J-2 Callac : Rolland, main dans la main avec les antifas, contre 80 % des Callacois !

Depuis de longs mois, en douce et sans que ce soit dans son programme électoral, ce maire prépare la mise en œuvre du plan « Horizon », plan qui prévoit l’arrivée massive d’immigrés d’origine africaine à Callac, bourgade de Bretagne.

Lorsque la population découvre la chose, des Callacois organisent la riposte sous forme de pétitions signées par centaines par les habitants, tous les mercredis, sur le marché. Près de 1000 à ce jour.
En réponse, le maire s’invite sur le marché et tente d’intimider les Callacois. Mal lui en prend, puisqu’il se retrouve entouré par une trentaine de personnes en colère qui lui demandent de retirer son projet ou de le soumettre à référendum.
Ce triste sire leur répond le 5 octobre en public « je ne ferai pas de référendum car je sais que 80 % de la population est contre ». Montrant ainsi son mépris de la démocratie et des Callacois.

Il ne s’arrête d’ailleurs pas en si bon chemin. Suivent les pressions et autres intimidations, y compris au sein de la mairie, sur certaines personnes ayant signé la pétition – dont plusieurs feuilles ont été volées chez des commerçants.
Une adjointe au maire démissionne de son mandat, officiellement pour raison de santé, en fait pour désaccord avec le maire sur le projet horizon et la conduite qui est la sienne.

Et pour couronner le tout, ce maire détestable ose prétendre que, comme le climat est mauvais dans le village, il ne peut pas organiser de référendum.
Mais qui pourrit le climat sinon lui, refusant obstinément d’écouter ses administrés et d’organiser le référendum que tout le monde demande ?

On pourrait s’étonner de ce comportement… mais nous en connaissons maintenant l’explication.

Le 5 novembre, près du plan d’eau de Callac, aura lieu une contre-manifestation appelée par les anti-fas et autres groupuscules d’extrême gauche, les milices de Macron qui attaquent et usent de violence contre ceux qui défendent la France et s’opposent à l’invasion migratoire. Ce sera un « fest-deiz » de… soutien au projet Horizon ainsi qu’au maire et à son action anti-démocratique.

De plus, nous venons d’apprendre que c’est le Maire qui aurait payé cette petite fête avec les impôts des Callacois. Plusieurs membres de l’équipe municipale sont annoncés au « fest-deiz ».

80 % de la population est contre le projet Horizon, mais le maire leur fait à tous un magnifique bras d’honneur. Il refuse le référendum en bafouant la démocratie et de plus financerait le « fest-deiz » des gauchistes ultra violents. Pour lui la population de Callac n’est qu’une bande de « fachos ».

En fait, ce maire main dans la main avec les anti-fas trahit ses administrés et sa commune !
Si demain, par malheur, des Bretons exaspérés par tout cela finissaient par s’énerver, le maire ne pourrait s’en prendre qu’à lui-même de ce qui arriverait …

Bernard GERMAIN
(Porte-parole du Comité d’Organisation contre le projet Horizon)

image_pdfimage_print
12

11 Commentaires

  1. L’état ne fait jamais rien aux blackblocs alors il faut employer leur méthode contre ce maire anti démocrate.

    • Chrisomac, et pour cause qu’il ne leur fait rien, puisque c’est un ramassis de fils de bouges gauches caviar désoeuvrés et camés qui vient se défouler en sachant qu’ils ne risquent rien !

  2. Il y en a qui n’auront qu’une destinée: la disparition brutale. Il faut en France une guerre civile de 3 ans et de 100.000 morts. Pas moins. C’est le rôle des guerres de jadis, une purge pour redémarrer. Ici cela fait 75 ans que nous macérons dans le même jus infecte de democrassie et de ripoublique maçonnique. Il est temps que la purge arrive: nous ne voulons plus ni de leur raie publique ni de leur democrassie.

  3. La bonne question (qui peut enquêter sur place ?) serait de savoir ce qu’on a promis et/ou donné à ce maire en échange de sa forfaiture publique et assumée ?
    Si on peut prouver une corruption quelconque (ça laisse des traces chez ceux qui se croient intouchables) cela pourrait aider à le faire plonger.

    • les arbres de callac suffiront pour abaisser le dioxyde de carbone!emprunte; zéro déchet dans la nature. bonne perspective écologique!

  4. Que les conseillers municipaux élus sur la liste nupesse-péhesse du maire démissionnent. C’est le seul moyen d’éviter la mondialisation folle.
    Les callacois sauront alors qui sont les « leurs », lors des municipales qui suivront.
    Et le maire ira se faire aimer ailleurs.

  5. Une chose est sure ,ce crétin congénital de maire payera sa forfaiture , c’est indubitable et inexorable . Il va manger cher .

    • J’entendais déjà ce genre de choses au sujet de Macron lors de son premier mandat. Il a été réélu.
      Ce maire continuera sa carrière politique sans aucun problème, il pourrait même devenir député. Callac aura sa dise de clandos comme tout le pays, et les français continueront à promettre (sur internet, c’est moins dangereux !) des tas de choses aux ordures tout en baissant la tête quand ils croisent une bande de racailles. Tout va très bien.

  6. S’ils sont vraiment 80% contre le maire, alors pourquoi l’ont-ils élu ? Je note aussi au passage qu’ils ont un député Nupes. Bon, supposons qu’ils soient contre, dans ce cas qu’ils le prouvent. En Corse, si dans un village, 80% de la population est contre le maire, celui-ci non seulement s’écrase mais en plus il fait sa valise.
    Selon moi, vous pouvez vous agiter tant que vous voulez, le destin de ce patelin ex-breton, est scellé, ce sera désormais un village naigre.

  7. ben c’est ça la « démocratie progressiste », les bouseux fermez la bossez et payez des impots

Les commentaires sont fermés.