J’appartiens à cette génération de salauds qui ont détruit la France

J’appartiens à cette génération de salauds qui ont détruit la France 

Car si, à titre individuel, beaucoup se sont battus pour préserver le pays des délires mondialistes qui vont tout emporter, au niveau collectif, c’est bien la génération de ceux qui ont tenu le manche jusqu’aux années 2000 qui est responsable du naufrage identitaire et économique de la nation.

Que les générations futures nous pardonnent notre lâcheté, quand la France va se désintégrer comme le Liban.

Je fais partie de cette génération du baby-boom particulièrement égoïste, une génération bénie des dieux qui n’a pas connu la guerre, qui n’a pas connu l’extrême pauvreté, qui n’a pas connu le chômage durant toutes les Trente Glorieuses, qui a connu une croissance de 6 % et une augmentation du niveau de vie sans précédent. La France de la reconstruction et de la modernité, c’était le paradis. Mais nous avons dilapidé cet héritage inestimable légué par de Gaulle. C’est criminel.

Dans les années soixante, tous les métiers étaient ouverts et tout étudiant pouvait changer de voie, certain de trouver un emploi, quel que soit son cursus scolaire, manuel, scientifique, commercial ou littéraire. La France manquait de tout, du manœuvre à l’ingénieur, en passant par les médecins, les enseignants, les commerciaux et tous les métiers manuels, industriels ou agricoles.

Aucun ordinateur ne nous imposait ses propres choix en nous disant que le secteur de nos souhaits était bouché.

Le mot insécurité n’avait pas grande signification puisque la criminalité était cinq fois moindre qu’aujourd’hui. Tout au plus quelques bandes de « blousons noirs » se castagnaient-elles à coups de chaînes de vélo, mais cela n’avait rien à voir avec nos mille agressions gratuites et nos 120 attaques au couteau quotidiennes actuelles. On ne risquait pas sa peau dans la rue et on ne se faisait pas lyncher pour une cigarette ou un regard.

Les commissariats n’étaient pas attaqués avec la bénédiction des ministres de l’Intérieur et de la Justice.

Les mineurs n’étaient pas livrés à eux-mêmes et ne traînaient pas dans les rues à chercher l’incident.

On ne cramait pas 45 000 voitures par an juste pour le plaisir, histoire de provoquer le « bourgeois ».

Les soignants, les enseignants, les pompiers, les chauffeurs de bus étaient respectés et n’allaient pas au travail la boule au ventre, comme c’est le cas pour certains aujourd’hui.

Les femmes circulaient en toute sécurité dans les transports, portant mini-jupe et décolleté sans crainte de se faire traiter de salopes et d’être agressées. La sécurité était la norme contrairement au coupe-gorge actuel.

Je suis de cette génération d’après-guerre qui a vu la France s’enrichir à grande vitesse, en entrant dans la société de consommation, des loisirs et des libertés. 

https://www.observationsociete.fr/categories-sociales/equipement-biens-menages/

Ce fut une véritable révolution dans l’équipement des familles, la santé, l’information, les transports, les loisirs et les vacances.

Télévision en noir et blanc, transistor sur les plages, réfrigérateur, lave-linge, voiture, et plus tard le lave-vaisselle. C’est le boom de la consommation des ménages. Finis les Noël de nos grand-parents avec une simple orange sous le sapin. Les gamins sont comblés de jouets. La France est riche, de plus en plus riche.

On part en vacances sur la Nationale 7 et on envahit les plages.

La Nouvelle Vague révolutionne les mentalités, le cinéma nous fait vibrer avec Delon, Belmondo, Bardot et bien d’autres, sans oublier les stars américaines, ces géants d’Hollywood tous disparus.

On chante avec Johnny, Sylvie, Sheila, les Beatles et les Rolling Stones, en écoutant Salut les Copains. On danse le rock et le twist, pendant que nos anciens médusés y voient des danses de singe. Le fossé générationnel est béant entre ceux qui ont vécu la guerre et l’insouciante génération qui suit. Le tourne-disques et le magnétophone chauffent dès la sortie du bahut.

Mais entre croulants et yéyés tout va bien, même si on ne se comprend plus. La France est au top.

L’électro-ménager libère la femme qui fait des études et se lance dans toutes les professions. Certes, les femmes ont toujours travaillé dans les champs et les usines, mais dès 1960, tous les métiers s’ouvrent à elles.

Et que dire de la révolution sexuelle qui libère la femme avec la pilule, pour en faire l’égale des hommes en s’adonnant à l’amour plaisir sans restriction ni angoisse.

C’est cette France-là que nous a léguée de Gaulle. Une France heureuse, riche et prospère, sans violence, sans haine, sans racisme, sans terrorisme islamique.

Et c’est cette France que nous avons liquidée par lâcheté et inconscience, en votant pour ceux-là mêmes qui œuvrent à sa destruction, au nom d’une idéologie mondialiste dévastatrice, sans comprendre que l’islam radical, de son côté, ne veut pas de cette société occidentale décadente et tisse sa toile pour établir sa propre société fidèle au Coran et à lui seul.

Si les races peuvent se mélanger, les cultures ne se mélangent jamais.

Autant dire qu’une France de l’après-guerre, sans racisme, sans violence, sans fous d’Allah, une France paisible, riche et prospère, cela n’existe que dans nos rêves. En quarante ans, nous avons tout détruit et les générations futures nous maudiront jusqu’à la fin des temps. Oui, les baby-boomers, nous sommes bien une génération de salauds.

Certains verront dans mes propos la nostalgie de ma jeunesse. Non, c’est avant tout une immense tristesse, en comparant l’héritage que nos parents nous ont légué avec celui que nous allons livrer à nos descendants. Un saccage historique de la nation. Impardonnable.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
66
2

218 Commentaires

  1. « Si les races peuvent se mélanger, les cultures ne se mélangent jamais »
    A titre individuel et pour un petit nombre d’individus dans un contexte d’attraction personnelle, les races peuvent se mélanger sans porter atteinte à l’identité d’un peuple, mais pas plus. La « culture » ne se crée pas « ex nihilo » mais est étroitement liée à l’identité raciale/ethnique. Imaginer que sans l’islam, toutes les races/ethnies pourront cohabiter sur un même territoire (est-ce souhaitable d’ailleurs) est très bizarre.

    • Je ne vous suis pas tout à fait, car il y a une culture qui a peu à peu remplacé la culture Française, c’est la culture yankee qui s’est imposée à nous à la manière de « Pousse toi de là que je m’y mette » et nous n’avons RIEN gagné en nous y coulant.

      • Il n’y a pas de culture yankee : il y a de l’inculture yankee !

      • 2022—Marseille ville ouverte

        vidéo tournée par une journaliste Ukrainienne et ses accompagnants !

        Surprenante vidéo tournée à Marseille par une chaîne de télévision ukrainienne !

        https://streamable.com/e/iz5j8l#

        1962—gaston defferre et les pieds noirs : Recherche (bing.com)

      • Tout à fait et les Français la plebiscitent.
        Depuis des annees,j’appelle a boycotter les fous furieux des anglicismes que sont ces ordures de Nagui l’Egyptien marié à une anglaise ou bien Nikos Aliagas de l’émission The Voice, peine perdue je sais que mes compatriotes n’en ont rien à f*****
        Et pourtant !

    • La culture de chacun s’impreigne dans l’autre . C’est inevitable . Voyage un petit et tu comprendra ce que je veus dire

    • Bis. La leçon de la Tour de Babel (ch article récent de Martin Moisan).

  2. Eh oui monsieur Guillemain beaucoup nous en veulent d’avoir vécu dans une période bénie, on nous accuse de tous les maux et notamment d’avoir pollué notre planète par notre inconscience. Je me souviens à ce sujet d’un article de Platon du Vercors qui m’avait mis hors de moi et auquel j’avais répondu. Ce qui est très dur pour nous, c’est de voir notre monde partir en couilles.

    • Notre pays, seulement. A l’est, les Européens survivront. et l’Histoire n’est pas encore jouée même pour notre pauvre petit pays à la population dégénérée.

  3. Hé bé, comment ne pas pleinement souscrire à ce funeste constat ???
    Je date le début de la Grande Décadence à 1981 et je n’en démords pas.
    L’arabo-socializm historique du PS de mitteux a mené à l’islamo-gauchisme méluchien d’aujourd’hui par le plus court des chemins : celui du changement de peuple catholique de base par un nouveau peuple de bédouins mahométanisés !
    Merci à tous les groupuscules issus du PS prétendus anti-racistes qui ont forgé le tombeau qui engloutira la France authentique !!!

    • Cher Cruzador, pas d’accord. Celui qui est a l’origine de tous nos maux est le traitre pervers de VGE. Mais c’est vrai qu’en 1981 les choses se sont bien accelerees

      • Elle (SIMONE VEIL) va surtout passer à la postérité pour sa loi sur l’IVG.
        Mais elle est aussi responsable du regroupement familial, qu’elle a « vendu », en 1976, à Giscard, Président, et à Chirac, Premier ministre.

