J’accuse tous les traîtres qui favorisent l’agression des Français de souche

« Si une société n’est pas acceptée c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint du racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses mœurs… »                                               (Charles de Gaulle)

Faut-il que je sois en colère, écœuré ou déprimé pour commencer un article par une citation du « Grand Charles » ?  Je dois pourtant reconnaître, honnêtement, que même si je conteste TOUTE son action politique (1), il avait souvent des analyses pertinentes et des propos intelligents.

Le problème avec de Gaulle, c’est que ses actes contredisaient presque toujours ses écrits.

À peine sortis du confinement, nous vivons un nouveau tournant de notre histoire.

La communauté noire et ses « idiots utiles » blancs ont mené des manifestations violentes pendant plus d’une semaine. Des manifestations interdites mais tolérées par Christophe Castaner.

Quelques jeunes Identitaires ont, courageusement, osé déplier une banderole dénonçant le « Racisme anti-Blancs » et, aussitôt, toute la presse aux ordres a crié au fascisme.

Dans la foulée, nous avons eu droit, à Dijon, à quatre nuits d’émeutes (avec armes) entre des Maghrébins et des Tchétchènes. Le différent s’est réglé… à la mosquée, entre un imam local et un autre imam – pro-Tchétchènes – venu, sauf erreur, de la région parisienne.

Les policiers ne sont pas intervenus, par manque d’effectifs (ou par peur des sanctions ?).

Nous sommes au bord d’une guerre civile, et Jean Raspail, dont le roman prémonitoire « Le Camp de Saints » nous mettait en garde dès 1973, s’est éteint  avant l’explosion.

L’immigration-invasion et la « diversité » – ces « Français de papiers » qui doivent leur naturalisation au Jus Solis – menacent la sécurité, la tranquillité et la survie des Gaulois réfractaires que Macron déteste. Le Français de souche n’est plus chez lui en France et il ne se passe pas un jour sans qu’il soit insulté, critiqué, culpabilisé, humilié, blessé dans ses croyances, par une faune allogène qui lui reproche son histoire, son épopée coloniale et son passé esclavagiste.

La 13 janvier 1898, dans le journal « l’Aurore », Émile Zola, ce grand bourgeois qui parlait si bien d’un prolétariat ouvrier qu’il se gardait bien de côtoyer – en quelque sorte l’ancêtre de la « gauche-caviar » –  adressait une lettre ouverte au Président Félix Faure, pour prendre la défense du capitaine Dreyfus. Son article, qui pointait du doigt dix personnes, s’intitulait  « J’accuse… ! ».

Nous sommes en juin 2020, je ne suis pas Zola, mais à mon tour d’accuser :

J’accuse Emmanuel Macron, président de la République, de laisser s’installer sur notre sol un climat insurrectionnel qui sert ses desseins, ceux des européistes et du « Nouvel Ordre Mondial » à savoir la fin de l’Occident, en favorisant la haine du Blanc.

J’accuse « La République en marche », le parti du Président, d’avoir soufflé sur les braises en s’associant à l’hommage international au délinquant noir mort à Minneapolis alors qu’elle ne s’offusque JAMAIS  quand des Blancs – policiers ou civils – sont agressés par la « diversité ».

J’accuse l’extrême-gauche – et ses nombreux relais – d’avoir mis à profit  la mort d’un Noir américain à Minneapolis pour fomenter des manifestations raciales en France (au nom du collectif « Justice pour Adama Traoré »).

J’accuse des médias vendus d’avoir caché que l’équipe de policiers qui a appréhendé le délinquant George Floyd était une belle illustration du « multiculturalisme » puisqu’elle comprenait un  « toubab »  à peau blanche, un Asiatique et un Noir (2).

J’accuse les instituts de sondages et les statisticiens  qui pérorent sur les plateaux télé de ne pas oser dire aux Français que la population noire des USA représente 13,4 % de la population totale, mais qu’elle est à l’origine de 49,4 % des actes criminels.

Donc, d’avoir occulté le fait que la surreprésentation des Noirs victimes de bavures policières est proportionnelle à leur implication dans la délinquance.

J’accuse les médias d’avoir invité à moult reprises Assa Traoré à s’exprimer devant leurs micros, sans la contredire, et d’avoir laissé cette passionaria noire déverser sa haine de la France sans jamais lui demander de quelles subventions vivait son association ?

Et sans jamais évoquer devant elle le casier judiciaire « chargé » de certains membres de sa famille.  Ils auraient pu également lui demander pourquoi de jeunes Maliens manifestaient en France alors que des soldats français se font tuer au Mali ?

J’accuse Christophe Castaner, incompétent ministre de l’Intérieur, d’avoir validé la thèse d’un prétendu racisme policier en désignant ses propres troupes à la vindicte populaire. La police était pourtant en droit d’attendre un soutien de la part de son ministère de tutelle.

J’accuse les divers commentateurs des émeutes raciales en France de ne jamais chercher les liens entre l’association « Justice pour Adama Traoré » et l’ « Open Society » de Georges Soros.

J’accuse donc le milliardaire Soros de financer en sous-main tous les mouvements subversifs qui œuvrent à tuer les nations.

J’accuse les militants d’extrême-gauche, « antifas », antiracistes, indigénistes, racialistes etc. etc. et la famille Traoré de nous faire une démonstration flagrante que le « vivre-ensemble » est une utopie, un leurre, un fantasme dénué de réalité.  En cela, je les remercie. En effet, dans tous les pays où il y a diversité ethnique, il y a des affrontements et une forte délinquance.

