J’ai rêvé qu’Hollande et sa clique se faisaient lyncher…

Publié le 28 février 2016 - par - 34 commentaires - 3 394 vues
Share

RI7collabosguillotineIls avaient pourtant tout prévu, ces finauds de socialauds. Inaugurer le Salon de l’Agriculture un samedi matin, à 6 h 30, presque à la descente d’avion du Guignol de l’Elysée qui revenait des îles lointaines avec des fleurs autour du cou, c’était bien vu. Un petit tour d’une heure, devant les caméras du monde entier, avec Beulin, le parrain de la FNSEA, histoire de montrer aux Français que le monde agricole à l’agonie n’en voulait pas à son président bien aimé. On a vu le résultat, un véritable fiasco. Heureusement que Hollande, tel un dictateur, avait vingt rangs de service d’ordre autour de lui, sinon il aurait peut-être pris des patates dans son groin, avec le triste Le Foll, voire pu être lynché, car, en ces moments-là, tout peut basculer très vite, face à une foule en colère qui devient rapidement imprévisible…

https://www.youtube.com/watch?v=KPaDutWUbR8

J’avoue que la réaction des jeunes paysans m’a mis du baume au cœur pour la journée. Je me suis endormi paisiblement, et ai fait, au petit matin, un rêve étrange, lié à cet événement.

Cela était curieux, au niveau chronologique. Hollande et sa clique étaient bien actuels, mais ceux qui manifestaient contre lui paraissaient dater de la période de la Révolution française. Leurs cris étaient sans ambiguïté : « A mort les traitres ! A la potence ! » hurlaient-ils à pleins poumons. Ils avaient des fourches dans une main, et des téléphones portables dans l’autre. Qu’avait-il bien pu se passer pour qu’en arrive là ?

Le détonateur avait été l’attentat islamique de trop. La France, déjà durement touchée par les crimes de Charlie Hebdo et du Bataclan, venait de subir dans un RER parisien, place de l’Etoile, un mercredi soir à 18 heures, un attentat suicide particulièrement meurtrier. On évoquait plus de trois cents morts, et des milliers de blessés, dont certains horriblement mutilés. On parlait d’une dizaine de djihadistes, chacun monté dans un wagon, qui avaient actionné en même temps leur ceinture d’explosifs.

Les communicants de l’Elysée avaient malgré tout expliqué à Hollande qu’il fallait refaire le coup du Bataclan, et se montrer, en compagnie de Valls et de Cazeneuve sur les lieux du drame dans les minutes qui suivaient, afin de montrer au peuple français que leurs dirigeants étaient à leurs côtés. Ils avaient décidé de monter l’opération pour le 20 heures, et Pujadas devait interviewer en direct le président. L’idée était la suivante : Hollande, Valls et Cazeneuve devaient quitter l’Elysée à 19 h 30, et remonter les Champs, avec l’ensemble du gouvernement derrière eux. « Joli coup, cela devrait me faire regagner 20 points dans les sondages », avait glissé le Président à l’oreille de son actrice préférée.

HollandeVallsCazeneuveattentatsMais entre le moment où cette décision fut prise et où elle fut mise en application, un événement allait tout bouleverser. Les islamistes avaient communiqué sur les réseaux sociaux dès 18 h 30. Une vidéo montrait les dix assassins expliquer qu’ils allaient punir les infidèles et venger les frères de Syrie et de Palestine. Mais on apprit, dès 19 heures, sur un site de réinformation, que quatre des dix djihadistes qui venaient de se faire exploser étaient des migrants de Calais, clandestins venus de Turquie, à qui Cazeneuve avait serré affectueusement la main quelques jours plus tôt. Encore plus grave, notre vaillant ministre de l’Intérieur leur avait dit, devant les caméras de télévision, qu’ils étaient l’avenir de la France. Et cette vidéo, catastrophique pour le gouvernement, circulait partout, suivie bien évidemment par le message des dix musulmans, dont les quatre copains de R2D2 !

