J’ai la chance d’être un candidat enraciné dans un terroir

Publié le 9 juin 2017 - par - 11 commentaires - 1 011 vues
Share

De passage dans la région tourangelle, notre fondateur, le laïque Pierre Cassen, a rencontré un candidat du Front national, le catholique Stanislas de la Ruffie. Et apparemment, ils se sont très bien entendus…

Riposte Laïque : Avant de parler de votre candidature aux élections législatives, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Stanislas de La Ruffie : Né à Tours il y a 48 ans, j’ai grandi dans les vignes du Vouvrillon, y ai appris à lire et écrire et m’y suis marié.
Profondément attaché à ce terroir, j’ai la chance de pouvoir y vivre avec mon épouse et mes six enfants.
Enraciné et proche de mes concitoyens, j’exerce la profession d’avocat depuis plus de 22 ans dans ma ville natale.
Je suis sportif, aime courir sur les bords de Loire et m’adonner aux plaisirs du jardinage, de l’horticulture et de l’élevage amateur de gallinacées.
Membre de la Société avicole de Touraine, j’aime promouvoir les richesses culturelles, gastronomiques et patrimoniales de ma Touraine natale.
Enthousiasmé depuis toujours par la chose publique et la vie politique, j’ai privilégié ma famille et mon activité professionnelle avant de m’engager publiquement, pour la première fois auprès de Philippe de Villiers en 2007 lors des élections législatives.
C’est à partir de 2014 que je rejoins officiellement le Front national et m’y engage rapidement.
Candidat aux élections départementales en 2015, puis aux élections régionales, je suis élu conseiller régional depuis 2 ans.
Membre de la Commission Aménagement du Territoire, j’interviens régulièrement, pour faire entendre la voix de mes compatriotes, et notamment celle des oubliés du monde rural et d’ailleurs, face à la mondialisation sauvage.

Riposte Laïque : On comprend donc que votre foi compte beaucoup, dans votre engagement de tous les jours. La loi de 1905 vous dérange-t-elle ?

Stanislas de La Ruffie : Ma foi fait partie de ma culture et de mon éducation, mais elle demeure dans ma sphère privée.
Parfois, je me complais à faire référence sur les réseaux sociaux à quelques symboles religieux (un beau calvaire, une église, un jour de fête religieuse, un saint-patron…) mais je le fais davantage parce qu’il s’agit de notre héritage culturel que par prosélytisme.
La Loi de 1905 ne me pose aucune difficulté, dès lors qu’elle n’occulte pas nos racines chrétiennes, et qu’elle ne devient pas un laïcisme qui créerait un vide culturel aseptisé. La nature ayant horreur du vide, celui-ci serait vite comblé par les islamistes.

Riposte Laïque : Et comment le catholique que vous êtes vit-il la montée de l’islam dans notre pays ? La subissez-vous dans votre département, l’Indre-et-Loire ?

Stanislas de La Ruffie : Pour un catholique, la meilleure façon de faire face à cette montée de l’islamisme est de prier pour la conversion de ces fanatiques musulmans…!
Mais au-delà de l’aspect religieux, c’est aussi sur le plan culturel que la montée de l’islamisme devient inquiétante.
Et cela, c’est le rôle du politique.

Il suffit de regarder autour de soi pour constater que le nombre de tenues vestimentaires « islamistes » de femmes et d’hommes ne cesse d’augmenter, et bien souvent par pure provocation, et ce, tant dans les milieux urbains que dans nos campagnes les plus profondes.
Il y a quelques jours, alors même que je parcourais le territoire d’une commune rurale de ma circonscription, située à 20 kilomètres de Tours, pour une opération de « boitage », j’ai été sidéré par l’accoutrement vestimentaire de trois hommes et une femme (voilée intégralement), allongés ou assis sur un tapis près d’une petite rivière…!
Je pensais que ma Touraine profonde était encore épargnée par cet islamisme rampant, je me trompais.

Riposte Laïque : Vous êtes conseiller régional Centre-Val de Loire. Comment est l’ambiance, avec les autres élus, de gauche comme de droite ?  

Stanislas de La Ruffie : Nous sommes 17 conseillers régionaux sur 77, soit près d’un quart de l’assemblée.
Nos collègues semblent parfois surpris par notre sérieux, nos prestations et notre labeur, qui tranchent avec la passivité de certains autres élus prétendument opposés à la majorité rose-verte.
Le groupe « de la droite et du centre » semble quelquefois divisé. Certains de ces élus aimeraient rejoindre nos propositions ou partager nos oppositions, mais paraissent bridés par le politiquement correct.
Je suis également étonné par la soumission fréquente des élus socialistes à l’égard de leurs alliés minoritaires écologistes. Certaines questions comme le transport routier sont de véritables tabous.
Par ailleurs, le langage, la « novlangue boboïsante » utilisée par cette majorité rose-verte, pour brasser de l’air et dépenser des millions, devient parfois difficile à comprendre et à supporter…!

