J’ai passé une semaine dans une clinique parisienne : désastreux !

Publié le 27 janvier 2018 - par - 49 commentaires
Share

Une de nos contributrices, Josette Clery, a passé les fêtes de Noël et du Jour de l’An à l’hôpital, puis dans une clinique parisienne. Elle a tenu à nous apporter son témoignage, sur ce qu’elle a vécu comme une grave régression de notre système de Santé. A méditer, à une époque où nos cotisations sociales servent à soigner gratuitement des dizaines de milliers de nouveaux venus qui n’ont jamais cotisé, où il n’y a plus assez de médecins français, et où les déserts médicaux se multiplient dans notre pays. Bien sûr, si la directrice de la clinique citée par Josette Clery souhaite faire des mises au point, voire obtenir un droit de réponse, nos colonnes lui sont ouvertes.

Madame la Directrice
Clinique ALLERAY LABROUSTE
64 rue Labrouste
75015 PARIS

Madame,

Transportée au service des urgences de l’hôpital Cochin le 25/12/2017 en début de soirée, hospitalisée en chambre seule, j’ai pu apprécier la qualité des services et la gentillesse du personnel dans tous les domaines auxquels j’ai eu affaire. J’y suis restée 48 heures avant que l’on ne vienne m’annoncer – à mon grand regret – que l’on me transférait le 27/12 dans votre établissement, que je ne connaissais pas mais qu’un pressentiment me faisait redouter.

A juste titre, hélas. Je ne me plains pas des soins reçus et remercie médecins, infirmiers et infirmières qui m’ont soignée efficacement, me permettant de sortir le 02/01/18. Un merci particulier au docteur LY KY dont j’ai apprécié la gentillesse et le côté humain.

Mais pour le reste ! D’abord une chambre pour deux ; lits séparés en partie par un simple rideau plastique, une seule armoire de bois pour deux, sans aucune séparation. Un fauteuil à l’assise très basse, alors que c’est bien connu, à partir d’un certain âge on éprouve des difficultés à se lever d’un siège bas ; un des bras de ce fauteuil rembourré de mousse en laissait apparaître des morceaux que l’on aurait dit déchiquetés par un chien…

Ayant dû subir un scanner, j’ai été transportée dans un tout petit fauteuil dépourvu de repose-pieds, m’obligeant à lever les jambes afin qu’elles ne traînent pas par terre. A mon arrivée dans la salle d’examen, l’infirmière m’a déposée là, où j’ai attendu de longues minutes dans une grande salle froide avant que quelqu’un apparaisse enfin pour pratiquer l’examen…

Idée générale du mobilier : matériel vétuste et mal adapté.

Le ménage : en une semaine j’ai vu passer une serpillière une fois ! Et les coins doivent « approcher » s’ils veulent être nettoyés.

La nourriture, le plat chaud servi dans des plats en pyrex (?) destinés à conserver la chaleur, mais la plupart ayant un couvercle déformé et fendu, exit la chaleur !

Une nourriture n’ayant pas grand-chose à voir avec la diététique dont on ne cesse de nous rebattre les oreilles ! Un jour du jambon tellement salé que je n’ai pu le manger. Des desserts industriels très sucrés. A l’évidence les recommandations « ne mangez pas trop salé, trop sucré » ne concernent pas les préposés aux cuisines de la clinique Alleray ! Et l’ensemble ne mérite qu’un seul qualificatif : MEDIOCRE.

Le matin, meilleur moment de la journée avec l’odeur du café (bon, mais servi dans des tasses à peine plus grandes que celles utilisées dans les brasseries !).

Pour un petit déjeuner, c’est vraiment léger. Il était heureusement possible d’en redemander, mais pourquoi ne pas utiliser des tasses de taille normale ? Pour économiser sur le café ? De plus un matin, la tasse sentait très fort… l’eau de vaisselle.

