J’ai préfacé le controversé : « Les juifs aux prises avec Satan » de Philippe Arnon

Satan par Gustave Doré dans Le Paradis perdu de John Milton

La lecture des premières pages m’avait sidérée… Qui ne le serait pas ?  Comment ose-t-on écrire de pareilles choses ? Me demandais-je ahurie ? Philippe Arnon n’ignore pas ma judéité et ses propos désobligeants envers mes coreligionnaires mettraient tout individu hors de lui. Je pris une feuille de papier pour lui écrire et lui décrire mon horreur face à ses portraits haineux.

Mais en regagnant un peu de calme, je repris la lecture de son texte. Cette fois-ci, je ne pus que constater qu’écrire une préface sur son étude, au vu de son contenu qui est, le moindre que je puisse dire, révoltant, lui porterait atteinte, ce que je cherche à éviter. En fin de compte, consciente de sa sympathie envers les juifs, qu’il nous dévoile plus tard dans son ouvrage, j’oscillais bêtement entre un recensement intégral et équitable de son contenu et ce face-à-face d’un homme apparemment divisé dans ses convictions… Et c’est là la contradiction. D’un côté, il aligne des descriptions désavantageuses de juifs et, d’un autre, il souffre visiblement des relents de l’antisémitisme dont il accuse Satan… Ni les juifs ni les Gentils, comme il les appelle, sont coupables ! Satan l’est.

Je repris pour une troisième fois l’œuvre et me mis à la recherche des vrais coupables, des éléments qui l’ont mené à ce tumulte, appuyé par une compilation inimaginable de témoignages, d’écrits d’auteurs. Mais, aussi, de morceaux de la Bible, dont le but évident serait d’équilibrer ses supputations. Philippe Arnon s’insurge contre Satan. C’est lui le responsable de tous les maux des juifs… Et puisque Satan serait, d’après Philippe, l’envoyé de D.ieu, la déduction est manifeste. Il se pose la question : Comment est-ce possible que le peuple juif, le peuple élu de D.ieu, soit celui qui souffre le plus de Sa main ? Question qui ne m’est guère étrangère. J’ai souvent entendu cette phrase : Où était D.ieu durant la Shoah ? Je me vis alors dans l’obligation de lui parler de la fameuse Hannah Arendt et de sa banalité du mal, qui était, tout comme lui, tombée dans le même piège…

En ignorant sciemment le « libre-arbitre » octroyé à l’homme par le Créateur, on obtient un homme innocent qui n’a fait qu’obéir aux ordres reçus, notamment d’un plus haut que lui…Une chaîne infinie qui aboutit au Créateur – ce Créateur même qui a doté l’homme du Libre-Arbitre.

Non, Philippe Arnon fait fausse route. Ce n’est ni Satan et ni le Créateur les coupables des malheurs des juifs, et de tous les malheurs du monde, mais bien l’homme ! Qu’il soit juif ou goy ! Il fera usage de sa foi, pour parachever ses ambitions, sa convoitise, sa barbarie entre autres heurs et malheurs. Doté d’une conscience et d’une intelligence suffisante pour lui permettre de différencier le bien du mal, l’homme ne pourra jamais prétendre à son innocence. Il sera jugé et châtié en conséquence, que ce soit ici-bas ou dans l’au-delà.

Il émane de toute la thèse de Philippe une contradiction insolite. D’un côté on peut ressentir son empathie envers les juifs, sa peine de les voir tant maltraités, martyrisés. Et d’un autre, il semble vouloir excuser leur maltraitance, dérivant, toujours d’après lui, d’une propension à l’arrogance due par le fait d’être « le peuple élu de Dieu », une contenance de supériorité que le juif illustre face au goy et sa supposée infériorité. En outre, le terme « Peuple élu » est ici faussement interprété… La Bible nous informe que le peuple juif a été l’unique peuple d’entre tous les peuples du monde à accepter les lois Divines sans les avoir lues. Le terme NAASEI VE NICHMA = Ce qui est : « fait et entendu » est une expression qui apparaît dans le livre de l’Exode de la bouche des enfants d’Israël au mont Sinaï. Suivant les paroles de Chazal, cette expression est devenue un symbole clair de foi totale et d’acceptation inconditionnelle de la Torah.