Riposte Laïque : Vous êtes donc candidat, investi par le Front national, dans la 2e circonscription de l’Indre-et-Loire. Comment se présente cette élection, et quelles sont les forces en présence ?

Stanislas de La Ruffie : J’ai la chance d’être un candidat enraciné dans un terroir.
J’ai également l’avantage d’être un candidat qui ressemble à ses électeurs, qui n’est pas un professionnel de la politique, qui ne se s’engage pas pour combler ou satisfaire un besoin de reconnaissance, mais pour ses idées.
Comme mes électeurs, je me lève tôt le matin et rentre tard le soir pour gagner ma vie et subvenir aux besoins de ma famille. En cela, je ressemble à nos concitoyens, je vis dans le réel et ne suis pas déconnecté de la vraie vie.
Dans cette circonscription, la gauche est multi-divisée, et le courant à la mode, à savoir « Les Républicains En Marche » est représenté par deux candidats :
Un officiel (EM), qui tente sa chance.
Et une officieuse (LR), député sortante qui a déjà brillé pendant trois mandats par son inefficacité et son oisiveté.
J’ai une chance de parvenir au deuxième tour et plus si affinités…!

Riposte Laïque : Parlez-nous de votre campagne. Vous avez une bonne équipe autour de vous ? Quelles actions menez-vous ?

Stanislas de La Ruffie : Je mène une campagne de terrain et de proximité, tout en étant toujours occupé par mon activité professionnelle.
J’aime aller à la rencontre de mes électeurs en distribuant moi-même nos tracts dans les boîtes aux lettres.
J’ai la chance d’être assisté par une équipe de militants répartis sur tout le territoire de la circonscription, particulièrement efficaces et dévoués. Ce sont eux les vrais acteurs de cette campagne !

Riposte Laïque : Eh bien, bonne chance à vous pour dimanche. Vous souhaitez ajouter quelque chose, Stanislas ?

Stanislas de La Ruffie : Comme dit la chanson « je ne promets pas le grand soir », mais peux d’ores et déjà garantir que je serai un député dont le seul leitmotiv sera le patriotisme (est-ce bon pour la France ?), et les mots d’ordre seront : du bon sens, du travail et le tout empli de beaucoup d’espérance.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Jon-Erik Harper

Le FN c’est avant tout un mal pour un bien mais Macron c’est un « bien » pour un mal !

Jon-Erik Harper

Le sosie de Mac Lesguy.

Jean-paul orcel

Ce qu’hier nous avons perdu, je prie Dieu pour que demain tu sois celui
qui sois à même de le reconquérir. Aussi je te dédie cette chanson écrite
face à l’adversité tant elle te ressemble, toi, l’homme « enraciné » à
ces communes que nous aimons tant…
« Nos Communes » https://m.youtube.com/watch?v=JobSNznH2I4
Ton Ami jean-paul orcel

alioua

Je ne comprends pas qu »un avocat puisse rejoindre un groupe de cathos fascistes et sûrs de leur alliance avec Dieu !!!
La religion n’existe pas allez vous faire voir ignobles crétins !!!
Soutenir le FN c’est démolir la France !!!

vieux patriote

sombre abruti rien que d’apres ton pseudo on devine ton origine

Lili

Ah bon ??!!! Il devrait rejoindre des musulmans fascistes ?
Oh ! oh ! musulmans fascistes, ça va mieux ensemble.. Et VA TE FAIRE VOIR en enfer ispisse d’ignoble counard….

Billu

La france est déjà en ruines et sans l’intervention du fn ! Vous affirmez que « la religion » n’existe pas… ça ne veut rien dire ! …par ailleurs la foi est une grâce qui n’est pas donnée à tous (hélas !) Lorsque par chance on la possède, c’est une force inextinguible. Je ne voulais pas voter mais votre commentaire m’a décidée, merci alioua….preuve que les voies de Dieu sont impénétrables !

JACOU

Vous votez pour qui alors ?

Ollier

Bonne chance à ce candidat ainsi qu’à tous les Patriotes sincères qui se démènent sur le terrain pour tenter de faire sortir lez Français de leur torpeur depuis qu’ils se sont confortablement installés sur leur édredon macronien.
A l’évidence, leur tâche aurait été nettement moins ardue si leur présidente avait donné une image plus digne et plus crédible de leur combat.

PBLV

Waouh, faire le constat que des gens accordent leur confiance par trois fois à une députée LR sortante oisive et inefficace, c’est marrant.
Moi j’en connais d’autres: NKM pour ne pas la citer, mon maire Didier Gonzales, qui brille en plus par son incompétence.
Bravo et merci d’avoir glissé un petit mot au sujet de votre équipe, c’est tellement rare au fn(un militant de base), je vous souhaite de réussir le 11 & 18.

Victor hallidee

Ils ont de la chance les électeurs de la 2e circonscription d’Indre et Loire ! Chapeau Monsieur de la Ruffie !