J’ai dîné au Cénacle : les mets y sont délicieux et l’accueil irréprochable

20160922_1935011030347

Après les tristes péripéties provocatrices envers le propriétaire du restaurant le Cénacle, nous avons décidé avec quelques amis de nous rendre sur place, alléchés par le menu et désireux surtout de soutenir le patron.

Je n’ai pas été la seule à photographier la devanture, puisqu’au même moment des clients asiatiques faisaient de même. L’évènement aura au moins déclenché un élan de sympathie.

Aussitôt entrés, nous avons été reçus par une charmante jeune femme. Le lieu est très cosy, agréable, l’élégance y est simple et très française. L’accueil est chaleureux et très professionnel à la fois, les plats, dressés avec art, tout simplement succulents…

Puis M. Debreux est arrivé, sympathique et souriant, les couleurs tricolores sur son tablier. Il aime son métier et cela se voit.

Aussitôt, nous lui avons fait part de notre soutien pour l’injustice que deux voilées lui ont fait subir. A plusieurs reprises il est venu à notre table pour discuter, manifestement très touché et marqué, mais aussi très droit dans ses bottes, du courage plein la tête. Et du courage il lui en faut, lui qui exerce dans une ville communiste et communautariste. Il y a une mosquée non loin de là, nous a t-il dit.

Il nous a raconté comment les deux musulmanes voilées l’ont piégé…

20160922_2023181030362
Les deux voilées ont été installées et servies à cette table.

Dès leur entrée, les deux femmes ont été installées par la serveuse. Des amuse-bouches leur ont été servis, « comme pour vous », a t-il précisé. Les voyant, il est allé à leur table en toute discrétion pour leur demander, la prochaine fois qu’elles viendraient, de bien vouloir mettre un voile plus discret, afin de ne pas gêner la clientèle. « J’aurais demandé la même chose à toute personne arborant un signe religieux trop visible ou à quelqu’un portant un jean troué ». Il n’y avait pas d’agressivité dans sa demande, juste du bon sens, compte tenu du lieu clairement traditionnel et élégant. A aucun moment, dès lors qu’elles étaient assises, il n’a été question de refuser de les servir, bien entendu.

A partir de cet instant, le ton est monté. Elles l’ont traité de raciste devant les clients qui se trouvaient là tandis que d’autres arrivaient, faisant abusivement passer l’islam pour une race, ont prétexté avoir attendu trente minutes avant d’être servies, ce qui est un mensonge éhonté, le service était particulièrement rapide et professionnel.

L’une d’elles a alors sorti son portable pour filmer, tandis qu’elles faisaient monter la sauce. A force d’invectives, Monsieur Debreux a fini par sortir de ses gonds, stressé de devoir gérer une situation anormale pendant que les clients arrivaient et qu’il devait retourner en cuisine. Il leur a alors tenu les propos entendus dans la vidéo sur les terroristes systématiquement musulmans et sur les musulmans qui seraient des terroristes. Aujourd’hui, il regrette d’avoir associé l’ensemble des musulmans à des terroristes, paroles énoncées dans un moment de colère alors qu’il était agressé dans son propre établissement, et qui vont le mener prochainement au tribunal, mais qu’il faut remettre dans ce contexte du stress généré par ce coup monté et par le fait que l’un de ses amis a été tué lors de l’attentat islamiste du Bataclan.

La vidéo ne montre qu’une partie de l’esclandre, celle qui semble accabler le restaurateur. Le début ne nous étant pas accessible, tout et n’importe quoi peut y être brodé. De la provocation originelle, nous n’avons pas connaissance sur les images que les deux voilées ont bien voulu concéder aux internautes. Elles peuvent y mettre ce qu’elles veulent. Les convives présents ne les ont en tout cas pas soutenues, aux dires même des musulmanes, jugeant probablement qu’elles ne méritaient pas de l’être. Dans un restaurant répertorié au Michelin et où les couverts sont en argent, on a coutume, en France, de bien se tenir, de respecter un minimum de savoir-vivre : on vient bien habillé, on ne fait pas de scandale, on fait honneur au lieu et à la table.

Toujours est-il que les deux filles ont appelé la police qui, depuis, patrouille dans le quartier. Tout cela pour leur avoir demandé de mettre un foulard plus discret la prochaine fois… L’une d’elles a même osé déclarer avoir eu peur en attendant l’arrivée des policiers, on ne sait jamais, des fois que Monsieur Debreux ait eu l’idée saugrenue de surgir par derrière pour les lapider à coups d’écrevisses !

