James Bond se soumet aux minorités et Superman devient bisexuel !

Cela n’a pas vous échapper mais le dernier James Bond est sorti depuis déjà une semaine.
J’ai eu la « chance », si je peux parler de chance, de le voir le jour de sa sortie, sans passe sanitaire et sans spectateurs.
Je ne dois pas être le seul mais depuis la mise en place du passe, je visionne le cinéma autrement.
Mais ce n’est pas le sujet mais au moins j’ai économisé douze euros !
« Mourir peut attendre » pouvait largement attendre avant de sortir tant ce film est une insulte à cette saga qui fêtera ses 60 ans.
Ce dernier James Bond est l’exemple typique du film calibré pour plaire aux minorités opprimés !
Le film se déroule, étape par étape où il faut humilier James Bond, l’un des mâles blancs hétérosexuels.
Cela commence dès les premières secondes. L’habituel introduction, bien que présente, voit notre agent tirer sur sa cible mais il n’y a pas le sang.
Tout est fait pour humilier James Bond et même l’homme blanc en règle général.
Ralph Fiennes, pourtant excellent acteur, semble fatigué et désabusé. On apprend que Q est homosexuel, le genre de détail dont tout le monde se fout.
Mais surtout le matricule 007 est donné à un nouvel agent, une femme noire particulièrement désagréable et arrogante.
C’est elle, « La Meilleure » et personne d’autre ! Sa première rencontre avec Bond m’a particulièrement marqué.
Après avoir créé une panne sur le vieux Land Rover, elle fait monter James à l’arrière de son scooter.
Quant aux méchants, ils sont russes et ils sont racistes. Désolé mais je vais devoir gâcher la surprise.
Si nous avons droit à une séquence « bondienne » avec la sexy et attachante Ana de Armas avec un décolleté plongeant, cela sera de courte durée. Dans ce 25e épisode, Bond prépare le petit déjeuner de sa fille !
À cela s’ajoute une mort ou plutôt un sacrilège car voir mourir James Bond avec un doudou en se prenant un missile sur la gueule, il y a mieux comme mort mémorable. Mais à travers cette mort, il faut bien sûr comprendre le message.
Nous avons eu James Bond 007, ce dernier mâle blanc machiste !
La chasse aux mâles blancs continue de plus belle à Hollywood.
Puisque c’est officiel, le prochain Superman sera bisexuel et défendra les pauvres migrants et luttera contre le réchauffement.
Superman devient bisexuel
https://www.youtube.com/watch?v=gR6k45FNhcM
Cette propagande n’est pas nouvelle mais elle s’accélère. Tout est bon pour faire du Blanc le grand méchant de l’histoire.
Et le gentil doit être noir. Si possible une femme. Et encore mieux, lesbienne !
Ce n’est pas une surprise que l’industrie du divertissement fasse de la propagande.
Mais si seulement c’était fait avec du talent et de la passion !
D’ailleurs ce que ne comprennent pas ces « woke », ce n’est pas l’orientation sexuelle ou la couleur de peau qui fait un personnage.
Mais c’est l’écriture ! Et pour faire une bonne histoire, il faut déjà de bons personnages ! Et aussi de bons traducteurs !
« Mourir peut attendre », on a connu mieux comme titre ! Ce n’est pas comme si le titre original n’était pas traduisible.
Il pouvait le tourner autrement : « La mort attendra », « La mort peut attendre ».
Nous avons sûrement la langue la plus variée au monde et nous préférons la saccager au nom du progrès.
Je divague ! Mais je préfère continuer à attendre avant de retourner au cinéma !
Quentin Journeaux
image_pdf
0
0

26 Commentaires

  1. bref , voir « Mourir peut attendre », peut attendre !
    merci
    de toutes manières je n’ai pas de vax
    une copie via le net suffira largement et on peut faire « avance rapide »…c

  2. Il y aurait un film qui sort actuellement qui s’intitule « L’homme de la cave ». Cet homme serait l’incarnation du racisme, de l’antisémitisme, de la xénophobie et du faschisme. Le rôle est interprété par François Cluzet (!!!???). C’est étrange qu’il n’est pas été proposé à Omar Sy ou à Sami Naceri (pour relancer sa carrière mal en point.) Je serais à la place de Rokhaya Diallo et d’Houria Bouteldja, je dénoncerais vigoureusement ce manque de diversité dans le cinéma français!

  3. C’est génial le wokisme ; grâce à ces grands « éveillés » on va enfin pouvoir savoir si l’araignée radio-active qui avait mordu Spiderman était mâle, femelle ou trans… Personnellement, mon grand regret c’est qu’Hergé soit mort trop tôt : J’aurais bien aimer voir le capitaine Haddock en mini-jupe et bas résilles. L’album où Haddock aurait été affublé de la sorte est au moins un album que ces endormis n’auraient pas fait brûler.

  4. La déconstruction mentale programmée de nos enfants, pas la rage et la haine de la gauchiasse, atteint ses limites.
    Pourront ils encore aller plus loin sans la réaction ( violente) des parents. ???

