J’ai honte de mon pays : Macron, May et Trump ont attaqué la Syrie…

Publié le 14 avril 2018 - par - 173 commentaires - 3 030 vues
Share

J’ai honte de mon pays : Macron, May et Trump ont attaqué la Syrie… Macrocop s’en va-t’en guerre

Oui, Macrocop s’en va-t’en guerre… Au secours !

Nous sommes gouvernés par des fous dangereux payés par l’Arabie saoudite.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/12/si-bachar-achetait-autant-darmes-que-les-saoudis-il-aurait-aussi-droit-a-son-selfie-avec-macron/

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/09/macron-dine-avec-petit-cheri-saoudien-au-louvre-pour-mieux-enfumer-les-francais-sur-lislam/

Ils ont osé.

Ils prétendent que ce serait des attaques ciblées, nous savons bien, nous, car il y a eu des précédents dans le monde, qu’il s’agit de s’attaquer au régime de Damas qui gêne, qui ne laisse pas le pouvoir aux sunnites et autres terroristes, et que l’ami de Macron, Ben Salade a obtenu ces frappes grâce à son prétendu voyage d’affaires.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/04/13/lattaque-chimique-dans-la-ghouta-une-fake-news-de-macron/

Avoir fait les dégâts qu’on connaît en Libye et en Irak n’était pas suffisant, il fallait poursuivre le sale boulot… Ah ils doivent rigoler, à l’Etat islamique.

C’est également, forcément, un bras de fer qui commence avec la Russie. Une très très mauvaise idée, alors que la Russie est ou devrait être notre allié naturel et par la géographie et par l’histoire et par la concordance d’intérêts. Mais ce triste macro-con mourait d’envie de jouer dans la cour des grands, Trump lui a proposé la botte, il a foncé.

Poutine avait été très clair et avait démontré qu’il n’y avait pas eu d’attaque chimique, que c’était une manipulation digne de celles vécues par l’Irak de Sadam Hussein.

Sur quoi se fonde Macron ? Sur le prétendu témoignage de médecins, quels médecins ? Ceux qui depuis des lustres aident les Palestininiens, les djihadistes et, pour faire bonne mesure, les clandestins musulmans à nous envahir ?

C’est plus que de la consternation ce matin. C’est l’horreur. C’est la haine. De Macron, pas de Bachar. Non seulement il semble bien innocent des crimes qu’on lui impute, mais, s’il était coupable, je trouverais qu’il a raison, d’abord parce qu’il fait ce qu’il veut chez lui, l’ingérence des puissances occidentales est inacceptable , ensuite parce que, s’il faut, pour se débarrasser des salopards qui enterrent des enfants vivants, qui décapitent et brûlent vivants des êtres humains, qui sèment l’horreur sur leur passage, j’ose dire « vive les attaques chimiques ». Et merde aux traités internationaux à la con dont on crève et donc ils veulent faire crever une des rares puissances non wahhabite au proche Orient.

Je l’ai déjà écrit, Macron c’est Pétain. Macron, c’est mieux encore, c’est Laval. Il est même bien parti pour essayer d’imiter Hitler. Ordure sans nom.

Ils veulent donc que la Syrie tombe aux mains des islamistes.

La seule question qui vaille à présent, est « que va faire Poutine  » ?

Pour le reste, c’est une énorme déception par rapport à Trump. Je ne regrette pas pour autant de l’avoir soutenu, ça aurait été encore pire avec la dingue de Clinton et l’Américain moyen aurait encore plus souffert. Mais quelle claque dans la figure, quand même !

SYRIE – Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont mené ce samedi 14 avril des frappes ciblées contre la Syrie pour punir le régime de Bachar al-Assad accusé par Donald Trumpd’avoir mené des attaques chimiques « monstrueuses ».

