J’ai subi les foudres de la justice dès que j’ai fustigé les islamistes

Publié le 3 avril 2018 - par - 44 commentaires - 2 786 vues
Share

INTERVENTION DE SEBASTIEN JALLAMION, LE 3 AVRIL A BORDEAUX

Bien que n’ayant pu me joindre à vous physiquement, je m’associe pleinement à cette manifestation.

Je ne doute pas un instant de la pertinence des orateurs qui se succéderont devant l’enceinte de l’Ecole Nationale de la Magistrature, et dont l’engagement pour la défense de nos libertés n’a d’égal que les persécutions judiciaires qu’ils ont eu à connaître en retour, ou dont ils ont été les témoins.

Ces persécutions judiciaires ne seraient pas possibles sans le concours de ceux qui décident de l’opportunité des poursuites, ou dont la mission consiste à rendre des décisions de justice au nom du peuple. Ces magistrats ont tous pour point commun d’avoir été formés dans cette institution devant laquelle nous sommes rassemblés, et dont certaines voix demandent la dissolution pure et simple, à commencer par celle de Maître Dupond-Moretti lui-même, dénoncant le corporatisme d’une caste se « croyant tout permis ».

Mais contrairement à nous, maître Dupond-Moretti ne se fera jamais qualifier de « facho » ou de membre de ‘l’extrème droite », cette catégorie de citoyens ayant le tort de ne pas voter à gauche et dont le portrait se retrouve inéluctablement sur le « mur des cons », placardé par des juges rouges dont l’idéologie rend impossible la neutralité. Ces dérives sont connues de tous.

C’est pourquoi je ne vous parlerai pas de démocratie. Je ne vous parlerai pas non plus de libertés fondamentales, et encore moins de République. Je ne parlerai ici que de Justice.

La Justice, j’en ai été l’un des rouages, pendant les vingt années de ma vie où j’ai exercé mes fonctions dans les rangs de la police nationale, diligentant des enquêtes préliminaires, de flagrance ou sur commission rogatoire. Ces missions de police judiciaire m’ont amené  à témoigner devant les Cours d’Assises, à déférer des mis en cause au procureur, ou à les présenter devant un juge d’instruction.

La Justice, j’en ai été l’un des témoins privilégiés, comme tous mes collègues policiers ou gendarmes, qui éprouvent une profonde lassitude à mettre à sa disposition des individus ayant commis des infractions à répétition sans qu’il n’y ait de réponse à la hauteur des faits qui leur sont reprochés.

La Justice, j’en ai subi les foudres, dès lors que j’ai eu le tort de fustiger les islamistes responsables de l’enlèvement et de la décapitation de notre compatriote Hervé Gourdel en Algérie, sur un compte Facebook anonyme. Et dans mon cas, rien ne m’a été épargné. Pas de rappel à la Loi, pas de sursis, pas de seconde chance ou d’aménagement de peine, aucune possibilité d’échapper à la mort sociale. Je n’avais sans doute pas le bon profil…

La Justice, depuis lors, ne m’a pas oublié. Mais j’ai décidé, comme tous ceux qui sont présents aujourd’hui, de ne pas céder à sa volonté de nous faire taire.

Car lorsqu’il s’agit de nous poursuivre pour un délit de presse, (comprenez un délit d’opinion), la Justice se montre particulièrement efficace. Et elle ne recule devant rien.

Elle ne recule même pas, en pleine menace terroriste et au lendemain de l’attentat perpétré à Trèbes et Carcassonne par un individu dont elle a eu à décider du sort, à me notifier mon renvoi devant le Tribunal Correctionnel de Privas en Juin prochain pour un tweet publié en 2016 et signalé au procureur de la république par les Frères Musulmans, à travers son organe qu’est le CCIF.

Rendez-vous compte, j’ai osé écrire ces mots : « Tous les musulmans ne sont pas (encore) des islamistes, mais à ce rythme c’est juste une question de temps. Résistance ».