        Merci Simone, pour le Grand Remplacement on ne pouvait mieux faire.

        https://ripostelaique.com/simone-veil-cest-aussi-le-regroupement-familial.html

        Giscard est en effet l’instaurateur du RF, mais il a voulu revenir sur sa connerie moins de deux ans après je crois, mais Simone l’avorteuse l’en a empêché ! Les socialopes de chez Mitteux se sont ensuite engouffrés dans la brèche béante qui a ensuite été étendue par Micron.

        https://www.valeursactuelles.com/politique/regroupement-familial-le-plus-grand-regret-de-valery-giscard-destaing/

        • On fait comme si le regroupement familial etait installé pour toujours…trop pratique de se voiler la face.
          Un homme d’état résolu peut y mettre fin en 24 h.
          La France des lâches et des corrompus se raconte des histoires.
          Car qui aurait l’audace de nous faire la guerre pour ça ?
          Nous avons de quoi riposter.
          Pays de sans couilles. Voilà la vérité.

    • Ça a commencé des 1976 avec le regroupement familial instauré par Giscard….quant aux élections de 1981 c est la jalousie naturelle du francon qui a mis la mite aux manettes.suite au programme commun de la gauche qui a mis des années à voir le jour.
      C est l impot sur la fortune qui a séduit la franchouillie.
      Le résultat est la.

      • Bravo Angora de parler du regroupement familial instauré par Giscard et « cogité » par un dénommé Lionel Stoléru, originaire de Roumanie, père d’Emmanuel Wargon…. qui a ouvert la porte aux tribus revendicatives……

        • C’est toujours un membre de la « communauté organisée » qui est à l’origine des bons plans fomentés à l’encontre du peuple de France.

          • Pour la décadence on peut dater de 1968 (Mai 68 était d’ailleurs un effet de la décadence et non sa cause). Ne pas oublier que mécontente de la politique étrangère de De Gaulle, la CIA a jeté de l’huile sur le feu quand elle l’a pu.

      • En 1976 le regroupement familial ne posait aucun problème, aucune revendication religieuse n’y était associée. Jusqu’en 1990 la plupart des Français savaient qu’il y avait le ramadan, aucun ne s’en préoccupait et très peu avaient la moindre idée de ce que ça représentait en dehors du jeûne. Le dérapage a commencé après 1981 et s’est aggravé avec la prééminence de la gauche durant le second mandat de Mitterrand. Puis est venu ce nullissime Chirac incapable (par paresse ?) de voir au-delà des décisions qu’il fallait prendre à bras le corps à l’époque.

    • Oui déjà même 2 ans avant l’élection de la mite..il y avait déjà une grande propagande  » bien pilotée  » pas la presse de gauche Libé, Charlie, ect .il n’y a qu’à voir aussi les sénarios par exemple des séries TV ..comme médecin de nuit écrit sous pseudo par un certain Bernard Kouchner..quand je revois les séries de l’époque.Pause Café Joëlle Mazard. » ah ah le nombre de nigotes qui ont voulu faire assistance sociale après cela ( bon il en faut ) ( mais on sait pour qui et quoi ) bref tout y est: la promotion du vivre ensemble, de l’homosexualité, les fdp sont des gros racistes, ect ect

  4. Le ver est dans le fruit depuis bien plus longtemps que vous ne croyez.
    1970 : J’étais allé au palais de justice (alors ouvert comme un moulin) chercher ma copine avocate, et pour tuer le temps, j’assistais aux audiences.
    Ce jour là, au programme, un Mohamed accusé d’avoir volé la paye des ouvriers d’une PME avant de filer sur Marseille pour rentrer au pays. Mais avait eu la bêtise de frimer en attendant le bateau et les flics l’avaient serré.
    – Si mi zikonimi, dit le sidi à un bon « Pathos » de juge.
    Et le défenseur de l’accusé de s’en prendre au patron grugé :
    – Avez-vous relevé les numéros des billets ? Non ? Alors vous ne pouvez rien prouver !
    Petit conciliabule et verdict : « Relaxe au bénéfice du doute »

  5. Voyez-vous Monsieur Guillemain, cette France des annees 1960 que vous decrivez c’est a peu pres la Russie d’aujourd’hui, et ceci grace a Vladimir Poutine.
    Oleg

    • Oui, Oleg, je sais bien ce que le peuple russe défend
      Il ne veut pas devenir ce que nous sommes devenus

  6. Baby boomeuse,je ne me sens pas du tout responsable de ce qui arrive, car depuis les années 80 je vote invariablement FN.
    Et les antifas et autres gauchiasses sont plutôt des jeunes.
    On peut être né pendant le baby boom et avoir compris le projet des mondialistes,ce que le Pen père appelait le complot…..à juste titre.

    • Je pense exactement comme vous
      La vie était belle mis nous avons bossé…pour que chacun riche ou pauvre puisse accéder aux études…..nous avons bossé pour créer l’infrastructure permettant à chacun de mieux circuler
      La mondialisation est arrivée mais tous ne sont pas tombés dans le panneau (pas moi en tout cas)
      Nous pouvions compter l’un sur l’autre car nous avions des valeurs
      Aujourd’hui les valeurs ce sont Apple, Samsung, Facebook…….très très loin de l’humanité

    • Je ne fais pas un procès individuel, je fais le procès de toute une génération
      c’est une extrême minorité qui a suivi JMLP depuis 40 ans

      • JMLP lui même n est pas exempt de reproches. Pourquoi en effet avoir creusé un fossé infranchissable avec la droite des années 80 en cédant à son goût pour les petites phrases antisémites, pourquoi avoir toujours opté pour le maximalisme, pourquoi avoir systématiquement privilégié l avenir du FN plutôt que celui de la France,pourquoi s être laissé si complaisamment manipuler par le cancéreux mitterrand pour barrer la route de la droite qui voulait pzr exemple abolir le droit su sol et arrêter l immigration ?

        • Si les français se laissent effaroucher par des petites blagues (j’ai assisté à la plupart en direct), c’est de la faute au peuple peureux, à personne d’autre. Vae Victis.

      • JMLP au second tour des Présidentielles en 2002 avec près de 18%, ce n’est pas une extrême minorité et Chirac, le plus mauvais de tous les Présidents de droite, qui ne daigne pas débattre avec Le Pen !

    • Plutôt d’accord avec vous. Même génération, mêmes certitudes sur cette jeunesse complètement pervertie par des idéologies de bourrage de crâne depuis la maternelle. Ils sont la mort à venir de ce pays et ils seront les vraies victimes de leurs imbécilités. Malheureusement ça n’affranchit pas les abrutis qui continuent à se réfugier devant leur télé et à voter pour les mêmes zigotos qui les trompent mandat après mandat. Comme disait De Gaulle (de mémoire) : le petit français devant son petit poste avec sa petite soupe…

  7. pas de votre avis du tout . je dirais que nous n avons rien vu venir ! nous avons bien vecu et honnetement mais la realite , c est que nos soit disantes elites nous ont endormis . elles nous ont endormis et on se reveille en constatant que tout s est degrade ; TOUT .l election des USA a ete un electrochoc , nous a fait comprendre que nos elites n etaient pas de bons SAMARITAINS COMME NOUS LE PENSIONS ; pire que c etait pour nous des nuisibles ! et le covid a ete le second electrochoc qui nous a mis en colere . nos elites ont maintenant peur de nous et … ils ont raison …

    • Punaise !
      Y’en a i comprennent vite mais faut leur expliquer TRES longtemps…!

      S’agissant du destin de la France et des Français, on peut donc dire des sous-hommes, des minables, des lâches!
      Car, pour comprendre ce qui se passe pas besoin d’avoir fait des études…
      L’expérience de la vie d’un homme normal suffit.
      Donc : responsables et coupables, avec circonstances atténuantes pour certains…
      L’enfumage, la propagande du Système voire l’éduc nat (le dressage) ne suffisent pas à les exonérer de leurs propres responsabilités au demeurant écrasantes.

    • Parlez pour vous, si vous dites que vous n avez rien vu venir mais moi,dans les annees 80,j ai tout de suite compris que si rien n était fait les quelques foula.. des deviendraient des hordes incontrôlables et qu on serait débordés et virés de chez nous.
      La majorité des gens nous traitaient de fachos et vous en faisiez probablement partie…

    • Tout le monde be s est pas laissé endormir,mais une trop grande majorité. C est pour ça que je parle de franCONS.

  8. Article honnête, qui résume ce que je pense depuis des décennies. J’appartiens à la génération X, celle qui a eu le malheur de naître dans les années 60. C’était trop tard. Dès 1980, la récession frappait, et on ne s’en est jamais sorti depuis, notez-le.

    • @Rik

      Nous sommes la génération des sacrifiés, ceux qui ont morflé et qui morflent encore.

      • LE BLOB generation des sacrifiés ? moi de celle des années 50 : si vous saviez comme nous étions pauvres ! comme nous avons travaillé ! j’ai honte maintenant de voir ce qui a été fait de tous nos efforts et notre courage; je vois moi plutot une génération de super consommateurs faibles et gatés souvent paresseux assistés par comparaison

        • @Clovis

          Je sais bien, je ne dis pas le contraire, nous on nous a mis une carotte devant le nez.

  9. cette description réaliste de la société des années d’après-guerre 1940-45 pourrait se présenter sous la forme d’un album photo intitulé 1944-1968 et qui rappellerait des événements personnels et d’actualité de l’époque comme : le vote des femmes en 1945, la guerre d’Indochine, Diên Biên Phu, la guerre d’Algérie, de Gaulle 1958, les accords d’Evian 1962, le paquebot France, le concorde, BB, Johny, puis mai 68 arrive et là ça commence à partir en c…lles avec une jeune gauche bourgeoise trop libertaire et déjà mondialiste pour penser à la France d’abord. Elle a pris le pouvoir et gouverne encore pour le pire. La génération des années 40 respectait les parents, le maitre d’école, le gendarme, le patron et ne rechignait pas au travail. Aucune responsabilité de cette génération là dans la chienlit actuelle.