 Au moment même où le président américain s’exprimait depuis le Maison Blanche, des détonations étaient entendues à Damas, marquant un nouveau chapitre dans ce pays ravagé par une guerre sanglante qui dure depuis sept ans.
Selon un correspondant de l’AFP sur place, plusieurs explosions successives ont été entendues suivies par des bruits d’avions tandis que des colonnes de fumée s’élevaient du nord-est de la ville.
« J’ai ordonné aux forces armées des Etats-Unis de lancer des frappes de précision sur des cibles associées aux capacités du dictateur syrien Bachar al-Assad en matière d’armes chimiques », a lancé Donald Trump. « Une opération combinée est désormais en cours avec la France et le Royaume-Uni, nous les remercions tous les deux », a-t-il ajouté.

La défense anti-aérienne syrienne est entrée en action contre « l’agression américaine, britannique et française », a rapporté la télévision d’Etat syrienne. Le régime syrien a jugé que cette opération militaire constituait une violation « flagrante » du droit international et était « vouée à l’échec ».

La Russie, soutien indéfectible du régime de Damas, a vivement réagi par la voix de son ambassadeur aux Etats-Unis, Anatoli Antonov. « Nos mises en garde n’ont pas été entendues », a-t-il estimé, jugeant que ces frappes étaient une « insulte » au président russe Vladimir Poutine.

Pas de pertes américaines

Selon le général Joe Dunford, chef d’état-major américain, les forces occidentales ont visé samedi à 1h, trois cibles liées au programme d’armement chimique syrien, l’une près de Damas et les deux autres dans la région de Homs, dans le centre de la Syrie. Il a précisé qu’aucune autre opération militaire visant la Syrie n’est prévue à ce stade.

Selon lui, les alliés ont pris soin d’éviter de toucher les forces russes, massivement présentes dans le pays, mais que Moscou n’avait pas été averti à l’avance des cibles choisies.

« Il est clair que le régime Assad n’avait pas reçu le message l’an dernier », a déclaré le ministre américain de la défense Jim Mattis, rappelant la frappe américaine d’avril 2017 sur la base militaire d’Al-Chaayrate, près de Homs, après une autre attaque à l’arme chimique imputée à Damas.

« Nous avons été très précis et la réponse était proportionnée, mais, en même temps, ce fut une frappe lourde », a-t-il ajouté, précisant que les forces américaines avaient employé deux fois plus de munitions que l’an dernier. Aucune perte américaine n’a été rapportée lors de l’opération, selon le Pentagone.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), des centres de recherche scientifique, « plusieurs bases militaires » et des locaux de la garde républicaine à Damas et ses environs ont été pris pour cibles.

De Londres, la première ministre britannique Theresa May a affirmé qu’il n’y avait « pas d’alternative à l’usage de la force », assurant que « tous les recours diplomatiques » avaient été explorés, en vain.

Le ministère britannique de la Défense a annoncé avoir frappé, à l’aide de quatre avions de chasse Tornado GR4 de la Royal Air Force, un « complexe militaire » près de Homs, à l’ouest de la Syrie. Il a parlé d’une opération « couronnée de succès ».

Moscou a « trahi ses promesses »

Depuis Paris, le président français Emmanuel Macron a souligné que les frappes françaises étaient « circonscrites aux capacités du régime syrien permettant la production et l’emploi d’armes chimiques ». « Nous ne pouvons pas tolérer la banalisation de l’emploi d’armes chimiques », a-t-il martelé.

Donald Trump a mis en garde l’Iran et la Russie, qui ont déployé des milliers d’hommes et du matériel pour aider Bachar al-Assad à reconquérir le pays, contre leurs liens avec la Syrie.

Donald Trump a exhorté Moscou « à quitter la voie sinistre » du soutien à Bachar al-Assad. Il a affirmé que la Russie avait « trahi ses promesses » de 2013 sur l’élimination des armes chimiques syriennes.

Il a aussi estimé que le sort des pays de la région était entre les mains de leurs habitants et qu’aucune intervention militaire américaine ne pourrait, à elle seule, apporter une « paix durable ».

En avril 2017, Donald Trump avait fait bombarder une base militaire syrienne, en riposte à une attaque au gaz sarin imputée au régime, qui avait tué plus de 80 civils à Khan Cheikhoun (nord-ouest).

