J’ai rencontré Tommy, un héros populaire qui n’a rien d’un facho

Publié le 8 juin 2018 - par - 9 commentaires - 786 vues

J’ai bien connu Tommy Robinson pour l’avoir côtoyé quelques jours, lors du tournage de plusieurs vidéos en 2015.
J’avoue avoir été surpris alors, car l’image colportée par les médias ne coïncidait pas avec l’homme.
« Extrême droite, raciste, violent, peu cortiqué », disait-on.
« Extrême droite » ? Rien dans son discours et ses actes n’est anti démocratique, bien au contraire. Entre autres, il a exclu sans ménagement quelques néo nazis infiltrés dans son mouvement politique, EDL (English Defence League).

« Raciste »? Entouré d’amis d’origine musulmane, noire, juive, il n’a jamais eu d’attitudes et de propos désobligeants, ni même paternalistes.
« Violent » ? Il n’a jamais prôné la moindre violence, ni incité à la haine contre quiconque. Il n’a répondu physiquement pour se défendre que lorsqu’il fut agressé physiquement.

« Peu cortiqué » ? C’est là que l’on peut mesurer l’écart parfois important entre le niveau d’études et l’intelligence. Tommy, issu d’un milieu modeste, s’exprime avec le charisme de la sincérité et du courage, employant des mots simples et forts pour analyser avec finesse et précision des faits qui s’imposent alors comme autant d’évidences.

« Islamophobe » ? Ce n’est pas un délit, c’est un droit de critiquer une religion. Mais tous ceux qui s’opposent démocratiquement à l’islamisation de la société sont diabolisés par ce faux concept adopté en toute mauvaise foi, afin d’éviter les vrais débats.

Tommy est un homme admirable, sympathique, joyeux, profondément honnête et empreint d’humour malgré tout ce qu’il a vécu depuis des années. Outre les menaces de mort adressées à lui et à sa famille et les agressions physiques multiples, ce sont surtout les persécutions de l’Etat, policières, financières et judiciaires qui l’ont le plus affecté. Il avait même écopé de 18 mois de prison, soldés par un « non coupable » du tribunal. Sans compter les 30 à 40 arrestations à visées d’intimidations (il ne les comptait plus) non suivies d’inculpations quelconques. (Voir vidéo).

https://youtu.be/ FLtNqxHSDG8

Alors, pourquoi cette haine acharnée contre lui encore aujourd’hui ?
Depuis 10 ans, il a dénoncé les méfaits de personnes se réclamant de l’islam, la corruption de certains autres à visée d’entrisme (voir la vidéo sur Afzal Amin, le pakistanais qui faillit devenir Premier ministre conservateur d’Angleterre), les dangers de l’immigration massive et pratiquement sans réel contrôle, le terrorisme islamique, les appels au meurtre, les gangs très violents de pédophiles et proxénètes pakistanais (pudiquement nommés « asiatiques) et le 2 poids – 2 mesures appliqué par une certaine justice dans le traitement précautionneux des affaires impliquant des musulmans contrastant avec la sévérité discriminante pour les non musulmans.

Tommy est la conscience qui rappelle la réalité affreuse d’une l’Europe non démocratique où la violence étatique contre ceux qui dénoncent les dangers actuels se fait bien plus rigoureuse et injuste que contre les assassins que l’on craint de nommer.

A ce jour, Tommy est enfermé à la prison de Hull pour 13 mois, pour le moment à l’écart de terroristes qui veulent sa mort. Ce ne fut pas le cas lors de sa précédente incarcération où une tentative d’assassinat lui fit perdre ses dents et presque sa vie. (Voir vidéo).
Qu’a t-il commis pour pareille peine aussi scandaleuse ?
Impardonnable délit : il a filmé sur son portable l’arrivée des proxénètes pédophiles pakistanais à l’extérieur du tribunal de Leeds, où ils sont jugés.

Immédiatement arrêté, il a été jugé, condamné et incarcéré en 2 heures, vaguement « défendu » par un avocat commis d’office qui ne connaissait rien de l’affaire. Injustice expéditive dont ne bénéficient pas les bandits qui circulent librement et disposent d’une kyrielle d’avocats.

La police avait motivé son intervention par le « viol de la paix », extraordinaire proximité inconsciente du mot dans le procès des pédophiles.
Le juge militant avait avancé le motif de « préjudice à l’administration de la justice », puis celui de « préserver le jury », alors que tous les médias parlent depuis longtemps de ces faits, avec la publication des photos des accusés.
De surcroît, le juge a poussé l’arbitraire jusqu’à interdire toute information aux médias sur le sort de Tommy, mesure si pertinente qu’elle a été annulée 4 jours après.

Deux remarques :
1) Plusieurs villes, Rotherham et Telford en particulier, ont connu plus de 13 ans d’horreurs commises par des gangs pédophiles et proxénètes pakistanais, en toute impunité. Toutes les plaintes et alertes des familles et des victimes ont volontairement été étouffées, aussi bien par la police que par les travailleurs sociaux. Il a fallu le courage de quelques vrais journalistes pour démasquer cette ignominie, après des années d’efforts entravés.

