Militant de gauche, j’ai peur du monde qui vient

Publié le 5 juin 2016 - par - 35 commentaires - 1 815 vues
Share

peurMilitant de gauche depuis toujours, je suis pourtant avec intérêt, depuis longtemps, l’évolution de Robert Ménard tout en lisant régulièrement Boulevard Voltaire. J’espérais donc beaucoup des rencontres de Béziers, même si j’étais contre l’expression OZ TA DROITE, les étiquettes politiques traditionnelles ayant, selon moi, perdu leur sens. Mais qu’on n’aille surtout pas m’imaginer rêvant d’une force et d’un programme « centristes » ! La recherche d’un « juste milieu » entre les démissions et les lâchetés de la Droite et de la fausse Gauche serait le pire des renoncements.

J’ai peur du monde qui vient. Il sera violent. Il continuera d’être soumis aux puissances financières, militaires et médiatiques. Il sera soumis à l’islam si continue chez nous l’actuel « remplacement de population ». Je suis très islamophobe mais en aucun cas musulmanophobe. Et ma juste crainte de l’islam n’a rien à voir avec la pleutrerie, la trouille, la couardise, qui conduisent nos gouvernants à la démission et à la lâcheté garantissant, à terme, la soumission de la France à la religion la plus violente.

Face à l’actuelle recrudescence de la violence religieuse je veux, dans un projet politique, l’obligation d’une réflexion sur la théologie criminogène pour aboutir à son rejet définitif, y compris dans les religions les plus pacifiantes comme le christianisme et le bahaïsme.

Décroissance de la production, de la consommation et de la population mondiale devraient être explicites dans un projet politique lucide et courageux. Plus, évidemment et surtout : radicale modification de la répartition des revenus, l’augmentation de celui des plus démunis devant être la priorité absolue.

Autre projet explicite indispensable : la réinstallation d’une radio et d’une télévision de service public, très différentes de l’audiovisuel saccagé par Chirac avec l’accord de Mitterrand. Un service public contraire à l’organe de propagande scandaleusement accaparé aujourd’hui par la fausse Gauche au pouvoir. Fermement protégé contre tout accaparement partisan. Vraiment contrôlé par le peuple.

Je suis déçu mais j’approuve la « méthode Béziers ». Elle montre que la reconstruction démocratique et républicaine est en marche. Mais qu’on n’aille surtout pas faire un lien avec une entreprise carriériste née récemment au sein de la fausse Gauche et qui, selon moi, ne fait qu’exprimer l’authentique extrême-droite de l’économisme, au pire sens du passé.

Je crains fort le retour du « jeanmarielepénisme », hélas présent dans de nombreux commentaires de BV comme sur d’autres sites patriotiques : authentique racisme, xénophobie, judéophobie, musulmanophobie, « égoïsme collectif »…

C’est en liaison avec les efforts de Marine Le Pen pour une alternative réellement démocratique que devrait, je crois, se poursuivre la démarche de Béziers.

Pierre Régnier

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Pierre Régnier

4/ A ceux qui me voient comme un marxiste néo-stalinien, ou comme un lecteur de l’Histoire façon Annie Lacroix Riz (Hugin) je renvoie à mon article « Pour le socialisme » : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pour-le-socialisme-150555.
Vous trouverez que c’est long. Alors lisez seulement les dix premières et les dix dernières lignes.
Concernant les tortures infligées par l’armée française en Algérie, je suis bien d’accord que le FLN les pratiquait lui aussi. Simplement, selon moi, en montrant qu’elle ne savait pas la mener sans faire de même, la France démontrait que sa guerre était une impasse parce qu’elle s’opposait à un juste objectif : la volonté du peuple algérien de maîtriser enfin son destin. C’est un même objectif que poursuivent ceux (de toutes tendances) qui s’opposent à l’actuelle LIQUIDATION DE LA FRANCE (au profit des islamistes, des mondiales puissances financières, militaires et médiatiques) par la FAUSSE (selon moi) Gauche au pouvoir. …/…