Cette approbation tous azimuts fit de lui le « Peuple élu » afin qu’il devienne le phare des autres nations… Il n’y a aucune prétention à une quelconque supériorité… Il y a eu un choix qui ne pouvait en aucun cas avantager le peuple juif. C’est l’inverse même : En prenant en charge la diffusion des lois Divines au sein des autres nations, il s’expose à leur haine, à leur détestation, à leur dénigrement. Ce n’est plus un privilège, mais bien un devoir que le juif contournera assez souvent pour se creuser un chemin au sein des autres nations, et ne pas saillir outre mesure. Ce qui le mènera à les imiter, les copier et même à se détacher de son judaïsme…

Quant à la shoah, si les juifs se sont laissés mener à l’abattoir, ce n’était ni à cause de leur manque de courage, ni dû à leur douceur et pacifisme, comme souligné dans le chapitre 3 de l’étude de Philippe Arnon. Mais dérive surtout du doute absolu qu’un tel carnage puisse se perpétuer mené par leurs concitoyens, leurs frères. Ce ne fut que bien plus tard, lorsque l’image entière de leur  désastreuse méprise, sous une réalité jusque-là insoupçonnée, qu’ils se révoltèrent. Il y eut des insurrections, rapidement et efficacement matées par les SS et leurs collaborateurs. Le peuple juif impréparé à une telle barbarie, à une machination sur une échelle globale, n’a jamais eu ni le temps, ni les accessoires nécessaires pour se révolter, pour s’opposer à sa déportation et son assassinat pur et simple.

En ce qui concerne la prétendue arrogance, mépris et dédain du juif envers les goyim, je ne vois dans ce cas nullement le besoin d’entrer dans des détails basés sur des hypothèses sans aucune assise réelle. Hormis le dégoût patent du juif envers tous ceux qui l’ont écroué, humilié, affamé et assassiné comme une bête féroce par balles ou dans des chambres à gaz.

Après avoir diabolisé Satan qui, d’après l’auteur, aurait jeté son dévolu sur les juifs, on commence à assimiler l’évidence d’un manque abyssal de foi chez l’auteur.

Est-ce que le peuple juif est destiné à être éternel ? Probablement… il est à la souche de toutes les autres religions… ces filles bâtardes qui ne cessent de se retourner contre lui.

En outre, je me suis souvent posée la question : Philippe Arnon, serait-il juif de cette espèce qui s’ignore mais qui applique à la lettre la méticulosité et conscientisation des juifs ? Mais pas seulement cela, sa recherche d’un alibi, d’un bouc émissaire aux fautes/erreurs de l’homme, puisqu’il positionne sur le banc des accusés le « Satan » au lieu de l’homme – nous prouve l’existence d’une formation juive. Il souffre de voir les juifs maltraités mais abhorre la centralisation de l’orthodoxie à laquelle il préfère le Karaïsme.

Ayant été élevé dans un environnement purement laïc, il se heurte à l’absurde de son existence… et se met à la recherche du Créateur.

En dépit d’une déviation insolite de sa pensée, la lecture de son œuvre nous éclaire sur le judaïsme et sur le Talmud avec certains de ses aspects des plus déconcertants. L’orthodoxie réfute l’existence d’un état juif, dans l’anticipation d’une création Divine et combat le sionisme au point de s’allier à l’Iran, l’ennemi juré d’Israël. Le Karaïsme repousse le Talmud et n’adopte que la Bible… et de ce fait, la vie de ses adeptes, pourtant juifs, sera épargnée par les nazis. Le juif laïc qui n’a de juif que le nom et qui lutte contre la création d’un état juif… Un véritable éventail de courants qui divisent ce peuple étrange et merveilleux à la fois.