Et moins les minorités sont minoritaires, moins l’intégration fonctionne.

Après un bon demi-siècle d’immigration débridée (3) la France est arrivée à un point de non-retour. Le spectre d’une guerre entre les diverses populations qui « cohabitent » sur notre sol est presque inévitable. Circonstance aggravante, notre pays est confronté à une population musulmane qui a toujours démontré une incapacité totale – tant culturelle que religieuse – à s’intégrer à une culture différente de la sienne. Pour l’islam, hors de la charia, point de salut !

Les mondialistes et la finance apatride – qui tirent les ficelles de la marionnette Macron – savent tout cela aussi bien que nous, mais pour eux la disparition des nations va dans le sens de l’histoire. On pense à la citation du colonel Bastien-Thiry (4) :

« Il n’y a pas de sens de l’histoire. Ce qui fait l’histoire, c’est la volonté des hommes. Ce sont leurs intentions bonnes ou mauvaises… ».

                Les nôtres sont bonnes, les leurs sont mauvaises. On ne risque pas de s’entendre !

Éric de Verdelhan 

1) Beaucoup se contentent de lui reprocher l’abandon de l’Algérie

2) Et j’accuse les mêmes d’avoir, par la même occasion, omis de nous dire que le chef de la police de Minneapolis, donc le responsable, est lui-même un démocrate noir

3) Le processus s’est accéléré avec le « regroupement familial » de Giscard d’Estaing

4) Fomenteur de l’attentat du Petit-Clamart, contre de Gaulle, le 22 août 1962.

 

 

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. BRAVO ! Très bonne idée d’avoir repris le « J’accuse… » de ZOLA !
    OK, nous avons compris que tous ces mondialistes veulent la fin de l’homme Blanc Occidental. Peut-être que les peuples abrutis et suffisamment idiots pour être manipulés par des robots et des puces tiendront un certain temps… Mais lorsque des milliards d’individus se révolteront contre « l’élite supérieure » qui les manipule, que feront ces mondialistes ?
    Si on veut pousseur plus loin leur absurde raisonnement, rien ne tient pas la route.
    S’ils veulent survivre aux catastrophes planétaires qui ne manqueront pas de tomber sur notre planète, il faudra bien que des « cerveaux blancs » subsistent : eux seuls ont un niveau scientifique suffisant pour trouver les solutions.

    • Bravo! Oui les Français de souche doivent se lever et se révolter, chasser Macron et sa clique est une question de survie pour une France libre , chrétienne, qui refuse l invasion! L accueil oui,l intégration Oui, l invasion et le mépris non!

  2. Ce n’est pas de macron cette citation, c’est Monsieur Le Général De Gaulle et il a raison

  3. Excellent.Ces accusations sont amplement méritées. Toujours un plaisir de vous lire, Eric de Verdelhan.

  4. Chaque accusation, ici légitime, mériterait des condamnations…Auront t-elles lieu ? Ce serait tellement satisfaisant pour nous…Malheureusement, nos PV passeront avant…

  5. cessez de vous référer à de gaulle, grand abandonnateur de français (piednoirs et harkis) en algérie

    • Oui c’est vrai , ce n’est pas une bonne référence pour nous gaver en permanence avec Gal de Gaulle !

      • Et vive de Gaulle, le plus grand Président qui aimait sa France, le dernier des géants, après lui que de la merde pour pauvre France, et vive de Gaulle, mon père émmigré italien et ancien carabinier nous a appris a aimer le pays qui nous nourrissat et le cuklte de ce grand homme, Le grand Charles avait fait de la France une grande puissance, nous étions heureux, relisez l’histoire et la guerre oubliée en Martinique, Guadeloupe, délivrer les peuples du nazisme, Pétain et les communistes franc-maçons, c’est vrai les français ont oubliés leur passé et tout ce qu’on lui doit, pauvre cerveaux de colibri à la mémoire courte.= des veaux…..

    • Il est plus que temps que de prendre la prise de l’Élysée et sousfifresREM

  6. Excellente analyse fort bien argumentée.
    Le criminologue Xavier RAUFER a déclaré dans une interview de marc EYNAUD sur Bd Voltaire que le vivre ensemble n’ existe pas et pour personne. J’ en ai fait ma conclusion de La sauvagerie des nègres (vidéo incluse) disponible sur simple demande à fcdc@bbox.fr

  7. Éric de Verdelhan vous n etes pas emile zola, mais vos accusations ont de la gueule…
    Par contre vous en avez oublie un…? TRES IMPORTANT POURTANT

    Car moi j accuse AUSSI le pape François 1er, le meme n’ayant aucune retenue : il affiche une fidélité inconditionnelle au soutien, urbi et orbi, a l’arrivée massive des migrants en Italie, comme dans le reste de l’Europe…. ( France en particulier )
    Il sait parfaitement bien pourtant qu’il s’agit essentiellement de musulmans : ne lui faisons pas l’insulte de prétendre qu’il ne sait pas….j accuse aussi ses fideles paroissiens ( nos catholiques ) de porter des oeilleres ou de continuer a faire les autruches

    • Calendrier mondialiste oblige : c’est comme cela depuis Vatican II.

    • Exact cher lecteur, j’ai oublié l »imam du Vatican.😂

    • Espérons qu’un jour, benoit 16 avouera qu’il n’a jamais démissionné de son plein gré, mais qu’on l’a obligé à partir pour être remplacé par un envoyé de soros. (comme macron, trudeau, renzi et autres hillary…)

Les commentaires sont fermés.