    • Mais c’est la génération la plus nombreuse et elle a mal voté
      Tous les retraités votent Macron !

      • Les retraités votent Macron (sauf moi) parce qu’ils ont peur de perdre leurs petits acquis, leur petite sécurité (du moins le croient-ils), leur petite tranquillité ; cela résume bien la lâcheté dans laquelle nous vivons actuellement et aussi l’égoïsme sans limite dont nous faisons preuve. J’ai connu cette période étant de 1955, j’ai pu constater (à travers ce petit exemple), que dès que la télé est arrivée dans les foyers, terminées les parties de cartes entre voisins, etc. ; dès que la voiture est venue dans nos vies, terminées les visites, l’entre-aide. Conclusion : l’individualisme s’est installé dans les foyers et surtout dans les coeurs. L’autosuffisance nuisible aux relations humaines. L’apogée de ce que je démontre c’est le portable actuellement qui nous porte à l’aveuglement sur autrui et surtout sur nous
        et qui tire profit de tout ça ? Je vous le demande.

        • Moi j’en connais beaucoup qu’ils n’ont jamais votés Macron dont moi, ni Macron, ni Chirac, ni le chef des 40 voleurs et jamais l’UE.

      • Tous ? NON , mais beaucoup. Pour avoir suivi 3 meeting du Z , je peux vous dire que les retraités sont majoritaires.

      • Alors ça, non certainement pas !
        On peut être retraité et réfléchir quand même

      • Jacques Guillemain, ah bon? Les retraités votent Macron? Pas moi, ni ma famille. Et ras-le-bol d’entendre que « les boomers » avaient tout etc. C’est faux! Mon père était mineur, ma mère travaillait sur les marchés. Étudiante, j’allais à l’agence pour l’emploi pour essayer de décrocher qq semaines en usine, ou des heures de ménage. Et souvent la réponse était « On n’a rien ‘en femme' » . Les vêtements se comptaient sur les doigts de la main. Je ne m’en plains pas mais je déteste qu’on fasse un tableau idyllique des années 50-60… la vie n’était pas facile pour les milieux modestes. Pour le vote Macron, j’ai lu que quasiment autant de jeunes avaient voté Macron que de plus âgés. Et beaucoup de jeunes ne votent pas. J’ajoute aussi qu’avec internet nous avons maintenant la possibilité de nous renseigner ailleurs que ds les médias « de grand chemin » comme les voleurs du même nom.

      • Non monsieur Guillemain, j’apprécie trop tous vos articles pour vous laisser dire que « tous les retraités votent Macron » c’est vrai une majorité, en tout cas pas moi et bien d’autres de nos connaissances. J’ai toujours voté à droite depuis Giscard puis FN depuis 10 ans et toujours déçu ! Mais j’ai espoir qu’une partie de la jeunesse française se réveille

      • Euuuh! Non. Mais en 81, venant d’une famille socialiste, j’ai voté Mitterand. J’avais 30 ans et j’aurais dû comprendre à cet âge ce qu’était réellement le socialisme et la gauche, l’Empire du mensonge. Mais grâce à des gens biens comme Raymond Aron, et à des gens odieux et menteurs comme Jean Daniel, j’ai changé, graduellement, lentement et définitivement. Mais depuis ces époques, je n’ai voté que pour des perdants. Ca use l’espoir……

  10. On peut détruire en fuyant ce qu’a fait Smet toute sa vie ! L’islam éliminera ceux qui veulent changer l’islam qui ne changera pas ce qui sera leur perte ! Vivement qu’on fasse comme en Israël port d’armes autorisés ! J’en connais qui sont équipés vu qu’on a même pas le droit de porter une lacrymogène ! Si j’avais un pouvoir j’aurais honte !!!

  11. Je rêve d’une communauté. Hélas nous nous battons seuls.
    Créons un projet. Pas politique au départ, mais auto suffisant.
    Je n’ai pas envie de m’expliquer sur internet.
    Bien à vous

    • @Ferré

      Je comprends très bien ce que vous voulez dire. Le problème est que, rien que le fait de pratiquer le survivalisme, vous condamne à être classé dans le tiroir du terrorisme de « l’extrême droite », donc d’être un danger à ce qui doit être en fait « la norme », autrement dit, un danger pour l’ordre établi par la doxa.

  12. La fin de la belle France a sonné le 10 mai 1981, « on » a éjecté VGE, dernier budget de l’État excédentaire, industrie nucléaire au taquet, belle balance commerciale, et « on » a mis la bite-errante au pouvoir !

    Chapeau les mecs, bien joué !

  13. Je suis totalement d’accord. MAIS mettre la photo de Johnny, Sheila, Françoise et Sylvie, tous droitards et patriotes Identitaires, est inexact et exagéré. Ils n’ont pas mis notre pays dans l’état lamentable où il se trouve. Et ce n’est pas fini

  14. La France perd 80000 ha de terre agricole chaque année …..D’apres nos politocards nous devons recevoir davantage de migrants le bon chiffre pour eux serait surement de 100 millions (nous nous en approchons chaque année) la question que je me pose nous qui n’avons ni gaz ni pétrole ni industrie mais que le peu d’exportation de produits alimentaires ; avec quoi allons nous nourrir tout ce monde ? L’automatisation dans tous les dommaines supprime des milliers d’emplois peu qualifiés et nous ne recevons que de la main d’oeuvre inemployable dont une partie des revenus de l’assistanat est envoyée au bled via western union (cela se compte en milliards) FAITES LES COMPTES
    https://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20111221trib000672707/chaque-seconde-26m-de-terres-agricoles-disparaissent-en-france.html

    • Ça doit être possible de taxer Western Union, non ? Au minimum mieux réglementer les envois d’argent à l’étranger ?

  15. ça c’est sur que ceux de votre génération auraient pu reflechir un peu plus au lieu de cracher sur les lanceurs d’alertes tels que Jean Marie et Marine ! et dire que ce n’est pas fini …

    • bruno, nous n’avons pas craché sur JMLP, mais il a toujours foiré quelque chose pour ne pas être au pouvoir…il y a aussi les dessous de l’histoire.

      • Oui JMLP était parfaitement conscient de son incapacité à gouverner notre pays…et savait pertinemment qu’il ne serait jamais élu !

      • Faux,il voulait être élu mais avec SES idées, contrairement à d autres qui retournent leur veste pour accéder au pouvoir.

    • bruno
      Le lavage de cerveau a bien été organisé par les médias de l’époque sur une population travailleuse qui n’avait pas les moyens de s’informer hors propagande ayant peu de temps en dehors des heures de travail (qui n’étaient pas les 35h) Les puissances d’argent qui détennaient les moyens « légaux de l’info » ont su en tirer profit pour accélérer l’imigration . Le nationaliste JMLP et ceux qui partageaient ses idées ont été marginalisés et mis au banc de l’humanité grace au point godlwin qui leur était appliqué a chaque discours pronant la préférence nationale
      https://www.bing.com/search?pc=U523&q=photo+de+points+godwin&form=U523DF

      • Dans l isoloir on est seul et si les gens avaient été plus nombreux à dire que la racaille y en a marre les politiques auraient été obligés d agir,quels que soient ceux qui les tenaient déjà.
        Les rangs de la racaille ont grossi mais elle existait déjà.

        • Les chiffres de la délinquance ont explosé apres 1968 ….à cette époque là la surpopulation carcérale n’éxistait encore pas . De plus l’éxode rurale d’apres guerre fera rebondir les délits dans les grandes villes .En province les électeurs (dispensés provisoirement de l’imigration) continueront a voter pour les élus de terrain qui en cachette éliront des sénateurs imigrationnistes comme le gros gérard larcher

    • Bruno, tout le monde a le droit de vote, tous les âges. Réfléchir un peu? Il n’y avait pas de RL et autres sites qui permettent d’échanger. Il y avait la télé, POINT. C’est TRÈS différent.

      • depuis que Marine se présente aux élections, soit depuis 2012, il y a bien longtemps qu’il n’y a pas que la TV ….

  16. 1/2
    Bonsoir Jacques, bien que de votre génération je ne partage absolument pas votre point de vue que cependant je respecte. Non, non et non je ne me considère pas comme un « salaud » et encore moins comme un profiteur ou un jouisseur de quelconques « facilités ». J’ai eu la chance d’être quotidiennement dès mon plus jeune âge (enfant) au contact du monde du travail dans tout son panel de classes. J’ai contribué malgré mon très jeunes âge et jusqu’à l’adolescence à faire de la France ce qu’elle était devenue à la fin des trentes glorieuses (1973,premier choc pétrolier, j’avais 17 ans!). Pour autant, pour deux petites années, je n’avais pas encore acquis le droit de vote lorsqu’un certain Giscard d’Estaing allait être élu….. et ce fut le début de la descente aux enfers pour la France !!

    • Le modernisme pompidolien avait déjà semé quelques mauvaises graines dès les années 60… et puis rappellez vous cet énergumène de Chaban-Delmas et ses lubies de la « nouvelle société » !

