Jadot Premier ministre?

Puisque le Président réélu parle de “planification écologique” en tant qu’axe sinon unique du moins principal de son quinquennat, et qu’un 1er Ministre sera spécialement nommé pour ce faire, il semble bien que Jadot (plutôt qu’Hulot) aurait toutes ses chances.

Ce qui permettrait de contrer Mélenchon à deux niveaux : mieux vaut utiliser l’original plutôt que la copie, d’autant que ce dernier aurait sans doute eu du mal politiquement du moins à durement augmenter essence et diesel à virer toutes les voitures “thermiques” dès 2023 à imposer le mode vie spartiate que les khmers verts derrière Jadot préparent depuis des années et que le président sortant avait acquiescé en disant à Marseille le 16 avril qu’il faut “aller deux fois plus vite” en direction de cette “sobriété écologique”.

Mais il y a le nucléaire que veut encore utiliser le président réélu. Jadot est-il prêt à manger son chapeau sur cette question? Paris vaut bien une messe. Et peut-être même que dans ce cas Mélenchon serait prêt à manger le sien tant il voit le démantèlement d’ici une cinquantaine d’années. Il n’est cependant pas dit que Jadot ne soit pas dans le même esprit, surtout s’il réussit à arracher un moratoire sur les sept dits “mini réacteurs” nucléaires que le président sortant avait promis et que le président réélu peut s’empresser à tergiverser sinon faire disparaître.

Jadot a donc toutes ses chances, et puisque le président réélu l’a indiqué à Marseille, il pourrait fort bien prendre aussi quelqu’un en vue comme Ministre ” de la planification énergétique” ou ministre “chargé de la planification écologique territoriale” ou les deux… Pourquoi pas Mélenchon ? Il s’est toujours rêvé en ministre d’État (au minimum certes) cela peut donc le faire.

Ainsi en développant à Marseille le 16 avril un tel programme d’austérité écologique alors que la France est le pays le plus vertueux en la matière si l’on considère sa taille et sa population, il est clair que le président réélu ne peut que prendre et ce dès maintenant avant les législatives un 1er Ministre ayant ce profil de Robespierre vert, ce qui ne déplaira pas de toute façon à Mélenchon assuré qu’il y aura une sorte de “front républicain écologique” entre les deux tours contre “le péril d’extrême droite” ; doublé à la santé d’un bourreau de Béthune en la personne de Malhuret qui a déjà toute la panoplie, d’autant que Jadot est depuis le début pour l’obligation injectable.

Et tant pis si l’Outre-Mer ne suit pas, ils sont tellement “dominés” par les “blancs” qu’ils votent pour eux, alors que le président réélu, Jadot, Mélenchon ne sont pas blancs (au sens où ils ne sont pas inscrits au KKK, ce qui est exact).

Mélenchon suivra Jadot en matière d’obligation injectable (Paris vaut bien une messe) en demandant seulement l’adoubement de l’OMS, ce qui est hypocrite comme toujours et équivaut à botter en touche puisque cette dernière préconise de renforcer les dispositions déjà en place mais laisse le choix aux pays membres de le faire selon la « situation ».

Il suffira d’une bonne manipulation des chiffres à la rentrée (d’autant que Raoult n’aura plus aucune responsabilité à l’IHU de Marseille) pour élargir le concept de “planification écologique” en intégrant également la santé, mais aussi l’école, le genre, afin de devenir ainsi de plus en plus « écologique européen et mondial (disparation officielle des frontières pour les « réfugiés).

Reste à savoir qui sera nommé Ministre de la guerre puisque nous allons dans cette direction ; encore une couleuvre que Jadot et Mélenchon devront avaler, mais coupé en deux de façon “équitable” c’est également tout à fait faisable, Poutine comme nouvel Hitler, déjà les massacres “barbares” pullulent avec l’adoubement de l’ONU, la Russie a remplacé ainsi Israël (quoique… Cela s’excite aussi de ce côté).

Reste alors à ce que le camp dit “national” cesse désormais d’adouber les discours de plus en plus irrationnels en matière de climat de santé et de défense de la famille basée sur l’altérité de genre, comme il a réussi à le faire en matière d’immigration imposée et de réindustrialisation. Mais il n’est pas sûr au vu de la manière dont ces sujets cruciaux ont été négligés par le camp souverainiste que cela se fasse au cours des toutes prochaines législatives.

Aussi il faudra bien que le camp refusant le nihilisme intégral de la Secte hygiéniste scientiste affairiste accrochée de plus en plus au Pouvoir fasse lui aussi et le plus vite son examen de conscience…

Comme des États généraux par exemple, non plus de la “droite” seule, mais de tout le Peuple de France

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. J’avais pensé à Lecornu (ministre des parasols et des plages) qui fut un temps secrétaire d’Etat à l’écologie.
    Et comme il se dit que macron voudrait une femme à Matignon ça pourrait à peu près faire l’affaire…

  2. Les écolos, faire leur examen de conscience ? Impossible, ils n’en ont pas !

  3. Le GIEC a calculé que l’été dernier avait été le plus chaud. Mon expérience personnelle dit autre chose: vacances dans le Pas-de-Calais avec polaire, pas une seule baignade, vent froid et pluie en permanence. Je dormais avec une écharpe au moins d’août. Peut-être ces experts prennent-ils la température plutôt à Casablanca…

  4. un malheur n’arrivant jamais seul, tout est à craindre avec cette extrême gauche dont ce pantin peint en vert qui veut nous faire vivre comme l’homme des cavernes sur injonctions aussi fausses que délirantes : le tout avec l’assentiment de l’état qui a bénéficié du report de voix de ses malades mentaux

  5. macron aura une première ministre, rousseau aurait fait l’affaire mais elle n’est pas assez déconstruite, il pense à une élue de goche tranquile d’occitanie ou d’alsace, ralliée entre les 2 tours

  6. Un écolo qui veut supprimer l’énergie nucléaire, il fallait oser. S’il s’était renseigné il saurait que c’est l’énergie la plus écologique, la moins chère et la plus durable au vu de nos connaissances actuelles. Selon moi, un écologiste se doit d’avoir un minimum de connaissances scientifiques pour prétendre à un poste dans cette branche. Il ne suffit pas d’avoir été directeur des campagnes de Greenpeace France.
    Pour paraphraser le grand Charles « je n’aime pas les écologistes parce qu’ils ne sont pas écologistes »

  7. La France , c’est 0,7% de la production mondiale de CO². Autant dire rien, à coté des 15 ou 20% des US et de la Chine.
    Et cependant la clique à jadot nous emmerde avec son écologie punitive, ses trottinettes électriques archi polluante à produire, ces éoliennes qu’on ne peut pas recycler et que les écolos enterrent dans des « cimetière à éoliennes » démantelées…
    4,7% de suffrages égarés pour jadot, c’est 4% de trop. C’est 0,7% qu’il mérite. Et encore!

    • Sortir de la Cop21 de Paris ( le bébé des gauchites fabius royale hollande valls et des escrocs du GIEC.sur le climat

Les commentaires sont fermés.