Sa diffusion sur la toile mit le feu aux poudres. Révoltés, les Parisiens sortirent de chez eux, et se dirigèrent vers le lieu de l’attentat. Alertés, les services de sécurité conseillèrent aux trois hommes de faire demi-tour. Hollande et Cazeneuve, liquéfiés, étaient prêts à le faire, mais Valls, qui venait de renifler en douce une curieuse poudre blanche pour se stimuler, ne voulut rien savoir, et fit savoir, la bave aux lèvres, que lui avait des « cojones » et ne reculerait pas.

Ils avancèrent donc. Ce fut là leur tragique erreur. Il y avait déjà, deux heures après le drame, au moins dix milles personnes qui avaient envahi la place de l’Etoile, créant une pagaille monumentale. Parmi elles, au moins un millier de militants identitaires, du Front national, de Résistance républicaine, du Siel, du Parti de la France et de toute la mouvance patriotique avaient déjà chauffé à blanc le public. Les mots d’ordre étaient sans ambiguïté : « lslam assassin », « Clandestins, djihadistes, hors de France », « Hollande, Valls, Cazeneuve, complices des assassins », « Hollande, salaud, le peuple aura ta peau », étaient à présent repris par l’ensemble du public. Une cinquantaine d’antifas avaient essayé de faire face et de scander : « Pas de fachos dans nos quartiers, et pas de quartiers pour les fachos », mais ils avaient été pulvérisés sur place par une charge spectaculaire qui en avait laissé quelques-uns sur le carreau.

Curieusement, les CRS, déployés par centaines, laissaient faire, et avaient même permis aux premiers manifestants, cantonnés au départ Avenue de la Grande Armée, de les faire reculer, de traverser la place, se retrouvant ainsi face aux Champs-Elysées.

Et, comme dans toutes les situations révolutionnaires, les choses avaient basculé très vite. La digue mise en place lors des événements de Charlie Hebdo, veillant à préserver l’islam et à cibler les « islamophobes », cédait. C’était l’attentat de trop. Les « Je suis Charlie » comprenaient qu’ils s’étaient fait rouler dans la farine par ce gouvernement. Et comme toujours, ceux qui se réveillaient cocus étaient plutôt mauvais joueurs, et rêvaient d’en découdre avec ceux qui les avait trahis. En l’occurrence, les socialistes et leurs complices. La tension montait, la foule était électrique, chauffée à blanc.

Et c’est à ce moment que Hollande, Valls et Cazeneuve, et l’ensemble du gouvernement, eurent la bonne idée de se pointer, au milieu de leur service de sécurité et de dizaines de policiers en civil, avec des centaines de journalistes tout autour d’eux. Erreur fatale.

Spontanément, le millier de militants patriotes renversa les derniers policiers qui leur faisaient face, et fonça sur le Hollande et ses ministres en hurlant « Assassins ! ». Et, miracle, la foule suivit. Dans le sang bouillonnant  de ces Gaulois il y avait Clovis, Charles Martel, Vercingétorix, Jeanne d’Arc, Louis XIV, Napoléon, 1789, 1830, 1848, La Commune, les Poilus, 1936, Jean Moulin et tout ce qui avait fait la France éternelle…

Le service d’ordre des ministres vola en éclats, et, étonnamment, les policiers présents, à une centaine de mètres de là, ne réagirent toujours pas. Les premiers coups partirent.

Les lunettes de Hollande et de Cazeneuve volèrent en éclat, et Valls se prit une formidable patate en pleine tête qui lui couta sa dentition de devant. Les journalistes subirent un sort semblable. Les trois hommes auraient bien voulu fuir, mais les autres ministres, notamment Najat Vallaud-Belkacem, Le Drian et Ségolène Royal, planqués derrière eux, les en empêchèrent, se servant d’eux comme boucliers. De nombreuses caméras furent brisées, les journalistes les plus connus sévèrement molestés. Devant l’excitation d’une foule devenue incontrôlable, le lynchage paraissait inévitable. Hollande, Valls, Cazeneuve étaient déjà bien cabossés, les autres ministres, femmes y compris, commençaient à dérouiller. Quant aux journaleux, leur sort ne paraissait guère plus enviable. Le pire semblait inévitable…

C’est à ce moment-là que je me suis brutalement réveillé, en sueur. J’étais très frustré, car j’avais vraiment envie de connaître la suite.