      • C est aussi lui qui a instauré les aides aux familles en fonction du revenu, en supprimant à certaines familles l allocation salaire unique…..et ça a continué dans ce sens.

    • Putain français bouger vous on va donner la fance au arabes Il faut aller le chercher cé merdeux il faut sauver la France à la rentré sorter dans les rue avec des cochons

  17. 2/3
    Une autre date charnière et fatale pour notre pays : 1983 ! année maudite durant laquelle un autre olibrius, Mitterrand, fit n’importe quoi en virant à 180° de politique causant un séisme économique dont aujourd’hui, trente ans plus tard, on subit toujours et encore les effets secondaires.
    Lorsque les Français cesseront de pleurnicher sur leur nombril,arrêteront de ne vivre que pour leurs loisirs et plaisirs et commenceront à réfléchir et redeviendront un tant soit peu adultes et surtout se sentiront enfin concernés par la France, peut-être pourra-t-elle de nouveau sourire.

    • Oui mais pour faire changer d’avis à nos français, il faut d’abord leur ouvrir les yeux ! Et ce n’est pas avec les médias et l’école d’aujourd’hui que cela va arriver…

      • Je pense au contraire que les Français majoritairement savent que les musulmans dont beaucoup d’arabes ont pour but l’islamisation de l’Europe et donc la France, mais préfèrent mettre la tête dans le sable plutôt que d’affronter la réalité sur l’avenir désastreux qui s’annonce.

  18. 3/3
    Personnellement, considérant que le point de non retour a été franchi de longue date, je n’y crois plus et ce n’est pas en se flagellant non plus que les choses s’arrangeront. Ne regrettons rien; vous avez, nous avons fait ce que nous pensions être juste pour notre pays: le servir avec amour,passion, abnégation,sacrifice et générosité. Quoi de plus beau? Alors, pourquoi se flageller? Belle soirée à vous Jacques.

  19. Allez, encore de l’auto-mutilation, de la culpabilité, de la mise à genoux devant des veaux : on est de sales boomers, de sales colons, de sales blancs, de sales machos, etc. Je marche pas avec cette propagande qui idéalise l’après guerre (merveilleuses 30 glorieuses) et désigne le peuple (surtout la jeunesse) comme coupable des crises survenues après 68. Faut arrêter le délire simpliste, binaire et caricatural, le martèlement masochiste, la sodomisation générationnelle : relèves toi, sois fier, fais face et si il y a eu faute, crache à la gueule de ceux qui te le reprochent car on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs et l’erreur est inhérente à toute l’histoire de l’humanité. On ne se met pas à genoux devant des veaux, on se lève et on se bat jusqu’à la mort !

    • Bien d’accord avec Rahuel et Freedom!
      L’article ne prend pas en compte la situation et l’évolution européenne et internationale.N’oublions pas que nos jeunes appellés sont allés de battrent Algerie également.Ne culpabilisons pas et puisque nous avons la chance d’avoir un gars comme nous, Zemmour, soutenons le!!

  20. Très belle photo qui rappelle la belle France, Johnny, Sheila, Sylvie et la dernière qui a décidé de rejoindre la face obscure ainsi que son fiston.

    • On oublie que le grand responsable est Charles
      de Gaulle qui a ramené les communistes en 1945
      Alors que ces ordures avaient déserté devant les nazis et leur a donné l’éducation nationale pour laver le cerveau de générations
      Passons sur sa traîtrise en Algérie puis sa politique pro arabe
      Le pire c’est lui et macron et le résultat ultime du gaullisme

      • Beretvert, un peu de sérieux je vous prie !

        En 1945, on essaie pas de relever un pays en refusant de considérer le quart de son électorat ! De Gaulle savait parfaitement à quoi s’en tenir avec les cocos, mais il considérait ses électeurs comme des citoyens français eux aussi @

        L’Algérie ? Après les fortunes colossales englouties pendant des lustres pour ces territoires d’outre-tombe mer (et qui ont empêché la métropole de se moderniser !), les mentalités avaient bien changé après la guerre… en fait on s’en foutait complètement de L’Algérie ! Et ce, depuis pas mal de temps… A partir de 1954, c’était un boulet qui nous faisait le plus grand tort… c’était en 45 qu’il fallait leur dire : l’Algerie de papa, c’est terminé ! Dans dix ans vous serez indépendants, alors maintenant au boulot !

    • Tout le monde n était pas aisé, loin de là, et beaucoup ont galère jusqu’à l age adulte. Ça beaucoup ne le savent pas.

  21. Je n’ai aucune responsabilité dans le délitement de la nation dont je suis bien incapable de situer le point de départ. Peut-être les années 1962 ou des milliers de pieds-noirs et harkis fuyant l’Algérie ont trouvé refuge en France. Après les choses se sont régulièrement dégradées en passant par mai 68 et le choc pétrolier de 73 jusqu’au point de non-retour que nous connaissons. La responsabilité en incombe exclusivement à la classe politique privilégiant les individus au détriment de la valeur travail occultant nation et patrie. Comme ce martellement excessif du pouvoir d’achat d’aujourd’hui qui nous détourne de toutes les autres valeurs d’autrefois qui ont fait le bonheur des français et la grandeur du pays. La diversité tant désirée est devenue l’anti-thèse de l’unité et de la cohésion dont nous aurions besoin pour garder le bon cap. Donc aucun retour possible à ces années là.

    • Un retour au bon sens est tout à fait possible, à la condition d’avoir une volonté politique…

      C’est cette volonté qui manque cruellement aujourd’hui !

  22. couteau sacrificiel, rodéos urbains, viols et vols à l’arrachée passés sous silence, et des votants pour macron et mélanchon

  23. Un autre récit abondant dans le même sens :
     » Nous sommes irrésistibles – Autocritique d’une génération abusive » de Jacqueline Rémy . Pertinent.

  24. C’est un comble ! On est traité de racistes pour ne pas apprécier l’invasion migratoire incontrôlée. La situation est telle que n’importe qui d’un peu sensé ne peut se satisfaire d’une telle invasion sans s’en alarmer. Cela ne peut à l’évidence durer indéfiniment sans craquer un jour !… Nos dirigeants sont idiots ou complices de la situation. Font-ils semblant de vouloir la contenir tout en laissant faire ou sont-ils otages ? Mais de qui ?… Il est certain que quand le couvercle de la cocotte minute sautera, ces mêmes dirigeants auront des comptes à rendre. Ont-ils songé à ce scénario ?

    •  » Nos dirigeants sont idiots ou complices de la situation. Font-ils semblant de vouloir la contenir tout en laissant faire ou sont-ils otages ?  »
      Nos Gouvernants, gouvernent ou plutôt appliquent les directives qui leur sont faites par la caste mondialiste qui ,elle, dirige tous les « gouvernements » de la quasi-totalité des pays d’Europe et d’Amérique du Nord. Tous ces gouvernants, qui sont les marionnettes de cette super-classe de milliardaires, appliquent le plan du Nouvel Ordre Mondial qui prévoit , entre autres, la disparition de l’Europe chrétienne, par la submersion migratoire, et la subversion islamique.

    • « Nos dirigeants sont idiots ou complices de la situation ». Ils l’organisent, ils ne se contentent pas d’enêtre complices. Qui gouverne, gouvernement après gouvernement ?

  25. nous avons tout détruit et les générations futures nous maudiront jusqu’à la fin des temps. » EH BIEN NON, mon cher Mr Guillemain ! les généations futures ne nous maudiront pas si longtemps que ça car nos jeunes déchristianisés, voire rendus christianophobes par la gauche, pour la plupart, sont déjà prêts à adopter n’ importe quelle idéologie totalitaire pourvu qu’ ils puissent consommer. Le succès puis l’ échec de Zemmour est révélateur de leur inconstance (Aux Rameaux on acclame Jésus, cinq jours après, les mêmes réclament sa mort) rien n’ a changé. Comme au Maghreb et dans l’ empire Byzantin du 7e siècle, ils oublieront vite ce qu’ ils étaient pour devenir de parfait musulmans en deux ou trois générations.

  26. Si je comprend bien, je devrais présenter mes excuses d’être « boomer » ?
    Je devrais avoir honte de ma jeunesse ?

    QUI est à l’origine du bordel de mai 68 ???

    • La génération précédente, les jeunes ont suivi les vieux communistes.

    • Les fils et filles de papa et maman, la petite et la grande bourgeoisie quoi, rien de nouveau!
      En 1789 il en fût de même, ce sont les bourgeois et les franç-maçons qui ont foutu la merde et pris le pouvoir, les paysans et le bas peuple aimait son Roi.
      Aujourd’hui rien a changé, toujours les même scélérats qui mènent la barque!

  27. La francisque numéro 2202 a bien oeuvré a saccager la France, mais pas que lui.
    Pompidou avait déjà commencé le travail de sape en abandonnant les finances de la France à des escrocs, ensuite tout s est enchaîné rapidement, le gaullisme était bien mort et le lit du socialo communisme était bien établi.
    Aujourd’hui on en crève !

  28. Ni coupable ni responsable, je n’ai pas voté pour ces personnes. De Giscard le diamantaire accordéoniste en passant par Chirac super menteur, la nouille Hollande, Sarkonoixdekoko et le petit poudré. En 1981, je n’ai pas voté pour le curiste de Vichy. Et jamais pour la Gauche.

  29. Pour ma part,je pense que l’accélération de ce naufrage a commencer au moment du traité de Maastricht et sa suite (1992). Simple point de vue.

