Italie : 60-40, un raz-de-marée qui a balayé Renzi !

Publié le 5 décembre 2016 - par - 35 commentaires - 2 520 vues
Share

italiereferendum2

Lundi 5 décembre 2016 Matteo Renzi va remettre sa démission au Président de la République.

Encore une fois les Italiens ont réussi ce qu’on n’avait pas osé croire ! Même les partis qui soutenaient le « NO » ont reconnu qu’ils ne s’attendaient pas à gagner avec une telle force. Le « NO » a gagné avec un rapport presque de 60 40 %. Tous les médias avaient soutenu le gouvernement et sa proposition de voter « oui », toute la communication avait été manipulée en faveur du « oui », avec le soutien aussi des artistes et des personnages publics.

Comme on l’avait déjà vécu pour le Brexit, les médias avaient décrit toutes les conséquences négatives de la victoire du « no », l’économie aurait pu s’écrouler, les entreprises auraient fermé, etc., etc. Malgré ça, le peuple a su s’exprimer et défendre la démocratie. Ceux qui avaient été appelés un « fouillis » par le Président du Conseil ont eu leur vengeance.

M. Renzi a donc décidé de se prendre toute la responsabilité de cette défaite et pour cela, cette fois-ci il a tenu sa parole, il a démissionné.

La participation au référendum a été très élevée, les citoyens se sont rendus aux urnes dans la mesure du 69,38% avec la région du Veneto où l’on est arrivé presque au 80%. Jamais on n’avait eu telle participation à un référendum.

Le seules régions où le « oui » a gagné ont été – comme par hasard – la région du Président du Conseil, la Toscana et le Trentino Alto Adige, la région où la partie de la population de langue allemande continue à refuser de parler italien, à ne pas fêter le jour de l’Unité italienne et à laquelle le gouvernement de Renzi avait aussi permis de changer les noms bilingues des rues par des noms purement allemands. Le Trentino Alto Adige est la région donc qui ne se sent pas du tout faisant partie de l’Italie, sauf pour les financements qu’elle reçoit de façon très « généreuse » en vertu de sa situation de région à règlementation spéciale ; la partie « Alto Adige » parle la langue de Schäuble et évidemment a suivi ses conseils de vote. Mais l’Italie en a décidé autrement. L’Italie, en décidant de conserver sa Constitution, a exprimé un vote de contestation, a dit « non » au gouvernement de Matteo Renzi, a dit « non » aux banques, aux pouvoirs forts, « non » à cette Europe gérée par les pays de culture allemande.

Pour l’Italie, selon Salvini (parti Lega Nord), le 4 décembre a été le jour de la Libération. Selon le parti 5Stelle on pourra enfin donner la parole aux citoyens pour qu’ils exercent enfin leur droit de vote (le Gouvernement Renzi était le troisième gouvernement qui a gouverné sans avoir été élu).

On saura les prochains jours si on pourra voter bientôt tout en évitant de se retrouver encore une fois avec un « Gouvernement technique » pour longtemps. Les partis de droite devront décider si demander à leurs électeurs de choisir leur leader et se présenter unis aux élections, alors que le Mouvement 5Stelle – l’autre force qui a soutenu le « no » – affirme avoir cessé d’être un parti de contestation pour devenir un parti capable de gouverner.

Il reste encore beaucoup de chemin à faire pour reprendre notre souveraineté, pour que notre économie recommence à bien tourner, pour que l’Italie soutienne, avant tout et dans les faits, ses concitoyens, mais nous avons fait un premier pas et surtout très important. Jamais on n’avait vu tant de participation et de capacité à ne pas se faire manipuler par la propagande.

5.12.2016

Marinella Colombo
Membre de la European Press Federation

Print Friendly, PDF & Email
Share

35 réponses à “Italie : 60-40, un raz-de-marée qui a balayé Renzi !”

  1. Nemesis dit :

    Enfin ça bouge : ils bougent. Bravo à eux !

  2. pauledesbaux dit :

    bravissimmo ITALIA ET FORA SOCIALISTE DI MERDA

  3. Azerty dit :

    Euh, en lisant ce site, j’ai pas l’impression que les propos fascistes sont censurés.