Et Satan, existe-t-il vraiment ? Ne serait-il pas le génie fécondé par l’homme d’où il absorbe sa force et sa fourberie ? Il fallait bien donner un nom à cet aspect sournois et machiavélique inné en l’homme. Satan n’est autre que l’expression même de la lâcheté de l’être humain. L’auteur voit son empreinte partout, même dans le Talmud et la Michna, qui, il faut le dire, régentent le quotidien du juif et le contraignent à s’isoler et à mener une sorte d’existence qui le spécifie et entrave toute tentative d’intégration au sein des autres, et encore moins d’assimilation. Nous observons ce genre de manipulation dans toutes les religions et le Judaïsme, n’en fait pas exception. Ce n’était guère la main de Satan, mais bien celle de l’homme…

En résumé, l’œuvre de Philippe Arnon, aussi surprenante et déconcertante à la fois, mérite d’être lue. Elle nous entraîne vers une connaissance approfondie de l’aspect humain, de la Bible-Tanakh, du Talmud, des commentaires et des études pertinentes qui jalonnent son texte et qui souvent, par inadvertance,  avaient été oubliées ou escamotées. C’est un véritable défi qui interpelle le lecteur… Il faut le lire et ne pas craindre de poser des questions… La vie entière n’est-elle pas une question géante ? L’auteur y a investi une immense quantité de son percutant savoir qui ne doit pas être négligé. Aux amoureux de la vérité et de la connaissance, cette œuvre est un joyau.

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print

63 Commentaires

  1. pour l holocauste voir holodomor en ukraine les instigateurs etant des juifs communistes juifs de tout temps esclavagistes depuis l antiquite et satan n existe pas inconnu de la deesse hecate et les voyageurs n ont jamais entendus parler des trois dieux monotheistes pas plus que les azteques incas aborigenes pour les azteques gag les voyageurs leu rayant annonce la fin du soleil et ceux ci ayant heberge un vampire humain et assiste a la chasse des predators melange detonnant d ou sacrifices humains pour alimenter le soleil de sang les archives sont dans l ancien temple dace appele le monastere les predators ecorchant leurs proies ils les mangent derniere nouvelle arrivee d une balise automatique civilisation eteinte vers centre de la galaxie ruines et squelettes genre humanoides ailes

    • C’est assez réjouissant de lire ce genre de commentaires.

      On aimerait savoir ce que ça donne en français.

      Ah : un détail, les incas n’étaient pas aborigènes, mais envahisseurs. Leur empire datait d’un peu plus d’un siècle en 1500. Mais dit au milieu d’un tel fatras, ce n’est guère important.

      • A moins que ce commentaire ne soit écrit entièrement en second degré ? Chez RL, j’ai toujours du mal à envisager l’existence du second degré…

    • Tauceti, je vous conseille de relire la préface… Il y a un cumul incohérent dans votre commentaire… Pardon pour la remarque.

    • C’est fou le nombre de dingue qu’il y a Riposte Laïque surtout contrôler certains commentaires sans queue ni tête !

  2. En tout cas, le peuple Juif survit dans les épreuves. Et dans l’épreuve du covid, ils se vaccinent en masse et sortiront encore devant les autres. A méditer. Quand au livre d’Arnon, désolé vous ne m’avez pas donné envie de le lire. L’antisémitisme, tres peu pour moi, et comme vous, se defausser sur satan est un peu facile. Je prefere donc essayer de lire encore les ecrits du plus grand philosophe, un juif excommunié, Bachus Spinoza.

    • Cela vous fait mal qu’ils se vaccinent en masse, n’est-ce pas? Il serait, selon votre avis, préférable qu’ils crèvent, après tout qu’est-ce un peuple de 7 millions d’âmes ? Une bagatelle. Je me demande ce que dirait Spinoza en vous lisant… Ce que dirait toute personne ayant une bribe d’humanité dans son coeur?

        • « ils se vaccinent en masse », c’est un reproche, pour vous ? Comprends pas…

      • Meilleurs voeux Thérèse. Je pense que ça ne gêne personne qu ils se vaccinent et qui parle de se réjouir de les voir crever ??? Ce commentaire en réponse me semble refléter une certaine paranoïa. Entre la réalité et la vérité il y a un no man’s Land. L interprétation est une forme de liberté mais chacune et chacun a le droit tout comme vous d exprimer son ressenti. Avec moins de talent peut être mais est ce là le plus important ? Si vous regardez de plus près la haine n est elle pas une forme d amour non vécue ou mal vécue ? Et la haine est dans tous les camps comme l amour peut l être aussi. C est un équilibre malheureusement nécessaire pour que chacune ou chacun trouve sa place. On ne peut pas constamment être juge et partie.

