Jancovici-Blain, « Le monde sans fin » : un hymne au nucléaire

Jean-Marc Jancovici défend un noble but, nous inciter à vivre plus sainement et il critique à juste titre deux aspects de notre société : elle refuse d’admettre l’impossibilité matérielle de généraliser pour les  8 milliards de terriens actuels le mode de vie des 2 milliards de terriens occidentalisés, impossibilité  liée au fait que beaucoup de matières premières – et ici l’énergie, dont l’importance est étudiée en détail – semblent impossibles à produire en quantités suffisantes et, pire encore, notre production gigantesque de déchets liée à nos « besoins » d’acquisitions trop souvent inutiles.

             Nous étouffons notre milieu de déchets peu ou mal recyclés. L’auteur cite l’exemple des véhicules qui  paraissent indispensables à notre prestige et qui sont surdimensionnés deux à trois fois… Et, bien entendu, ces véhicules aussi inutilement envahissants que coûteux et polluants ne sont qu’un exemple parmi des milliers d’autres !

Dans Le monde sans fin, Jancovici critique vigoureusement notre mode de vie, et, disciple de Machiavel (1), veut instiller la peur en chacun de nous et son ouvrage crée cette peur principalement par deux affirmations :

  1. Plus de CO2 dans l’air nous conduit à l’apocalypse climatique,
  2. La source du développement de nos sociétés occidentales et des sociétés qui suivent notre modèle, le carburant liquide, va se résorber.

Si la culpabilité du CO2 est présentée ici comme un mantra (2), Jancovici lui-même – dans son  article « Qu’est-ce que la liquéfaction du charbon ? » – résout le problème du carburant censé se résorber rapidement : le charbon, présent dans le sol en quantités énormes, transformé en combustible liquide par les producteurs de ce charbon, revient à 30 euros le baril selon ses calculs… étonnant : la BD n’aborde pas les conditions de la faisabilité de cette transformation. Et il n’y a pas que le charbon.

Là où Jancovici excelle, c’est quand il nous démontre que le nucléaire est une source d’électricité aussi sûre qu’excellente et d’autant plus intéressante que notre société tend chaque jour à devenir plus électrique. Le nucléaire est une source idéale car valable à long terme pour compenser en partie la production de pétrole qui sera en baisse dans le futur.

La conclusion est enthousiasmante : Jancovici nous propose un mode de société plus sain, respectueux du milieu, et suggère des pistes pour y arriver avec, entre autres, le nucléaire… et ceci dans une bande dessinée amusante !

Claude Brasseur

(1) Machiavel : Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leur âme .

(2) C’est en 2021, année de création de cette BD, que l’influence thermique de la croissance du taux de CO2 a été mesurée pour la première fois. Les physiciens Hermann Harde et Michael Schnell : « Verification of the Greenhouse Effect in the Laboratory » l’ont trouvée très faible.  Il faut chercher ailleurs l’origine du climat au total si favorable de ces dernières années ; et n’oublions pas que l’histoire de l’homme nous raconte un nombre incalculable d’horreurs comme de merveilles climatiques.

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. J’ai du mal à vous suivre : Jancovici est-il un marchand de peur réchauffiste, ou non ?
    Pour moi, mon opinion est faite depuis un moment sur cet homme : c’est un malthusien, et le malthusianisme a toujours, depuis deux siècles, fait la preuve qu’il s’était trompé, et la preuve de sa dangerosité puisqu’il sous-entend que pour atteindre les buts fixés, il faut des mesures autoritaires, comme d’ailleurs « Janco » ne le cache pas, lui qui appelle à un gouvernement de type communiste pour imposer ses vues.
    Le nucléaire d’accord, la sobriété oui, à condition qu’elle soit volontaire et non imposée – car la nature se chargera elle-même de nous l’imposer, au cas où – la lutte contre les pollutions oui bien évidemment, mais nous n’avons pas besoin de gens comme Jancovici, ce dangereux malthusien, ce démagogue roué, pour y arriver.

  2. A propos du CO2, Jean Marc Jancovici oublie de citer ses liens d’intérêts: il a créé la société Carbone 4 qui effectue les bilans carbone dans de nombreux domaines.
    Demandez lui ce qu’il pense des travaux de Jean Louis DUFRESNE et Jacques TREINER montrant que le CO2 est saturé à 200ppm. Pour le reste, c’est un homme brillant qui me semble très compétant dans le domaine de l’énergie.

  3. On en revient toujours aux fameux réacteurs à neutron rapide, qui nous apporteraient de l’énergie peu chère avec le recyclage des déchets nucléaires actuel. Et du combustible pour des centaines d’années (on parle d’un millier d’années de la consommation française).
    Entre temps, la fusion nucléaire aura pris le relais, en produisant une énergie inépuisable.
    Bon, ça, c’est dans le meilleur des mondes, n’oublions pas que ceux qui tiennent les cordons de la bourse ne veulent pas de monopole d’états, qui pourrait gêner la vente de leur produit placébo (éolien, solaire) qui vont leur faire gagner des fortunes pendant très longtemps encore, vu la connivence et la soumission de nos politiques véreux et lâches.

  4. C’est pas lui qui changera quoique ce soit, tout est décidé, par contre les véhicules électriques pèsent plus et sont plus longs et plus large, car les batteries prennent de la place, alors les familles prennent le modèle supérieur…Les véhicules soulèvent des particules lourdes que les autres ne soulevaient pas (bonjour la pollution), il faut allonger et élargir les parkings et élargir les petites rues.

  5. Et si on se suicidait tous ?

    .. Allez gréta, montre l’exemple, car tu pollues beaucoup et en plus tu nous pompes l’air.

  6. la bombe atomique, ou thermonucléaire.je rigole de toutes ces conneries!hiroshima nagasaki au japon, dresde en allemagne furent des bombardements incendiaires!arrétez avec vos bombes atomiques qui n’existe pas!je me répète,il ni a pas de carbone dans une bombe atomique, juste un flash bleu.pas de fumée jaune noire, rouge ou bleue comme dans les bombardements incendiaires de bombes thermobariques..kapisch!pourquoi les états-unis on perdu la guerre du vietnam,alors qu’il leur suffisait d’avoir recours à l’arme atomique pour gagner cette guerre. les droits de l’homme!j’avais oublié la vindicte de l’onu.qui se passe par l’oligarchie américaine de valeurs globalisées. les états-unis dans leur contrôle du monde pour leurs profits oligarchiques d’une très petites clique de malfaisants obsédés par un pouvoir planétaire.avec pour toute somme une dictature planétaire à la chinoise.leur laboratoire dictatorial qu’ils veulent implémenter à l’échelle mondiale.

Les commentaires sont fermés.