J’ai 27 ans, je me présente dans le Gard pour faire rempart à la décadence

Riposte Laïque : Vous êtes le candidat de Reconquête dans la 2e circonscription du Gard, dont le député, depuis 2012, était Gilbert Collard. Pouvez-vous, avant d’entamer la discussion, vous présenter plus largement à nos lecteurs ? Quel est votre parcours politique, quelles sont vos activités professionnelles ? 
Anthony Leroy :  J‘ai 27 ans, j’ai été élevé dans un milieu populaire. Mon grand-père maternel était agriculteur, mon grand-père paternel était militaire. Je suis ingénieur en sécurité informatique et j’ai été attaché parlementaire de Gilbert Collard pendant trois ans. Je suis passionné d’histoire, je pratique l’escrime, le tir sportif et la pétanque.
Riposte Laïque : Pour quelles raisons avez-vous rejoint Reconquête, et comment avez-vous vécu la campagne d’Éric Zemmour ?
Anthony Leroy :  J’ai rejoint Reconquête d’abord pour l’élévation politique du discours d’Éric Zemmour qui a été le seul à formuler les réalités du drame français. Ensuite parce que je considère que le Rassemblement National s’est ramolli au point de devenir le clown blanc du macronisme. On l’a vu pendant le débat entre Marine Le Pen et Macron où elle a été absolument pas vindicative. On peut même dire qu’elle a déserté le combat. On l’a vu quand elle a dû dire qu’il fallait une majorité parlementaire au président de la République, on l’a vu quand elle a eu l’idée de prendre Arnaud Montebourg comme ministre, quoique, il avait porté une marinière, c’est peut-être aussi pour cela ; enfin je n’ai pas supporté la génuflexion de Bardella devant une femme voilée dans un bureau électoral et ainsi de suite. En un mot, le Rassemblement National est devenu un parti de petits-bourgeois alors que Reconquête est un parti de l’action courageuse.
Riposte Laïque : Parlez-nous de cette circonscription, et de ses particularités…
Anthony Leroy :  Cette circonscription est très particulière du fait de son environnement riche en traditions, en histoire, en identité.  Nous devons défendre nos manadiers, nos agriculteurs, notre terroir, notre riziculture, la chasse, la pêche, et bien entendu les personnes fragiles, qui constituent une part importante des habitants de la deuxième circonscription du Gard. Il ne faut pas oublier que 15,2 % des habitants de la deuxième circonscription du Gard vivent sous le seuil de pauvreté.
Riposte Laïque : Vous serez donc opposé, entre autres, à Nicolas Meizonnet, qui était le suppléant de Gilbert Collard, et siégea à l’Assemblée nationale quand le député devint député européen. Celui-ci est resté au RN, et se présente pour le parti de Marine Le Pen. Comment vivez-vous ces duels fratricides
Anthony Leroy : j’ai toujours prôné l’union des droites, malheureusement, les efforts de Reconquête ont été vains. Marine Le Pen a refusé la main tendue par Éric Zemmour. On ne peut pas tendre la main à qui veut vous la couper. Nous avons prôné l’union des droites, elle a prôné la désunion des droites. En ce qui concerne le candidat du RN Jean-Louis Meizonnet, ce n’est pas son appartenance au RN qui fait problème, c’est sa félonie : alors que Reconquête était au plus bas, il a refusé de suivre Gilbert Collard pour ensuite demander, en février, alors que Reconquête était au plus haut, à le rejoindre. Pour votre information, je vous adresse le message que Jerôme Rivière a envoyé au journaliste M. Sulzer, qui a censuré son témoignage.
Riposte Laïque : Quels ont été les résultats du premier tour de la présidentielle, et quelles seront vos autres adversaires ? 

Anthony Leroy : Les résultats de la 2e circonscription du Gard ont été, au premier tour de la présidentielle, de 9,77 % pour notre parti. C’est un des meilleurs scores d’Éric Zemmour à la présidentielle et il faut prendre en compte le fait que le vote utile a été largement utilisé par Marine Le Pen, et nos électeurs, par peur de voir Jean-Luc Mélenchon être au second tour, ont voté Marine Le Pen. Et je mets tous mes adversaires dans le même sac, qui est le sac du système !

Riposte Laïque : Quel est le rôle de Gilbert Collard dans votre campagne ? 
Anthony Leroy : Ce n’est pas sa campagne, c’est la mienne, c’est moi le candidat, il m’apporte son expérience mais il me laisse faire comme je veux ! Et il semble s’amuser beaucoup !
Riposte Laïque : Quel type de campagne menez-vous, actuellement, et quelles actions mènerez-vous avant le 12 juin ?
Anthony Leroy :  Je mène une campagne de terrain ; je suis le seul candidat sur la 2e circonscription du Gard à faire des réunions publiques, notamment tous les 2 jours. L’accueil est excellent. Je mène avec mon équipe une véritable campagne de terrain et notamment grâce à notre permanence mobile qui nous permet d’être au plus proche des gens.
Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelques chose
Anthony Leroy :  Oui, j’ai le sentiment que la France est entrée en pleine décadence et qu’il est du devoir de la jeunesse de faire rempart.
Propos recueillis par Pierre Cassen
image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. Sans doute un bon gars cet Anthony, mais que de plates banalités dans ses réponses !
    Quelques vacheries gratuites aussi…

    Souhaitons tout de même que le meilleur gagne, lui ou le candidat RN car il est indispendable que cette circonscription reste dans notre courant politique, avec ou sans le traitre Collard.

    • On voit ici toute l’hypocrisie du rn caractérisé par ce montenlair pardon mantalo

      • levengeur,
        je ne suis pas au RN. Je n’ai ni laisse ni collier. Et toi ?

      • patphil,
        Collard a mis 28 ans à se rendre compte que le socialisme ne lui convenait plus, puis 5 ans pour s’aperevoir que le FN/RN n’était plus rentable pour lui…
        Bref, un avocat qui se vend au plus offrant comme tous les avocats…
        Bientôt partant de Reconquête ?

  2. ah bé ça alors…le Zemmour il va dans le Gard soutenir « son » candidat? Collard ne suffit pas? Mais le Zemmour, la semaine dernière, il a pleuré dans les « merdias » qui lui sont largement ouverts en vilipendant Bardella qui venait soutenir UN candidat RN du Var….Va comprendre, Charles!

    • bardella et la madame perdante n’ont qu’un seul ennemi, le satan zemmour et ses acolytes, c’est simple à comprendre , d’ailleurs mlp ne compte que sur 15 élus! elle dira que c’est un triomphe!

  3. épaulé par collard, il devrait passer! les gardois sont des gens biens généralement

  4. Ce jeune homme n’est pas autant de droite que notre Fondateur mais personne ne peut être autant de droite que notre Fondateur car il est justement notre Fondateur. Par contre sa blancheur a l’air irréprochable et il est 100% viril et hétérosexuel. Si son certificat de baptême est à jour je le soutiendrai.

  5. Je suis d´accord avec Pathill les GARDOIS sont des gens bien. Valeureux
    courageux travailleurs et fidèles.
    Suédois des Cévennes et ex Alésien

    • J’ai fait 3 ans de vendanges à Blauzac au début des années 70.
      Très bons souvenirs de l’endroit et de Uzès.

      Par contre, service militaire en 69 à Nimes et là, que des mauvais souvenirs. Mais ce n’était pas la faute des Nimois.

Les commentaires sont fermés.