Quant au personnel assurant dépose et reprise des plateaux repas, certains jours c’étaient des personnes de la « diversité » pour employer le langage convenu, vêtues de vêtements bariolés virevoltant n’ayant vraiment rien à voir avec les tenues strictes et adaptées à un personnel travaillant dans un établissement médical. Découverte ahurissante. Un soir, alors que des personnes « de la diversité » venaient pour vérifier le taux d’oxygène dans le sang et que la pince était mal posée, j’ai entendu ce dialogue : « Il faut la mettre à l’index » et cette réponse : « c’est quoi l’index ? » !!!

Où sommes-nous ? Dans quel pays ? Je me permets de poser une question : Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?

Veuillez agréer, Madame, l’expression de ma considération distinguée.

Josette CLERY

Print Friendly, PDF & Email
Share

49 réponses à “J’ai passé une semaine dans une clinique parisienne : désastreux !”

  1. perez marzia dit :

    la france est une poubelle

  2. Dr. méd. Dominique Schwander dit :

    Quand l’administration prend de l’importance, sa bureaucratie devient la priorité à l’hôpital et le patient n’est plus la priorité comme il se doit.

  3. DURADUPIF dit :

    HALLUCINANT. Comment font-ils nos zédiles pour ne rien voir ???

  4. lina dit :

    La France commence a ressembler a un shithole comme dirait l’autre…

  5. Indice dit :

    Autres exemple de Henri Duffaut.
    – Vous etes prévu pour une transfusion sanguine en soins externes envoyé par la clinique voisine, arrivée a duffaut a 8h30, vous n’etes transfusé qu’a 14h30 et rentrez a la clinique vers 19h30… Cet hopital se moque des gens et des malades…
    – Vous allez a Henri duffaut, verifiez toujours vos medicaments. Quand ils ne vous sont pas destinés, ils sont destiné a un autre patient. en effet, les pots sont préparés à l’avance, et ne sont pas etiquetés par le nom du patient, les infirmieres n’utilisent pas l’ordinateur et l’imprimante destinee a etiqueter les pots. Pour les medicaments périmés, la plupart sont originaires de la salle de conditionnement de l’hopital. C’est pour cela qu’on vous les donne DEBLISTERISES. Exigez les sous blister absolument.

  6. Av 75 dit :

    Ce qui est ahurissant et me pose question est qu’ un hôpital el que Côchin vous transféré vers une clinique habituellement c est le contraire: en connaissez vous la raison? Par ailleurs comment se fait il que de tels établissements existe ici en France..chambre individuelle à 2 avrc une seule armoire, pas le top en matière hygiène etc..
    Ça suffit nous cotisons et payons mutuelle

    • Josette Clery dit :

      Josette Clery
      La raison invoquée, à laquelle je ne croyais pas trop, est le manque de place, mais
      mon médecin traitant, consulté depuis, m’a confirmé que cela devenait dramatique,
      du fait du désengagement de l’Etat.
      Cf justement la grève dans les maisons de retraite

  7. Robert le Priellec dit :

    Un de mes bons amis m’a parlé d’un « établissement de santé » à Bagneux, où il a dû visiter une parente très âgée (nonagénaire). La parente en question s’est fait systématiquement dépouiller de ses vêtements, de sa carte bancaire, de son argent liquide. Le personnel : « issu de la diversité », parlant à peine français. Devinez la couleur politique de la mairie de Bagneux…

  8. dufaitrez dit :

    Hélas, habitué aux Etablissements de soins, j’ai pu tester Hôpitaux et Cliniques, Paris et Province.
    Hôpitaux ++ à Paris, Cliniques ++ en Province.
    Les Uns sur fonds publics, les Autres sur fonds privés… avec les charges parisiennes !

  9. Belenos dit :

    La France étant en cours de submersion par le tiers-monde il est normal que les services rendus par l’État soient au niveau de ceux du tiers-monde. Il faut expulser massivement les métèques de France, la Remigration, vite !