Cette fois encore, c’est une attaque chimique présumée -le samedi 7 avril à Douma, près de la capitale syrienne- qui est à l’origine des frappes déclenchées dans la nuit de vendredi à samedi après une mobilisation de la communauté internationale, déjà saisie par l’horreur d’une guerre civile qui a fait plus de 350.000 morts depuis mars 2011.

« Preuve » de l’attaque chimique

Le bombardement intervient quelques heures seulement après que le Département d’Etat a assuré avoir « la preuve » de l’utilisation d’armes chimiques par les forces de Bachar al-Assad.

Le président américain avait rapidement adopté une rhétorique belliqueuse après l’attaque, dénonçant dès le lendemain une « attaque chimique insensée », prévenant qu’il faudrait en « payer le prix fort » et pointant du doigt la « responsabilité » de la Russie et de l’Iran soutenant « l’animal Assad ».

Le danger est bien là, selon les experts. Russes et Iraniens ont beaucoup d’hommes sur le terrain pour aider Damas à reprendre tout le pays à de multiples groupes rebelles.

La Russie, indéfectible soutien au régime de Bachar al-Assad, a fait usage à douze reprises de son veto en sept ans de conflit sur des projets de résolution au Conseil de sécurité contre la Syrie.

Selon un bilan à mi-mars de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), qui dispose d’un vaste réseau d’informateurs à travers la Syrie, 106.390 civils ont été tués dont près de 20.000 enfants.

Dans ce pays qui comptait quelque 23 millions d’habitants avant le conflit, environ la moitié de la population a été contrainte de fuir son foyer en raison des combats.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/13/trump-annonce-une-operation-militaire-en-cours-en-syrie-avec-paris-et-londres_a_23411011/

Print Friendly, PDF & Email
Share

Poster un Commentaire

Notifiez de
800
Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

@ Christine Tasin
Si Macron est le Pétain, il est du gouvernement de Paris, pas de la France, nous n’avons donc pas à rougir de celle-ci ; en outre, je doute fort que la majorité des Français sympathise à sa croisade infantile et sanguinaire, que ce soit sur des faits imaginaires ou, tout aussi grave, voire davantage, sa feinte de croire ce qui l’arrange pour attaquer un pays qui,non seulement, ne nous a jamais rien fait mais constitue également le rempart contre l’islamisme galopant… Ceci dit, je partage vos propos.

Les mots ont leur limite, même si vous avez raison…
Dans cet imbroglio, ajouté aux précédents, nous faisons tout pour nous éloigner de la Russie. Regrettable !
Elle reprend du « poids » et nous lâchons du « lest » !

ça passe le filtre si je dis qu’il y en a un qui s’en ait mis plein les fouilles en facturant au prix fort les missiles tirés par l’armée « française » ? Je ne le nomme pas , que chacun fasse sa petite recherche .

Là je suis entièrement d’accord avec vous. Macrocon est aussi con que son prédécesseur , mais ça tout le monde déjà le savait .Quand à aller provoquer Poutine, pour faire des papouilles à Trump , ça nous a couté un max en armement jeté à la poubelle pour rien , sans aucun résultat logistique ( d’ailleurs personne n’en parle) Alors on va bien voir qu’elle va être la réaction de l’ours soviétique .Hiberne t il encore ou est il bien réveillé ? J’espère pour « nos fesses » qu’il dort encore…..

Moi perso ,je dois bien avouer que Trump
m’a enormement decu !!!

moi aussi vous n etes pas le seul templier 88

Il suffit désormais de fabriquer un prétexte pour justifier des frappes contre un Etat plus faible et plus petit. On n’a même pas besoin d’attendre les conclusions d’enquête. Désormais, il est très clair qu’il existe à côté du terrorisme islamique le terrorisme des Etats occidentaux. Vive tous les terrorismes pour le malheur de notre monde!!! Si les Etats occidentaux n’étaient pas impliqués en Syrie, JAMAIS à grand JAMAIS, on aurait atteint 500 mille morts et fabriqué autant de ruine et de destruction du pays d’autrui. Accepterons-nous de voir une toute petite parcelle de nos territoires bombarder comme le vivent les… lire la suite

Comme en Irak en 1991 et 2003 et les Serbes
en 1998 !!!!!