Devoir se justifier devant la Justice pour ce genre de propos sur dénonciation d’islamistes dont le projet consiste à interdire toute critique de l’islam (avant de pouvoir instaurer la loi islamique) est devenu une pratique d’autant plus courante qu’il suffit de voir le sort qui est réservé à Pierre Cassen et Christine Tasin pour se demander s’il ne serait pas judicieux d’instaurer un statut professionnel pour les prévenus. Profession ? Islamophobe ! A plein temps !

Vous l’aurez compris, nous avons un sérieux problème. Car à chaque fois que l’un d’entre nous est poursuivi ou condamné, c’est l’islam politique qui progresse. C’est le risque de voir une autocensure se généraliser pour ne pas subir le sort de ceux dont la Justice veut faire des exemples. C’est la victoire de l’obscurantisme, de l’idéologie mortifère qui se plantera nécessairement un jour dans d’autres esprits au point qu’il passeront à l’acte, encore, et encore…

Parmi ceux qui suivent leur formation, ici à l’ENM, se trouvent nécessairement des magistrats qui verront arriver sur leur bureau un signalement avec l’en-tête du CCIF, ou de n’importe quelle autre association islamiste dont ils devront décider d’une manière ou d’une autre de la réponse judiciaire à apporter. Qu’ils sachent que la seule réponse judiciaire valable par rapport à l’islam est d’éviter par tous les moyens possibles qu’il prospère, avant qu’il ne soit trop tard.

Ce n’est pas une question de droit. Ce n’est même pas une question de liberté. C’est une question de survie, et c’est pourquoi nous ne baisserons jamais les armes.

Merci à tous pour votre attention.

Sébastien Jallamion

Texte lu par Pierre Cassen, le 3 avril, à Bordeaux, devant l’Ecole Nationale de Magistrature

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Raymond

Je n’ai jamais entendu parlé de quelqu’un aysnt été condamné pour « christianophobie »!Et pourtant on est submergé d’attaques en règle contre le catholicisme!!!:!

patito

tout cela est bien vrai mais vous devriez nous donner le texte du renvoi devant le tribunal correctionnel pour que nous puissions mieux mesurer la gravité de la situation

Robert Le Prielllec

Pour entrer à l’école nationale de la magistrature, il faut un bac+4, et les 31 mois de dressage (de « stage ») n’ont rien d’académique. Pour être prof dans le secondaire, il faut bac+5. La racaille judiciaire est donc moins qualifiée que le corps enseignant. Cela se voit !

Max

Exactement.

JOJO D ARIMATHIE

IN HOC SIGNO VINCES

JOJO D ARIMATHIE

MERCI A SEBASTIEN JALLAMION POUR SON EXCELLENT MESSAGE SOBRE OBJECTIF ET MALGRE TOUT PLEIN D ESPOIR…..CET ESPOIR N EXISTERA QUE SI NOUS Y CROYONS ET SI NOUS NOUS BATTONS.L ESTABLISHMENT CEDE A DES PULSIONS ELECTORALES MORTIFERES MAIS NOS ENFANTS ET PETITS ENFANTS SERONT SUBMERGES PAR CETTE IDEOLOGIE TOTALITAIRE. NOS ELUS S EN BRANLENT CAR L ESSENTIEL POUR EUX CES RATS EST D ETRE REELUS ET D EMPOCHER LEURS TRES JUTEUSES INDEMNITES…..BANDE DE FILS DE PUTES…..IN HOC PRO VINCES…

Riout Monique

Ce qu’ils n’ont pas l’air de comprendre, c’est que la charia une fois établie comme la règle à respecter, plus personne n’aura besoin d’eux et ils seront les premiers dhimmisés ou tués pour avoir mis des terroristes en prison !

