J’ai vu le comportement inquiétant du cameraman de Farida Belghoul

Publié le 13 juin 2014 - par - 2 220 vues
Share

LOGO FRERES MUSULMANS 13-03-2013Ce lundi 9 juin avait lieu dans une petite salle du 6ème arrondissement parisien un débat ayant pour sujet La théorie du genre, avec pour intervenants Farida Belghoul, l’abbé Pagès, et notre ami Pascal Hilout.

www.youtube.com/watch?v=IrKgs2-LBlw&feature=youtu.be

Soirée qui s’annonçait animée…et qui le fut au-delà de toute espérance, si je puis m’exprimer ainsi !

D’emblée Mme Belghoul prit la parole de longues minutes. Seul un tremblement de terre de magnitude 8 sur l’échelle de Richter aurait, semble-t-il pu l’arrêter ! Jamais interrompue, pour développer à l’infini les horreurs que lui inspire cette théorie – à juste titre d’ailleurs – mais en en exagérant à dessein les limites.

L’abbé Pagès se contenta d’une courte intervention prêchant une lutte commune malgré les divergences pouvant exister par ailleurs.

Premier petit incident : deux vidéastes, l’un Henry Afonso, Président de Reconquête, et un grand gaillard barbu, ayant beaucoup de mal à obtenir le silence pour opérer dans de bonnes conditions, demandèrent finalement à une femme noire (mais, ai-je bien le droit d’employer ce vocable ? Comment faire ? Elle n’était ni jaune, ni verte, ni blanche…) qui n’arrêtait pas de marmonner, dans le fond de la salle, non loin de moi, de bien vouloir se taire. Celle-ci prit immédiatement la mouche, et accompagnée d’une autre femme, plus jeune, peut-être sa fille ( ?) toutes deux prirent la porte en continuant à maugréer « qu’elles n’avaient jamais vu ça »…

Vint enfin le tour de Pascal Hilout. Lui toujours si calme dut élever la voix pour réussir à se faire entendre ! S’appuyant sur son expérience d’enfant né de parents marocains, mais ayant quitté la religion musulmane de longue date, il fit en sorte de démontrer que le principal problème de nos jours, est bien l’islamisation de la France. Dès qu’il eut fini de lire son texte, le caméraman qui accompagnait Mme Belghoul lui lança : « C’est ça Riposte Laïque franc-maçonnique ?! » Pascal Hilout ayant bien compris la provocation gratuite, lui répondit avec un large sourire et un haussement d’épaules.

L’échange entre Farida Belghoul et la salle fut vif, surtout avec une enseignante qui tenta de lui expliquer qu’il y avait, tout de même, des instits qui apprenaient encore correctement à lire , à écrire et à compter à nos enfants et que Mme Belghoul exagérait lorsqu’elle mettait sur le même plan l’enseignement de la théorie du genre et la prostitution des enfants en Thaïlande. Sans doute plus habituée à rencontrer des auditoires buvant ses paroles qu’à des contradicteurs, Madame Belghoul commença à s’énerver en s’en prenant à des absents, notamment à Christine Tasin qu’elle cita nommément. Le ton monta peu à peu, jusqu’au moment où le vidéaste barbu (paraît-il fils de Mme Belghoul ?) intervint avec violence, menaçant Pascal : « je vais te casser ça (la caméra) sur la tête ». Comportement habituel de ceux qui n’ayant aucun argument ne savent répondre que par la violence.

Un monsieur d’un certain âge, présent dans la salle, se leva alors d’un bond sommant par trois fois le vidéaste de présenter des excuses à Pascal, ce qui, bien entendu ne fut pas suivi d’effet. Au comble de l’exaspération, ce monsieur demanda alors « qu’on m’apporte un couteau ! ». Ambiance.

L’excité rangea son matériel vidéo, et lui et Madame Belghoul se dirigèrent vers la sortie. Elle répétant comme pour s’en convaincre qu’elle n’avait jamais vu ça. Fin de la récré.

Conclusion : chassez le naturel, il revient au galop, ou encore, s’il est avéré que cet excité est bien le fils de Mme Belghoul, elle qui ne cesse de clamer qu’elle a retiré ses enfants de l’influence pernicieuse de l’Education Nationale, quelle éducation leur a-t-elle donné ?

Josette Clery

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.