Pierre Régnier

3/ (suite 2) …/… Ne comptons pas sur les athées sectaires de la fausse Gauche et de la Sarkhollandie pour le résoudre. Simples « bouffeurs de curés », obscurantistes d’un nouveau genre, ils font subir à la séparation républicaine des religions et de l’état une épouvantable régression. Ils se font COMPLICES de la violence islamiQUE. Ne comptons pas non plus sur l’ONU qui, sur ce problème, s’aligne sur les pays déjà totalement soumis à l’islam. Mandatée par l’ONU, l’UNESCO a raté une formidable occasion d’exiger la désacralisation de la violence au sein des religions souhaitant exercer librement leur culte : la « Décennie 2001 – 2010 au profit des enfants du monde », mise en place à la demande de tous les Prix Nobel. La désacralisation de la croyance criminogène n’y fut MÊME PAS DEMANDÉE !

La résistance au Grand remplacement de population et à l’islamisation de la France ne doit pas être menée seulement dans le court terme. …/…

Pierre Régnier

3/ (suite) Après la mort de Jésus, il y a 2000 ans, le problème que se sont posé les chrétiens, puis leur église catholique, le fut en ces termes : haïr ou ne pas haïr les juifs qui n’ont pas suivi Jésus ? Ils ont choisi la haine et l’ont cultivée jusqu’au 20e siècle. La prétendue juste criminalité du Dieu de l’Ancien Testament, elle, n’a pas été condamnée par les théologiens et par les papes. Ils ont situé la mission de Jésus dans la continuité spirituelle de celle des hébreux, ce qui fait que, aujourd’hui encore, après avoir heureusement rejeté ENFIN la haine des juifs, ils ont une fois de plus re-justifié et RESACRALISÉ l’attribution à Dieu des appels à massacrer de l’AT : « Allez dans les cités de Canaan, passez tous les habitants au fil de l’épée, veillez à ce qu’il ne reste pas un seul survivant » reste, pour les auteurs du très officiel Nouveau Catéchisme de l’Église (1998) une authentique Parole de leur Dieu !

La barbarie islamique nous met face à un problème semblable. …/…

Pierre Régnier

2/ (suite) …/… C’est folie, même si l’on peut rappeler des aspects positifs de la colonisation et, surtout, s’indigner de l’ingratitude de la France envers les harkis qu’elle avait amenés à combattre à ses côtés.

Même s’il faut, oui, accepter que les frontistes vraiment conscients de leur égarement passé, et vraiment repentis, participent AUSSI au redressement du pays, avec des motivations patriotiques ET humanistes, ET solidaristes, ET réellement anti-racistes (c’est-à-dire, bien sûr aussi, contre le bien réel racisme anti-blancs), ET réellement antifascistes (quoi de plus semblable aux nervis nazis tabassant, dans les brasseries allemandes durant la montée d’Hitler au pouvoir, ceux qui ne pensaient pas comme eux, quoi de plus semblable que les prétenus « antifas » de la France actuelle ?)

3/ Le plus important : ne pas transformer NOTRE JUSTE ISLAMOPHOBIE (nos justes crainte et détestation de l’islam) en musulmanophobie (en haine des musulmans) …/…

Pierre Régnier

2/ C’est folie de croire qu’on peut redonner de la dignité et de la souveraineté à la France en défendant le FN du passé. Folie de défendre encore la trahison pétainiste, la soumission aux nazis (ou transformer en « détail » l’occupation, par eux, de la France), la torture en Algérie, l’OAS, les odieux propos judéophobes de JMLP, le bien réel racisme anti-arabe, la haine envers les juifs. Y ajouter la haine envers les musulmans ne fait qu’ajouter à ces horreurs « frontistes ». C’est folie, même si on peut trouver des excuses dans l’ambiguïté de De Gaulle et le temps qu’il a mis à décider la décolonisation (des centaines de milliers de morts inutiles en plus, à opposer à la lucidité de Mendès France et à sa rapidité dans la décision de mettre fin à la guerre d’Indochine).