        • Cimala Marc, je n’ai jamais observé l’autre outre que mon semblable et donc mon frère. J’ai banni la haine de mon coeur depuis mon enfance… Dommage que beaucoup d’entre nous n’aient pas adopté ma voie… La haine qui ne se traduit pas par la violence et le meurtre est passive mais détrimentale… Il faut aimer, nous aimer, nous sommes tous les créatures de D.ieu et nous faisons partie de toute la création divine… Bonne année Marc et surtout beaucoup de santé.

          • Moi je pense que je suis devenu une créature de Dieu après mon baptême. Avant j étais une créature de mon père et de ma mère. Quand je mourrai je rêve de retrouver Jehanne et de chevaucher à ses côtés dans les grandes prairies du ciel à la recherche du Saint Graal. Si on se croise là haut ……je vous la présenterai. Et vous qui me présenterez vous. Présentez mes bons voeux au Grand Rabbin de la mosquée Ste Geneviève.

            • Quel commentaire débile ah c’est vrai j’avais oublié que vous étiez un goy😀😀

          • Thérèse est juive et je m’incline devant elle car elle a fait l’effort de lire mon livre qui, je le reconnais pour les Juifs peut être deconcertant car bouleversant au sens propre du terme mais comme elle a l’amour de son prochain en elle, elle a été éclairée et elle a compris très vite que j’étais dans la même disposition que la sienne. Mais elle a compris également que j’avais souffert et que je souffre encore du malheur qui accable encore les Juifs : il suffit simplement d’avoir à l’esprit le voeu ardent des musulmans à perpetrer une seconde Shoah.
            UN GRAND MERCI À TOI THÉRÈSE!!!

      • Bati, dans ce cas, mes excuses pour l’erreur… le malentendu. Bonne soirée.

    • Bati vous avez encore posté sur cette querelle .Voila ce qu’est la logique boléenne. Oui ca ne peux être que 1 ou 0 les algorithmes les plus complexes . Pour ma part j’utilise le langage C, qui utilise les opérateurs de type booléens. cet exemple n’est que pour vous et votre esprit obtus

      #include
      #include
      int main (void) {
      int qiBati = 60; // variable avec valeur ,quotient intellectuel du sujet
      int qiNormal = 100; // variable avec valeur, de référence type booléenne
      if ( qiBati >= qiNormal) // si pour if opérateur de comparaison
      {
      printf( « Bravo continuez a poster sur RL vos propos sont pertinent »); /*
      ce que votre écran affiche */
      {
      esle // sinon….
      {
      printf( » Retournez à l’école vous êtes un âne »); /* ce que votre écran affiche*/
      return EXIT_SUCCESS;
      {

      • Bon sang ! Mais vous êtes qui vous Adagio de mes … un Objet Volant Non Identifié?

      • C’est bien ce que je pensais pour notre cerveau brillant en tout le booléen ce résumé à 1 ou 0 la logique booléenne il n’y comprends rien il a dû voir sur wikimachin une définition générale . Comparer 2 variables ce n’est pas de la logique booléenne pour notre super cerveau en tout crétin fini

      • Gros crétin si tu ne vois pas que la condition if appele une réponse de type booléen ferme ta bouche .si ton Qi est supérieur ou égal à 100 tu est un génie mais comme je l’ai défini a 60 la condition est fausse donc tu es un âne. Gros malin je vais te pourrir la vie sur RL parce que tu es un prétentieu un con quoi

        • Encore un commentaire d’un très haut niveau intellectuel, vous êtes manifestement une pointure !!!

      • Bon, dans votre…heu… »programme », vous ne fermez pas les accolades, vous voudriez bien m’expliquer, car, normalement, à toute accolade doit correspond une accolade de fin…

        Pour ma part, je me sers de mon esprit critique, et l’analyse des commentaires est autant révélatrice par son contenu que par ce qui n’est pas écrit…ou très mal écrit, au point d’ailleurs de n’être pas compréhensible !!!