Reconquista

Il faudrait aussi que les magistrats qui jugent « au nom du peuple français » soient élus avec des mandats limités à quelques années reconductibles. La crassouille politique aurait moins la main dessus et ils respecteraient plus le peuple français et moins leurs idéologies destructives pour ceux qui sont dans ce cadre, ce qui n’est pas le cas de tous. Mais il suffit que la crassouille politique intervienne discrètement pour muter l’homme ou la femme adéquate au poste adéquat pour que le peuple soit méprisé et bafoué dans ses volontés.

dom

De toute façon l’état protège les criminels !
Le Français , lui , doit fermer sa gueule …

Reconquista

Un « administré », « ayant droit », « redevable » est un animal de la ferme dont la vie est gérée depuis sa conception à jusqu’après sa mort (montant confiscatoire des droits de succession) par cet état envahissant aux mains d’une classe politique qui est formée à jouer la comédie et faire des promesses mensongères pour garder le pouvoir et le confisquer au peuple qui paye en plus pour subir des décisions délétères pour notre qualité de vie: prélèvements obligatoires (75% de la valeur initiale du travail des petits revenus), immigration, islamisation, délinquance etc. Riposter à la délinquance, casser la figure de votre voleur, de votre agresseur etc c’est déjà sortir du statut de mouton à dépecer que cette classe pourrie nous impose et c’est donc un acte de rébellion qui leur est insupportable.

joke ka

Il y aurait dû y avoir un procès du syndicat auteur du « mur des cons » et de lourdes sanctions,ayant provoqué le discrédit de la justice ?
comment ne pas douter de la partialité des juges politisés et donc de la justice de notre pays

joke ka

Courage Mr Jallamion ,les militaires et flics sont la cible de ces juges idéologues qui ont un pouvoir de nuisance inégalé,et nous mènent vers un déclin de la démocratie: juges gauchistes qui décident de qui doit gagner les élections ,harcèlent les politiques qui appartiennent à un autre bord politique ,qui sanctionnent les victimes mais font preuve de laxisme vis à vis des criminels ,des terroristes ou des hors la loi en général .
pourquoi des flics qui en bavent tous les jours, réagissent ils dans le sens de ces juges au lieu de fermer les yeux sur ces soldats qui s’étaient comportés en héros
« Trois militaires ont été placés en garde à vue pour avoir eu la main lourde en rattrapant un jeune voleur. »(dreuze)

Anne SAINT-GALL

Bravo ! Soutien entier à Sébastien JALLAMION ! La Justice (la vraie) de mon Pays demandera des comptes à cette parodie de justice-là, qui s’acharne honteusement sur l’un des membres de notre Police.

Reconquista

Le cumul des faits depuis l’invasion migratoire jusqu’à la dictature de l’ONU en passant par la collusion des élus du sommet de la pyramide (je ne parle pas des félons prêts à toutes les compromissions car ils ne pensent qu’à leur élection) et la matraque judiciaire démontre que cette invasion n’est pas un accident de l’histoire mais une volonté orchestrée en haut lieu. Les dirigeants ne sont pas là pour appliquer démocratiquement la volonté des peuples mais pour leur imposer un nouvel ordre mondial qui passe par la destruction des nations et l’abêtissement des peuples par métissage et islamisation.

andrej

Sébastien,
Maintenant, il suffit de dire et d’écrire : il faut créer une commission populaire de controle des institutions , la justice en premier lieu, avec sanctions exemplaires à titre définitif afin que cesse ces fantaisies du genre « mur des cons » qui pousse à retirer le sérieux de l’institution mème.
Fini le bricolage, place à l’efficacité. (retour à la guillotine souhaitable).
Et j’espère que ce ne sera pas censuré par RL, c’est le moins que l’on puisse éspèrer.
Cordialement.

Anne SAINT-GALL

Absolument d’accord !

Jean Ducluzeau

Remarquable !

Rosa Ire

L’ENM est une fabrique à déglinguer les cerveaux…
Puis les esprits déglingués sont disséminés un peu partout en France…
Des racailles avec un casier long comme mon bras sont en liberté. Nous avons des fichiers S en pagaille. Par contre, les patriotes qui ne sont pas politiquement corrects sont sévèrement punis !
Notre société est devenue elle aussi complètement déglinguée… Comment s’en étonner ?

