J’ai enculé Nicolas Bedos pendant dix-sept mois…

Publié le 11 octobre 2014 - par - 7 793 vues
Share

LivreBedos2LivreBedosJe vous annonce en exclusivité la sortie de mon prochain livre, intitulé : « Les fondements déchirés« . Je rends publique, dans cet ouvrage, la relation homosexuelle torride que j’ai eue avec le fils de Guy Bedos, le jeune Nicolas, durant dix-sept mois, avant que celui-ci ne me laisse tomber comme une vieille chaussette, il y a deux mois de cela.

En effet, totalement émancipé des principes bourgeois de l’unisexualité, contrairement à son papa, Nicolas est bisexuel actif, ce dont je témoigne dans ce futur best-seller, qui, j’en suis certain, détrônera rapidement les livres ringards de Valérie Trierweiler et d’Eric Zemmour.

Tout en évitant un voyeurisme de mauvais goût, je décris dans ce témoignage les rencontres sur les parkings d’autoroute et dans les jardins publics, la frénésie de l’échangisme homosexuel masculin, qui n’a bien sûr rien à voir avec le lesbianisme conventionnel des Femen coincées et de leurs groupies.

Mais, avec Nicolas, notre relation ne fut pas que sexuelle et échangiste, elle prit également la forme de rapports intimes, profonds, où, derrière des relations physiques parfois brutales naquit entre nous une tendre complicité amoureuse.

J’ai ainsi découvert l’attendrissant côté féminin de Nicolas Bedos, un être tendre, fragile, sincère, émouvant, pouvant aussi se transformer, à la troisième bouteille de champagne, en une amoureuse très démonstrative. Ainsi, je me suis permis de révéler, dans ce témoignage d’un homme blessé parce qu’abandonné, que ses plus grands orgasmes, il les prenait quand, déguisé en Marine Le Pen, je le sodomisais brutalement en l’obligeant à crier : « Je suis une salope fascisante ».

http://ripostelaique.com/procureur-chauvelot-acquittement-pour-insultes-a-marine-prison-et-amende-pour-critique-de-lislam.html

Cela sera la seule révélation intime que je me suis autorisée, le reste demeure la chaste narration d’une grande complicité intellectuelle, politique, spirituelle, physique et sensuelle, qui, hélas, au bout de dix-sept mois, a pris fin, de son fait.

Je t’aime encore, petit Nicolas, je t’en supplie, reviens…

Benoit Longuequeue

http://www.lexpress.fr/culture/tele/nicolas-bedos-s-invente-une-liaison-avec-valerie-trierweiler-le-temps-d-une-emission_1609621.html

RIPOSTE LAIQUE ET NICOLAS BEDOS

Lettre à Nicolas Bedos, arroseur arrosé, par Alain Dubos

http://ripostelaique.com/lettre-a-nicolas-bedos-arroseur-arrose.html

Le problème phallique de Nicolas Bedos : un gros problème de taille, par Charles Demassieux

http://ripostelaique.com/le-probleme-phallique-de-nicolas-bedos-un-gros-complexe-de-taille.html

Nicolas Bedos croyait qu’être de gôche l’autorisait à écrire « Enculé de nègre », par Paul Le Poulpe

http://ripostelaique.com/nicolas-bedos-croyait-quetre-de-goche-lautorisait-a-ecrire-encule-de-negre.html

Nicolas Bedos, un exemple parfait de ce que notre société peut produire de pire, par Antigone

http://ripostelaique.com/Nicolas-Bedos-un-exemple-parfait.html

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.