        • L’accolade fermante as été enlevé trop de caractère pourtant elle si trouvait

        • Dans mon heu …. programme comme il dit l’accolade fermante si trouve il aurait mieux fait de nettoyer le caca de ces yeux et il aurait vu qu’il manquait l’accolade fermante de la deuxième  » fonction printf « . J’essaie de faire comprendre à un âne bâté à quoi sert la logique booléenne . Que cela ne se résume pas à un oui ou non .
          Je tente désespérément de lui faire comprendre qu’une valeur de X que je vais tester avec une condition . En fonction de l’ état qu’elle possède ,il m’est possible de modifier son état . Un exemple une variable A dont la valeur est de 1 et je ne connais pas la valeur de A . Je voudrais quelle soit de même valeur que B qui est de 20 .A l’aide d’une fonction  » WHILE  » je vais incrémenter A jusqu’à ce que ca valeur soit celle de B

          suite

          • ou décrémenter A jusqu’à que ca valeur soit celle de B. Je sais que cela peut perturber . le booléen dit que tout ce qui est 0 est faux et que 1 est vrai .Ca c’est le principe mais en pratique je peux décider que 0 soit vrai et que 1 soit faux . C’est ce que ce Monsieur n’arrive pas à entendre .
            Ce n’est pas parce que nous sommes sur RL ou RR que nous devons arrêter de VIVRE et ne parler que de MUSULMANS et MONDIALISTES . Sur RR vous avez des rubriques sur l’astronomie, la culture , la musique . Nous souffrons suffisamment des malheurs qui arrivent quotidiennement à la FRANCE pour que nous ne nous devions nous focaliser que sur eux.

        • Si j’écoute l’âne bâté  » BATI  » qui me dit que le booléen est soit true or false ma variable A qui est de 5 et que ma variable B qui est de 20 ,sont différente donc fin du programme . Hors la logique booléenne sert justement à me permettre d’agir et de rendre de même valeur A et B . De plus il ne savez rien de la genèse qui m’oppose à l’âne bâte BATI qui croit savoir sur tout. Si mes commentaires ne lui plaisent pas ,il n’a qu’a ne pas les lire .Ce qu’il pense de moi je m’en fout.

        • euréka j’ai trouvé pourquoi faire compliqué quand on peut
          faire simple .Si l’âne bâté BATI lit ce msg une définition simple de la logique booléenne en programmation est de rendre
          1 en 0 et 0 en 1 .Cette fois si il va peut être comprendre

    • Bati vous avez encore posté sur cette querelle .Voila ce qu’est la logique booléenne. Oui ca ne peux être que 1 ou 0. Les algorithmes les plus complexes utilisent les opérateurs de type booléens . Pour ma part j’utilise le langage C . Cet exemple n’est que pour vous et votre esprit obtus

      #include
      #include
      int main (void) {
      int qiBati = 60; // variable avec valeur ,quotient intellectuel du sujet
      int qiNormal = 100; // variable avec valeur, de référence type booléenne
      if ( qiBati >= qiNormal) // si pour if opérateur de comparaison
      {
      printf( “Bravo continuez a poster sur RL vos propos sont pertinent”); /*
      ce que votre écran affiche */
      {
      else // sinon….
      {
      printf(” Retournez à l’école vous êtes un âne”); /* ce que votre écran affiche*/
      return EXIT_SUCCESS;
      {

      • Vous êtes compétent en tout vous savez donc ce que votre écran va afficher .. Si vous voulez je peux ajouter une instruction au programme qui vous permettras de choisir la valeur a donner . Que suis je bête vous êtes capable de le faire vous même

        • Je n’ai pas non plus besoin de vous dire qu’il manque les bibliothèques #include
          #include en début de programme ,vous savez pertinemment à quoi servent ces fichiers d’entête appartenant aux directives du préprocesseur .Je le précise au cas ou vous me diriez que je me suis trompé .
          En postant elles ont été enlevé pour je ne sais quelle raison trop de caractères sans doute . Faite moi un retour vous qui savez tout sur tout merci bati mdr or lol.

    • Bati – à vous lire on croirait que se faire vacciner est un reproche… Je suis juive Bati, et pas tellement empressée à me faire vacciner. Mes raisons sont simples… Ce vaccin a tout l’air d’être inefficace et nul d’entre nous ne peut nous prédire les Side-effect . Nous avons déjà un cas sur une dame de 72 ans dont le visage s’est figé deux jours après le vaccin… Je vous conseille quand même de lire l’œuvre de Philippe… Elle contient des éléments très intéressants.