Anne-Marie G

Excellent article dont la vérité est attestée par le prix éponyme décerné par l’UE aux plus méritants européistes.

dufaitrez

Je craignais que cette Manif soit interdite au dernier moment…
Plus ça va, plus je comprends la nécessité d’augmenter le nombre de prisons !
Libérer les muzz, incarcérer les Patriotes !
L’Inquisition d’Etat est de retour. Le délit de Blasphème aussi !
Blasphèmons en Choeur !

Anne SAINT-GALL

Ré-ouvrons les bagnes de Toulon et Cayenne ! Faisons rehabiliter les bâtiments et les lieux par les racailles qui y purgerons utilement leur peine par de VRAIS travaux d’intérêt général, au lieu de se balader avec bracelet électronique et autres âneries aussi inutiles que risibles.

patphil

et ce matin une info à méditer: trois légionnaires voient une jeune fille se faire violenter dans le métro, au lieu de regarder ailleurs et de laisser faire, ils poursuivent l’agresseur, lui reprennent manu militari (c’est l’expression consacrée) le téléphone portable volé.
ils sont mis en examen, on n’a pas le droit en france de « se faire justice »

kounnar

Le pire dans cette malheureuse histoire c’est que nous ne soyons actuellement que 992 !!!
A avoir apporté notre soutiens à ces légionnaires via une pétition…
Certains vont s’empresser d’écrire qu’une pétition cela ne sert à rien…certes lorsqu’il y a 992 signataires (dont plusieurs membres de ma famille) cela ne va pas pisser loin en effet 992 la ou il y aurait probablement 3 zéros de plus pour le fondement d’un Théo…

Anne SAINT-GALL

ABERRANT !

Job

Dans un registre plus modeste , pour ma part , c’est la 5 ième fois que je suis tricard sur Facebook pour un mois à chaque fois . La matraque des censeurs s’abat à chaque fois que j’ose mettre en évidence les excès , la fourberie des musulmans , à chaque fois que mes propos sont désobligeants sur l’islam ( et uniquement dans ces cas là ) . Pour un motif unique et imaginaire :  » incitation à la haine  » ! C’est sans appel et la décision est unilatérale : votre compte est suspendu pendant 30 jours – mais il peut être définitivement clos ! Comme quoi , si vous n’êtes pas content , le gourdin mortel cette fois là est aussi prêt à s’abattre . Quand je pense que ces fumiers se font de l’argent – beaucoup – sur notre dos .

Trannod

vous savez face de bouk c’est de la merde
A la solde de l’islam
j’ai un compte mais que mon nom pour y avoir accès et voir la merde qui s’y diffuse
tous les actes racisme anti blanc ne sont jamais supprimés
cherchez l’erreur

Carole

Pour ces crétins de Facebook, haïr et dénoncer le mal qui a pour anagramme « si mal » c’est haïr tout court. Laissez donc tomber Facebook, Facebook, c’est Big Brother .

barbot

J’ai supprimé définitivement mon compte facebook, il faut en revenir aux réseaux comme pendant la resistance.

Carole

Facebook, des crétins confirmés qui censurent à tort et à travers, y compris des représentations de tableaux célèbres, visibles dans nos musées, au prétexte qu’il y a des nus. Pitoyables incultes !

kounnar

Incultes ? A moins que ceux qui les censurent ne soit les mêmes qui ailleurs les détruisent…ou détruisent des Bouddhas, des sculptures, des livres…

Zorglub

Bientôt si on a le malheur de regarder de travers un musulman on va être poursuivi au tribunal .On en est pas loin , et le pire c’est que c’est ce dernier qui aura raison. J’ai envie de vomir.