  10. De BELEN dit :

    J’ai subit la même chose deux fois.
    Lorsque j’entend à la télé les guignols qui nous dirigent que nous avons la meilleure santé au monde je dis c’est faux.
    Je vies en Espagne les hôpitaux en Espagne sont supérieurs à ceux de la France air conditionné draps changes tous les jours fauteuils pour les malades impecables ménage plus que correct il faut dire que les Espagnols ne connaissent pas la diversité quand aux soins c’est le top du top.
    On peut même passer la nuit avec nos malades chose qui n’est pas permis en France

  11. Daniel Daflon dit :

    Hélas, ce n’est pas la seule clinique parisienne qui est comme ça!

  12. JILL dit :

    Il faut avertir Bouteflika des fois qu’il veuille y venir …si c’est pareil que chez lui .

  13. patphil dit :

    j’ai passé une semaine à l’hopital de Cayenne;
    pas d’eau chaude, pas de clim, les chambres restent ouvertes pour améliorer la ventilation
    pas de fruits locaux, pas de viande locale, des oeufs surgelés etc.
    la plupart des médecins étrangers
    bref, un véritable hopital de brousse (dixit un médecin africain)

  14. josyane dit :

    Chère Josette, j’espère que ta santé s’est améliorée et que tu vas bien. Ce que tu décris est malheureusement le lot de beaucoup de patients. Il n’y a pas d’argent pour les français mais pour les « autres », l’état français n’a pas de limite. Pays de merde ?

  15. Momo dit :

    Ce système de santé que le monde entier nous envie a l’air de présenter quelques failles…

  16. Alain GAUTIER dit :

    Quand est-ce que l’on bouge ? ? ?

  17. Enée dit :

    Très vite, les cliniques et les hôpitaux français ressembleront à ceux d’Algérie et des pays sous-développés, nous sommes sur la bonne voie…

  18. Une patriote dit :

    Aujourd’hui nous avons LE RESULTAT de la politique menée depuis des années, ILS ONT SUPPRIME DES MILLIERS DE FONCTIONNAIRES POUR FAIRE SOI-DISANT DES ECONOMIES ALORS QUE DANS UN MÊME TEMPS ILS NOUS DEPOUILLENT POUR ENTRETENIR DES MILLIONS D’ETRANGERS QUI ONT DROIT A TOUT EN NE PAYANT RIEN. ILS PRATIQUENT  » LA POLITIQUE DE LA DESTRUCTION DU PAYS PAR L’IMPLANTATION DE LA DESERTIFICATION  » ! Fermeture des hôpitaux, maternités, écoles, casernes, commissariats, prisons vétustes avec 1 gardien pour 100 à 120 détenus, des hôpitaux où la fermeture des services ne suffit plus à pallier le manque de personnel, la police et l’armée dans un état catastrophique, les routes et autoroutes plus entretenues ni nettoyées, ETC LA VERITE C’EST QUE NOTRE POGNON COULE A FLOT POUR ENTRETENIR DES PARASITES !

  19. reuri dit :

    C’est dans toute la France hélas, la tiers mondisation de l’hôpital transformé en shithole est en marche, c’est le sac de riz kouchner qui doit être content.

  20. Yohann le débattant dit :

    « Grâce »à nos politiciens promoteurs du « multiculturalisme » comme cette chère Mme Hidalgo, ce qui fut la plus belle ville du monde, Paris, ressemble aujourd’hui de plus en plus à Dakar ou Alger pour al propreté, la « diversité », la sécurité. Patience, dans quelques années, nos hôpitaux et services de santé ressembleront à ceux de,Kinshasa. Par contre, ce sera toujours « open bar » pour que les envahisseurs puissent venir se faire soigner gratis en France. Il faut bien que nos impôts servent à quelque chose…

  21. Joël(1) dit :

    Soyons conscient de même de la frustration des médecins, « dentistes et praticiens privés » qui se découvrent en quelques années dans l’enceinte plus de dispensaires d’Afrique que dans un hôpital Occidental avec des gens civilisés! Nous allons vers la destruction programmée de nos services de santé, ce en adéquations avec les populations primaires d’Afrique! Nous allons renouer avec les tares de ces contrées sauvages, le but recherché et notre destruction totale! Que je n’entende plus un connard chanter « vive la république » et vive la France!