  4. Wikileaks dit :

    LA COMMISSION EUROPÉENNE S’INSPIRE DE LA CORÉE DU NORD
    Facebook, Twitter, YouTube, Microsoft …ces géants américains doivent obéir aux assoc’s antiracistes européennes et censurer plus rapidement

    ————————
    L’UE menace les géants américains
    « Seuls 40% des contenus haineux retirés en 24 heures » « CE DÉLAI EST JUGÉ TROP LONG par la Commission européenne. »
    http://www.latribune.fr/technos-medias/haine-sur-internet-l-ue-menace-les-geants-americains-622281.html

  5. Xxx dit :

    On parle d’un site de riposte laïque mais dès que je mets un commentaire qui va pas dans le sens de la fachosphere, il n’est pas publié.
    Vous êtes comme les médias, vous publiez ce qui vous arrange et si le commentaire est trop pertinent, et ne va pas dans votre sens, c’est la censure.
    Vive la démocratie !

    • montecristo dit :

      Xxx
      La pertinence c’est de publier ce qui n’enverra pas les responsables en prison !
      Or, par les temps qui courent, il y a des provocateurs qui n’attendent que ça pour nous interdire !

  6. Loli07 dit :

    Dommage qu’il n’y est pas eu un coup de massue du côté de l’Autriche.
    Y a même des journalistes qui pensent que la vidéo de la femme âgée juive y était peut être pour quelque chose. Si c’est vrai, c’est bien dommage pour cette mamie qui soit pensait sérieusement ce qu’elle disait, soit était manipulée.
    Elle n’a s’en doute pas compris qu’après hitler, ce sont les musulmans qui n’aiment pas trop les juifs.

  7. Iséo dit :

    Il avait, pourtant, raison Renzi de vouloir faire évoluer le pouvoir législatif. L’Italie (comme la France) n’a pas besoin de sénateurs. Une seule chambre suffit. Il y a trop d’élus, qui coûtent et ne servent à rien. Mais là où il a eu tort, c’est de lier son sort au résultat du référendum. De Gaulle avant lui, en 1969, et Cameron au sujet de Brexit, également.

    • François dit :

      Si le Sénat est si peu utile , pourquoi il y en a au Canada, aux USA , au UK , en France. en Italie….

      • Iséo dit :

        Le fait que le sénat existe dans certains pays n’est pas une preuve de son utilité, ni une garantie démocratique. Nombre de pays (pour nombre d’entre eux particulièrement démocratiques… certes, pas tous) n’ont qu’une chambre et ils ne s’en portent pas plus mal : l’Albanie, l’Andorre, Chypre, la Croatie, le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Suède, la Norvège (les pays scandinaves passant pour les pays les plus démocratiques), la Grèce, la Hongrie, le Liechtenstein, le Luxembourg, le Portugal, la Serbie, Israël, Malte, la Moldavie, Monaco, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), Saint-Marin (la plus ancienne république au monde) et la Turquie.

    • montecristo dit :

      Iséo ! Quand on est désavoué par le peuple on rend sa place au peuple !
      Seriez vous de ceux qui pensent, comme Apathie, que le peuple est trop ignare pour se prononcer ???

      • Iséo dit :

        Renzi l’a jouée « Moi ou le chaos »… il aura donc eu le chaos. Comme De Gaule en 1969, comme Cameron au printemps 2016 ! Ces politiciens sont toujours trop sûrs d’eux. Le peuple a fait ce qu’il a voulu, mais l’objet du référendum n’était pas le départ de Renzi, mais une réforme des institutions. Cela n’avait rien à voir avec Matteo Renzi, mais bel et bien avec le sénat. La question était de savoir si les Italiens allaient continuer à nourrir (à partir de leurs impôts) des parasites qui ne servent à rien, sauf à faire chuter les gouvernement à répétition (70 gouvernements en 70 ans !). Les Italiens ont décidé : ils continueront à nourrir des parasites ! Grand bien leur fasse !

  8. Robert dit :

    Tout cela est tres encourageant. La prise de conscience est totale sauf chez ces cons d’autrichiens. Concernant Marine Le Pen son erreur est de ne pas l’entendre. Nous ne sommes plus dans la meme configuration que par le passe. Elle doit s’affirmer haut et fort mais .. Rien. C’est une erreur strategique enorme. Ce qui a fait gagne trump c’est la verite sur la situation actuelle et les francais sont des boeufs qu’il faut guider.

    • Loli07 dit :

      Attendez un peu, bientôt nous aurons le programme de Marine et nous verrons bien ce qu’il en est.