Le Cénacle est un restaurant situé dans une petite rue de Tremblay-en-France hors du centre ville. Si l’on ne connaît pas l’endroit, rien ne vous y amène. Comment concevoir que ces deux musulmanes voilées, l’une vivant à Argenteuil et l’autre à Trappes, soient venues, non accompagnées, en un tel lieu si éloigné de chez elles et surtout si… français, si ce n’était pour piéger le patron ?

Suite à cela, les journalistes charognards se sont emballés, entourant durant plusieurs jours son établissement fui par la clientèle après un emballement médiatique totalement disproportionné. Le maire communiste a refusé de soutenir son administré, préférant prendre le parti de deux communautaires étrangères à la ville plutôt que celui d’un commerçant de sa propre commune. On voit où se nichent les intérêts…

Il nous a relaté aussi ce journaliste du Parisien, dans lequel sont parus deux articles, le premier sans parti pris, tandis que le second était beaucoup plus tendancieux. Le contactant pour lui demander pourquoi ce second article était aussi orienté, l’auteur lui a répondu qu’il avait été contacté personnellement par le CCIF qui lui avait dicté ce qu’il devait écrire ! On croit rêver !

Le même CCIF a également demandé au site La Fourchette de ne plus référencer le Cénacle, ce qui a été fait aussitôt. Dans la foulée, nombre d’internautes se sont déchaînés en postant des commentaires négatifs sur les différents sites relayant la publicité de l’établissement, y postant des photos de plats peu ragoutants en faisant croire que le Cénacle en était à l’origine. La page Facebook du restaurant a également été attaquée.

Nous avions du mal à imaginer, compte tenu de la tranquillité du lieu, qu’un tel déchaînement haineux ait pu s’y produire. L’humanité de plus en plus dégénérée a vite fait de montrer sa bassesse et sa faculté au lynchage, sans même chercher à connaître les tenants et les aboutissants, tels des pitbulls dressés à mordre.

Monsieur Debreux est bien sûr très éprouvé par une affaire qui n’aurait jamais dû avoir lieu dans un pays normal, mais il reste combatif et se sait soutenu. Sa famille a par ailleurs reçu des menaces de mort.

Il s’est clairement fait piéger par les jeunes femmes forcément téléguidées par un organisme communautaire désireux de justifier son existence en générant des conflits visant à victimiser les musulmans, il n’y a aucun doute là-dessus et cela devrait être facilement avéré.

Il y a tout lieu de penser que d’autres cas se produiront, n’importe où, dans n’importe quel établissement. Des commerçants situés à proximité de son restaurant se disent solidaires mais se refusent à témoigner, par crainte de représailles. Pourtant, à plusieurs on est plus forts, d’autant que dans les années à venir, c’est toute la France qui devra se mettre à genoux. S’il faut se défendre, c’est aujourd’hui. Tout de suite, pendant qu’il en est encore temps…

En attendant, le Cénacle a besoin d’être soutenu, de retrouver une clientèle et une activité normale mise à mal par un communautarisme hostile. Je recommande à tout le monde d’y aller, tant pour le lieu, le service et la gentillesse du patron, que pour les délices qu’on y sert.

20160922_2021141030348

20160922_2056121030364

20160922_2137001030365

Caroline Alamachère

image_pdf
0
0

96 Commentaires

  1.  »on a coutume, en France, de bien se tenir, de respecter un minimum de savoir-vivre : on vient bien habillé, on ne fait pas de scandale, on fait honneur au lieu et à la table. »
    tout est strictement résumé dans cette phrase de l’article
    aucune ambiguïté possible
    les gens qui ne respectent pas cette courtoisie de base n’ont rien à y faire
    pour ma part je n’avais pas encore eu l’occasion d’y aller depuis ces évènements pour afficher mon soutien
    ce sera fait très prochainement et peut-être ce week-end
    face à la racaille une seule solution possible, se tenir les coudes et serrer les rangs

  2. Suite et fin…
    Tous les nouveaux avis sur Google sont également désastreux :
    https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=le+cenacle