      • Mme Dvir, le premier vaccin utilise une technologie nouvelle c’est vrai, et donc une réticence légitime que je peux comprendre. L’efficacité en revanche est prouvée. Dans tous les cas d’autres vaccins plus « standard » arrivent. Et reste le principe de base de la medecine: le benefice est-il plus important que le risque. Vu la contagiosité du truc, et les dégats qu’il fait sur les personnes agées, le resultat est vite vu. Enfin Israel l’a bien compris. Dans 6 mois, ils auront retrouvé une vie normale et les autres pays continueront de galerer…

  3. C’est à se demander si certains commentateurs parlent le français tant leurs commentaires sont illisibles

    • Je suppose que Tauceti est roumain et ne maitrise pas encore vraiment le français. C’est vrai qu’on a du mal.

  4. expliquez moi comment et pourquoi les israéliens d’aujourd’hui ont pu sciemment vendre des armes efficaces à l’azerbaidjan pour continuer la choah des arméniens du haut karabakh

    • Que cherchez-vous Patphil? Quel lien avec la préface d’un livre qui n’est un sujet à polémique mais qui éclaire sur le psychique de nombreuses personnes.

    • Cela s’appelle tout simplement la realpolitik. Ce n’est pas spécifiquement israélien ou juif, loin de là. D’un point de vue uniquement théologique, le judaïsme n’a pas plus d’affinités avec le christianisme qu’avec l’islam.

    • Patphil, mettez je vous prie la politique en dehors de ce sujet… cela n’a aucun rapport avec la préface. Dommage que quelques-uns d’entre vous s’acharnent à détourner l’attention du coeur de sujet. Il s’agit d’une oeuvre, une étude plus précisemment sur Satan et son existence… voilà.

    • Et puis vous expliquer pourquoi l’Arménie s’est allié avec l’Iran pays qui a toujours menacé Israël de destruction ? tout le reste et de la géopolitique même si par ailleurs j’ai toujours manifesté auprès de mes frères Arméniens pour la reconnaissance du génocide par les Turcs .
      Monsieur Patphil avez-vous des émotions sélective ?

  5. C’est intéressant, cette conception du Peuple Elu, au sens où il serait destiné à guider le reste de l’humanité, ce qui attirerait sur lui cette haine plus ou moins universelle.

    Ce serait à rapprocher à la Destinée Manifeste des Etats-Unis, qui serait à l’origine de l’anti-américanisme qui devient plus ou moins universel lui aussi depuis quelques décennies.

    Une petite question : les Karaïtes ont été épargnés par les discriminations tsaristes (exemple célèbre de Trotski), mais êtes-vous sûre qu’ils aient été épargnés par les nazis ? J’ai quelques doutes. Il me semble que les nazis ne faisaient pas une telle dentelle pour savoir qui était juif et qui ne l’était pas, surtout dans les territoires conquis sur l’Union Soviétique !

  6. Il y a une fable de La Fontaine qui pourrait s appliquer à vous chère Thérèse. Je vous laisse deviner laquelle. Bonne année et que Notre Seigneur Jésus Christ vous garde en sa sainte protection.

    • Cimala Marc, j’ignore de quelle fable vous parlez… et je vous remercie pour vos voeux que je vous retourne de tout coeur. Jésus pour moi était un bon juif… et rien d’autre. Désolée de vous décevoir. Si vous croyez en lui et que cela vous convienne et vous comble, soyez certain que je le suis tout autant pour vous

      • Mais éclairez moi Thérèse s il vous plaît. Vous dites: » Jésus était un bon juif . » Ok. Mais c est quoi alors un mauvais juif. ??? Et puis entre Jésus et Barrabas ce n est pas Ponce Pilate qui a choisi. Alors les mauvais juifs seraient ils ceux qui ont mis le Christ sur la croix ? Ça fait très longtemps mais la réponse est toujours très floue. Quant à la Fable je vous laisse chercher encore un peu. Mais je vous promets de vous le dire lors de votre prochain article.

