Jacques Boutault devrait lire intégralement la déclaration des Droits de l’Homme

Publié le 30 août 2010 - par
Share

Bonjour à toute l’équipe,

Je viens de commencer à lire votre supplément week-end, et je suis évidemment scandalisé par l’attitude de ce maire, Jacques Boutault. J’ai souvent constaté que l’article 18 était invoqué pour empêcher toute critique de l’islam ou toute législation visant à limiter son influence dans la spère publique; les personnes qui citent cet article oublient cependant très facilement l’article 30 de cette même déclaration.

Article 30

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

Ce même article a été transposé dans la Convention Européenne des Droits de l’Homme

Article 17

Aucune des dispositions de la présente Convention ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits ou libertés reconnus dans la présente Convention ou à des limitations plus amples de ces droits et libertés que celles prévues à ladite Convention.

Pourtant quiconque ne s’est que quelque peu informé sur le contenu de la doctrine de la religion musulmane ne peut que constater qu’elle s’oppose aux valeurs énoncées dans ces déclarations, il est donc légitime non seulement de dénoncer les valeurs islamique mais également de s’y opposer, spécialement quand on voit la situation des droits de l’Homme dans les 57 pays de l’OCI. En tant que citoyen libre de ses opinions je dirais que c’est même plus qu’un droit c’est un devoir.

François Lallemand

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.