    Ceux qui ont un compte Google (obligatoire avec un tel Android), devraient, soit dénoncer ces commentaires faux et haineux comme je viens de le faire, soit cliquer pour les signaler.
    Une page est spécialement prévue pour cela.
    Si nous ne le faisons pas les racailles auront gagné… encore une fois

  3. Suite du post précédent.
    Vous trouverez mon commentaire ici (pseudo Djill) :
    https://www.tripadvisor.fr/Restaurant_Review-g226863-d1338867-Reviews-Le_Cenacle-Tremblay_En_France_Seine_Saint_Denis_Ile_de_France.html

    Malheureusement il sera bientôt relégué aux oubliettes si tous les jours une racaille en écrit un nouveau.
    Il y a donc urgence à ce que les lecteurs de RL s’inscrivent sur Tipadvisor, et aillent commenter ce restaurant, avec des avis positifs même si, comme moi, ils n’y ont jamais mis les pieds.
    L’impact d’avis négatifs sur ce site étant énorme, cet établissement risque de couler.
    Merci pour lui.

    Djill

  4. Caroline bonjour,

    Il y a urgence à ce que vous refassiez un papier sur le sujet.
    En effet, en allant par hasard sur Tripadvisor, j’ai remarqué que depuis ces événements, ce restaurant est en train de se faire démolir.
    Il s’agit de commentaires désastreux, de gens qui, pour la plupart, n’ont qu’un seul avis sur Tripadvisor, donc ne se sont inscrit que dans le seul but de salir ce restaurant dans lequel ils n’ont jamais mis les pieds.
    J’ai profité de mon statut de contributeur confirmé pour faire publier un commentaire dénonçant cela…
    suite dans le prochain post je n’ai plus de place

  5. Si ce restaurant ne les attaquent pas en contre partie pour provocation planifiee alors il merite ce qui va lui arriver en baissant a nouveau sa culotte!

  6. L’effet boomerang de cet incident doit être favorable au Cénacle qui mérite d’attirer des clients motivés pour encourager Monsieur Debreux. Lui apporter nos euro, c’est voter pour lui. Soyons nombreux .

  7. Dites donc vu les photos, vous vous êtes tapés la cloche !
    Pour le reste, rien de nouveau à l’ouest, chez les islamo-collabos !

  8. Afin de se protéger de ce genre de choses il faut mettre une caméra qui filme en permanence. La loi le permets dans le cadre de la sécurité anti intrusion. Il faut en faire la demande à la préfecture.

  9. En Corse pareille aventure islamique ne pourrait se produire…Mais en France, peuple de collabo s’il en faut, les racailles en tout genre s’en donnent à cœur joie ! Peuple de collabo j’insiste car, quand seulement 30 % de nos compatriotes annoncent vouloir voter pour le FN, les 70 % restant voteront en masse pour ceux qui ont fait de la France ce qu’elle est devenue aujourd’hui ! Que le peuple de France ne vienne pas pleurer, au bout du compte il n’a que ce qu’il mérite, force est de le constater même si nous le déplorons…A moins d’un miracle…si le seul parti patriote gagnait la présidentielle de 2017 il faudra poursuivre tous les rats au plus profond des égouts pour les éradiquer !

  10. « Il nous a relaté aussi ce journaliste du Parisien, dans lequel sont parus deux articles, le premier sans parti pris, tandis que le second était beaucoup plus tendancieux. Le contactant pour lui demander pourquoi ce second article était aussi orienté, l’auteur lui a répondu qu’il avait été contacté personnellement par le CCIF qui lui avait dicté ce qu’il devait écrire »
    Donc les journalistes se font dicter certains de leurs articles directement par le CCIF ? Je comprends mieux pourquoi les articles des médias souvent m’hérissent par leur évidente propagande. Il est vrai que censure et propagande du « régime » dans les médias sont devenues la « norme ».