  5. Bah, c’est la vieille ficelle, la vieille astuce…bi ça passe toujours mieux qu’homo…
    ça laisse entendre que l’hétéro est incomplet, fermé….anormal en fait
    Il est essentiel de taper , de parier sur nos gosses les troubler pour faire accélérer la décadence…
    On n’entend pas beaucoup les verts là dessus, eux qui sont tellement proches de la nature.

  6. Cela fait longtemps que le cinéma est devenu un outil de propagande, tout comme la télévision ou la radio. C’est le moment de relancer le marché en achetant des DVDs ou Bluray de bon vieux films Français ou étrangers, leurs ventes sont en chute libre.

  7. La sentence tombera : ce sera un échec commercial. Car, contrairement à la propagande, le public est attaché à ses mythes. Sinon, le prochain Jurassic Park intégrera des dinosaures non binaires dans sa distribution ?! 😆

  8. Superman c’est de la sf maintenant ! Super Fiotte !
    On l’appellera Superbinaire ou Homoman.
    Et dans le numéro de décembre spécial noël :
    « Superman et son mari s’achètent un bébé »
    Super Dupont, au secours !!

  9. Corrigé : RIposte Laïque, pouvez-vous éviter la publication d’articles insipides et mal écrits, comme celui-ci ? Cela renforcerait la crédibilité de votre ligne éditoriale…

    • Vous préférez les articles « politiquement correct, style critique de cinéma : Mourir peut attendre est une conclusion risquée, courageuse par moment, mais bien trop longue pour ce qu’elle raconte, sans personnalité au niveau de la mise en scène et dont les failles narratives nous sortent trop souvent de l’émotion que le film veut susciter. On n’en retiendra rien si ce n’est dix minutes au début, dix minutes au milieu et dix minutes à la fin. Finalement, ça ne valait peut-être pas le coup d’attendre… » (journal du Geek)Je trouve au contraire que l’article écrit avec des mots simples traduit bien pourquoi ce film mérite le titre de « navet ».

    • Nous aimons Quentin Journaux.
      Vous n’avez qu’à faire mieux et vous serez publié !
      On ne vous oblige pas à lire !

    • Corrigé : Riposte laique , pouvez vous éviter la publication de commentaires insipides et mal écrits comme celui ci ? Cela renforcerait la crédibilité de votre ligne éditoriale…

  10. RL, Pouvez-vous éviter des articles insipides et mal écrits, comme celui-ci ? Cela ajouterait à la crédibilité de votre ligne éditoriale…

  11. Il faut stopper cette connerie de « lgbt »…
    Je suis homosexuel, en couple marié.
    Heureux et le mariage nous a permis de rendre mon conjoint co-propriétaire de notre humble maison.
    On peut vivre comme les couples hétérosexuels sans « tordre » du c… pour se montrer « différend ».

  12. Non, Quentin, vous ne divaguez pas !
    Oui, le cinéma, la littérature, les arts dans leur ensemble, sont pervertis.
    Les dépravés et la gôche s’en donnent à cœur joie pour le plus grand bonheur de Satan.
    Cette période de perversion, de dépravation, de manipulation, aura son terme, n’en doutez pas.
    L’Histoire, c’est comme la mode, un éternel recommencement.
    A nous d’éduquer comme il se doit nos enfants et de leur enseigner la morale et les bonnes mœurs.

  13. j’en ai strictement rien à battre de ce qui se passe maintenant films comme musique

  14. Moi qui ai vu tous les James Bond depuis 1971 à leurs sorties au cinéma et les autres après : on me tue mon héros de façon ridicule. Ils ne veulent nous épargner aucune humiliation. Ce monde est fichu.

  15. Voilà la vraie raison pour laquelle je ne vais plus au cinéma depuis 40 ans. Tout est subversif, tous les liens de la pensée unique sont diffusés de manière suggestive et malhonnête.
    Voys avez une sacrée patience Quentin Journeaux. Même gratos, je ne veux pas voir ces merdes en paquets de 12. Le cinoche peut clamser, je m’en contrefiche.

  16. pour moi, le film peut attendre, je vais tres rarement au cinema et quand il passera à la TV, je regarderai autre chose.

  17. en resume , il n y a donc que le NEW DEFENDER qui merite le deplacement chez … le concessionnaire LAND ROVER le plus proche ! un detail aussi : cette marque ANGLAISE a cede aux sirenes de la divertchite car la pub du DISCOVERY 5 est eloquente . on y voit un grand black pere de famille nombreuse et metissee accompagnee par une jolie blonde de maman . C EST PAS DU SUBLIMINAL MAIS DU GROTESQUE …..

    • Idem chez Audi, BMW et Mercedes. Normal, leurs principaux clients sont en banlieue.

  18. de pire en pire avec leur truc idéologique !! j’espére que ce film superman fera un bide commercial,ca leurs apprendra a nous foutre du genré,lgbt et autres vices tordus partout.

  19. C est ton interprétation. Cela ne vaut que pour toi, ô grand critique cinématographique ! Des millions de gueux vont te lire, crois y !

Les commentaires sont fermés.