1

Jadot vire Sandrine Rousseau et c’est Zemmour le misogyne?

 

Pendant que l’arrogant humanoïde qui nous gouverne a endossé sa panoplie de « sauveur du monde », faisant croire qu’il traite « d’égal à égal » avec Vladimir Poutine qui le méprise copieusement (si, si, ça ce voit dans son regard !), et qu’entre deux interventions présentées comme musclées… ce qui venant de cette chiffe molle est la cause de bien des étouffements (de fou-rire ou de fureur c’est selon les natures !), il s’en passe de belles à la maison France.

D’abord, nous avons la Marine (non, pas la « nationale », celle du RN) qui en guise d’argument massue vient de décréter que : « Le moment est venu d’une femme à l’Élysée ».

https://www.dailymotion.com/video/x88f56j

Mais même si je partage totalement ses explications, il n’en reste pas moins qu’aucune parmi les candidates en lice semble avoir l’étoffe nécessaire… et surtout pas elle qui a énormément déçu ses fans du début ; simplement en donnant continuellement des gages à la doxa dominante au  nom de la dédiabolisation de son partilaissant entrevoir qu’élue elle ne serait finalement pas différente de ses collègues islamo-collabos pour amadouer un vivier électoral jugé porteur… et avalant couleuvres sur couleuvres sans jamais taper du poing sur la table, notamment en remettant les grossiers personnages se prenant pour la crème du  journalisme, quand il n’en sont que la lie.

Il aurait suffi que dès le début elle adopte l’exigence de respect qui lui est dû, au même titre que les autres dirigeants ou membres des différents partis… exactement comme Éric Zemmour l’a fait il y a trois mois, lors de son affrontement avec Bruno Le Maire sur l’économie, en exigeant que le ministre cesse de l’interrompre et respecte l’adversaire, taclant au passage les animateurs du système habitués à laisser faire… et pour cause !

Pour mémoire 46 secondes de bonheur.

https://www.dailymotion.com/video/x866gz9

https://ripostelaique.com/face-a-le-maire-84-des-electeurs-rn-et-62-des-lr-ont-juge-zemmour-convaincant.html

Mon camarade d’écriture Jacques Guillemain me rappelle que c‘est d’ailleurs après cette débâcle de la Macronie que plus aucun ministre n’est venu se frotter à Éric.

Ensuite, toujours sur le thème des femmes, un « psychodrame » se déroule chez les écologistes à seulement quelques jours de « La  Journée de la Femme », qui m’a toujours fait bondir depuis sa création puisque soulignant  que logiquement les 364 autres journées de l’année sont donc celles des hommes… sans que les féministes foldingues actuelles ne s’en offusquent, trop occupées à déstructurer leurs hommes… justement comme le préconise l’éminente Sandrine Rousseau,  très prisée des rieurs…

Car la pauvrette ne semblant plus en phase avec « les cadors de l’équipe à Jadot », que nous découvrons à l’occasion misogyne (pas bien ça Yannick !), est  salement virée (démise de ses fonctions, on dit pour faire moins vulgaire !), bien qu’elle ait dûment été l’objet dès le 22 février dernier, d’un ultimatum au vitriol, par le directeur de campagne Mounir Satouri, jugez du peu :

« Elle nuisait à tous les efforts des militantes et des militants écologistes » qu’il paraît… une si gentille fille, qui aurait pu soupçonner ?