C’est folie même si, parallèlement, se poursuivait la lâcheté du PC et de la prétendue Gauche révolutionnaire dans la défense (ou au moins l’excuse dans la « compréhension ») de la monstruosité stalinienne. …/…

Hugin

1-J’apprécie votre franchise et vos explications complémentaires.
2-Comme avec tous les gauchistes de l’histoire « Playsckool » je suis en désaccord sur certains points.
A « Trahison Pétainiste », vous pouvez étudier les chiffres, quoi qu’on dise de Pétain, il aura su faire en sorte que la France sois le pays occupé (par les Socialistes), ayant le moins déporté de toute l’Europe !
France 26% de déportés, Norvège 41%, Roumanie 40%, Yougoslavie 60%, BELGIQUE 60%, Ukraine 60%, Biélorussie 65%, Hongrie 70%, Pays Bas 75%, Grèce 77%, Slovaquie 83%, Bohéme modavie 89%, Allemagne,Autriche 90% de déportés, Pologne 90% !
L’histoire façon Annie Lacroix Riz c’est bien gentil mais c’est du sophisme, de la manipulation, comme je lui ai déjà dit : »votre histoire n’est pas la mienne, ce n’est pas de l’histoire mais de la propagande politique »

Pour le reste de votre commentaire c’est du même tonneau, l’histoire de l’Algérie façon « Playsckool », parlons sérieusement voulez-vous ?

Hugin

« La torture en Algérie » …. Parce que vous pensez que le FLN ne torturait personne, qu’il n’émasculait pas les prisonniers, qu’il ne violait pas les femmes, qu’il ne les égorgeait pas, qu’il ne faisait pas d’attentats ? (est-ce une plaisanterie ?)

Au lieu de regarder les conséquences (torture) sortez de votre prisme politique et étudiez enfin les causes !
Bien entendu vous n’évoquez pas Mitterrand, le plus grand décapiteur d’Algériens de l’histoire de France. Mitterrand le Pétainiste pro-Algérie Française jusqu’au bout.
C’est De Gaulle l’agent Anglais qui aura accordé l’indépendance Algérienne là où Mitterrand avait déclenché une guerre et s’y serai accroché jusqu’au bout.

Pour ce qui est de JMLP, n’oubliez pas qu’il est le premier politique Français à avoir présenté un Algérien Musulman à une candidature politique. (hé oui, vous ne saviez pas…comme quoi les fantasmes ne forgent pas à leur guise la réalité et le passé)

Hugin

Troisième et avant dernier commentaire : Vous éludez le rôle des communistes entre 1939 et 1942, avant l’opération Barbarossa qui rompit le pacte socialo-communiste.
Avant cette date les cocos Français préconisaient de fraterniser avec le camarade socialiste Allemand. Ils sabotaient les outils de production Français au non du pacte socialo-communiste. (au besoin, je dispose de quasiment tous les originaux de « L’Humanité » sur la période)
Étudiez Marcel Cachin le patron de l’huma et député PCF, vous ne serez pas déçu !

Les cocos ont remis le couvert lors de la guerre d’Indochine, là aussi ils étaient plus rouges que Français, décidément toujours des agents de l’étranger, exactement comme en 39-42 et en 2016… Votre version de l’histoire c’est sympa à l’école primaire ou au lycée, voir dans une cellule communiste mais ce n’est pas de l’histoire du tout, c’est une version tronquée de l’histoire … (ce que vous écrivez encore sur la question à votre âge, c’est dramatique…)

Hugin

Dernier commentaire : Je ne vous juge pas, j’essaye de vous inciter à étudier très sérieusement l’histoire. Du moins l’étudier en dehors des ridicules résumés « made in PCF ».
Vous savez je suis né dans le communisme, mes parents sont d’indécrottables communistes bien plus âgés que vous, mes études, puis mon métier, m’ont permis de passer ma vie dans les archives historiques.
Ils ne supportent pas la vérité historique, sont de purs dhimmis, on ne se parlera plus jamais et c’est tant mieux. Leur bigoterie de dhimmis anti-laïcs et Christianophobes et négationnistes (de l’histoire vraie archivée) en fait des illuminés d’une religion Marxiste. La plus intégriste des religions du monde !