Au lieu de vous énerver écoutez la vidéo de Xavier Moreau.

Macron c’est Pétain??? Je sais qu’on accommode le pauvre pépé Pétain à toutes les sauces, mais de là à le traiter de gigolo gérontophile…!

Vouai ! Un des deux aimait son pays ! Il existe une ribambelle de livres qui remettent l’Histoire à l’endroit . Lire par exemple le Général LE GROIGNEC ou l(historien Fr.-G. DREYFUS .

Consternant ! Consternant de connerie ! Ces crétins qui nous gouvernent veulent  » punir  » Bachard Al Assad parce qu’il aurait gaze sa population et ils font quoi nos 3 mousquetaires de pacotille ? Ils bombardent des usines chimiques …..Ah ! Mais oui les gaz vont s’ arrêter aux portes ils n’iront pas se répandre au dehors …
La Russie à force de se prendre des baffes , un beau jour se vengera ….

Si on y réfléchit un peu c’est un fiasco militaire pour les 3 pays qui ont démontré la faiblesse de leurs frappes et de leur stratégie. Étonnante DCA syrienne qui parvient à abattre 2/3 des missiles grâce a du matériel soviétique des années 60 (il est vrai modernisé par la Russie). D’un point de vue géopolitique cela renforce les alliés de la Syrie dans leur détermination, et même la Chine les soutient.

On dirait que l’Occident est jaloux de la victoire de Bachar sur l’état islamique…
Ce sont les peuples occidentaux qui élisent ces dirigeants qui sont responsables.
Il ne restait pas grand chose de la Syrie. Jusqu’où allons-nous détruire le pays d’autrui? Combien de millions de tonnes de bombes sur le territoire d’autrui depuis 7 ans?
Les gendarmes du monde sont allés agresser un État en dehors de l’ONU.
Reigne du plus fort. Triste.

Entierrement d accord avec vous…sommes nous bien sur que les gens qui sont aux manettes veulent la paix…je ne croix pas!!!!On en est toujours a la suprematie du petrole
PETROLE PETROLE PETROLE

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Pour pouvoir fabriquer et VENDRE de nouvelles bombes,il faut bien utiliser les vieilles !.Pour moi,tout est là et je suis dégoûtée que mon pays compte sur ce commerce éhonté pour faire rentrer de l’argent.
Bachar El Assad est soutenu par la majorité des Syriens et le garant de la pluralité de la Syrie.Bachar est ALAOUITE ,une branche chiite dissidente,considérée à double titre donc comme haïssable par les sunnites d’Arabie Saoudite.Qu’est-ce-que Macron connait de ces haines viscérales quasi millénaires entre ces branches toutes aussi pourries de l’islam totalitaire?

Il faut se rendre à l’evidence , tout Trump qu’il est ,il reste un amerlock..
Excellent billet , Christine

juste une remarque : un immeuble est touché par une « attaque chimique » : 23 morts, 120 intoxiqués… Un autre est détruit par un bombardement aérien classique : 23 morts, 120 blessés …Différence? … A Raqqa et Mossoul, il paraît que les bombes américaines étaient téléguidées : elles ne tuaient que les islamistes dont l’Etat Major US avait la liste …C’est y pas beau, ça.

je me demande si Trump dont « on » » veut la peau,n ‘est pas victime du même stratagème qui a failli coûter sa présidence à Bill Clinton avec l’affaire de la levinski…à cette époque, c’était l’affaire serbe…il y a des similitudes troublantes…si seulement cette attaque de la Syrie ^pouvait coûter cher, très cher, au banquier rostchild…en tout cas, en Robocop, il est beau…il sent bon le sable chaud…il est ridicule…
Ah ! on nous parle encore et encore et encore du testament de Johnny…très important pour la France…! Très bon article, Christine…

ils devrait plutôt bombarder les banlieues française avec tous les cinglés qu ils y a dans ces banlieues

Oui avec des frappes chirurgicales…commes ils disent!!!Sils avaient une paires de petites boules….a EUX!!!