    • D’accord avec vous, Mélusine ! Mais le navire était déjà commandé par des marins d’eau douce depuis pas mal de temps…

    • Et le traité de Marrakech signé en décembre 2018 c’est l arretde mort.

  30. 40 ans de laxisme et de mauvais choix politiques. Vous avez tout eu, et jusqu.au boutisme du covid qui a vu les « jeunes » se faire enfermer pour eviter la mort a qq vieux , et qui developpent maintenant des pathologies grave de depression. Ces boomeurs qui votent en grande majorité Macron. On ne va pas vous faire la guerre mais votre egoisme inconscient me rend fou. Mm si tous n.avez pas eu la vie toute rose bien evidemment. Seulement aujourd.hui, on se dit a voir les derniers votes aux elections que vous n.avez pas eu grand chose a foutre de vos enfants et petits enfants.

    • Jeunes qui ont applaudi les règles de la covidomania et sont allés faire la file de leur plein gré pour le pfizer

      • Bravo bien dit je fais partie des baby-boom je ne suis en pas vaccinée et je n ai jamais voté macron . Marre de tous ces clichés débiles

    • Pour sauver les vieux,c’est ce qu on a fait croire aux c….
      Beaucoup ont été définitivement endormis au rivotril.

    • Ils sont reconnaissables les « boomers », macronistes, mal rasés, barbe blanche, dédaigneux, hautains, pédants.

    • Bonjour Jérémy, et qu’attendiez-vous pour changer les choses au lieu justement de profiter en toute insouciance des résultats du labeur de vos anciens ? Pensez-vous que ces  »trentes glorieuses » étaient une partie de rigolade ? Le bonheur ne donnait pas á toutes les portes! Seuls toujours les mêmes en profitaient: les petits et grands bourgeois en exploitant la grande majorité du Peuple qui pour le malheur de la France n’aura d’autre choix que de se laisser prendre au piège tendu par ces mêmes bourgeois : celui de la gauche caviard faisandée des Mitterrand, Fabius et consorts.

    • Jeepy, « vous avez tout eu ». Tout quoi par exemple? Précisez s’il vous plaît parce que je ne sais pas où vous avez vu ça! N’IMPORTE QUOI! Justement, moi je n’avais RIEN que le strict minimum, 3/4 fringues élimées dans le placard, et je mangeais à ma faim.
      Quant aux jeunes qui sont allés se faire piquer, ce n’était pas pour protéger les vieux mais pour pouvoir travailler ou aller au sport etc.

  31. Tout à fait d’accord.
    Mais l’américanisation, qui travaillait déjà en profondeur la jeunesse, a déferlé avec mai 68. La crise de civilisation qui couvait s’est alors répandue par le progressisme dont on voit aujourd’hui les ravages en particulier dans l’ecole. Cette pulsion suicidaire veut aller au bout par le grand remplacement et l’écologisme. C’est pour cela qu’elle favorise aussi l’islam.

  32. « La révolution sexuelle qui libère la femme avec la pilule…s’adonnant à l’amour plaisir… ». C’est bien le point de vue des hommes, car c’est plutôt eux qui en profitent en se dégageant de leur responsabilité, pour les femmes c’est une contrainte et pour certaines la pilule est un poison avec des effets secondaires désastreux, oui vous l’avez dit, une génération égoïste.

  33. Si vous aviez vécu dans les cités minières, votre paradis avait déjà un goût d’enfer. Bien que malgré tout beaucoup de gens regrettent ce temps mais c’est surtout, je pense, la jeunesse qui les rend nostalgique.

    • @Le chti français

      Je confirme vos dires pour avoir passé mon enfance et ma jeunesse dans les cités minières du Pas de Calais. De père mineur de fond, de mère au foyer, j’ai souvenir du temps où mon père râlait sur Pompidou. Puis vint Giscard et le père râlait encore plus et maman voyait le désastre se profiler avec le regroupement familial.
      Arriva le 10 Mai 1981,ils votèrent pour le mythe errant. Deux semaines après ils regrettaient d’avoir fait leur devoir civique. Et là, ce fut la débâcle, l’immense déception qui se transforma en haine. Peu d’années après ils nous quittèrent, chacun leur tour, et c’est la raison pour laquelle je n’ai jamais eu de complexes à voter comme je le fais depuis ma majorité, c’est à dire, à titre de revanche ; oser ce que eux n’ont pas osé.

      • J’aime beaucoup ton com de 13h26 Le Blob.
        Tu es quelqu’un de bien. Et ça me fait du bien de te le dire 😉

        • Merci @Mantalo, merci @Le ch’ti français,

          Si vous saviez la haine qui me bouffe…

          On va devoir pratiquer l’intifada, faire comme les arabes, caillasser les déplacements ministériels, Sarkopute, Hollande, Macron.
          Ce qui m’écœure le plus c’est quand je les entend dire qu’ils vont au charbon ; ils ne savent pas ce que c’est. Mon pater y est allé, et nous ne savions pas s’il rentrerait. C’est une méchante cuite qui lui a sauvé la vie, un lendemain de Noël 1974 car il n’a pas été en état d’aller bosser. Il a perdu tous ses potes à 1200 mètres de fond.
          Je ne suis jamais allé manifester, mais si une protestation contre l’ingérence de l’occident a lieu, par exemple, c’est décidé j’y vais.
          Et s’il y a un guet apen lors d’un déplacement d’ordure pour un caillassage en règle et que j’en suis informé, j’y vais aussi.

          Merci @Mantalo

      • Merci, Le bob, de votre témoignage, en effet ce n’était pas le « paradis » pour tout le monde.

  34. nous devons la perte de cette France paradisiaque, comparée a aujourd’hui aux centaines de milliards investis dans l’accueil des chances pour la France, organisé par la droite tordue et la gauche collabo (une habitude)élue par un peuple suicidaire.En punition ils iront en enfer? ils y sont déjà,, bien fait.Il n’y aura pas de retour en arrière ? 30% des naissances aujourd’hui sont des Mohamed ou Mamadou, sauf a un génocide , le leur pour éviter le notre.

    • @faguet

      Et les milliards jetés par les fenêtres au nom de la « politique » de la ville… Ce gaspillage de fric au détriment de la ruralité. Le Tapie dans l’ombre a dû s’en mettre plein les fouilles et il en fût sévèrement remercié lors d’une visite de courtoisie à son domicile.
      La gauche lui servira d’élan à titre opportuniste. Il m’est impossible de croire en une quelconque sincérité de sa part. En attendant, le fric emprunta les ruisseaux qui conduisent aux égouts et nos villes devinrent d’immenses poubelles peuplées d’ordures d’outre Méditerranée qui ne savent que saccager et mépriser ce qu’ils sont incapables de faire ou d’être.

    • Le ferry ou les sillons. Réponse à « La valise ou le cercueil ».

  35. Après avoir pris connaissance des posts , je voulais rajouter ce commentaire : si nous en sommes là , et comme le disent certains, ce n est pas fini, c est tout simplement parce que les bulots n imaginent pas une seule seconde que leurs dirigeants puissent agir contre l intérêt des français et de la France. Pourtant lorsque l on regarde de plus haut ces 50 dernières années, on peut s apercevoir que tout allait dans le même sens, mais que l époque était différente et la situation moins évoluée. La mite était grand maître , il a pu mettre en place sur ses 2 septennats les piliers qui engendreraient la France d aujourd’hui.. nous subissons le plan établi depuis des années. Je ne crois plus et depuis fort longtemps au réveil des franchouillards, toutes les dernières occasions données ont prouvées la soumission totale de nos cons citoyens.les chanteurs de la photo n y sont pour rien , ils ne représentent pas la masse de connards qui vivent dans ce pays .

    • Pourquoi avoir élu et réélu pendant des années les nullités que nous accablons de reproches ?
      L’attitude des Français à l’égard de ceux qu’on avait chassés de leur pays en 1962 était déjà la marque d’un peuple veule qui conduirait son pays vers l’abîme…

      • Par lâcheté et peurs tout simplement ! On se gargarise avec les élucubrations des philosophes qu’on nous assène sur les chaînes TV, on philosophe on tourne autour des pots mais aucune vraie décision n’est prise et surtout pas par nos élus qui n’ont d’autres objectifs que d’être élus ou ré élus tant le fromage est gras! . Oui mais jusqu’à quand ?

  36. Dans les années 80 les gens pensaient sincèrement que nous pourrions dépasser nos clivages et nous mélanger, c’était la période France Gall Michel Berger, deux socialos notoires, pourtant nés ultra riches, les premiers bobos. Il y avait une forme de naïveté que j’estime pardonnable, c’était de l’optimisme, en somme.
    En revanche rester de gauche après les années 90, après la détestation que nous a exprimé le monde arabe dans son ensemble, c’est avoir un QI d’huître. D’ailleurs ma mère ancienne écolo, ancienne prof de gauche, issue de cette génération, vote Le Pen désormais, elle a parfaitement compris. Elle vit à Apt dans le Lubéron, maintenant il y a des voilées partout, on se croirait à Islamabad !

  37. Globalement, je partage votre constat. J’ai honte de ma génération et en déplore le bilan.
    La moindre des choses eût été de transmettre à nos enfants un monde, au moins, dans l’état ou nous l’avons reçu. Tels des rats, nous ne faisons que nous reproduire et bouffer (consommer) et continuerons de ce faire jusqu’à la destruction complète de notre biotope.