Vous semblez oublier le traitement que les cocos ont réservé à Georges Marchais « Il faut arrêter l’immigration légale et clandestine etc… » (y compris sur l’Islam et les zones de non droit) , j’y étais, je peux en témoigner.
La gauche toute entière a MA-SSA-CRÉ Marchais, il n’y a pas d’autres mots.

Philippe

Toujours les mêmes mensonges et insultes contre le FN, ça devient vraiment lassant !

Pierre Régnier

1/ (suite 2) …/… Durant les rares moments où ma connexion à RL n’est pas coupée je vais essayer de poursuivre ma réponse.

Tout d’abord : je comprends qu’un lecteur prenant au premier degré les illustrations de mes deux derniers articles de RL me prenne moi-même pour un néo-stalinien, un trouillard, face à l’islam, comme le sont les gouvernants sarkhollandiens et les militants de la fausse Gauche enfermés dans la tricherie du « padamalgam ».

A ceux qui franchiraient ce premier obstacle je voudrais continuer d’expliquer pourquoi je vois deux erreurs graves chez les patriotes, les souverainistes, ceux qui veulent que la France retrouve la maîtrise de son destin :

– l’erreur consistant à penser que la résistance (la reconquête) peut se faire efficacement au sein d’une extrême-droite réanimée telle qu’elle était dans le passé

– l’erreur consistant à laisser glisser notre très justifiée islamophobie vers de la musulmanophobie …/…

Hugin

 » notre très justifiée islamophobie vers de la musulmanophobie … »
Pourquoi il y a une différence ?
L’Islamisme passe pas le Musulman, vous semblez encore croire qu’on peut comparer le Christianisme à l’Islam …
L’Islam n’est pas qu’une religion, c’est un système politique, financier, juridique, ce que n’est pas et que n’a jamais été le Christianisme.
Je sais, en bon communiste vous allez me sortir le coup de l’inquisition Espagnole, 450 procès en 500 ans, elle était indépendante des monarchies …(la version officielle est une blague)

Le gauchisme a trop laissé déraper l’Islamisme et le communautarisme, on ne chassera pas l’Islam sans chasser le musulman, ne rêvez pas, à défaut préparez-vous à la guerre civile que la gauche et nos parents nous ont savamment préparé.

Merci à eux que je qualifie de « despotes des 30 glorieuses »et qui encore aujourd’hui nous interdisent de penser sous les menaces « pasdamalgam » « cépaslislam », « islamophobie » etc… « Papa était mon kapo à vie »

Clamp

« Je suis très islamophobe mais en aucun cas musulmanophobe. Et ma juste crainte de l’islam n’a rien à voir avec la pleutrerie, la trouille, la couardise, qui »

Quel enchaînement ubuesque, quand on songe que la seule chose qui vous retienne de reconnaître publiquement qu’islamophobie implique obligatoirement musulmanophobie, c’est votre trouille bleue pour votre image, surtout que vous voulez vendre un livre, et qu’en plus il s’adresse aux gauchistes ( louable et utile intention, mais ils vous traiteront avec mépris quoi que vous fassiez pour prendre des précautions, pour la plupart ).

Mais enfin d’un autre côté, il faut savoir ménager son lectorat ; ou faire un coup d’éclat en faisant le grand saut de la lucidité directement, mais ça ne fonctionne qu’à condition d’être préalablement célèbre. Donc l’option se défend. Vous faîtes le pont, la pompe aspirante des imbéciles heureux vers un peu de curiosité disons. Qui leur permettra de parcourir un peu plus de chemin plus tard, avec l’âge.

Hugin

100% d’accord avec vos propos.
Que voulez-vous, la génération des 30 glorieuses est fantastique, la génération la plus favorisée de toute l’histoire de France.