    • Jésus était un bon juif dans le sens de sa connaissance de la bible et de la cabale… bon est dans le sens de son érudition. Peut-être serait-il plus correct de dire un juif bien versé…

      • Ce qui me réjouis quelque part en tant que Juif c’est que le monde chrétien à fêter la naissance d’un petit juif le 24 décembre, et la semaine d’après le 1er janvier sa circoncision , et dans quelques semaines la fête de la Chandeleur autrement dit La Présentation de l’Enfant-Jésus aux rabbin du Temple .
        Elle est pas belle la vie😁😁

    • Votre Seigneur Jésus-Christ était juif ne l’oubliez surtout pas .
      Ainsi d’ailleurs que tous les apôtres mon cher cimala !

      • Quels seraient les critères pour affirmer que tel passage de la Bible est une légende, tel autre un dogme ou un fait historique ?

    • Moi aussi cette connivence entre Dieu et Satan m’interpelle. C’est l’une des raisons, entre autres, qui explique le refus par certains de l’Ancien Testament comme Marcion qui ne retint que l’Evangile de Saint-Luc et encore pas tout …

  7. Pourquoi une majorité de juifs ont rejeté le messie Jésus-Christ annoncé par les prophètes et ont demandé sa mise à mort ? ils pensaient en finir, mais non le christianisme s’est développé malgré toutes les attaques des juifs. Et ça continue aujourd’hui, comme le fait remarquer patphil!la chrétienté est une abomination qu’ils souhaitent faire disparaitre par tous les moyens et cela depuis deux mille ans. Quand au dieu des juifs, Lucifer est bien placé, voir la kabbale !!!

    • André, cela n’a rien à voir à la préface… L’oeuvre/étude se réfère aux juifs et à leur persécution depuis la chute de l’état d’Israël et la conquête par les romains. Prière de rester dans le vif du sujet si vous voulez que vos commentaires soient pris en compte.

    • André
      Plutôt que de dire des bêtises Le bon vieil antisémitisme chrétien dont visiblement vous faites parti , vous devriez lire ou relire l’évangile de Jean
      au chapitre 4
      verset 22
      Lorsque Jésus rencontre la Samaritaine il lui dit ceci
      le salut vient des Juifs
      Évidemment il faut le lire dans son contexte
      André
      vous devriez méditer sur ce verset

  8. J’aimerai souligner ici 2 détails qui m’ont interpelé: 1)ce ne sont pas les juifs qui ont reçu la Thora, mais les Hébreux, alors que ceux-ci n’étaient pas encore arrivés en Canaan. 2)je cite le Rabbin Chekroun, de la synagogue rue des Tournelles à Paris,(1961) lorsque je suivais ses cours de Talmud pour me préparer à ma Bar-Mitsva: « Au III ème Siècle de notre ère, les juifs supprimèrent des passages de la Thora, modifièrent des versets car Elle ne correspondait plus au canon juif ».
    Ils avaient adopté le calendrier babylonien, renonçant au calendrier hébraïque.
    Dès lors, on peut se poser les questions que le monde se pose: pourquoi tant de souffrances? En tous cas, Je conseille la lecture du livre d’Anton Gerber: « Le livre mystérieux de l’au-delà » qui a répondu à toutes mes questions

    • C’est juste – les Hébreux furent nommés plus tard Juifs – du nom de la Judée. Mais pour le français commun, c’est le juif qui occupe tout l’écran… Le terme Hébreux est rarement mentionné.

    • Merci cher Eitan pour cette précision que j’ignorais je l’avoue et merci également pour le ton pose avec lequel vous vous exprimez. Parmi les temps qui courent cela remonte le moral !

  9. Sainte Jehanne d Arc, fille de Lorraine, humble pure courageuse fidèle loyale vierge et martyre, aux marches du temps tu as déposé ton épée, ton étendard et ton armure pour entrer dans l éternité. Aide nous à vivre à tes côtés dans la lumière de Dieu Notre Père., de son fils unique notre Seigneur Jésus Christ et de sa Sainte Mère la Vierge Marie. Merci pour tes bienfaits ta protection ta bienveillance, merci pour l amour que tu nous donnes et celui que tu nous inspires, merci de nous guider sur les chemins de l espérance. Rends nous humbles dans la réussite et forts dans les épreuves comme toi. Sois louée, bénie et glorifiée Ô Sainte Jehanne d Arc, maintenant et pour toujours dans l unité du Saint Esprit, et pour les siècles des siècles. Amen.

Les commentaires sont fermés.