  11. pourquoi ne pas y servir des mets à base de porc Bientôt ce sera notre seule possibilité pour ne pas côtoyer ces ennemis de notre pays . Ce sont des envahisseurs ils le prouvent. Je me promets d’y venir faire un repas accompagnés de nombreux amis en soutien à un honnête commerçant courageux qui de plus doit financer toute la famille de ces deux voilées

    • Je suis allée dans un très chic self service asiatique récemment modernisé. Avant une abondante clientèle musulmane dans ce self lamda à bas prix du tout à volonté où dans les vitrines figuraient les indications sur les plats « sans porc ». Maintenant ambiance classe feutrée toujours à volonté mais légèrement plus cher avec l’information « les plats contenant des traces de porc sont signalés avec une pastille rouge » je n’ai trouvé aucun plat,sauces,rien sans pastille, Se sont pourtant installées à une table deux entièrement voilées de noir, là manifestement pour se faire remarquer et jouer la provoc dans un lieu où elles dénotaient.Elles ont beaucoup cherché pour remplir leur assiette

  12. Ça a l’air air meilleur que le kebbab…courage à ce monsieur et que les témoignages de sympathie lui soient adresses

  13. Il n’y a pas assez d’agressions anti-muzz, alors tout est fait et sera fait de + en +, pour que le % augmente. C’est tout.

    • bien vue Gertrude ! Trés bonne analyse !

      En effet les islamo-collabos révent de pouvoir « victimiser » les mahométans, mais manque de chance pour les traîtres qui nous gouvernent, les Français non métissés sont encore capables de penser stratégiquement tout en avançant étapes à étapes..

  14. Ce sont des spécialistes du mensonge. J’ai eu des mots avec des voisins maghrébins qui stockaient leur bordel devant ma porte (trop feignants pour monter un étage et mettre cela devant chez eux bien que ne travaillant pas…:siffle:). La moukère s’est permis d’affirmer que j’avais attaqué au couteau la roue de sa poussette.
    Dans un train idem discussion avec un qui ne tolérait pas que je lui ai fait une réflexion car il posait ses baskets dégueu sur le siège en face. Surprise pépère s’est mis à gueuler à 200 mètres derrière moi dans la rue que je lui avait lancé des insultes racistes !
    Dans le cas de ce resto je suppose que quelqu’un veut le fonds de commerce.

  15. J’habite un peu trop loin pour venir savourer les bons plats du Cénacle. Mais moi même Hôtelière je soutiens le Propriétaire du Restaurant et j’aurais agi de la même façon et me connaissant peut être pire. Et j’espère que cette mésaventure lui aura servi à faire connaître favorablement son établissement.

  16. c’est bien triste qu’il ait été filmé au moment où il a dit ce qu’on n’a pas le droit de dire… dans le pays de Voltaire pourtant. Il aurait suffi qu’il ajoute « potentiels » en disant que pour lui, « les musulmans sont des terroristes » pour ne pas courir de risque judiciaire. C’est bien la preuve, au passage, que les lois contre la liberté d’expression et tout le système juridico-associatif qui va avec portent en eux un mépris pour l’homme qui, certes, ne maîtrise pas ces subtilités, mais se montre capable d’exceller dans un art, culinaire en l’occurrence. « Nul n’est censé ignorer la loi » n’est possible que si les lois sont claires, non aléatoires et peu nombreuses. Ce n’est pas le cas.

  17. de tout coeur avec ce restaurateur que la gabegie musulmane a submergé….provocateurs, ils jouent ensuite les pleureuses! on connait bien leur cinéma et la faiblesse de nos institutions pour larmoyer à leurs côtés! une belle bande de collabos !

  18. Il vont mettre un Kebab maintenant que le Cénacle a fermé ?, honte à vous les blancs qui se laisse faire et envahir par une race de pouilleux.

    • Mais il n’a pas fermé !! Je n’ai pas dîné dans un restaurant fantôme tout de même, allons !

  19. entorchonees et voilées comme elles sont, elles ne devaient pas travailler ; qui embaucherait ce genre de péronnelles radicalisée ? faudrait être fou ! en attendant et ce n’est pas la première fois, elles veulent mettre à mal les commerçants, des gens qui travaillent, qui ont créé un bel établissement où on ressent l’âme française, où on s’habille beau pour y aller en attendant le plaisir de bien boire et bien manger en famille si l’on peut ; et il faudrait laisser envahir ces beaux endroits par cette secte imposée par la clique européenne et française et ne rien dire ? j’espère que le monsieur aura gain de cause et que ces femmes venues de nulle part ? paieront leur provocation !

    • N’ayez crainte leurs maris ne devaient pas être bien loin, ce sont eux qui les voilent et les poussent à agir. Car les femmes muz en général émigrent pour vivre libres.