Les mêmes qui nous ont interdit de penser, qui ont partagé notre héritage avec 30% d’Africano-Maghrébins, là où au pire de la colonisation où que ce soit, le pourcentage de colons n’a jamais dépassé 10% !

La même génération qui trouvait normal de faire porter à leurs enfants une repentance tribale intergénérationnelle qu’ils n’ont jamais eu à porter eux mêmes.
Les mêmes qui ne sont pas eux-mêmes imposé 30% d’immigrés, les zones de non-droit, la discrimination positive et l’Islamisation, bien que leur génération ait été la plus favorisée de l’histoire.

Les mêmes qui nous font des leçons de morale et estampillent encore aujourd’hui nos délits d’opinion. J’arrête là, je pourrais être méchant.

Pierre Régnier

Bonjour à tous

1/ Un petit point d’histoire. J’ai rédigé cet article et l’ai proposai d’abord à Boulevard Voltaire en début de semaine dernière. Je lui ai donné pour titre le thème de l’émission qu’Alain Finkielkraut donnait à son émission Répliques à venir, pour montrer que, pour moi, les deux plus importantes raisons d’avoir peur, aujourd’hui en France et en Europe, c’est la conquête islamiQUE, par la violence ou par la dissimulation de l’objectif dans la patience et la durée, c’est-à-dire par les deux méthodes également valables selon le prophète Mohamed et les rédacteurs du Coran. L’autre raison d’avoir peur, la plus importante, c’est la flagrante démission de nos gouvernants devant cette conquête. …/…

Pierre Régnier

1/ (suite) …/… Aussi est-il utile de préciser que le personnage qui a été choisi pour illustrer mon article ne me montre pas, moi. Il s’agit d’une représentation de François Hollande, de Manuel Vals et de tous les actuels gouvernants de notre pays quand, regardant de quoi l’islam est capable en mars 2012 dans une école juive de Toulouse, à Charlie Hebdo et dans un magasin cacher de Vincennes en janvier 2015, au Bataclan en novembre 2015, en mars 2016 à Bruxelles (pour ne prendre que quelques exemples d’une très longue liste de comportement islamiQUES particuliers) ils se ressemblent tous à ce point.

Je propose à ceux qui voudraient des développements précisant la différence entre leur trouille et ma peur – ma simple « phobie » telle que l’exprime à l’origine la traduction du mot grec φοβίa – de lire ou relire mon article titré « Mes camarades de gauche vont-ils enfin s’indigner pour cette bonne raison ? » C’est très facile puisqu’il est, aussi, sur Riposte laïque.

Hugin

Vous pourriez étudier la racine latine, grecque, arabe et subsaharienne du mot : Exogénophilie (humour)
Terrible maladie incurable touchant une génération qui aura et qui veut encore imposer à ses enfants ce qu’elle ne s’est jamais imposé à elle-même.
;-)
La gauche est morte et enterrée depuis qu’elle a massacré Georges Marchais pour « délit d’opinion », « islamophobie », « zone de non droit phobie », « phobie du chômage de masse ».
Depuis ce moment historique le gauchisme n’est plus un idéal mais une pathologie psychiatrique.

PS : Tous ces mots n’existent pas, mais avez une ministre qui invente la « bravitude » et une autre « le sansabrisme », on peut tout se permettre !
Qui plus est quand la ministre Marocaine de l’éducation Nationale remplace le Latin et le Grec par l’ARABE de gauche bien-sûr…

Pierre Régnier

1/ (suite) …/… Aussi est-il utile de préciser que le personnage qui a été choisi pour illustrer mon article ne me montre pas, moi. Il s’agit d’une représentation de François Hollande, de Manuel Vals et de tous les actuels gouvernants de notre pays quand, regardant de quoi l’islam est capable en mars 2012 dans une école juive de Toulouse, à Charlie Hebdo et dans un magasin cacher de Vincennes en janvier 2015, au Bataclan en novembre 2015, en mars 2016 à Bruxelles (pour ne prendre que quelques exemples d’une très longue liste de comportements islamiQUES particuliers) ils se ressemblent tous à ce point.

