Jamais 2 sans 3 : le nouveau Président se séparera-t-il en plein mandat ?

Publié le 6 mai 2017 - par - 29 commentaires
Share



La question est-elle incongrue ? Certes, sous la Cinquième République (et sans doute avant, se rappeler Felix Faure), la France a toujours eu des présidents volages, à partir de Giscard d’Estaing, dont Le Canard Enchaîné avait raconté les déboires quand, rentrant au petit matin d’une escapade amoureuse, il avait percuté le camion du laitier.

Que dire de Mitterrand, qui nous a fait croire qu’il était toujours en couple avec son épouse Danielle, alors qu’il était avec Anne Pingeot, avait une fille avec elle (qu’il fait élever aux frais de la République), tout en continuant à multiplier les conquêtes, au sein du Parti socialiste et ailleurs. Il se raconte que lors des congrès du Parti socialiste, quatre femmes l’attendaient, chacune à un étage. Quel homme !

Jacques Chirac avait multiplié les conquêtes amoureuses, ce que son épouse Bernadette avait révélé, ne masquant pas la souffrance que la situation lui occasionnait. Il avait été, d’autre part, surnommé cruellement « Atchoum », et « Trois minutes, douche comprise », par quelques persifleuses peu élégantes…

Ces vies privées de nos président se situaient dans la continuité de celles de nos rois, et les Français ne leur en prêtaient pas trop rigueur, cela faisait partie des traditions du pays. Et puis, avec eux, au moins, la boutique France était à peu près tenue.

C’est avec Nicolas Sarkozy que les choses ont commencé à se compliquer. Tout le monde a compris qu’il se passait quelque chose de grave avec Cécilia, à quelques mois de la présidentielle, quand il a dû annuler une émission, un dimanche soir, prétextant une migraine. En fait, lassée des nombreuses infidélités de son mari, la Belle avait pris la poudre d’Escampette avec un nommé Attias, ce qui avait fait la « Une » de Paris-Match, et ridiculisé Sarkozy, qui, une fois élu, aura la peau du rédacteur en chef de l’époque.

On assista au soir de la victoire de Sarkozy à un spectacle étonnant. Cécilia (qui n’avait pas voté) était en larmes, tandis que tout le monde fêtait le triomphe de Nicolas. Elle fit de la figuration, durant quelques semaines. Elle était présente lors du sacre, jouant le jeu, avec un Sarkozy visiblement toujours amoureux, qui disait aux invités : « Hein qu’elle est belle ma Cécilia », comme s’il parlait de sa dernière Rolls Royce. L’ancienne épouse de Jacques Martin fut envoyée dans une mission chez Khadafi pour libérer les infirmières bulgares, ce qu’elle réussit parfaitement. Mais l’amour entre elle et son mari était terminé, et elle quitta définitivement l’Elysée, quelques semaine plus tard. Sarkozy se retrouvant seul, fit la connaissance de Carla Bruni, dans une soirée organisée par le publiciste Séguala. Et la place libre qui existait à l’Elysée fut rapidement occupée, mariage, enfant et tout le tralala. Donc, pour la première fois de la Cinquième République, un président ne finissait pas son mandat avec la même personne que celle avec qui il avait commencé. Exception ?

Que nenni ! Hollande, qui, dans sa tirade « Moi Président » avait annoncé qu’il ferait tout le contraire de Sarkozy, commença son mandat avec la volcanique Valérie Trierweiler, qui se distingua immédiatement en soutenant, dans un tweet devenu célèbre, le rival de Ségolène Royal, Olivier Falorni, alors que le nouveau président soutenait la mère de ses quatre enfants. Cela fit rire naturellement la France entière, qui se tient encore davantage les côtes quand « Closer » annonça que celui que Robert Albarèdes surnomma « le scootériste libidineux » allait rendre des visites, à deux roues, près de l’Elysée, à l’actrice de second plan Julie Gayet.

Valérie prit la porte avec pertes et fracas, et Julie Gayet devint une espèce de maîtresse officielle du président, avec un statut bizarre. Donc, là encore, pour la deuxième fois, un président de la République finissait son mandat avec une nouvelle femme, différente de celle avec qui il avait commencé.