En même temps, ce n’est pas de cette fin dont j’avais envie. Je ne veux pas que ces trois sinistres personnages, mais aussi toute leur clique collabo (cela en fait beaucoup, beaucoup) subissent le sort d’un Ceaucescu, fusillé sans procès par des Roumains. J’ai une autre idée de la France, et de la justice, fût-elle, dans ce contexte, révolutionnaire. Si mon rêve s’était poursuivi, j’aurais vraiment eu envie d’un vrai procès, retransmis en direct, où on verrait ces crapules répondre de crime contre la France et contre les Français.

J’aurais aimé rêver du témoignage d’un Calaisien (Simone aurait été parfaite), d’un habitant du 9-3, d’un paysan ruiné, d’un commerçant en faillite, d’un entrepreneur ployant sous les charges, d’un salarié victime des délocalisations, d’un policier rendu infirme par une agression de racaille impunie, d’un étudiant victime des réformes de l’Education nationale, d’un médecin généraliste qui ne trouvait pas de remplaçant, d’un enseignant qui ne pouvait plus transmettre de savoir, d’un militaire qui expliquait que la France n’avait plus de budget digne de ce nom, d’une femme violée par un multirécidiviste en liberté, de gardiens de prison menacés quotidiennement par les islamistes, d’un journalistes placardisé pour mal-pensance, et de tous ceux qui, dans leur chair, dans leur vécu, ont subi cette démolition de notre France, son invasion migratoire, son islamisation, son chômage de masse, son ensauvagement, pendant que les vendus qui nous gouvernent s’en mettaient plein les poches, et plein la panse, et crachaient sur leur population.

Le verdict de ce procès de rêve, je laisse à chacun le soin de le déterminer, en fonction de sa conscience. Mais le sort de Louis XVI adapté aux moyens techniques du 21e siècle ne me révolterait pas… Mais si le peuple décide que cela sera la perpétuité, parce que « tu ne tueras point », je m’y adapterai.

J’attends avec impatience mon prochain rêve, ce soir…

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
tom

C’est un rêve… au sens biologique : le scenario produit par le cerveau pour purger toutes les frustrations accumulées, et lui permettre de fonctionner normalement au réveil.
C’est un rêve…. au sens anthropologique : plus le maître frappe son chien, plus celui-ci s’attache à son maître. En 2017, les français qui rouspètent et disent « on en a ras le bol », se précipiteront pour mettre un bulletin UMPS dans l’urne, dès que le maître sifflera la fin de la récréation.
C’est un rêve….. au sens poétique : penser que le lynchage d’une petite élite visible va changer les choses alors que les 99.9% de ceux qui détiennent le pouvoir sont bien planqués et bien protégés, c’est un fantasme.

Marc

Comment se fait il que le soulevement ne soit pas encore commencé ?

dixie

On peut réver……

Charles DALGER

Euh, quel rêve magnifique ! Un jour, HERZL a dit aux Juifs : « Si nous le voulons, ce ne sera plus un rêve »… Et c’est ainsi que la Nation Juive a ressuscité. Or ton rêve, cher Cyrano, il est tout à fait à la portée des Français qui veulent le rester.

Par contre un bémol… Crois moi, si par bonheur, nous avons la joie de vivre un pareil moment, il vaudra beaucoup mieux laisser les gens bien achever la besogne. Surtout les propagandistes…

Armor

pour moi j ‘ai un souhait
c’est que le peuple des paysans agriculteurs
ne votent plus pour eux comme ils l » ont fait
j ‘esoére qu ‘ils ont compris que ils ont été bernés
kénavo

Adrenaline

J’ai rêvé de Charlotte orday !