  38. Deux étapes ont donné le signal de de la désintégration de notre nation : 1968 et 1981. Depuis, la France glisse sur la pente qui conduit aux poubelles de l’histoire. Seule une révolution pourrait nous éviter ce funeste destin.

    • Justement ! Rien n’est jamais perdu quand on est décidé à résister et à se battre. Certes on ne reconstruira pas « le monde d’avant », mais on ne le reconstruit jamais. Nous ne sommes pas les héros d’une tragédie, notre destin n’est pas déterminé, nous pouvons lui échapper. Tout se construit jour après jour, à chacun sa tâche, selon ses compétences et ses moyens.
      Évoquer une catastrophe inévitable, c’est déjà accepter, se soumettre. Par peur ? Flemme ? Lâcheté ?
      Hardi, les patriotes ! Et n’oubliez pas d’être heureux, « à la française »… 🙂

  39. Nous sommes arrivés à une époque ou la la devise soixante-huitare est plus que jamais de mise : 《Il est interdit d’interdire》. Voilà le résultat !!! L’autorité aujourd’hui, d’où qu’elle vienne est recusée. Hier beaucoup chantaient :  » C’est la lutte finale, demain matin les mêmes chanteront : c’est la chute finale… »
    Tout n’est cependant pas perdu. 10ans de dictature puis 10ans de semi dictature suffiront à remettre de L’ORDRE.

    • En effet, l’histoire fera que soit le chaos s’accroitra jusqu’à une forme de révolte de la part de la population, jusque là silencieuse et calme, soit un pouvoir extrêmement sévère succèdera tôt ou tard pour l’enrayer. 3ème éventualité un nouveau conflit mondialisé qui accentuera le chaos sur les 3/4 de la planète, et dont il faudra bien plus de temps que lors du siècle dernier pour que les sociétés s’en remettent.

  40. les baby-boomers ? Voire ! Je dirai plutôt leurs enfants qui n’ont pas assumer leurs origines et se sont fourvoyés dans les idéologies de Gauche. Il fallait faire du passé (bourgeois) table rase. La Révolution n’y parvenant pas, ils ont trouvé d’autres chemins et nous y sommes ! Le réveil sera dur, très dur mais ne faudra-t-il pas en passer par là pour que les choses soient remises à leur juste place ?

  41. Allons jusqu’au bout,la France a changé à l’arrivée de migrants musulmans ! Vous
    ne parlez que d’islam radical il faut appeler un chat un chat! Les races peuvent se
    mélanger ? On voit ce que çà donne ! Avec le temps la France ne sera plus la France
    comme le disait De Gaulle ! Bon courage à nos descendants !!

  42. Et pas un mot sur l’Indochine? Et surtout l’Algérie? Qu’est-ce que de Gaulle a légué? Celui qui a traité et laissé traité de fascistes des Soustelle, Bidault, Denoix de Saint Marc etc etc… n’a-t-il pas apporté sa pierre à la déconstruction? Je suis né en 44 et donc de cette génération, mais Dieu merci! je suis né en Algérie, à Oran, et j’ai reçu une leçon d’histoire vivante: « après la victoire ressert la jugulaire » et « si vis pacem, para bellum »

    J’ai dansé le rock, mais celui des hommes (Bill Haley, et même Elvis) pas celui des analphabètes français (Johnny, Richard Antony et tutti quanti) et jamais les « Beatles » les bien nommés (Entre scarabées et cafards la marge est ténue) qui était dégénérés même physiquement.

  43. Dans mon commentaire ci-dessus, il fallait lire « resserre la jugulaire » et non « ressert »

    Avec mes excuses

  44. Le mal est beaucoup plus profond et ancien que vous le dites. Au moment des pourparlers devant conduire aux accords d’Evian, un des cosignataires algérien (Krim Belgacem, je crois ?) avait déclaré devant des représentants de toute la presse internationale :  » la France est une nation femelle, elle regimbe devant le mâle, mais finit toujours par se soumettre »… voilà c’était sous degol, vous savez bien, la grande zohra, l’idole de toute la classe politique actuelle, notamment de votre kabyle.

    • Et tu n’as pas honte, Rachid d’avoir pris une branlée militaire par une femme, sous-clébard couineur après al bataille quand la femme a décidé de partir?

  45. Voilà un article de repentance qui montre l’influence de la propagande sur le cerveau des français !

    Toute ma vie, je me suis battu contre les diktats des hautes autorités qui étaient fondées sur la volonté du prince plutôt que su l’intérêt du peuple.
    Depuis 1968, une culture de permissivité et de laissez-aller a envahi les pays occidentaux : je n’en suis pas responsable.
    Depuis 1974, les politiciens ont géré le pays en privilégiant leur intérêt personnel plutôt que la protection et le développement de la France : je n’en suis pas responsable.
    Depuis 1981, l’idéologie de gauche a promu ses valeurs : l’intolérance, la pedophilie, le dogmatisme, l’asservissement des citoyens de base (le peuple) : je n’en suis pas responsable.
    Depuis 1981, les médias se sont convertis à cette idéologie qui permettait d’assouvir les instincts animaux avec le développement du marché de la drogue et de la prédation sexuelle : je n’en suis pas responsable.

  46. Voilà un article de repentance qui montre l’influence de la propagande sur le cerveau des français (suite)

    Depuis 1981, les politiciens se sont alliés avec les puissances financières pour se protéger mutuellement, s’amnistier de toutes fautes commises tout en pourchassant sans pitié ceux qui ne voulaient pas rester à leur place ou qui voulaient contester le pacte établi : je n’en suis pas responsable.

    Non Mr Guillemain, je ne suis pas responsable -comme vous, vous clamez l’être- de la situation actuelle ou les élites autoproclamées du pays ont trahi leur mission, leur pays, leurs supporters.
    Mais , je reste encore mobilisable pour nettoyer les écuries d’Augias !

  47. C est à peu près ça, avec en toile de fond la gloutonnerie des élites et la veulerie du peuple, l individualisme consumériste qui écrase tout qui s impose partout avec ses zones commerciales immondes, les Alpes les zones littorales, tout ce qui était beau, livré aux promoteurs tandis que les industries de main d œuvre s effondraient partout que le chômage bondissait qu il était plus que temps d arrêter l immigration , et c est là qu est arrivé mitterrand flanqué de ses fabius lang badinter attali, tous bien décidés à changer une fois pour toutes la face de ce pays,son identité. Aujourd’hui s peuvent se réjouir de l œuvre accomplie.

  48. Vous avez totalement raison, en effet les générations nées à la fin de la 2ème guerre mondiale, et ce jusqu’à la fin des années 80 ont vécu dans une période faste et relativement sereine. Le chaos sociétal et civique actuel, qui ne fait que s’accroitre, est du à la méconnaissance totale, des moeurs ethniques et religieux, de la psychologie humaine et des rancunes historiques, par la population en général, et surtout de toute la caste des dirigeants, élus, « biens » pensants naîfs et « intellectuels » militants endoctrinés en majorité par l’idéologie gauchiste, mondialiste et à présent pro communautariste.
    Il était totalement illusoire et inepte de penser que les peuples de la planète, selon leurs origines ethniques et leurs histoires pouvaient se mêler en toute harmonie.

  49. Monsieur Guillemain, c’est un constat implacable que vous dressez là. Il y a en effet de quoi réfléchir sur ce que nous avons eu la chance de vivre. Est-ce qu’une autre génération, dans une autre époque, placée dans des conditions comparables, aurait réagi autrement? L’humain reste l’humain.
    Ce qui suit est hors sujet: Un jour, à l’Aérodrome de la Côte à Prangins (CH), nous refaisions le monde sur la terrasse du Club House avec une bande de pilotes. Un pilote français de passage et réglant ses formalités de vol se joignit à nous très brièvement et nous fit connaître son point de vue. C’était un homme au caractère bien trempé, comme vous. Quand j’y repense, je me demande toujours si ce n’était pas vous…

  50. Je suis d’accord. Je me suis souvent fait cette réflexion. Quand de Gaulle est mort, il y a eu évidemment un deuil national et donc un bouleversement dans nos petites habitudes. Je m’étais énervé contre cela et mon père m’avait dit fermement: « Un peu de respect pour nos grands hommes ». Cela m’a toujours hanté. C’est vrai, nous ne nous rendions pas compte.

  51. C’est un bon constat et c’est désagréable d’avoir été de cette génération et d’avoir été à contre-courant sans que cela soit efficace.

    Une observation cependant : Au moment des choix de carrière parmi ceux qui avaient de la valeur beaucoup allaient dans l’industrie et ont donné à la France un excellent outil industriel dont ils pouvaient être fiers (bradé depuis malheureusement) mais très peu de personnes de valeur ne se sont engagées dans la politique, le résultat est là, les politiques ont détruit ce que les autres ont construit par ailleurs avec la passerelle catastrophique fonction publique-politique.

    Chirac et son clone en pire Sarkozy ont trahi méthodiquement la France en faisant l’inverse de ce qu’ils avaient promis.