L’ex-porte-parole d’EELV avait notamment déclaré que les « grands stratèges politiques » de la campagne « sont justes nuls ! ». « Je deviens folle ! Ils se plantent sur tout… C’est un gâchis », avait-elle lâché, alors que le candidat écologiste ne décolle pas, embourbé sous la barre des 10 % dans les sondages. Sandrine Rousseau regrettait également que Yannick Jadot ne parvienne pas à « imposer un récit », contrairement à Éric Zemmour et Emmanuel Macron. « Nous, on vend des chaudières ! », a-t-elle fustigé.

https://www.fdesouche.com/2022/03/03/ils-se-plantent-sur-tout-sandrine-rousseau-enterre-yannick-jadot-et-prepare-la-suite/

Effectivement, on comprend qu’après cela il y ait « de l’eau dans le gaz », et que les mots doux fusent de part et d’autre… pour le plus grand plaisir de tous les citoyens gardant rancune à tous ces écolos « pastèques »  (vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur !) dont les exigences foldingues n’apportent aucun bénéfice à la mesure des privations qu’elles induisent.

Sale temps pour les femelles dites donc, les amis… car après le désistement de Christiane Taubira (sanglot) qui aurait fait une si parfaite Présidente (non je déc…), la branlée que va sans doute se prendre la foldingue Hidalgo (et ça c’est plutôt jouissif pour tous les vrais amoureux de Paris, vu ce qu’elle en a fait !), et le fiasco Pécresse après sa minable prestation au Zénith (même chez Bouglione ils n’en ont pas voulu, à ce qu’il paraît !)… cela paraît mal barré pour une femme Présidente en 2022, comme l’avait affirmé « Attila », le pédant grand prêtre de la cartomancie… ce qui pour nous autres, soutiens indéfectibles du candidat Zemmour, est plutôt réjouissant.

Reste l’ectoplasme Macron, qui continue à faire son intéressant en mélangeant adroitement (qu’il croit !) campagne présidentielle et guerre en Ukraine, en maintenant les électeurs dans cette nouvelle terreur toute trouvée pour s’en prétendre le champion, croyant être réélu « les doigts dans le nez » (ce qui en soit est déjà assez dégoûtant !), alors qu’il semble totalement inconscient des vraies conséquences qui résulteraient d’une riposte des Russes envers la France, même s’il nous a fait son grand numéro de claquettes avec ses « promesses » de grave récession future (et là on sentait bien qu’il était au summum de la jouissance !).

À mille lieues de ces manigances, Éric Zemmour, que tous les mafieux du système : politiques, journaleux, artistes, sportifs…. taxent de misogynie gravissime, sans la moindre trace de preuve, comme à leur sale habitude de hyènes « ricanantes »… les renvoie tous à leur stupide mesquinerie et leur bêtise crasse puisque se prenant pour des défenseurs des femmes, juste avec leur fameuse « parité »… imposant en fait de vraies bécasses !

Bien plus respectueux, le candidat participera, mardi 8 mars, à une soirée pour les femmes, organisée par « le comité des Femmes avec Zemmour » précisément pour cette « Journée de la Femme », consentie aux femmes par les hypocrites décideurs leur ayant « offert » cette journée, juste « comme un os à ronger » !

Annoncé aux adhérents de RECONQUÊTE, par ces mots :

Aujourd’hui partout en France, les femmes sont les cibles d’agressions intolérables. Elles vivent déjà dans leur chair les blessures du Grand Remplacement.

Notre chance, c’est qu’Éric Zemmour est le candidat le plus respectueux des femmes et leur meilleur défenseur. Et nous le prouvons !

Mardi 8 mars à 19 h 30 – « Bois du Lac » à Vincennes

Plusieurs tables rondes sur l’insécurité et le pouvoir d’achat réuniront des invitées proches d’Éric Zemmour comme : Laurence Trochu, Jacline Mouraud, Agnès Marion, Caroline Galacteros…

Avec la formule magique :

Inscrivez-vous et proposez à une amie de venir !

Ce qui permettra peut-être à des Franciliennes curieuses de venir se faire une opinion par elles-mêmes de la fameuse « misogynie » de Z !

Partagez généreusement cette info avec vos contacts ; notamment ceux qui vous soûlent avec des a priori contre Zemmour, simplement pour s’être abreuvés exclusivement aux chaînes, stations et journaux qui roulent pour Macron.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression