoir soutenu Israël fut le Gl de Gaulle. Mais pas longtemps. Peu après l’aide à développer l’arme atomique au jeune état d’Israël, De Gaulle accusera Israël d’être « …Peuple Juif , peuple d’élite, conquérant et dominateur! » et il « lachera » Israël en butte à ses agresseurs islamistes.
Depuis, tous les exécutifs français ont eu une attitude hostile à Israël et au delà aux « Juifs », par clientélisme électoral et pétrolier. Le résultat est l’islamisation profonde de la France, au point qu’aucun politique n’ose plus s’y opposer et exiger l’application de la Laïcité, sans risquer pogroms anti-français, guérillas urbaines et autres atteintes à nos Libertés et à notre Culture.
Le point de non retour avait été atteint au soir de l’élection de Hollande, lorsque des milliers de drapeaux « palestiniens » avaient remplacé notre emblème national, Place de la République.

Turbator

Israël allié de l’Arabie souadite contre Bachar El Assad et donc responsable avec tant d’autres des malheurs de la Syrie, c’est une réalité que certains ne veulent surtout pas voir.

David

Turbator
Bachard el Assad est Allaouite donc d’obédience chiite et l’allier du Ezbollah et de l’Iran ennemis jurés d’Israël , pour Israel c’est une question de survie les arabes sunnites et les Israéliens
ont un ennemi commun les Chiites , donc ceci explique cela !

Clamp

@ David

Cela dit, même si ça arrange bien les affaires de l’état hébreux d’avoir vu disparaître la puissance syrienne à sa porte, il n’a rien fait pour armer l’EI pour autant. Il n’a donc rien à se reprocher et aucune de ses alliances stratégiques avec des sunnites ne sont des alliance de cœur ou de dupe.

Mais non, Turbator, Israël est coupable de TOUS les malheurs du M-O.
Du génocide des Darfouris (1/2 million de morts), de celui des syriens (idem), des exactions de l’état islamique, des massacres des chrétiens partout dans le monde, du génocide des Arabes de Palestine (qui ont malgré tout vu leur population se multiplier par 10 depuis la guerre d’indépendance de l’état sioniste), de l’occupation de Chypre par la Turquie, etc, etc.
La liste des méfaits de l’état hébreu est incommensurable.
On perçoit partout la main de l’état des Juifs. Le Strümer le disait déjà.

Steve Fouhal

Les français doivent voir le destin d’Israël comme le leur. Le prophète ovadia avait déjà prophétisé il y a des millénaires que la délivrance finale part de France…. Voir les commentaires (dans toute bible bien traduite avec les commentaires des contemporains et maîtres d’Israël). Vive la France. Vive Israël.

Hugues

Le destin de la France ne peut être confondu avec aucun autre pays. Vous inversez les valeurs.

«Ce qu’il y a, en moi, d’affectif imagine naturellement la France, telle la princesse des contes ou la madone aux fresques des murs, comme vouée à une destinée éminente et exceptionnelle. J’ai, d’instinct, l’impression que la Providence l’a créée pour des succès achevés ou des malheurs exemplaires. Mais aussi, le côté positif de mon esprit me convainc que la France n’est réellement elle-même qu’au premier rang ; que, seules, de vastes entreprises sont susceptibles de compenser les ferments de dispersion que son peuple porte en lui-même ; que notre pays, tel qu’il est, parmi les autres, tels qu’ils sont, doit, sous peine de danger mortel, viser haut et se tenir droit. Bref, à mon sens, la France ne peut être la France sans la grandeur. » Charles de Gaulle

montecristo

Ce n’est pas avec de tels arguments cuits et recuits et parfois de mauvaise foi que vous arriverez à plaider la cause d’Israël. D’autres le font mieux que vous. Et puis … changez de sujet ! Ça devient lassant ! Ou bien allez sur DREUZ …

Clamp

@ montecristo

Mylène on vous aime ! Merci de prendre fait et cause pour ce peuple si martyrisé au premier rang de tous les dangers, au premier podium de tous les courages, au premier compte de tous les génies, et dont le destin face à l’islam nous unit à son sort avec tellement d’attache.

Lucullus

Vous avez raison sur toute la ligne, hélas !

Frederic Sroussi

Excellente analyse de Mme Mylene Doublet-O’Kane ! Rien à ajouter ! Bravo !

Tempo

Israël veut sauver son peuple, la France veut sa mort
—————————
ah bon….
les Francais et Israël son copain comme cochon
et asrael et le seul pays du moyen orient qui détient l’arme nucléaire

J\'adoreLesJeuxVideos

Je ne suis pas du tout antisémite et j’aime bien les juifs, ils ne me dérangent pas. Mais j’aimerai dire une chose méconnue: L’Etat d’Israël vends BEAUCOUP d’armes (drones, roquettes, etc) a l’Azerbaïdjan, pays musulman, qui l’utilise contre l’Arménie, pays chrétien et le Haut Kharabagh, pays chrétien non reconnue mais historiquement arménienne. Du 2 aux 5 avril 2016 l’Azerbaïdjan a attaqué le petit état arménien et commis nombre de crimes de guerre grâce aussi aux armes vendus par Israël notamment les drone kamikaze, testé pour la première fois lors de ce conflit de 4 jour. Les arménien ont gagné cette courte guerre, mais aux prix de 110 jeunes soldats tué. Et franchement je ne comprend pas Israël. Ce pays qui comme l’Arménie est entouré de voisins musulmans hostiles et féroces et qui veulent sa perte, qui n’attendent qu’une occasion pour en faire un bouché. Au lieu d’être solidaire avec l’Arménie, bah non, elle préfère l’Azerbaïdjan et lui vends des armes par avions entiers. Voila.

Quand les russes vendent des armes par paquets à l(Azerbaïdjan zéro comments,quand l’Arménie noue des relations diplomatiques très fortes avec l’Iran,le Liban et autres ennemis de l’état d’Israël ça roule ?
Je dirais une chose moi aussi j’aime bien les arméniens mais j’aimerais que de temps en temps l’Arménie se désolidarise par sa voix de son voisin Iranien et libanais hezbolah pour dénoncer les formules de politesse de ces républiques (que des mots) islamiques envers le seul état démocratique de cette région Israël.
Et que malheureusement dans les ventes d’armes seul hélas les intérêts comptent !

JadoreLesJeuxVideo

Attends mais c’est quoi cette comparaison? Nouer des relations diplomatiques est une chose, vendre des armes qui vont servir à tuer des jeunes de 18 à 20 ans c’est carrement autre chose. L’Armenie a vendu des armes au Liban ou à l’Iran qui l’ont utilisé contre Israel? Non. Et l’Armenie est un pays enclavé, subissant un blocus de par la turquie et l’azerbaijan. Elle n’a pas le choix, elle doit nouer des relations avec l’Iran, pr pas etre asphyxié. Israel a une cote sur la mediterrané.Et avec le Liban, il y a des relations etroite car une forte diaspora armenienne. Mais l’Armenie ne vend pas des armes a ces pays ok? Quand a la politique de traitre de la russie il y a de plus en plus de voix qui s’elevent contre ses vente d’armes. Tu es mal informé. Le sujet de l’article etait Israel j’ai parlé d’Israel. Un peuple qui a subi un genocide et qui vends des armes par avions entier a un pays qui va l’utiliser contre un autre peuple ayant subi lui aussi un genocide, c’est juste DEGUEULASSE.

David

Personnellement j’ai toujours participé a la commémoration du génocide Arménien , nous Israéliens nous voulons de bonnes relations avec l’Arménie mais la situation est plus compliqué , effectivement Israel a de très bonne relation avec l’Azerbaïdjan pays musulman , par ailleurs les Israéliens ont besoin de ce pays proche du territoire Iranien en cas d’attaque contre les sites nucléaire Iranien qui représente un très grand danger pour la population Juive et même pour l’Europe , et effectivement cela très compliqué pour Israel ,un vrais dilemme !

Robert

Mon oncle était Spahi, de souche franco-gauloise et chrétienne, et il disait « pauvre Israël, elle aura toujours tord ! ». Malheureusement, notre pays souffre encore d’un antisémitisme moyenâgeux, et puisqu’on ne peut plus exprimer cet antisémitisme ouvertement (à part critiquer les « Sionistes », l’état d’Israël est devenue « le Juif collectif ».

Robert

Oups – l’état est devenu, pas « devenue »…

Lanlignel Armand

Et aussi tord ou tort?

David

Oui bon ça va on ne fais pas un concours d’orthographe !

Robert

Oui, très juste, merci – tort !