Peut-il y avoir, cette fois, confirmation du célèbre dicton « Jamais deux sans trois ? ». Il y a à ce jour deux candidats potentiels, Marine Le Pen et Emmanuel Macron. La présidente du FN serait la première femme qui occuperait l’Elysée. Marine a eu un premier mariage, avec trois enfants. Elle a divorcé, s’est remarié, et a divorcé une deuxième fois. Puis elle s’est remise en couple avec Louis Aliot, lui aussi divorcé. Bref, elle paraît une femme qui incarne la génération post-68, année de sa naissance. Son couple ne fait jamais la « une » de la presse, et rien n’indique de fragilité. Si elle était élue, on peut penser qu’elle pourrait finir avec la même personne…

Qu’en est-il d’Emmanuel Macron ? Le moins qu’on puisse dire est que sa romance avec Brigitte Trogneux, sa professeur de français, de 25 ans son aînée, a largement contribué à construire son image auprès de l’opinion publique. Certains parlent d’une belle histoire, digne de « Mourir d’Aimer », mais qui finirait un peu mieux. D’autres, plus mal intentionnés, évoquent un détournement de mineur, et considèrent cette situation incongrue. Aujourd’hui, Macron à 39 ans, Brigitte en a 64. A la fin du quinquennat, il en aura donc 44, et Brigitte 69.

Mais une autre histoire a circulé, surtout au début de la campagne. On a évoqué son homosexualité, et une liaison supposée avec le Beau Mathieu Gallet, président controversé de Radio France. En plein meeting, Macron démentira la rumeur, qui s’estompera. Alors, info, ou intox ? Nul ne le sait. Mathieu Gallet est-il le nouveau Anne Pingeot, et le couple tant médiatisé Emmanuel-Brigitte est-il aussi artificiel que ne l’était le couple François-Danielle ?

Le nouveau président, ou la nouvelle présidente, finira-t-il son mandat avec la même personne que celle avec qui il a commencé ? Sarkozy avait fait illusion deux mois, Hollande deux ans…

La France attend la suite avec impatience…

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DanièleNey-Kemp

L’Ancien Régime, n’a jamais disparu de la culture politique en France quoiqu’en disent et croient les analystes de tous bords, et les maitresses et enfants en font intégralement partie.

Spipou

Est-ce que leur vie privée nous regarde ?

Qu’est-ce que j’en ai à f… moi…

Ce que j’aurais bien aimé, c’est séparer Emmanuel Macron de la présidence de mon pays, c’est raté…

Jean DUPOND

Oui mais ! parions que son « propre » système va lui balancer une belle petite minette
dans les « pattes » …… les merdias ne parleront que de cet « événement », occultant les vrais problèmes. Il faudra alors s’en saisir !

Spipou

Oui, c’est vrai. Je n’y avais pas pensé…

Chantal

Persécution socialiste: Le policier patriote Sébastien Jallamion contraint de quitter la France et de demander l’asile

Nous parlions déjà de ce courageux policier ici.
 
Ceci est l’état actuel de la France. Le lynchage, la justice instrumentée pour dissoudre toute résistance patriote, le harcèlement, la lâcheté, les violences d’extrême gauche jamais réprimées, l’immigration qui fait sa loi dans les banlieues…
 
Mais gare à vous si vous osez contester cette France corrompue.
Vous serez détruit financièrement et professionnellement.
SUITE : https://by-jipp.blogspot.fr/2017/05/persecution-socialiste-le-policier.html

Andrej

reuri, il y a probablement de cela dans la politique française, en tout cas. Les politiques se prennent tous pour des roitelets qui osent tout et n’importe quoi. Ce qui explique la situation de la France actuellement. Ils placent le « coup de queue » avant l’intérêt de La France. Et comme le citoyen, immature politiquement, un bandeau sur les yeux, accepte « tout et n’importe quoi ». Abrutis par tous les médias confondus, Ils acceptent les sorties du genre: je vous aime. Voila qui promet pour la suite, compte tenu de l’article de Paul Le Poulpe :qui fera pire que le précédent? macron… lire la suite

mc gyver

Un homo à la présidence, les français prévenus, continuent dans leur volonté de destruction de leur pays, la France. C’est la descente aux enfers, du pays programmé ,par les puissances financières ,qui veulent niveler par le bas le social européen. Allez les veaux, allez participer à votre destruction.

Marsauguy

Il serait nécessaire de vérifier l’information sur la vie double et mensongère de Macron qui vit dans le même immeuble que sa femme rue Cler à Paris(7e) , mais pas dans le même appartement. Lui au 4e, elle au 5e étage. Il suffit d’un coup de fil ensuite pour se retrouver et donner l’image d’un couple uni. Belle hypocrisie!

Spipou

Avec 3 millions d’euros sous le coude, on aime bien prendre ses aises, vous savez.

Les deux appartements ne me choquent pas, la disparition des 3 millions d’euros me pose davantage question.

Sassuffi

Cca devient vraiment Gala , Closer etc ici!!!!!!

Spipou

Oui, un peu !

Je crois qu’il y a suffisamment à chercher dans le programme (ou plutôt l’absence de programme) de Macron pour ne pas aller fouiller entre ses draps.

Charles VI a séduit – ou plutôt s’est laissé séduire par – une jeunette, grand bien lui fît. En attendant, il avait bouté les anglois hors de France (grâce à Jehanne la Pucelle, certes, mais boutés hors quand même).

Je doute que Macron accomplisse un exploit du même genre. Qui sait, il suivra peut-être même le chemin inverse pour devenir le Président de Bourges ? Qui sont ses Jacques Cœur, au fait ?

Spipou

Charles VII, pardon, pas Charles VI.

Etait-ce un lapsus involontaire ? Aurais-je souhaité en mon for intérieur un accident de chasse à Macron ?

Si tel est le cas, je m’en repends, et que le Ciel m’absolve de ma mauvaiseté !

reuri

Ce sera peut être le veuf de l’Elysée étant donné les années de grand mère brigitte barbon…

Andrej

reuri,
Ne parlez pas de malheur! 5 ans suffiront pour subir macron. Et je souhaite (sans le souhaiter, pourtant) que la guerre civile pourra remettre les affaires en ordre, mais sérieusement cette fois.
Je ne suis pas pour Marine inconditionnellement mais encore moins pour macron qui va achever la France. Je n’en précise pas les raisons car antisémite me sera gravé sur le front. ( Comme vous le savez, la France est un pays « démocratique » du genre socialo à la française : c’est à dire à la mode soviétique. Mais personne, semble-t-il ne s’en aperçois).
Cordialement.

Chantal

Collectif « Tribune pour la France » : « Nous sommes du bon côté de la mondialisation et pourtant NOUS VOTERONS MARINE LE PEN ! »

Vous vous présentez comme un collectif de « jeunes cadres dynamiques », habitant « les grandes métropoles mondialisées ». Et pourtant, vous voterez Marine Le Pen. Vous êtes complètement à contre-courant, non ?

http://by-jipp.blogspot.fr/2017/05/collectif-tribune-pour-la-france-nous.html

Lucie

Merci Chantal pour votre dévouement!

Chantal

OREILLETTE, MARIONNETTE (VIDEO)

Macron n’avait pas de fiches lors du débat, il aurait triché avec une oreillette : cette vidéo est une preuve accablante.

Nous avons envoyé 2 huissiers chez Tf1 et France 2 pour exiger de voir les vidéos et faire surgir la Vérité…
Les télévisions ont refusé de fournir les vidéos aux huissiers !
 Il y avait 14 caméras, mais les médias protègent Macron… complicité !

…Quand le Système triche à ce point, peut on parler de coup d’état ? Pourquoi refuser de fournir une copie des vidéo à des huissiers si Macron est innocent ?

http://by-jipp.blogspot.fr/2017/05/oreillette-marionnette.html

Chantal

El Watan (Algérie) : Macron « mis en orbite par un conglomérat d’intérêts financiers »

« Emmanuel Macron est notre ami, un ami de l’Algérie. »

C’est le ministre des Affaires étrangères algérien qui le dit, dans la suite logique des précédentes positions officielles.
 Car après avoir reçu le seul des candidats à la présidentielle française, l’Algérie a accueilli favorablement la qualification d’Emmanuel Macron au second tour.
 On pourrait se demander pourquoi un ministre algérien intervient dans une élection présidentielle française avant même le résultat final, et imaginer que si le ministre des Affaires étrangères SUITE : http://by-jipp.blogspot.fr/2017/05/el-watan-algerie-macron-mis-en-orbite.html

Chantal

STOP OU ENCORE ????????????????