  52. parlez pour vous – de la génération née pendant la dernière guerre, nous n’avons jamais voté pour ceux qui ont enterré la france (il suffisait déjà d’être un peu plus éclairé), ni participé à la mascarade destructrice de 1968 qui n’était qu’une révolution d’enfants gâtés qui méritaient des coups de pieds aux fesses

  53. Par contre le terme « salauds » n’est pas vraiment approprié, sauf peut être pour des individus actuels qui prônent le chaos, tel Mélenchon et d’autres lâches et hypocrites aux postes décideurs.
    En occident, les générations des années 60 et 70 étaient en fait endoctrinées à la fois par la vague libertaire, insouciante et jouisseuse, et par l’idéologie politique gauchiste qui s’est pervertie au fils des décennies. Les conséquences du chaos actuel sont totalement liées à l’ignorance en terme d’analyse et de compréhension de la psychologie et des moeurs ethniques des populations non occidentales. D’où des politiques sociales, éducatives et familiales successives ineptes et contre productives.

  54. ceci est une ANALYSE STUPIDE !! vous étiez sans doute un enfant gaté !! pour ma part et comme bcp de ma generation 50 , à 14 ans je travaillais en usine faute de moyens économiques pour les études,; c’est le mental gauchos de gens comme vous qui ont amené la gabegie actuelle par faiblesse d’esprit et de caractere ! cette generation a travaillé énormément et peu consommé au regard des normes actuelles ! votre laius me révolte et m’écoeure

  55. Mille fois d’accord. Je suis un peu plus vieux.J’ai 89 ans. J’aitait parisien et j’ai connu la guerre.J’ai honte de laissé notre pays dans cet état. J’ai cependant milité mais pas de résultat… LES Français n’ont rien compris.Egosistement ils ne pensent qua leurs gamelles…Pas à leurs enfants…J’ai fait aussi l’AFN…Je les connais bien.
    Ils veulent notre Pays..Pour quoi ces INSOUMIS ne le comprennent pas??

  56. Très beau constat parfaitement exact.
    Mais pas d’amalgame svp ‘…nous avons liquidée par lâcheté et inconscience, en votant pour ceux-là mêmes qui œuvrent à sa destruction’, cette phrase s’applique exclusivement à la chienlit gauchiasses et leurs frères rpr, umps, lr… Il faut nommer précisément les responsables et coupables de notre délabrement actuel.

  57. L’insouciance ! Voilà le maître mot. Nous avons traversés une période ou tout était facile, pour la majorité d’entre nous, et nous nous sommes endormis, bercés par le bruit des machines. La machine à penser est venue enrichir nos rêves de ses illusions. Nous voilà pris dans le filet de l’oiseleur. Je suis loin de partager votre regret. J’ai toute ma vie, essayer de ne pas succomber à la vacuité de ce monde, Je ne me sent pas coupable ni redevable envers qui que ce soit hormis envers le Créateur qui me donna la vie. Si l’homme pouvait retrouver le sens de sa responsabilité et par là, la conscience de son extraordinaire dignité, je dirais que le temps est venu pour ce faire et c’est un immense cadeau. Nous allons souffrir, nos enfants plus que nous. S’en désoler c’est encore rêver d’insouciance. Retrousser nos manches et œuvrer… ÇA VA ÊTRE FORMIDABLE !

    • Insouciance ? À moins d’être né avec une cuillère d’argent dans la bouche, ce que nous avons, nous l’avons rudement gagné par le travail ! Et nos exigences matérielles étaient moindres que celles de la nouvelle génération, à qui il faut son petit confort. J’ai bouffé de la vache enragée pendant des années, ce qui ne m’a nullement empêchée de m’amuser AUSSI, de faire des études en travaillant la journée, et d’élever – sans aides – trois enfants.
      Alors je ne risque pas de culpabiliser ! Que les gamins qui suivent se bougent le popotin et qu’ils transpirent (ailleurs que dans des salles de muscul…).

  58. Oui, boomer puisque j’ai aussi vécu une enfance tranquille, ou sereine, mais famille très modeste….. et qui l’est resté !
    Pour moi, le vrai boomer est celui qui s’est enrichi et qui a eu accès à un semblant de notoriété, comme cet encul.. de cohn bendit, par exemple.
    Pour moi, il faut que ça pète, cela nous sauverait !

    • Le vrai boomer c estau moins à partir du 4ème d une fratrie car même sans les lois petain sur la famille ,toutes les familles avaient 2 ou 3 enfants.
      Après il était conseillé d en avoir plus pour repeupler la France.

  59. Merci Monsieur Guillemain pour ce billet que je trouve courageux, lucide et tellement vrai. Ce que vous dites, je l’ai maintes fois dit à mon père mais aussi à feu celui de ma compagne. Ils ont voté MAL et ont réagi TROP TARD. J’ai 50 balais et c’est moi qui ait ouvert les yeux de mes parents à 11 ans. Puis ceux de nombre de gens de leur génération qui me prenaient pour un méchant raciste un peu timbré. Oui mais non car c’est ma génération qui a été la première à faire face à ces envahisseurs qui se sentant de plus en plus en force nous ont montré tout l’amour qu’ils avaient pour nous. Maintenant je suis papa. Et pour agir…hum. c’est bien mal barré. Il y a 40 ans c’était faisable. Nous aurons la guerre et ce sera une boucherie. C’est comme ça. HELAS.

    • Oui @Chris44 !!!

      C’est bien nous qui faisons face aux envahisseurs car les premières générations d’immigrés du Maghreb ont l’âge de nos parents et ont eut plein de gosses de notre âge et c’est la raison pour laquelle je parle de « génération sacrifiée » dans un post plus haut, une personne de la génération d’avant la nôtre nous explique que nous sommes pourris par le consumérisme et la facilité.

      Ce billet aura eu le mérite de raviver un conflit intergénérationel et de révéler la dissonance entre patriotes, nationalistes (je ne crains pas d’employer ce mot) et que tant que nous n’accorderons pas nos instruments rien ne sera solutionné et que le combat sera rude à mener.
      Parti comme c’est là, je sens que l’occident va se prendre une magistrale raclée et qu’il faudra des siècles pour se relever. Inutile de me parler de bondieuseries parce que c’est de la connerie.

      • Oui le Blob. Merci à tous ceux qui ont contre toute logique continue à voter pour VGE, Mitteux, RPR, UMP, socialo, Macro. Merci à tous. Pour ceux qui croient que les jeunes sont heureux je leur dis ceci. La racaille et les fils de oui mais les autres. Tristes, défaitistes car sans avenir contrairement aux anciens qui trimaient mais étaient récompenses. Regardez le taux de suicide et la sauvagerie qu’ils subissent. VOS enfants et VOS petits enfants. Mon père l’a reconnu. Il aurait fallu agir il y a 50 ans. Refuser l’importation de tout ce ramassis de parasites complètement illogique et suicidaire et ça, à l’époque on était des enfants NOUS. Désolé de vous le dire. C’est NOUS qui allons et morfond déjà. Et je ne parle pas de nos gosses…horrible.

    • Merci le Blob. Pendant qu’on se battait à un contre dix il y a 40 ans avec mon frère et quelques potes, c’est limite s’il ne fallait pas s’excuser de s’être défendu. Mes parents ont vite compris. Mais ceux des autres, non. Ca votait RPR ou socialiste. Parlez avec eux Mitteux et VGE sont de grands hommes. Des traîtres, point barre. Comment ont ils pu être aussi longs à la détente ? Alors que leurs enfants subissaient ? Honteux. Les jeunes sont heureux aujourd’hui ? Oui les racailles et les bobos. Les autres sont déprimés, le taux de suicides est au plus haut, pas mal meurent sous les coups des sauvages. Bravo à TOUS ceux qui ont permis cette descente aux enfers. Mon père le reconnaît. Il eut fallu agir avant.

    • Merci le Blob. On doit avoir le même âge, avoir eu peu ou prou les mêmes potes les mêmes emmerdes avec les sauvages et oui on est là à se demander comment protéger nos enfants. Merci à tous ceux qui défiant toute logique ont voté inlassablement Mitteux, VGE, RPR, socialiste, Macro. Merci à tous.

      • @Chris44

        Je pense que nous avons à peu près le même profil, j’ai 55 ans, je suis de 67 et né à 2km d’un puits de fosse à charbon.
        C’est en faisant la synthèse de ce que vous avez écrit et ce que j’ai écrit que j’assume le choix de ne pas avoir voulu de gosses mais cela ne m’interdis pas de me soucier pour autant des générations qui nous suivent.
        Le remède c’est le caillassage @Chris44, je viens une nouvelle fois de l’écrire plus haut. Caillasser les ordures de notoriété publique. Par centaines, comme ça leurs services de protection seront débordés par la stupéfaction, et là on pourra se les finir à la marave après les avoir sorti de la bagnole par la peau du cul.

        • Le Blob, je suis de 71. J’ai habite 4 ans au milieu de ces cpf de 11 à 15 ans. Tout ce qui arrive aujourd’hui existait déjà dans cette cité infernale. Quand j’en suis sorti, ce que je racontais, personne ne le croyait et encore moins les générations d’avant. 30 ans à être pris pour un malade plus maintenant. Je pense qu’il faudrait que les politiques aussi soient touchés par cette engeance. Là, peut être, bougeraient ils le petit doigt.

        • A la base, je ne voulais pas d’enfant non plus. Terrorisé à l’idée d’engendrer un être qui était certainement promis à vivre un enfer. Et puis…la vie a fait que ma fille est arrivée. Je sais déjà que ça finira mal. Mais je la protège du mieux que je peux. J’habite dans un endroit sans sauvages. Toujours ça de pris. Je fais beaucoup de sport. Je donnerai ma vie pour elle je le sais. J’y suis prêt. Et au passage à nouveau je remercie tous les traîtres qui nous ont mené là grâce à TOUS ceux qui ont voté pour. Les anciens de maintenant donc. Je maintiens.