  20. merci pour la petition est surtout SOUTIEN DE TOUTES LA FRANCE NON COLLABOS A CE GRAND MONSIEUR ET TOUTES SON EQUIPES –
    LES MUZZ ET AUTRES COLLABOS POLITICOS MERDIATISES HONTE A VOUS –

    SEULEMENT LA FRANCE SE REVEILLE ET SA VA FAIRE MAL POUR VOS TRONCHES PLEINES DE MER…

  21. Je viens de signé la pétition, car il y en à ras le fion de cette justice de vichy.

  22. Pétition : idem, plus nous serons à signer, plus cela aura de poids auprès du tribunal, car ne nous faisons pas d’illusion, les musulmans, eux, sont solidaires entre eux, même lorsqu’il s’agit de défendre un meurtrier.
    Attention, la bonne est ici :
    Une autre pétition circule, mais elle n’est adressée à … personne. Sans doute pour faire capoter l’autre (si vous vous êtes fait avoir, vous pouvez y retirer votre signature). Cette fausse pétition représente une femme en burkini.
    La vraie :
    http://www.mesopinions.com/petition/social/vraie-justice-tremblay/24544

    • Je comprends que, par principe, vous n’ayez pas validé mon premier message sur la cagnotte qui a été ouverte, dans le sens où c’est un appel à dons.
      Mais je trouve cela tout de même dommage, car si nous sommes de milliers à donner 1 euro symbolique, cela permettrait :
      – de payer à ce restaurateur plusieurs des meilleurs avocats (en face, n’oublions pas qu’il y a le CCIF et son armée d’avocats !)
      – de montrer que ce procès est un peu le notre aussi.
      – et pourquoi pas d’inverser la vapeur, en permettant au restaurateur d’engager des poursuites contre le CCIF, les deux voilées et Karima Abdel Rahman Bint Mohammed qui a relayer tout cela.

      Signer des pétitions ne suffit plus !

    • cette pétition n’aura AUCUN poids devant un tribunal, désolé ! Il en irait autrement aux Etats-Unis où les juges sont élus. Il faut une fonction publique, des missions régaliennes, mais l’indépendance, la protection, l’immunité de certains agents publics sont un vice de notre système. L’avocat devrait plutôt à mon avis essayer de s’inspirer de « l’excuse de provocation » admise dans le droit de l’injure. Certes, c’est tiré par les cheveux car le droit des discriminations ne prévoit rien de tel, mais la vidéo est si compromettante qu’il n’y a sans doute pas grand chose d’autre à faire. L’avocat ne pourra « limiter la casse » que de cette façon.

  23. Juste un point de détail (mais qui cependant mérite d’être abordé) :

    l’islam est bel et bien lié à une RACE, du moins si l’ont part du principe que l’islam n’est pas une « religion » mais un IMPÉRIALISME ARABE ayant eu la MALICE de se recouvrir d’un « voile religieux » pour mieux aliener les peuples qu’il à déja soumis, tout en continuant à atténuer la vigilance de ceux qu’il cherche à soumettre.

    Rajoutons à cela que l’islam du jouisseur esclavagiste mahomet ainsi que ce torche cul qu’est le coran sont à jamais indissociables de la langue ARABE et plus précisèmment de l’arabie saoudite ou siège la mecque.

  24. D’une part les deux pieuses voilées n’avaient rien à faire là , car au Cénacle on sert de la cuisine traditionnelle , Française ( excellente, je le confirme!!! ) . D’autre part , quand « on » habite Trappes ou Argenteuil,que l' »on » vit entre soi, replié sur son nombril et ses traditions, en ne voulant surtout pas nous ressembler, on ne sait probablement pas que Tremblay existe……Faudra t il mettre sur pieds des stages pour apprendre à déjouer ce genre de manipulation crapuleuse?Vu que ces tristes personnages ont toute la presse et les partis de gôôôôôche aux ordres du CCIF comme fan club, on peut se le demander. Bon courage M.Debreux on est avec vous!!!

