J’ai eu la preuve que les autorités ne veulent pas appliquer la loi contre le voile intégral

Publié le 18 janvier 2014 - par - 2 133 vues
Share

Lors de ma visite au magasin AUCHAN LEERS 59115 le vendredi 13 décembre 2013, je me suis trouvé face à une personne, je dis bien personne, car impossible de savoir qui se dissimule sous cet accoutrement, intégralement voilée.

Choqué par cette vision d’un autre âge et venue d’un autre continent je me suis interrogé sur comment faire pour ne pas laisser cette ombre noire entrer dans la surface de vente.

Ce n’est pas la première fois que cela se produit, j’ai même eu à subir par le passé des insultes juste parce que j’avais jeté un regard en direction d’une femme voilée intégrale !

En tant que citoyen et ne disposant d’aucun pouvoir je ne pouvais donc pas intervenir et j’ai donc appelé le commissariat le plus proche qui est celui de Roubaix.

J’ai donc eu comme réponse, je cite :

On ne va se déranger pour çà et en quoi cela vous dérange !

Un comble ! Je me suis donc approché du service de sécurité du magasin et j’ai obtenu comme réponse :

 On ne peut rien faire car cela provoque des émeutes !!!

J’ai donc écrit au directeur de ce magasin ce qui suit :

Client depuis de nombreuses années dans votre magasin, je me permets de porter à votre connaissance les faits suivants : contrairement à la LOI n° 2010-1192 du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public j’ai eu la désagréable surprise de croiser dans le magasin des femmes entièrement vêtues de noir et voilées intégralement et avec le visage ne laissant apparaître qu’une fente pour les yeux.

Je vous demande donc de bien vouloir faire respecter la loi de notre pays, la France, et de ne pas obliger votre fidèle clientèle à supporter ce genre d’attitude qui heurte notre conscience et notre sentiment de sécurité.

Je vous prie donc d’intervenir auprès des vigiles du magasin pour interdire l’accès des lieux à toute personne vêtue d’une tenue signifiant le non respect de toutes les valeurs de la république et serait donc en infraction à la loi.

Un courrier reçu par émail me confirmait que les services de sécurité ne pouvaient rien faire et que lorsqu’ils appelaient la police :

ILS NE VENAIENT JAMAIS

Ce qui confirma encore plus la réponse téléphonique au commissariat.

Décidé à ne pas en rester là j’ai donc écrit au Procureur de la République de Lille.

Un mois après j’ai reçu une fin de non recevoir concernant ma plainte de 2010 (????)

Et comme les auteurs des faits n’étaient pas identifiés cela était donc classé sans suite.

De plus ce courrier m’était bien adressé mais envoyé à une autre ville (code postal identique).

En résumé les provocations volontaires continueront dans la plus totale indifférence des services d’ordres et de la justice.

Le plus hautes instances de l’état accélèrent cette situation par le laxisme et la lâcheté et renforcent la conviction des contrevenants  qui jouent de cette faiblesse afin de nous imposer les signes d’une  volonté de ne pas s’intégrer à nos lois mais qui veulent au contraire imposer la leur qui s’appelle la charia.

Forts face aux faiblesses de nos dirigeants ils tracent leur voie mortifère pour notre pays.

 A QUOI SERT UNE LOI SI NUL NE L’APPLIQUE ?

Combien de temps cela va t-il encore durer ?

Christian VERCOUTERE

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.