VIDEO : http://by-jipp.blogspot.fr/2017/05/stop-ou-encore.html

Colonel de Guerlasse

Sans doute un ragot, une fake news : la Brigitte serait du style broute minou et une de ses copines tiendrait des boîtes à la gloire de Lesbos dans Paris. Je sens que je vais devenir actionnaire chez Closer. Un flic commence toujours par chercher la femme. Là ça se complique. Une règle d’or du renseignement en général (le SDUC !) et politique en particulier : savoir qui couche avec qui. Problème quand même : quand on est président, difficile de continuer les sauteries sans se faire coincer un jour en scooter.

Chantal

Marie-France Garaud : «Marine Le Pen a le sens de l’État»

Gaulliste historique, juriste de formation, ex-députée européenne non inscrite, Marie-France Garaud se qualifie de «solide citoyenne de la France». ♦ …

Lire la suite : https://www.polemia.com/marie-france-garaud-marine-le-pen-a-le-sens-de-letat/

Chantal

Ludovine de la Rochère : “Emmanuel Macron est hypocrite et mensonger : il est pour une GPA de luxe !”

Durant le débat de l’entre deux tours, Emmanuel Macron a affirmé avec beaucoup de vigueur être opposé à la gestation pour autrui (GPA, ou “recours aux mères porteuses”).
Devant ses déclarations souvent contradictoires sur le sujet, Boulevard Voltaire est allé interroger Ludovine de la Rochère. Qu’en est-il exactement ?

VIDEO : https://fr.novopress.info/205590/ludovine-de-la-rochere-emmanuel-macron-est-hypocrite-et-mensonger-il-est-pour-une-gpa-de-luxe/

Haggar Dunor

Paris a déjà eu son maire homo, joyeusement baptisé « Notre-Dame de Paris », alors pourquoi la France n’aurait-elle pas droit à un président homo ? « Notre-Dame de France », ça en jetterait, non ? Les folles doivent commencer à rêver…

victoire de Tourtour

En général, quand un couple s’embrasse,se tripatouille, se livre à de tendres démonstrations en public, ce n’est pas si tendre dans l’intimité ,et pas torride sous la couette . De plus, c’est extrêmement impoli.

Lucie

On me fait pas tant d’histoires quand la différence d’âge est inversée. Pourquoi? Autre point, si nous avons eu des rois infidèles, ils avaient au moins une excuse, ils n’avaient pas le choix de leur épouse. Nos présidents volages n’en ont aucune, ils se sont mariés de leur plein gré et s’ils trompent leur femme, c’est qu’ils n’ont ni sens de la parole donnée, ni respect, mais plutôt le goût du pouvoir et l’envie de profiter des avantages de leur position. S’ils trahissent leur épouse, ils peuvent aussi sans vergogne trahir la France.

bandemou

Il faut savoir, avant de voter le 7 mai, si Micron est un puceau ou un impuissant.Peut-être les deux à la fois, alors c’est un trou sans fion.

Spipou

C’est pour écrire ça que vous avez choisi ce pseudonyme ?

Allobroge

Ce qui serait bien aussi c’est qu’on connaisse enfin l’identité des dites maîtresses de tous ces présidents ! Nous aurions sans doute quelques surprises ?

alésia

il n y a qu a voir voir avec qui il a diner, au premier tour de l élection, a la rotonde, et l on a un apercu pour qui il croque, le mignon, frederic mitterrand stephane bern daniel cohn bendit et j en passe, pour se faire une opinion;tous ses personnages et leurs extravagances histoire de pseudo amours avec des mineurs;histoires a gerber. que du menu fretin, en sommes;tous ses gens devraient être derriere les murs de la ripoublique machiavelique gauchiste.le micron doit en croquer, vu la facade de sa pseudo compagne, une momie degeneree. ELLE 65 ANS LUI… lire la suite