Je propose à ceux qui voudraient des développements précisant la différence entre leur trouille et ma peur – ma simple « phobie » telle que l’exprime à l’origine la traduction du mot grec φοβίa – de lire ou relire mon article titré « Mes camarades de gauche vont-ils enfin s’indigner pour cette bonne raison ? » C’est très facile puisqu’il est, aussi, sur Riposte laïque.

Philippe

Je cite :
« Je crains fort le retour du « jeanmarielepénisme », hélas présent dans de nombreux
commentaires de BV comme sur d’autres sites patriotiques : authentique racisme, xénophobie, judéophobie, musulmanophobie, « égoïsme collectif »… »
Bon sang, mais quand donc des intervenants qui ne connaissent visiblement rien au FN cesseront-ils de raconter n’importe quoi et d’insulter le FN et ses électeurs ?
Quand décideront-ils enfin de ce débarrasser de ces réflexes conditionnés d’idiots utiles et de voir les choses dans leur réalité ?

Hugin

En complément de mon commentaire précédent, je confesse à l’auteur de la lettre ma gauchophobie rabique.
Je n’ai plus rien à dire au moindre gauchiste, pour moi la gauche est une maladie mentale, surtout au regard de l’histoire et de la schizophrénie de leurs dogmes.

Aucune agressivité néanmoins, c’est juste qu’il n’est pas possible de discuter avec un négationniste de l’histoire.
Avant qu’un gauchiste puisse rêver que je le considère, il lui faudra admettre que Hitler et Mussolini étaient Socialistes et que les plus grands crimes contre l’humanité sont des crimes gauchistes et Christianophobes (Staline en est un des exemples ayant Balkanisé et exterminé des Chrétiens dans toute l’Europe de l’est)
Une fois passé cette étape il faudra aux gauchistes, qu’ils assument la position du PCF entre 1939 et 1942, y compris la ré-élection de Marcel Cachin (patron de l’Huma), élu six fois de suite député PCF après 45.

Fin du révisionnisme comme condition au dialogue.

Patrick Zbinden

C’est exact, d’ailleurs Hitler ne craignait pas de s’affirmer socialiste, et le nom de son parti (NSDAP) était, traduit en français: « parti national-socialiste des travailleurs allemands ».
Ceci dit il y a socialisme et socialisme, et il faut reconnaitre que l’Allemagne, qui après la défaite de 14-18 et la crise de 1929 était au plus bas s’est relevée sous le national-socialisme.
Ce qui a perdu le régime c’est la guerre, mais si Hitler était mort en 1938 son image ne serait pas du tout ce qu’elle est aujourd’hui.
Un livre de Cesare Santoro, publié justement en 1938, vient d’être réédité, il fait le bilan des 4 premières années d’Hitler au pouvoir, c’est très intéressant et met à mal beaucoup d’idées reçues.

Hugin

100% d’accord avec la version vraie de l’histoire, loin de la version Playsckoll qui nous est servie !
Nous savons-tous que les sectes ont choisi de diaboliser le « nationalisme » de Hitler en taisant son « socialisme » et ce n’est pas pour rien qu’ils ont agi ainsi.

Imaginez-donc ce qui a motivé les USA à mondialiser la guerre :
Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi personne n’est intervenu pour Staline qui aura inventé la déportation, la Balkanisation, exécuté des dizaines de millions de personnes, aura détruit et colonisé des dizaines de pays…

J’ai de très sérieuses pistes de réponse, les financements, la philosophie et des choses encore plus fâcheuses…
N’importe qui étudiant dans le détail la période Boclchévique trouvera les réponses…

Hugin

Cette personne a « peur du monde qui vient »

C’est assez amusant cette « peur de tout » caractéristique de la gauche, la peur de l’ultra-droite, la peur de la famille, la peur du Christianisme.

C’est d’autant plus marrant que leur peur les aura conduits à être les plus grands bouchers de l’histoire de l’humanité : Hitler et Mussolini (Socialistes de très longue date),Staline, Mao, Pol Pot (communistes et plus grands bouchers de l’histoire de l’humanité) .