  25. Apres ces experiences completement debiles, nous avions pris la decision de nous expatrier et partir très loin de ce pays qui puait dejà la corruption ,malgre C.Pasqua au gouvt.Ces Saloperies de muz avaient gagné cette bataille comme celle qui vient , bon courrage vous les français

    • bravo,il faut etre solidaire comme les corses,dommage que je me trouve en retraite a 400kms du restaurant,ce ne sont pas eux qui feront la loi en france,tout les patriotes allez au cenacle,bravo encore

  26. Restaurateur à la retraite dans le sud de la France, malheureusement éloigné de mon confrère, je ne pourrais pas tout de suite allé chez lui. Je le regrette, mais je veux lui dire combien je me sens proche de lui. Il n’y a que ceux qui ne savent pas ce que c’est que d’avoir un établissement ouvert à tout public(bien que les incidents nombreux ces dernières années soient tous très ciblés) qui ne peuvent pas comprendre le stress et le désarroi d’un restaurateur coincé entre son sens inné de l’accueil et le bien être de tous ses clients et tout type d’énergumène venant provoquer du scandale. Courage à monsieur Debreux et à sa famille, son cauchemar et celui de notre pays prendra bientôt fin.

    • « …. son cauchemar et celui de notre pays prendra bientôt fin »……
      En espérant que vous ayez raison, j’ose le croire, parce que nous sommes de plus en plus minoritaires et une bonne partie des Français sont déjà soumis…
      Dans ma propre famille, je suis le mouton noir raciste, blablabla…

  27. Les musulmans ( nes ) sont des faux culs dont il faut toujours se méfier .Les pieds noirs l’ont appris à leurs dépens .

  28. très bon article, mais de la qualité des lieux je n’ai jamais douté, et si j’habitais pas loin ( 500 km pour une restaurent quand même) j’y serais allée

  29. Vive la France, sa gastronomie, sa culture , ses châteaux, son vin, son art de vivre.
    Arabi fora !

  30. Il y a eu un piège semblable aux USA. En Californie , il y a un petit café -terrasse très populaire. Tellement qu’il y a une ligne d’attente debout à l’extérieur . Le restaurateur a donc mis une pancarte demandant aux clients de ne pas prolonger leur temps à table au-delà d’une heure pour permettre au plus grand nombre de profiter du lieu . Ce que les gens font.
    Arrivent deux voilées, elles se mettent à table . Au bout de 75 minutes , le propriétaire vient les voir et leur demande de respecter la politique du lieu . Elles s’offusquent et font une scène. Elles vont à la cour pour racisme .Le proprio ? Un MUSULMAN afghan.(Jihad Watch)

  31. Son profil bas et ses plus plates excuses sur les chaînes de télé m’ont donné envie de gerber, alors inutile de lui faire de la pub, en plus ce n’est pas le rôle de RL qui devient de plus en plus « magazine » avec trop de partis pris sur untel ou untel, taillant des costards ou encensant des gens avec acharnement, pour leurs actions ou dires.

    Désolé Caroline, mais ce reportage gastro-publicitaire, sous prétexte de revenir sur cette affaire de bâchées alors que le restaurateur embaume le politiquement correct bien repentit, me paraît de trop.

    • Noway,
      Tenez-vous un restaurant dans un quartier islamisé où vit votre famille ? Avez-vous un procès pour racisme sur le dos ? Avez-vous été interviewé par des meutes de journaleux hostiles et agressifs prêts à vous jeter en pâture aux barbus ? Avez-vous un avocat et des policiers qui vous suggèrent de la mettre en sourdine le temps que les choses se calment ?
      Comme je l’ai écrit, ce monsieur est droit dans ses bottes. Il n’empêche qu’il risque gros et qu’il le sait. Et personne dans son quartier ne le soutient officilellement, par peur, personne. Il gère comme il peut mais ne se dédie pas.
      Quand vous serez harcelé par des journaleux et des barbus devant votre porte, ferez-vous le brave?

      • Très chère Caroline, des cas comme le sien sont légions et depuis plus de trente ans! Je suis stupéfié de m’apercevoir que vous pensez que cela n’existe que depuis 2007-2008.
        Boucheries, charcuteries, restaurants…, j’ai vu des endroits de mes petites communes disparaître dans l’indifférence »générale », il m’est même arrivé d’imaginer que mes petites églises allaient elles aussi y passer.
        J’ai connu de braves charcutiers vivre la « misère » dans leur propre quartier(bris de vitrines, insultes et menaces de morts…), toujours dans cette même indifférence bien »franchouillarde » avec en arrière-pensée: Friqués, commerçants voleurs…Etc
        Hier j’étais au Trocadéro, nous n’étions pas »légions »!

        • Bonjour Romanin !
          Non, je ne pense nullement que cela existe depuis 2007. N’avez-vous pas confondu avec un autre article ?

