J’ai dû confiner ma femme

Ça a commencé un soir : « Chéri j’ai mal à la tête ! ». Naïf que j’étais, je me suis dit qu’elle devait être en fin de cycle. Mais le lendemain elle a commencé à tousser comme ma deudeuch.

« Vite, enfile ton masque je t’emmène à la pharmacie ! »

Bon sang depuis le temps que je lui disais de se faire vacciner !.. Mais elle trouvait toujours de bonnes excuses, et puis sa meilleure amie lui avait bourré le crâne.

Bilan du PCR : test positif, j’en étais sûr, ca y est, c’était notre tour…

« Oui allô, l’ARS, oui c’est ça, ma femme… isolement strict… non, elle n’est pas vaccinée, pourtant je lui dis tous les jours… Oui, elle m’écoute pas… Non, c’est la faute du druide… isolement strict… 10 jours pour les non-vaccinés !… Mais si elle veut pas ?… C’est pour le bien de tous… D’accord, bien, merci madame…

Je devais être un homme, comme l’oncle Léon. Son meilleur chien de chasse avait été salement amoché par un sanglier. Il n’avait pas eu la main qui tremble, lui.

J’avais tout préparé pendant qu’elle prenait sa douche. Naturellement elle est allée ensuite dans la chambre pour s’habiller.

CLIC CLAC

….

Qu’est-ce que je fais ?…

C’est pour le bien de tous Minouche, tu dois rester isolée 10 jours.

T’ouvrir la porte ?…

Non je veux pas finir comme à la télé, commence pas à m’embrouiller, la dame de l’ARS a dit que tu devais t’enfermer dans une pièce à part.

Je suis un monstre ?…

T’avais qu’à prendre ton vaccin comme tout le monde, maintenant à cause de toi, voilà où on en est.

Pour les repas ?…

Et bien je sais pas, je vais devoir me débrouiller comme je peux, je pense que ma mère va venir quelques jours pour faire la tambouille et…

Tes repas à toi ?…

Alors là, j’ai pensé à tout, j’ai rempli l’armoire avec les bocaux du garage, tu en as assez. Pour réchauffer, il y a une bouteille de gaz avec le brûleur. Fous pas le feu à la baraque, y manquerait plus que ça.

Alors, y a du cassoulet, du magret, du porc aux lentilles, ce qu’il faut, c’est pas jeter, tu mettras la casserole sur le bord de la fenêtre pour le lendemain.

Tu mangeras pas ?..

Mais si, tu verras, l’appétit ça se commande pas.

Pour tes besoins ?…

Et bien y a le seau rouge dans l’armoire….T’auras qu’à jeter par la fenêtre, j’ai mis un tas de paille en dessous, j’aurai plus qu’à tout enlever à la fin.

T’ennuyer ?…

T’inquiète ma poule, en journée, je mettrai BFM à fond et le soir je te commenterai les matchs.

Et les enfants ?…

Et bien comme je te l’ai dit, mère sera là.

Quoi ? Laisse ma mère en dehors de tout ça ! Elle, elle s’est fait vacciner.

L’eau ?…

Alors Minouche je crois que tu vas être fière de moi, lève la tête, tu vois le tuyau d’arrosage au dessus de la porte ?

Mais t’énerve pas, tu demanderas et j’ouvrirai le robinet ! T’ as un gant, ça te rappellera nos débuts. Tu sais pour moi, dormir sur le canapé c’est pas facile non plus.

Quoi… à l’époque je t’aimais ?…

Mais Minouche dis pas ça. C’est l’ARS qui…

Minouchette tu pleures ?…

C’est là que je devais être fort, tenir bon, être un homme et pas une lavette comme l’oncle Lucien que c’est sa femme qui porte le pantalon. Alors je suis allé bosser pour ramener la bidoche à la maison mais quand je suis rentré… Plus personne… Juste ce mot :

Chéri

Tu as oublié de condamner la fenêtre et tu as laissé un beau tas de paille juste en dessous…Tu as dû me confondre avec un de tes lapins…

Minouche

Christophe Sévérac

* histoire basée sur des faits réels

image_pdfimage_print
19

3 Commentaires

  1. Il faut confiner Apolline de Malherbe cette tête de chienne plage arrière ! Cette bobo n’a jamais vu le pdf : » Paris ville lumière 111 Sébastien Lampion » diapositive 1…Hidalgo n’a pas honte ?😇

  2. Pas étonné que cela a dû malheureusement arriver à plusieurs épouses et que cela a dû mal finir pour le couple.

Les commentaires sont fermés.