      • Iséo dit :

        Mosquées à tous les étages, comme à Fréjus où David Rachline n’a rien pu empêcher. Et avec le nouveau virage sur l’Islam de Marine Le Pen, il n’y a rien à attendre de son parti.

    • Azémar dit :

      Marine est en train de déconner grave, je suis très déçue mais on peut constater que dès que la victoire est proche on édulcore le projet et on se rapproche du centre et du bien vivre ensemble. Fera t-elle partie de ces politiques prêts à toutes les compromissions ?

      • Iséo dit :

        Il n’y aura pas de victoire de Marine Le Pen en 2017, car son récent enfumage islamique va en dégoûter plus d’un. On voit que pour accrocher la victoire, le FN va de renoncements en renoncements. D’autres, avant lui, s’y sont essayés et ils n’ont pourtant jamais gagné le pouvoir suprême et ont disparu.

        • Nemesis dit :

          Si MLP a des antennes sur les réseaux sociaux elle sait ce que les adhérents et sympathisants qui votent par conviction pour le FN pensent actuellement. Si elle n’en tient pas compte elle en subira les conséquences. Mais veut-elle vraiment le pouvoir ?

    • montecristo dit :

      Robert … il semblerait qu’elle ne se prononcera pas avant février prochain, à l’annonce de son programme.

  9. Stella dit :

    Super les gars on est sur la bonne voie. Brexit, Clintonexit, Sarkexit, Juppexit, Hollandexit, Renzexit , au suivant !!!

  10. belphegor dit :

    Au moins leur ministre de l’intérieur devrait prendre la porte. Une bonne chose. Espérons que ce raz de marée sera à la source d’un changement dans la politique d’immigration clandestine et illégale dont l’Italie est la victime à cause de l’impéritie de ces dirigeants actuels.

  11. Anne Lauwaert dit :

    les italiens vont-ils arrêter d’aller chercher des migrants le long des cotes africaines pour les mettre dans les résidences secondaires confisquées?
    Che casino ragazzi !!!

    • UltraLucide dit :

      Par tradition, les italiens ont tendance à écouter et suivre le Pape, même inconsciemment et même si il trahit les intérêts du catholicisme et du christianisme, au point de menacer la survie de la civilisation occidentale. Chaque pays d’Europe a encore plein de somnambules. Voir l’Autriche, par exemple. Nous avons les nôtres également.

      • Loli07 dit :

        Oui, c’est ce que je n’arrive pas à comprendre.
        Partons du postulat que Dieu existe. Serait il assez bon pour accepter que son culte disparaisse au profit de l’islam.
        C’est une question que je me pose régulièrement et je pense bientôt aller trouver un curé pour en discuter.

        • montecristo dit :

          Loli07
          Tout le monde se réclame de Dieu pour ses petites affaires !
          Les muzz comme les nazis !
          « Got mit uns et Allah Akbar » …
          Mais chez nous, Dieu a crée le « Libre Arbitre » !
          « Aide toi, le ciel t’aidera ! »

  12. Anne Lauwaert dit :

    et la video de Bronson « fuck UE »

  13. Martin(du Gard) dit :

    Quant à la spoliation des résidences secondaires déjà amorcée par le gouvernement Renzi, qu’en est-il maintenant ? Est-elle forcément supprimée, caduque ? Qui peut répondre?

    • angora dit :

      j’avais lu que ça devait commencer dès aujourd’hui après le vote…..il faudrait lire la presse italienne et surtout la presse locale de la région de Pescara.

    • marinella colombo dit :

      Il s’agissait d’une menace de Alfano (Ministre de l’intérieur du Gouvernement qui maintenant ne gouverne plus) aux maires qui s’étaient opposés à trouver encore plus de logements pour ceux qu’on appelle ici (ironiquement) les « ressources ». Dans quelque cas la menace a été mise en place. Ce qui se passera dès aujourd’hui est lié à la politique qu’on choisira pour la migration.
      Encore la nuit passée on a sauvé 800 personnes (+16 morts) près des cotes lybiennes. Les auteurs du sauvetage: le navire de l’organisation Sos Mediterranée, le navire militaire irlandais Samuel Beckett et un navire italien. Ils se dirigent tous vers les cotes italiennes ……

  14. Paul Kha dit :

    Voir en détail la revue de presse de P.Jovanovic
    du 5 décembre :

    http://www.jovanovic.com/blog.htm