          Ayant vécu à 200m de la place Clichy dans les années 80 (ô joie suprême d’arpenter -déjà- des trottoirs pleins de kebabs et autres bars masculins !), c’est plutôt durant cette période que la réalité m’est apparue en pleine face. Je n’imaginais pas encore, par contre, l’ampleur phénoménale que cela a pris aujourd’hui.

          • Non chère Caroline, Romanin n’a pas confondu avec un autre article. Vous avez raison de préciser la période.
            Par contre moi aussi j’étais hier soir au Trocadéro, et le constat de cette réunion est dramatique, nous n’étions qu’une poignée de sans dents, décatis et arthrosiques???
            Ne le prenez pas mal, mais ne pensez-vous pas qu’il y a d’autres problèmes bien plus graves que le CA d’un restaurateur du 9.3????
            J’ai la triste impression que les français s’en foutent royalement d’êtres islamisés du moment qu’ils expriment leur hargne sur R.L entres eux et qu’ils s’octroient des petits +ou – avec votre assentiment!

              • Eh non Caroline, je ne suis ni prof ni censeur, la « liberté d’expression » c’est ça aussi, par contre je m’aperçois que vous vous y êtes allée sans retenue!
                Lorsqu’ un commentaire me semble négatif et sans intérêt, je passe mon chemin tout simplement.
                Très bon dimanche à vous et sans rancune

      • Noway , j’ai envie de vous souhaiter la même chose !!!!!!Vous la ramènerez moins!!!!!!

      • Caroline , ne vous formalisez pas pour des cons comme celui-ci ; bon boulot et de plus vous avez bien mangé !

      • Caroline
        Je comprends parfaitement la situation, il est donc nécessaire de se taire et de se soumettre quand on veut survivre !

        Quant à ceux qui insultent bêtement sans comprendre que justement je suis révolté qu’un restaurateur doive faire des excuses publiques devant la France pour une altercation orale avec des bâchées alors que tous les jours des muzz assasinent et violent impunément, je suis désolé de leurs réactions primaires qui me fait penser aux gauchos qui vous traitent de facho et ont l’insulte facile dès que l’on a pas le même point du vue qu’eux.

      • Je ne suis pas dans son cas, évidemment, et si des barbus acharnés en voulaient à ma famille, je pense que je finirais en prison ou au cimetière.
        Ils ont donc gagné, il suffit de menacer et tout le monde s’écrase devant la peur des représailles et/ou du tribunal.

      • Et vous cher « paltoquet patriote », le venin aux coins des lèvres », il ne me semble pas vous avoir aperçu place du Trocadéro hier soir???

    • Pour écrire de telles inepties vous devez étre sérieusement ramolli du bulbe rachidien comme vous ne devez pas savoir ce que c’est je vous explique ; c’est la continuité du cerveau par ou passe tous les sens de l’équilibre et apparament équilibré vous ne l’étes pas ! une bonne révision en psychatrie vous ferait du bien ou mieux partez au bled … bon vent !

    • vraiment j’aimerais vous emmener là où je vais pour des problèmes du même ordre! toujours les même ( les problèmes et ceux qui les provoque..) j’ai eu une vie privilégiée et je ne soupçonnais pas que mes compatriotes vivent ce qu’ils vivent car ils n’ont pas les moyens d’y faire face ..financier et aides de leur compatriotes !.et les autres le savent .et je me retrouve en effet avec des personnes qui ne veulent pas témoigner , toute une petite ville de l’est , juste pour une famille qui ne veut pas se comporter comme on se comporte en France : cela ne vous rappelle pas une période de la vie française ..en début de siècle.. SACHEZ QUE VOUS LAISSEZ CETTE CHIENLIT A VOS ENFANTS

    • Noway- si t’ aimes les muz et leur doctrine , tu t’ es gouré de pays! ici , la tenue Européenne est la coutume et non pas des sacs poubelles ambulants . L’ Afrique ,c’ est l’autre côté de la Mer ; alors, fais-toi plaisir, vas-y tu trouveras ce que tu cherches .

    • Moi monsieur, ce qui m’a fait gerber, ce ne sont pas ses excuses faites sous la menace d’une bande de racaille qui filmait, mais le lynchage dont il a été victime, par les musulmans, les « journalistes » et les bobos.

    • Le courageux Noway, derrière son clavier aurait crânement revendiqué ses actes devant une bande de musulmans très énervés qui filmaient la scène, et mis sciemment sa famille et son restaurant en danger. Noway, vous êtes un héro !