Toujours est-il que Américains et Britanniques sont heureux , car voilà que se confirme que leur marionnette favorite ( la France , car il s’ agit d’ elle …. hélas ! ) confirme son retour dans le giron anglo saxon . Après quelques infidélités, jadis perpétrées par Chirac et Villepin , le coq , ou plutôt le  » chapon  » gaulois s’ est à nouveau aplati devant l’ aigle américain . Que faire d’ autre me direz-vous ? La réponse est simple : se faire modeste et effacé …. un peu comme les Suisses . Sarko et Hollande avaient ouvert… lire la suite

3 fous oui !

L’attaque de la Rance contre la Syrie aura très probablement des retombées terroristes sur le sol Français.. mais ça micron n’en à rien à cirer (il est bien protégé en tant que pestilent de la raie pourrie), le discours habituel est déjà prêt ! (fleurs musique, bougies poèmes vaseline etc…)

Entièrement d’accord avec vous !

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Oui,on pourrait se lancer dans la vente de kits : »fleurs,bougies,peluches ».Vente par correspondance car le lieu des prochains attentats,c’est n’importe où chez nous lors des prochaines courses au supermarché.Il y aura plus de morts des conséquences de cette attaque que de morts par armes chimiques !!!! Mais je me demande si la propagande a bien marché cette fois ?? Prenez-nous pas pour des cons, hein Menel !

MACRON comme Sarkozi le mafioso en Lybie et Chirac le bandit en Serbie obéissent à leur maitre de la Guerre Universelle le Sorcier BHL … GUERRE CRIFOLOGUE anthropophage et cannibale pour protéger les mercenaires sanguinaires Nosra islamiques israelo-saoudiens de la Ghouta et les Emirs de ces deux états criminels au nom des français et au détriment de la France

Va te coucher strurel, tu nous fatigues.

petit, petit macron qui roule les mécaniques et se prend pour un grand chef d’état et d’armée, vient de téléphoner à may et Trump…tellement qu’il est con- tent !Il est fier comme un paon, le petit… D’accord avec vous, Sturel !

Vous êtes complètement barge pauvre Sturel ! Un de plus dans le monde des crétins congénitaux qui s’expriment sur RL.

Et moi j’aurai un caliquot « welcome russians »….;

Devant les chars Russes qui arriveront bientôt en Rance, les dwoi d’lom dans le cul afficherons leurs pancartes et caliquots ‘peace and love » les muzziciens leur caliquot « allah ouahh ouhass à que bar à bière ». Mais rassurez vous tous nos politichiens ont déjà une base de repli… demandez à Langue de Chèvre !

Et voila le petit monsieur « Je suis votre chef » a sa guéguerre. Pas fichu de s’occuper des séditieux de nos centaines de zones de « non droit » : Banlieues, rues, facs, prisons, ZAD… , Notre tartarin va bombarder un Etat souverain, combattant contre des rebelles. Pas de déclaration de guerre mais un prétexte, une mystification, aussi trompeuse que celle de Colin Powell, exhibant sa « fiole de la mort » à l’ONU, pour exhorter ses fidèles toutous suiveurs à s’engager dans son conflit irakien. Pas de preuves réelles, pas d’enquête approfondie, le prétexte est aisé, alors à qui profite le crime ? Un… lire la suite

Selon le Droit international dont on nous cesse de nous bassiner de tous les coins, cet acte est ILLÉGAL et j’espère que « justice sera faite ».. mais sur ce point je fais grandement confiance en Poutine !

En effet, l’ONU n’ai jamais donné son accord pour une attaque sur un pays souverain, alors maintenant si la Syrie veut grogner contre la france, c’est normal, de même que la Russie,… Mais que sommes nous venu faire dans un tel merdier, merci micron !

Bernard, Trump et les autres ne font rien d’illégal. Les armes chimiques sont interdites, donc, dans ce cas, pas besoin de mandat de l’ONU.
Mais je suis d’accord avec vous, qu’allons-nous faire dans cette galère!!

« Un vrai CHEF sait tirer des leçons de l’histoire… » Encore faut-il la connaitre!
S’il est aussi bon en cette matière qu’en géographie, on comprend mieux.