A force de se poser des questions sans réponse,les français ont fini par sse demander « qui suis je ? » se posant touours les questions à l’envers ! Preuve par neuf, concernant Fanfan  ! . Qui n ‘a pas entendu le concernant à la fin du repas sur le ton de la plaisanterie «  Mais que leur fait il pour les séduire ? » question sans réponse évidemment puisqu’ il n a rien pour séduire. Si on observe de plus près ses mains potelée dont il ne sait quoi faire ( il les range soigneusement , n’osant les cacher…. ) c’est la faute à sa mère. Celle ci ayant pris l’habitude de le bercer trop près du mur, FANFAN « baratine »,miaule et cherche la fuite, tourne autour du pot etc.. et délègue . La question étant toujours mal posée, aujourd’hui je vous la pose bien : Mais qu’est ce qu’elles lui font pour le séduire ? ………….. Moins rude que la punition infligée au roi d’Angleterre …celui ayant souvenez vous, quitté son trone pour Lady S l’obligeant a parcourir le salon un collier de chien autour du cou en aboyant selon les mémoires du valet de chambre, celle ci sauva l’Anglettre des collabos, elle ! Les favorites deFanfan le biberonnent, le chatouillent lui font des guiliguilis.. Alors en mémoire de mes ancêtres mâles morts pour la France, et ceux ayant bien résisté , pour ceux surtout portant mon nom, inscrits sur la stèle commémorative du village de mon grand-père (de quoi faire une équipe de rugby), de leur mère ne se prenant pas pour une autre, je chante aux « européennes de la mauvaise couvée » la marseillaise destinée à leurs fils :

Aux larmes citoyens, mordez vos polochons,

Hélas me souvenant de l’appel de Marie-Antoinette. Accusée injustement « j’en appelle à toutes les mères ». ….. on connait la suite

Océane Guelfucci de TOULON

Pivoine

Moi aussi j’ai pensé qu’il y aurait un autre attentat, mais pas pour les mêmes raisons.
Quand tout va mal pour hollandouille, que la colère gronde, faisant craindre des émeutes généralisées, voire une révolution, bizarrement, survient un attentat…
Nul doute que les services secrets doivent préparer un attentat de grande ampleur, qu’on attribuera aux islamistes, et l’abruti de l’Elysée jouera au chef de guerre, histoire de canaliser, et détourner, la colère du peuple, et de rester jusqu’au bout de son mandat.
Les musulmans n’ont rien à gagner à organiser ces attentats, puisque cela ne fait qu’augmenter l’islamophobie.
Par contre, pour ceux qui nous gouvernent, c’est tout bénef !

commedhabitude

Si c’est la DGSI qui le dit on peut leur faire confiance, pour l’instant entre les horreur du 13 novembre dernier et la suite, tout semble »calme »
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/des-commandos-terroristes-sur-le-sol-europ%c3%a9en-selon-le-patron-de-la-dgsi/ar-BBq7f7p?ocid=spartandhp

Sergio

Procès pour ces pourris ?….quelle perte de temps et d’ argent !
La fin du rêve me conviendrait parfaitement : lynchage par la foule …..jusqu’à ce que mort s’en suive , et basta !

Théodore

après révision constitutionnelle revenant sur le principe de non rétroactivité des sanctions pénales plus sévères et l’interdiction de la peine de mort, je souscris ! mais rapide, alors, la révision !

Adrenaline

Je crois que mon texte s’est mélangé avec une autrre, le mien commençant seulement par  » mon idole s’appelait Ch. corday »

Adrenaline

A mon avis, rien de bon, à part le spectacle de la course éperdue à la dhimitude dont nous gratifient presque tous ceux qui ont une parcelle de pouvoir : nos élus, nos journaleux, et jusqu’au Pape qui, lui, avait une carte en or : il pouvait très bien choisir tout simplement de se taire. Mais non, il a fallu que, mu par la vanité plutôt que par le Saint-Esprit, il se joigne au choeur des bavards impénitents et déconnectés. Vanitas vanitatum.
Rien de bon ne va se passer à nos frontières, le pire n’est jamais sûr, mais on peut prévoir la reprise de l’accueil des combattants de l’EI, encore plus nombreux, avec des youyous, des fleurs et des préfets.
Attention seulem

Mon idole s’appelait Charlotte orday !