Je note que ce Monsieur ne pose pas l’accablant diagnostic qui le conduirai à un remède. Sans un bon diagnostic aucune cure n’est possible.
Depuis Karl Marx la gauche est Christianophobe, nous l’avons-vu avec Staline qui ne visait que, et uniquement que les Chrétiens .

Nous l’avons-vu en France avec la gauche « laïque » pendant cent ans, ce pour constater il y a 30 ans, que leur « laïcité » dissimulait une Christianophobie.
Pour me faire un devoir de tout recenser depuis plus de 15 ans, je peux le documenter sur 800 pages.

anonymous

Cessez de trembler : c’est la plus sûre manière de mourir.

Arrêtez de culpabiliser : distinguer le satanisme de Satan pour soutenir cette argutie que vous condamnez le premier mais tolérez le second, pour reprendre la formule d’Audiard, risque de vous faire tourner en orbite longtemps.

L’islam a programmé votre génocide et les musulmans lui ont juré fidélité : vous ne pourrez pas dire qu’ils ne vous ont pas prévenus.

Et maintenant, puisque dans un combat les neutres sont les traitres, sous quel drapeau combattez-vous : la Croix ou le Croissant ?

fanch

Militant de gauche j’ai peur du monde qui vient ,,, à qui la faute.? Encore une pub pour un bouquin à vendreD8Q

Pierre Régnier

Oui, fanch, je veux faire lire et donc vendre mon bouquin. Et, comme je ne compte pas sur ceux qui, compte tenu de sa grande actualité devraient le faire connaître mais que la violence religieuse ne préoccupe pas, c’est sur des sites résistants à l’islamisation de la France et de l’Europe que j’en fais AUSSI la pub. Mais n’inversez pas la démarche : c’est d’abord la lutte contre la violence religieuse qui, moi, me préoccupe, depuis DES DIZAINES D’ANNÉE.

Yves ESSYLU

Comment peut-on se dire fièrement de gauche en 2016 ?
Le marxisme est l’idéologie qui s’est incrustée dans les institutions françaises En 1945 comme un cancer avec des effets qui se manifestent depuis la fin des 30 glorieuses
par la mondialisation recherchée conjointement par l’internationale socialiste et l’islam
Il existe quelques marxistes qui se sont soignés et guéris comme Pierre CASSEN
mais beaucoup restent non repentis par aveuglement des réalités destructrices de cette idéologie visibles dans tous les pays qui ont sombré dans l’étatisme et la lutte des classes à un moment de leur histoire

GILLINOUI

Cher ami, vous n’êtes pas « musulmanophobe », sans doute voulez-vous dire que vous ne haïssez pas le musulman de base mais l’idéologie qu’il propage. Ceci étant, même si on comprend bien que vous ne vouliez surtout pas prêter le flanc à des accusations de racisme, avouons qu’il n’est guère aisé de différencier l’idéologie des individus qui la propagent. Comment différencier le nazi du nazisme? Mais venons-en au fait. Moi aussi j’ai été très déçu du résultat de la rencontre de Béziers. J’attendais un contenu enthousiasmant, une attaque frontale du capital(isme), un positionnement clair contre le pillage des fonds publics par le MEDEF… Hélas, cent fois hélas, rien de tout cela, la cible ce sont les salariés auxquels on supprime les 35h et la retraite à 60 ans. C’est peu dire que c’est nul. Jamais je ne voterai pour un tel programme.