Le silence terrible des institutions d’Etat sur ces crimes monstrueux avait un « motif » aussi terrible : la peur d’être considéré « raciste », en inculpant des musulmans. Lamentable sottise doublée de veulerie catastrophique que l’influence des pressions bien pensantes « correctes ».
Et, à ce jour, aucune sanction, aucune démission des lâches responsables de l’impunité de ces insoutenables forfaits.

https://youtu.be/hbXg3ca6WTg

2) Un autre silence terrible : celui de journalistes français, dont peu ont parlé de ce déni de justice effroyable en démocratie, et un seul, à ma connaissance, a souligné la fin de la liberté d’expression ou peut-être la fin de la liberté tout court. Les autres, si prompts à l’indignation sélective, se taisent honteusement, voire jubilent.

L’Angleterre n’a plus d’habeas corpus (depuis le 17ème siècle, c’était la liberté de ne pas être emprisonné arbitrairement, sans raison valable).

L’avenir européen est bien sombre, si les réactions à pareilles injustices s’amollissent ou s’éteignent.

Guy SAUVAGE

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Jacques Barrio

En condamnant Tommy Robinson, le Pouvoir en Angleterre se soumet encore un peu plus à l’Islam conquérant. Quelle honte et quelle tristesse pour le pays qui a donné au monde la Magna Carta et l’Habeas Corpus, les deux piliers de la liberté individuelle et de la démocratie moderne.
Tommy Robinsoin est un des plus grands héros des temps modernes.
FREE TOMMY NOW!

dufaitrez

L’Angleterre s’est perdue d’elle même et va se réveiller un peu tard !
Mais une une fois de plus, on s’émeut ici, que font-ils là-bas ?

Martine

En prison….pour dire la vérité. Les Anglais au pouvoir préfèrent sûrement les salafistes qui s’installent chez eux. Quel courage pour Tommy car plus d’un aurait fait ses valises pour vivre dans un pays qui protège son identité.

Joël(1)

Tommy Robinson est malgré son courage”et il en a” un idiot utile manipulable par les agents de la banque. Ce n’est pas un Identitaire Anglais qui revendique la pérennité de la race blanche en danger, mais un amoureux de tout le monde il est gentil si tant est que ces derniers soient gentils, bon, magnanimes,et aiment leurs prochains… AMEN!!! Ce type est un véritable danger pour la cause de l’Europe Occidentale! C’est un anglais, de fait mondialiste! Nous en Bretagne, on les vois se pointer ici tout en méprisant la langue Française qu’ils ignorent avec un mépris digne de leur futilité culturelle! Il n’y a rien à attendre de cette population qui nous a toujours trahis! Des félons!!!!!!

Joël(1)

“« Raciste »? Entouré d’amis d’origine musulmane, noire, juive, il n’a jamais eu d’attitudes et de propos désobligeants, ni même paternalistes.”
TOUT A FAIT!!! Ce type est avant tout un rosbeef qui est pro -mondialiste avec soit quelques comportements ethnique positifs, mais toujours à la marge! C’est un anglo Saxon dans tous ses actes! Un sournois courageux cela va s’en dire, mais un collabo qui ne va pas au bout du combat qu’il est sensé mener à l’adresse des Blancs Européens! C’est absolument un mondialiste qui donne et reçoit des coups soit! Mais le GVT est content de s’en servir pour mettre en avant ses amours pro-mondialiste! Le système est plus malin que les sensibles de tous poils!

lafronde

Le titre “Ennemy of the State” du livre de Tommy Robinson n’est pas anodin. L’Etat britannique traite ses dissidents en ennemis : prisons ferme pour des opinions et reportages. Ainsi la sévérité de la Magistrature britannique dépend des opinions politiques des justiciables, dans le cadre d’un idéologie européenne, transposée dans le droit national. (c’est la même chose en France). Or ce droit de l’UE, nouveau, prime sur les législations nationales, alors que ses principes sont moins fondés : 1 il évacue le principe de réciprocité. 2 il mêle droits-créances (droits-sociaux). 3 il abroge la préférence nationale. Cette “construction” européenne doit être prise pour ce qu’elle est : une régression vers un Socialisme doté d’un prolétariat illimité importé ! Ce régime est voué à la répression.

Economie de guerre

Il n’est ni facho ni raciste ces meilleurs amis sont d’ailleurs sont des jamaïcains qui subissent eux aussi le nettoyage ethnique londonien par les paki musulmans, l’enfant de Luton est tout simplement lucide comme son compatriote Winston Churchill l’était 80 ans avant lui, y compris sur l’islam!
Il faut signer.

Hank

ça y est, la pétition de change.org a dépassé les 600.000 signature, il faut faire signer le maximum de gens autour de nous

John White

J’ai signé la pétition la semaine dernière

FREE TOMMY ROBINSON.

Lire Aussi