      • Donc, partout ou des barbus hystériques menaceront nos familles pour la moindre attitude qu’ils jugeront inacceptable il faudra se confondre en excuses publiques ?
        Laissont leur dès à présent le pays pour éviter l’affrontement et baissons nos frocs.
        Vous ne me connaissez pas et vous concluez ironiquement, mais je vous répond car vous restez correct.
        Les autres commentaires insultants ne valent pas la peine d’une réponse.

  32. Caroline, votre article est admirable. Concernant les circonstances du fait qui motive votre article et ayant habité le quartier de la rue du Chevalier de la Barre pendant 5 années, j’ai vu comment al communauté islamique(ste) procédait pour territorialiser l’espace. Ce restaurant est dans une zone communiste et islamiste. L’objectif est simple, faire disparaître tout ce qui ressemble la culture française : la restauration illicite et ses jarrets de porc, etc. Dans le quartier où j’ai vécu, il y avait de moins en moins de commerces français. Le vendeur de journaux se débattait contre des milices islamiques décidées à le faire partir, par le harcèlement. La méthode n’est pas originale.

    • j’ai connu ça a Marseille, dans ma cite de air bel, au debut un tres joli centre comercial avec parfumerie ,journeaux etc tout pour etre heureux et rendre service aux locataires, helas ,la racaille muz est arriv’ee, vols dans les magasins, voitures sacagées ou brulées’ cages d’escaliers souillées, ascenceur defigurés et souvent en panne et arrogance des racailles qui allaient jusqu’a caillasser les voitures qui passaient y compris la mienne, et ils me connaissaient, et me traitaient de racistes,alors que je ne leur avais jamais rien dit ,Drogues etc , les CRS venaient de temps a autre et devinez quoi ? c’est mon fils de 18 ans propre bien habille, travaillant honnetement qui etait fouillé,

    • c’est complètement exacte, une tactique qui marche à 100%, pour des petites surfaces comme d’autres structures, (des appartements qui lorsqu’ils se trouvent dans des cités qui se dégradent n’ont plus de valeur, et sont rachetés par eux pour une bouchée de pain, c’est mon cas ), en France mais aussi ailleurs dans des pays indoux où ils ont tous perdus leur travail ( émission sur France Inter.) et quand ON tient une économie , ON tient tout le pays ..c’est significatif ! il faut PRENDRE CONSCIENCE, je comprend que cette idée vous soit insupportable, et que vous aimeriez la mettre sous le tapis, car en effet , quand on prend conscience, on ne dort plus beaucoup.. et vos enfants que feront ils?

  33. Les professionnels recevant de la clientèle, pas seulement dans les métiers de bouche doivent piéger les piégeurs(ses), des caméras doivent les prévenir que ça ne prendra plu(souriez vous êtes filmées: quoique derrière un niqab…), la dissuasion contre la provocation et, enfin, la solidarité active de la véritable clientèle.
    Les enquêteurs dans cette affaire ont mis en évidence un « fléchage » de la part des deux activistes dont les sites et pages FB sont bien connues.
    Et pour finir, se rendant seules dans un lieu non halal elles sont en contradiction avec leur dogme.

    • Pas complètement en désaccord avec leur secte. Au nom du djihad, rien d’interdit, elles pourraient s’empaler sur un saucisson sec pur porc que ce serait vécu comme la guerre sainte. Mais cela ne change rien au problème, c’est bien guet append fait par un commando musulman dans le but victimiser, même si ces « victimes » se prosternent 5 fois par jour devant un pédophile.

  34. Le Cénacle a-t-il été choisi par les torchonnées pour son nom à connotation chrétienne (Cène) ? Rien n’est impossible !

    • je serais bien surpris que des empaquetées soient érudites à ce point ! A part déchiffrer les formulaires de demandes d’allocations, c’est le néant intellectuel !

  35. J’ai vu sur Twitter quelqu’un qui avait posté une table en forme de croix gammée, prétendant qu’il s’agissait d’une table du Cénacle !

  36. C’est gros comme une maison que c’est un coup monté !
    Et dire qu’il y a des juges pour accepter ce genre de plaintes qui ne visent qu’à essayer de faire taire les français CHEZ EUX !!!
    En tout cas, je soutien ce restaurateur à 100%.

Les commentaires sont fermés.