Et les militaires français ont bombardé. Ils ont accepté l’ordre donné sans rechigner en bon caniche soumis aux ricains. Plutôt que de refuser. Alors, tu comprendras Christine que quand un militaire français se fait  »buter’, cela ne me fera jamais verser une larme, sans pour autant m’en réjouir. Mais juste, question de cohérence. On ne peut se battre contre l’islamisme et le terrorisme à l’intérieur de nos frontières et le soutenir à l’extérieur de nos frontières et manière si pourrie…

Désole sur ce point mon cher Gyl, je ne suis pas Ok avec vous, les militaires sont normalement apolitiques et doivent exécuter les ordres qu’on leur donne, et ceci même s’ils ne sont pas d’accord. Je vous dis ça en tant qu’ancien militaire. Je ne pense pas que la clause de conscience s’applique dans ce cas.. mais bon suis ouvert au dialogue.

Il est du devoir d’un Fonctionnaire de refuser un ordre dans certains cas. Comme ce dernier en date….

un militaire n’est pas un fonctionnaire, et heureusement !

Si c’est pas un fonctionnaire, qu’est-ce que c’est ? un mercenaire ?

Imaginez qu’en cas de conflit nucléaire, le commandant d’un SNLE français puisse refuser , au nom de sa conscience, d’envoyer ses missiles, c’est toute la dissuasion qui part en couilles.

Des missiles détruisent quelques dépôts d’armes de destruction massives sans faire aucune victime et Mme Tassin a honte. La famille Asad exerce une dictature depuis des décennies en assasinant tout opposant ( islamiste ou non) avec l’aide des islamistes du Hezbollah et de la république Islamique d’Iran, et Mme Tassin s’en félicite. C’est bien triste.

 »Armes de Destruction Massive  » Ah, ah, ah…..15 ans après, tu veux essayer de nous la refaire? C’est Danny …POWEL.????

Si je puis me permettre, Dany, vous devriez peut-être consulter un oculiste car vous semblez ne pas bien lire… les vraies infos ! Car les « dépôts d’armes de destructions massives » existent avant tout dans la propagande mondialiste qui souhaite se débarrasser de tous gênants contradicteurs, Ce sont d’ailleurs plutôt les réserves de pétroles de ces pays (Irak, Syrie… à qui le tour ensuite) qui aiguisant l’insatiable appétit des richissimes jamais rassasiés. A votre avis pourquoi Trump/May/Macron ont-ils frappé AVANT les résultats de la commission d’enquête, si ce n’est parce qu’ils savent très bien qu’elle ne trouvera rien, et pour cause… lire la suite

Il s’agit d’armes chimiques prohibées par la communauté internationale. Cela n’a rien à voir avec des « armes de destruction massive », et je n’ai pas entendu cette expression depuis la dernière attaque de « l’animal ».

1) Pour le moment, il n’y a pas de preuve formelle.
2)Même s’il y a effectivement, comme dit la presse « de fortes présomptions » ça ne nous autorise pas à intervenir sur un pays INDEPENDANT sans mandat de l’ONU.

Je n’entends plus parler de grève à la SNCF.

Oh, que oui ! D’accord avec vous, Josiane !

Josiane, puisque les cibles n’étaient même pas des dépôts d’armes chimiques alors vous devriez être contente, finalement les missiles n’ont rien détruit d’important pour Assad et les islamistes du Hezbollah. Alors pourquoi vous plaindre?

A quoi sert le conseil de sécurité de l’ONU si on passe outre, l’agression occidentale est clairement illégale selon le droit, alors je pense que maintenant Poutine va se donner le droit « lui aussi » de mener des actions illégales, mais c’est pas lui qui a commencé , au moins reconnaissons le ! Je pense que ça va faire bobo !

Et Poutine est « tout » sauf un « rigolo »… pas comme notre micronisé

Un nouvel Hitler menaçant n’est effectivement pas un rigolo.

Hargott, je pense qu’un peu de repos vous ferez du bien et puis pensez à vendre votre poste de télé, il semblerait que l’intoxication des journalistes à fait son œuvre.