A force de se poser des questions sans réponse,les français ont fini par sse demander « qui suis je ?. » Evidemment ils se posent touours les questions à l’envers ! Preuve par neuf, concernant Fanfan » ! . Qui n a pas entendu le concernant, à la fin du repas sur le ton de la plaisanterie «  Mais que leur fait il pour les séduire ? » question sans réponse évidemment , il n a rien pour séduire. Si on observe de plus près ses petites mains potelée dont il ne sait quoi faire (si si regardez le bien, il les range soigneusement , n’osant les cacher…. ) c’est la faute à sa mère ayant pris l’habitude de le bercer trop près du mur. FANFAN « baratine »,miaule et cherche la fuite, « baratine » tourne autour du pot etc.. Hélas il délègue . Vous avez compris j’espère que la question étant toujours mal posée, ajjourd’hui je vous la pose bien : Mais qu’est ce qu’elles lui font ? ………….. Moins rude que la punition infligée au roi d’Angleterre …celui ayant souvenez vous, quitté son trone pour Lady S…. celle -ci l’obligeant a parcourir le salon un collier de chien autour du cou, en aboyant selon les mémoires du valet de chambre, a sauvé l’Anglettre des collabos, elle ! Oui, ses « copines »le biberonnent, le chatouillent lui font des guiliguilis.. Alors messieurs qui me lisez, en mémoire de mes ancêtres mâles morts pour la France, et ceux ayant bien résisté , à ceux surtout portant mon nom, inscrits sur la stèle commémorative du village de mon grand-père (de quoi faire une équipe de rugby)pour eux mais surtout en mémoire de leur mère, qui elle ne se prenait pas pour une autre, je chante aux «européennes de la mauvaise couvée », la marseillaise destinée à leurs fils :

Aux larmes citoyens, planquez vos polochons,

Hélas me souvenant de l’appel de Marie-Antoinette. Accusée injustement d’inceste sur ses enfants « j’en appelle à toutes les mères ». ….. on connait la suite

Océane Guelfucci de TOULON

echec&mat

Politique fiction ou rêve prémonitoire : un scénario plausible parmi d’autres, comme au jeu d’échecs, avec cette différence que c’est l’existence même de la France qui est en jeu et de celles et ceux qui triment quotidiennement. Il ne faudrait pas oublier ce que la Convention girondine avait connu, avec la coalition européenne d’alors. La même chose se reproduirait aujourd’hui, puisque malheureusement nous sommes revenus dans l’OTAN . Si Louis XVI espérait pouvoir compter sur les Prussiens et les Autrichiens, aujourd’hui Hollande et demain Juppé, l’homme du Bildeberg, pourront compter sur les « ricains ». Une révolution en France, c’est une trainée de poudre tant en Europe qu’aux Etats-unis et les atlantistes sont là qui feront tout pour enrayer la propagation. Pensons-y pour ne pas se tromper de stratégie !

Marc

« se faisaient lyncher » !….Moi aussi j’en ai rêvé !!!