    • Mymy dit :

      Et pourtant dans la salle d’attente d’un labo un couple de retraités a dit : »on a de la chance en France d’avoir un super système de santé » c’est ahurissant d’entendre ça. J’aurais pu leur répondre : à condition d’avoir une grosse mutuelle. Mais j’étais presque la seule fds et cela me fatigue de devoir convaincre les ???

      • Indice dit :

        Helas, les retraités causent enormement de degats dans notre civilisation, car cons, et restés dans leur petit monde des 30 glorieuses… Ils sont coupable de nos malheurs en votant UMPS/LREM.

        • Josette Clery dit :

          Josette Clery
          Réponse @ Indice :
          Sachez que la grande majorité des rédacteurs de ce site, et d’autres
          sites, ceux qui se battent pour conserver notre identité sont « des cons
          de retraités », dont l’auteur de cet article !!!
          La prochaine fois que vous émettrez un jugement rassemblez les
          quelques neurones qui vous restent…

      • joël (1) dit :

        Tout à fait! Nombres important de « vieux » sont devenus des cons car apolitiques et nécrosés par la télé et la presse de GVT! Je ne m’étendrai pas sur le sujet car je ne souhaite pas faire pleurer! Il n’y a rien de pire que des couples de retraités de la fonction publique!!! Ils en sont certains à 200€ de Mutuelle par mois (sic) Pour ma part, je n’en ai pas les moyens d’une seule, et cependant j’ai travaillé, mais dans le BTP… la dernière roue du carrosse!

  22. Francois Desvignes dit :

    Piquez-la.

    Non, pas la patiente !
    Ni la directrice !

    Celle qui ne sait pas ce que c’est qu’un index.

  23. Alexander dit :

    Elle doit s’approvisionner chez Tricatel?

  24. Colin dit :

    Et bine des mais et moi-même avons été plusieurs fois dans cette clinique , personnellement deux pour opération de la prostate , nous avons été toujours bien
    reçus et le séjour très agréable . Nous avons aussi que beaucoup de Témoins de Jéhovah y vont pour des opérations sans transfusion , c’est peut-etre pour cela que des articles à charge comme celui-là est pour le moins nauséabond , et ne reflète pas la vérité .

    • didile dit :

      La question semble être surtout pourquoi un hôpital public transfère ses malades dans une clinique privée sans leur demander leur avis ni leur fournir d’explications .
      Cela m’est arrivé une fois ,mais on m’avait bien expliqué que c’était une question d’appareils .Ces engins très sophistiqués donc très chers sont souvent partagés.

      • Indice dit :

        Par exemple dans la drome, a Montelimar, les appareils couteurx, IRM, SCANNER sont payés par l’hopital de Montelimar et loués a la seance a la clinique kennedy…

    • genesys dit :

      « bine des mais »……??????!

    • josyane dit :

      Colin, vous êtes un imbécile, ignorant

    • De BELEN dit :

      Mais vous racontez n’importe quoi
      Cela devait se passer il y a 40 ans mais plus maintenant les hôpitaux sont lamentablement sales ainsi que les cliniques

  25. montecristo dit :

    Il faut leur faire le même cinéma que lorsqu’ils font une révolution dans les hôpitaux sous des prétextes religieux ! Quitte à inventer votre propre religion !

  26. Rita dit :

    Et voilà une carte postale de l’Hopital Européen…………à Marseille en FRANCE !

  27. John Elliot Gardiner dit :

    Ce système de santé que le monde entier nous envie…