Et hop !! 1 point GODWIN

Cher Bernard ,tu verras que Poutine se dégonflera malheureusement, car je pense qu’il n’aurait ni les moyens militaires ni les bijoux de famille pour riposter contre l’agression de l’un de ses alliés

Borsalino, Poutine, pas les moyens militaires?!?
Je ne sais pas ce qu’il vous faut…

s’il ne réagit pas, alors un jour ça sera le territoire russe qui sera attaqué….

Une petite IEMN par exemple détruisant le système satellitaire et GPS… pas de dégâts collatéraux !

Poutine est quoi que nous en disions, un Grand président…calme, posé, et responsable en comparaison avec nos va-t-en guerre, MAYMACRONTRUMP. Il a largement les moyens de répondre, vous ne connaissez pas la Russie, c’est un fait….

Poutine n’est pas fou, il ne va pas se mettre les Américains à dos, il a tout à perdre. Mais maintenant que la Russie est devenu le gendarme du moyen orient elle a du mal à assumer cette responsabilite qui consiste à contenir les ardeurs beliqueuses de toutes les parties (surtout des Iraniens). On constate que la Russie ne fait pas mieux que les Américains et n’arrivent pas à apporter la sécurité et stabiliser la région. En effet la Russie a défait les islamistes sunnites mais au profit des islamistes chiites ( Hezbollah et Iran). Les islamistes restent donc vainqueurs… lire la suite
Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Toutes ces ardeurs belliqueuses d’origine testostéronique…Finalement, au lieu de vouloir ré-encouiller l’Occident, faudrait très certainement castrer les autres…Et pour les délicats,la castration chimique,ça existe !!!

Salut Darry col ; toi t’es un guignol .Pense tu que le peuple Syrien soit aussi con que toi ?Crois tu qu’il soutiendrait autant son Président et serait unanime derrière lui ,si celui ci était une ordure .

Seule une minorite de Syriens ( les Allaouites et les Chrétiens) soutient Assad. Les Syriens sunnites sont majoritaires dans le pays et souhaitent s’emparer du pouvoir en renversant Assad.

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Les Alaouites ont longtemps été des parias en Syrie et maintenant qu’ils ont le pouvoir n’ont certainement pas envie de le rendre.Puisque les Chrétiens sont protégés par Bachar, alors l’Occident doit soutenir Bachar.

Cette France sent de plus en plus le faisandé voir la pourriture .

elle pourrit par la tête comme le poisson…et quand on voit ce qu’elle a à sa tête, la France, y’a de quoi se faire du souci…

Mais que va t on faire en Syrie ou au Mali, on n’a rien à faire du côté de Trappes, Les Mureaux, Gennevilliers, Vanissieux… j’en passe et des meilleures !
Ménage bien fait commence par sa maison, du moins ii me semble !

La Russie et Poutine sont de fin stratèges aux échecs…. j’attends maintenant de voir leur réponse, pour l’instant il me semble que c’est le « calme » avant une « grosse tempête »

Micron, ce minus habens sans envergure , sans foi ni loi,,ce dhimmi a nato donc a donald le docteur fol amour n est mon president que par defaut, je ne reconnais en lui rien de francais!!Jai honte non pour lui ,il n en vaut pas la peine ,mais pour la FRANCE mon pays! SHAME ON YOU manu !!!!!!!

May I help you, Trump ? Dans la nuit, les forces dites occidentales ( USA, France et Grande-Bretagne) toujours avec cette attitude de moralisateurs invétérés, ont attaqué des cibles en Syrie. D’après les premiers communiqués, les bâtiments visés étaient des centres de recherche sur les armes chimiques. Ces destructions devraient mettre fin à ce programme résolument condamné par les Nations-Unies et ainsi empêcher d’autres bombardements de gaz nocif. Telle est la version des « Alliés » qui se sont longuement concertés sur la riposte à donner à Bachar pour le punir d’utiliser des armes interdites. Ils avaient en main les… lire la suite

Oui effectivement, ils nous parlent de preuves, mais nous ne les verront jamais….marque de l’honnêteté….