Bragance

Vous auriez pu rêver aussi d’une retraitée à 500 euros par mois et qui n’avait pas vu un centime de plus depuis au moins 3 ans. Un rêve, avez-vous dit ? Pour moi c’est un cauchemar.

celtillos

je fais chaque nuit un rêve semblable ou je vois hollande et sa clique monter a l’échafaud pour finir par éternuer dans le panier après une journée passée au pilori, hélas a mon réveil je me rend compte bien déçu que ce n’est qu’un rêve, ou peut être une èspèrence…

Laurent Droit

Un de ces jours, Cyrano, le peuple sera tellement en colère que toutes ces hordes de gardes du corps ne leur serviront plus à rien…
C’est mon rêve.

celtillos

je fais chaque nuit un rêve semblable ou je vois hollande et sa clique monter a l’échafaud pour finir par éternuer dans le panier après une journée passée au pilori, hélas a mon réveil je me rend compte bien déçu que ce n’est qu’un rêve, ou peut être une èspèrence…

Patriote

Non non ce n’est pas juste un rêve.
C’est tout simplement Notre rêve
car avec ce soulagement qu’il amène en nous à sa simple lecture,
il nous fait comprendre à quel point nous attendons qu’un tel dénouement
( de ce genre ou d’un autre ) mette fin à nos trop nombreuses souffrances !!!

CE N’EST PAS JUSTE UN RÊVE.

C’est le rêve de nombreux Français.

Un Patriote.

Anonyme

oui CYRANO vous avez fait un beau rêve ,je vais prier DIEU pour qu il se réalise ,j aimerai temps que l on puisse virer tous ces pourri de FRANCE

Filochard

Ouai, c’était tout bêtement un rêve. mais du rêve à la réalité il y a une énorme marge…

didier labaune

Hollande à la sortie du Salon de l’Agriculture :  » c’est tout ce qu’ils ont comme troupes les paysans? »
Manuel Valls, Premier Ministre au salon de l’Agriculture, ce lundi 29 février 2016…….
Paysans, vous avez failli en épargnant Hollande, Beulin et Le Foll avant-hier…quelques insultes, quelques bousculades timides…Ils se sont bien moqués de vous en sortant : « c’est tout ce qu’ils ont comme troupes ? »!!!
Aurez-vous un peu plus de dignité, de solidarité, de courage aujourd’hui, il s’agit de légitime défense : en supprimant l’Agriculture Française, ils continuent à détruire la France et son identité, sa fierté : ils tuent vos familles, vos enfants…et continuent l’installation du Tiers-monde dans nos banlieues et déjà dans vos campagnes…
L’objectif des personnages politiques, c’est maintenant 2017. L’objectif des agriculteurs, c’est de pouvoir manger au prochain repas de midi….Allez-vous attendre 2017 pour bouffer ou allez-vous leur mettre la misère aujourd’hui et les virer séance tenante !!?!?!?

didier Labaune
didier.labaune@yahoo.fr

didier labaune

Hollande à la sortie du Salon de l’Agriculture :  » c’est tout ce qu’ils ont comme troupes les paysans? »
Manuel Valls, Premier Ministre au salon de l’Agriculture, ce lundi 29 février 2016…….
Paysans, vous avez failli en épargnant Hollande, Beulin et Le Foll avant-hier…quelques insultes, quelques bousculades timides…Ils se sont bien moqués de vous en sortant : « c’est tout ce qu’ils ont comme troupes ? », ils se sont moqués de vous!!!
Aurez-vous un peu plus de dignité, de solidarité, de courage aujourd’hui, il s’agit de légitime défense : en supprimant l’Agriculture Française, ils continuent à détruire la France et son identité, sa fierté : ils tuent vos familles, vos enfants…et continuent l’installation du Tiers-monde dans nos banlieues et déjà dans vos campagnes…
L’objectif des personnages politiques, c’est maintenant 2017. L’objectif des agriculteurs, c’est de pouvoir manger au prochain repas de midi….Allez-vous attendre 2017 pour bouffer ou allez-vous leur mettre la misère aujourd’hui et les virer séance tenante !!?!?!?

didier Labaune
didier.labaune@yahoo.fr
http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

Fernando DE OLIVEIRA DIAS PIRONHA

Bonjour,

Vous avez rêvé, moi je rêve encore pour que ça arrive le plus vite possible!!!
Envoyez-moi un adresse-mail auquel je puisse annexer des pièces, et, vous allez voir que vous n’aviez pas encore tout vu !!!