Trannod

mais une seule réponse
comment peut il savoir que vous l’avez regardé si lui ne vous à pas regardé
et là c’est un insulte pour nous …..qu’il nous regarde

Pierre Malak

Mwouais… Mais alors, vomis sur lui, ce sera plus utile….

Claude

Combien de Français, parmi lesquels des chefs de partis, FN, LR, des avocats, des journalistes, des gens du spectacle, des syndicalistes, des intellectuels, des victimes d’attentats terroristes, ont-ils manifesté leur soutien à Sébastien Jallamion ?
Trop peu, très peu, parce qu’il est moins risqué d’allumer des bougies ou de déposer des ours en peluche sur les lieux d’un massacre de masse, parce qu’il est de bon aloi de clamer « Ils n’auront pas ma haine » plutôt que de dénoncer le matraquage d’un policier pour délit d’opinion.
Les lobby « d’un Monde sans Frontières » ont bien compris qu’ils devaient réduire au silence les récalcitrants.
Et c’est d’autant plus facile, quand ces récalcitrants ne représentent qu’une poignée de Français qualifiés par les mondialistes de méchants fachos.

reuri

Parfois les petits protégés se retournent contre leurs « bienfaiteurs » , une zoubida flingue des gauchiasses anti-blanc : http://www.fdesouche.com/981801-fusillade-en-cours-au-siege-de-youtube-en-californie

Ha ha, les gauchiasses de youtruc qui censurent à tout va les blancs conservateurs , se font mitrailler par une nouvelle race de mahométane .

Georges29

Bonjour, En ce qui concerne « La Justice » en France (Procureurs et Juges, copie Garde des Sceaux et Préfets…), on attend encore et depuis plus d’un an l’enregistrement et la réponse (soient elles de classement motivé …) de Plaintes déposées suivant procédures officielles (en courriers RAR) auprès de Procureurs de la République sur les menaces de mort contenues dans le Coran, et enseignées aux musulmans (Parents, Ecoles, Imams dans mosquées, ..), envers les « non-croyants » à l’islam.
Versets du Coran donnant l’ordre de tuer les « incroyants » …, (dossier détaillé et motivé indiscutablement) et demande d’appliquer plusieurs articles de notre Code Pénal à ces ordres …(Art 222-17, 18, 18.1, …). Le nombre de lignes étant limité, j’arrête et communique mes réflexions directement à la rédaction

Moulinas Marcel

Rejoindre la discussion. IL faudrait lancer une pétition nationale ou internationale pour dénoncer la haine et le meurtre qu’ inspire le coran pour forcer les institutions à condamné ce livre maudit.

crap2sp

infeodee,dis tu..aux frères musulmans,tout court,aux orders d’un colonialist,car ils colonialisent.organization reconnue comme terroriste,dans plusieurs etats,la France a capituler devant eux,la justice ne fait donc que ce qui lui est demande,et qui sait bientot des raffles.pour parquer les patriots ou autres objecteurs de leurs idees mortifaires.

montecristo

Un article on ne peut plus clair ! Lorsque la parole est muselée nous vivons, à l’évidence, une dictature. Quand elle est condamnée pour servir la dictature la Constitution nous donne l’obligation de nous révolter ! Cela commence toujours par la parole … jusqu’au jour où le peuple prend les armes !
En principe …. !

Raymond

le peuple prendre les armes en France?C’est pas demain la veille!

Allonzenfan

« Fustiger » ne suffit plus… Il va bientôt falloir vraiment se mouiller, les gars !

Louise Rosea

Très bel article, clair et lumineux… Vous avez tout mon soutien Sébastien, bravo pour votre courage ! Nos juges sont hélas sélectionnés et formatés islamophiles…

Yohann le débattant

« ceux qui les dénoncent »….

Yohann le débattant

Cette époque sent de plus en plus le « parfum » des heures noires de ce pays. Une justice’ infeodee à un pouvoir qui protège des criminels et criminalise ce qui les dénonce. Ce que vous subissez Mr Jallamion comme d’autres islamo-resistants est indigne d’un pays civilisé.