Kader Oussel

Le problème avec les utopistes, c’est de les ramener à la réalité. Si vous demandez l’impossible, vous risquez d’être rudement déçu et je comprends votre peur. De nos jours, il y a de plus en plus de centenaires et on voudrait nous faire croire que le temps de travail ne doit pas s’allonger avec la durée de la vie. La sécurité sociale va exploser en vol : on lui demande de tout financer. C’est impossible ! La vraie utopie consisterait à rendre le travail attractif et passionnant.

haddock

Pardon, oui, il y a de plus de vétérans, cela ne fait pas de doute,… Pour autant, et au vu du taux de chômage actuel (10 % +), en quoi repousser l’âge de la retraite est-il logique ?… Il n’y a qu’une priorité : réindustrialiser le pays, car sinon, je ne vois pas ce que deviendront les chômeurs … et les migrants qui sont là mais pas encore régularisés,… Et quand ils le seront, ils viendront grossir le nombre de chômeurs,… Que du bonheur,… Ca va péter avant longtemps

Clamp

@ GUILLONI , Kader Oussel, haddock

Il ressort de ce échange que les 3 problèmes économiques majeurs de la France sont la mondialisation, la surpopulation ( d’origine étrangère ) et la médiocrisation de l’instruction qui l’accompagne. En effet, dans l’absolu, augmenter le temps de travail est ridicule quand il n’y en a pas pour tout le monde.

Seulement la perte de compétitivité entraînée par un faible temps de travail par personne en rivalité avec des pays esclavagistes ruine et déstructure notre économie, et la dégradation du niveau de l’élite qualifiée empêche le développement de l’innovation qui pourrait nous sauver. C’est une quadrature du cercle dans les circonstances politiques classiques.

Seul le FN propose de traiter ces problèmes avec la sortie de l’Union et le protectionnisme, la fin de l’immigration et la fin de l’école du loisir.

GILLINOUI

Il est faux de prétendre qu’il n’y a plus d’argent. La durée du travail pourrait sans dommage être réduite à 32h la retraite pourrait commencer à 55 ans. La question est celle des moyens d’y parvenir. Les économistes savent depuis assez longtemps que les masses financières flottantes qui servent exclusivement à la spéculation sont beaucoup plus importantes que les masses financières investies dans l’industrie. Ce qui signifie en clair que l’argent existe et que seule la volonté de l’utiliser au bien-être de nos concitoyens peut faire en sorte que nos vies changent réellement. Robert Ménard et ceux qui ont participé aux journées de Béziers ne peuvent pas l’ignorer, faire comme s’ils ne savaient pas est un très mauvais signal donné à tous ceux qui espèrent qu’une autre voie est possible.

Pierre Régnier

Correction : mon petit livre, qui vient de paraître aux éditions du Panthéon c’est « DésacraliseR la violence religieuse ».
à jan-vrai-patriote : ayant des occupations, toute cette journée, loin de mon clavier, c’est seulement ce soir que je répondrai, comme aux autres commentateurs.
Cordialement.

Pierre Régnier

Au temps pour moi : y a pas de faute. C’est un mauvais élargissement de ma fenêtre de lecture qui m’a fait éliminer le r final de Désacraliser…

Ah ces mauvais utilisateurs de l’ordi qui veulent faire porter à d’autres leurs erreurs de lecture !

jan-vrai-patriote-qui-se-fera-enterrer-en-France-!

Mince encore un pasdamalgame !
Décidement y’en a beaucoup sur ce site !
Alors comme ça monsieur Régnier vous êtes pas  » musulmanophobe  » Fichtre !
Mais alors l’islam, il est composé de quoi comme individu ? Et le coran, il est pas musulman ? Et les hadiths, ils sont pas musulman ? Et Mahomet, ce criminel de l’humanité, inventeur officiel de l’islam – cette horreur fasciste , il est pas musulman ? Ce Mahomet, modèle de TOUS les musulmans, dont est interdit toutes critiques
Ce Mahomet pillard, assassin, tortionnaire, violeur, esclavagiste raciste, pédophile, etc, est honoré, adulé en tant que tel et pour ses actes par tous le musulmans ! Et vous n’êtes pas musulmanophobe !
Allez monsieur Régnier, un petit défi ! Trouvez moi un seul – oui un seul – musulman qui rejette sans aucune ambiguïté toute la merde fasciste du coran, des hadîts, des actes et paroles de Mahomet . Qu’il le dise, qu’il le prouve. Et amenez le ici !
Ca doit être facile pour vous, vu qu’ils sont des millions !