Respectueusement,

Fernando DE OLIVEIRA DIAS PIRONHA

daniele

Tu rêves bien, Cyrano ! On aimerait tous que ce soient des rêves prémonitoires.

Mais il y a quand même un côté inimaginable à ton rêve quand tu écris :

 » Curieusement, les CRS, déployés par centaines, laissaient faire  »

Ca, mon cher ami, ça relève de l’inaccessible étoile !

Yves ESSYLU

et pendant ce temps Camba vient de se prendre un KO par Zemmour sur BFMTV, c’est rafraîchissant d’entendre des gens de vraie droite qui n’ont pas peur d’appeler un chat un chat, comme Trump, Freysinger, Bompard, de Lesquen, de Villiers, Chauprade
Eux ne sont pas des marxistes assimilationnistes et libertaires

exomil

cambadelis , ce maitre du mensonge et de la manipulation a effectivement prit une magistrale raclée médiatique par notre zeymmour national.
un pur moment de bonheur où chaque tentative du camba pour démontrer que Zeymmour était raciste par ses alertes à l’islamisation galopante de notre pays s’est retourné contre lui de manière magistrale !
la vérité commence à pénétrer les merdias…

tom

A moitié seulement. Zemmour n’a même pas pu développer ses arguments, il a essayé d’expliquer « pourquoi l’islam n’est pas compatible avec la république et avec la france », mais il n’a jamais pu terminer. On ne sait toujours pas.

myster13

Je pense que ces traîtres lanceraient une offensive médiatique de grande ampleur pour faire gober aux gens que tout va bien, vous êtes protégés, ce n’est pas un acte terroriste mais un dysfonctionnement technique et bien sur l’islamcpasça bref faire en sorte que les gens aillent au boulot le lendemain sans trop vouloir poser de question puisque les réponses auront été apportées la veille dans des merdias tournant en boucle et répétant sans fin la version officielle. Gras double retiendra la leçon de sa venue au salon et sait que désormais toute sortie officielle doit se faire devant une foule acquise à sa cause d’où sa présence prochaine à une inauguration de mosquée.

colerefroide

Doux rêve en effet, mais contrairement aux Islamopithèques qui lapident en place publique, un procès s’impose:
 » Dans quel but avez vous nommé une adoratrice de pédophile à l’Education nationale, une adoratrice de l’esclavagiste au Travail, et une adoratrice de l’analphabète à la Culture?. Répondez au juge (enfin) indépendant Mr Hollande. »
Franchement, rien que pour la dérision, il ne faudrait pas rater ça!

La chienlit non merci

J’ai rêvé que partout où Hollandouille et sa clique passaient, il pleuvait de la bouse de vache.

christiane

pauvre France, le peuple doit se réveiller et faire bloc avec les agriculteurs, mais les résultats des dernières élections démontrent qu’une majorité de français préfèrent voter pour des politiciens UMPS qui nous enfument,
ET NOUS MÈNENT DROIT A LA 3º GUERRE MONDIALE,.ET NON MARINE LE PÈN.

Anonyme

mais Christiane c est se que veulent les français ,vous voyez bien les dernières élections ils ont tous chier dans leur froc ,c est à croire que certains français aiment bien se faire enculer par se gouvernement qui va nous détruire pour instaurer cet islam et faire le changement de peuple chère à hollande et sa clique lui il en a rien à foutre de la France et des Français lui c est islam .nous sommes foutu Christiane si personne ne se réveille pour faire front à ces crevures

tom

L’histoire récente et les courbes des suffrages le prouvent : une majorité de français (même blancs de souche) veut continuer la destruction de la France. C’est un suicide collectif, ni plus ni moins. Un peu comme un gosse à la plage qui casse le château de sable qu’il a mis plusieurs heures à construire…. D’autres civilisations dans le passé ont connu cette fin, c’est cyclique. Il y a peut-être une explication dans le code génétique quelque part, une sorte de programmation d’autodestruction avec un compte à rebours inéluctable.