          • A Christophe. Dès que j’ai pu voter direct JMLP. Le seul à parler vrai. Mais hélas qui se sabotait tout seul (volontairement). Il a avoué lui même n’avoir jamais voulu le pouvoir. Hélas. Et dans les adhérents, comment dire ? Pas mal de gens pas assez « realistes ». Du coup, ça va saigner. Tôt ou tard. Le déni n’a plus que quelques années à vivre. Beaucoup de connards vont tomber de haut. Ils n’imaginent même pas.

    • Même âge, même attitude. Est-ce une certaine « Heure de Vérité » avec un grand blond vitupérant qui vous a donné espoir ?

  60. Parlez pour vous si vous avez envie de vous flageller, comme si les facteurs de dégradation n’étaient pas multiples et les responsabilités à nuancer.
    J’ai lu le début de l’article mais à la limite on n’a même pas besoin de le lire, et l’auteur le sait très bien qui a mis le maximum, qui a mis tout le paquet dans le titre.
    Je vous mets donc un pouce en bas. Il y a une limite à la proclamation de la repentance rampante masochiste.

  61. Ce pays est mort. Nous ne reviendrons jamais en arrière mais nous nous enfoncerons un peu plus chaque jour dans le désespoir oū les souvenirs d’il y à 50 ans refont surface quand la France était belle et apaisée. Honte à nos salopards de politiques de De Gaulle à Macron en passant par Mitterand, Chirac, Sarkozy qui ont tous légalisé l’immigration et la racaille qui en découle avec des actes ignobles qu’aucun autre pays en Europe et dans le mode ne tolérerait.

    • Eh bien, enfoncez-vous dans le désespoir si vous voulez, mais Dieu merci il y en a plein qui ne sont pas comme vous !

  62. Pour que notre monde ne s’effondre pas il aurait fallu que la pillule et l’avortement n’existent pas. Avec une natalité suffisante il n’y aurait pas eu besoin de faire venir de la MO étrangère. Sans le regroupement familial les travailleurs étrangers auraient fait des enfants au bled et ils ne seraient pas dans nos villes à nous pourrir la vie.
    Le progrès a fait baisser le nombre d’humains civilisés en réduisant leur natalité et grimper en flèche celui des barbares en diminuant leur mortalité.La guerre du choc des civilisations sera mondiale et à la fin la planète ne sera plus surpeuplée.

    • Oui, les femmes françaises considérées comme des reproductrices de citoyens, ça aurait été chouette !

      Mieux vaut lire ça qu’être aveugle.

      • Vous préférez que notre civilisation disparaisse.Ne vous en déplaise les femmelles des animaux et les femmes ont comme fonction d’assurer la continuité de l’espèce.Les mâles et les hommes de les féconder.
        Chez les humains la régulation des naissances doit avoir aussi bien le but d’assurer la continuité de l’espèce que de la réguler. La régulation des espèces animale se fait par les ressources disponibles.Chez les humains on nourrit les populations en surnombre ( par rapport aux ressources disponibles localement ) par l’aide alimentaire et l’assistance médicale. Alors ces populations prolifèrent sans limite et disparaitront quand elles ne seront plus assistées par l’occident.
        Si la population de la planète augmente indéfiniment alors à la fin c’est toute vie évoluée qui disparaitra.Est-ce ce que vous voulez ?

        • En quelques lignes vous abordez et mélangez plusieurs problématiques. Merci pour les infos basiques que vous nous fournissez, sans vous j’aurais méconnu beaucoup de choses ! PTDR ! Et votre dernière phrase est posée comme un cheveu sur la soupe, en parfaite opposition avec le sujet ! Au fait, vous êtes pour ou contre la natalité ?

        • Pauvre naze ! J’en ai eu trois… et vous ? Trois faits volontairement, par amour, et pas par devoir ou par fatalité.
          Avant d’insulter, essayez de comprendre ce que vous lisez. Pauvre esprit limité ! 😛

    • Avions nous vraiment besoin de main d’oeuvre étrangère dans les années 60, ? Je retrouvais sur les chantiers les mèmes blédards flémards que j’avais connu en ALGERIE, « trabajo moro , trabajo poco y malo « ….Ces gens qui nous avaient foutu à la porte du maghreb , ont été recrutés au bled par les grandes entreprises françaises parcequ’ilsne coutaient pas cher , et permettaient de maintenir de bas salaires, on peut en dire autant du fameux « travail que les français ne veulent pas faire » :dumping social ! j’étais étudiant à l’époque et on déchargeait les péniches de ciment à la main : 300tonnes en sacs de 50 kg , à deux ( français , polonais , italiens, yougo )

      • @VORONINE

        Mon père les a retrouvés au fond de la mine après son retour d’Algérie. Des feignants.
        Des autocars assuraient les navettes des mineurs, ma mère allait rejoindre l’arrêt de bus avec ma sœur aînée quand papa revenait, je n’étais pas encore né, et une de ses saloperies du bled a proposé 11 moutons à mon père en échange de ma sœur qui avait 11 ans.
        Et puis que l’on arrête de nous dire que le français ne veut plus faire tel ou tel travail, parce que c’est faux. On nous refait la même comédie avec les métiers de la restauration ; j’irais jamais bouffer ce qui est manipulé par des races de boue à l’hygiène douteuse. Et puis avec ce qu’il se passe depuis 2019 et leur COVID, je boycotte ; c’est moi qui fait la boustifaille à la maison quand on veut changer de l’ordinaire, nah !

        • Oui le Blob. Les français sont courageux. JAMAIS nous n’avons eu BESOIN de ces parasites. C’est un mythe. Je vois bien au boulot qui BOSSE et qui ESQUIVE. Ca arrange les TRES riches. Bosser plus (car certains bossent tout de même) mais payer MOINS. C’était c’est, ça a toujours été et ça sera toujours CA et rien d’autre qui fera qu’on les laisse entrer. C’est juste degueulasse pour le FDS de passer après. Car c’est comme ça maintenant. Ceux qui bossent sont EXPOLITES et les autres nous la mettent bien profond. Et la gauche sur le coup fait le jeu des « élites » tels des idiots utiles. Lamentable.

  63. Depuis Mitterand les français votent pour des hommes politiques qui planifient notre génocide en installant des peuples inassimilables par leur culture , dieux et race . Les races existent et de plus avec des intelligences différentes . Ils planifient aussi notre génocide de notre histoire qui doit être remplacée par celle des autres peuples , culturel , religieux . Les français ne s’aiment pas , de l’avenir de leurs enfants pareil pourvu qu’ils touchent leur retraite et meurent dans des EHPAD . Comme on dit on récolte ce que l’ on sème .

    • Oui les races existent bien.Je n’ai rien à voir avec un pygmée ni un grand noir sauf que nous sommes tous des hommes.Il suffit d’une infime différence entre deux animaux pour que ce soient deux races différentes mais pour les hommes il n’y aurait qu’une seule race. Il y a pourtant moins de différences entre un ours polaire et un grizzly qu’entre un blanc et un Africain.

      • Nous sommes de l’ESPECE humaine au sein de laquelle il y a plusieurs races, comme chez les autres animaux. la taxonomie et le vocabulaire sont importants à connaître pour éviter l’enfumage.

  64. Moi, en 1905, je travaillais, j’étais une bonne et mes patrons étaient des vieux bourgeois, eh bien tous les soirs je sortais avec ma robe verte, mon tablier, ma coiffe bretonne et jamais un homme ne m’a abordé pour me demander une cigarette ou ma main, tandis qu’aujourd’hui, je n’ose plus sortir, j’ai peur, les hommes me font peur.
    Je confirme donc ce que dit monsieur Guillemain, c’était mieux avant.

  65. Désolé mais je suis très heureux d’avoir connu cette France, cette Vraie France et ce n’est pas de ma faute si des putes ont été portées au pouvoir.
    J’avais 19 ans quand je disais à mes potes :  » je ne suis pas raciste mais les arabes ont une culture qui ne peut pas se mélanger à la notre !  »
    C’était en 1983 et j’avais raison !!!!!!!
    Aucun racisme, juste une constatation.
    Et, à l’époque, les peu qui étaient à Auxerre, étaient déjà presque tous des voleurs donc ce n’est pas nouveau. Sauf qu’avant, ils étaient moins nombreux et prenaient des branlées par mes potes Rockers, vous savez, ceux qui avaient des bananes.
    Je regrette ces 30 glorieuses et cette jolie FRANCE.

  66. Pour ma part, mai 68 m’a paru un épisode surréaliste.
    Je ne pouvais croire que tout d’un coup, tout allait changer, qu’il suffisait de le désirer. Comment des adultes qui jusque-là se conduisaient comme des gens sérieux, pouvaient eux aussi participer au carnaval, notamment des profs de fac ?

    Et la dégénérescence a commencé avec la présidence Mitterrand : au lieu de concrétiser la merveilleuse ambiance de rêve de plus de justice, de fraternité, on a vu se mettre en place les petites combines des socialos, il y eut « le ticket chic et choc », la mode et les « créateurs » promus comme des nouvelles idoles par les medias de gauche, dont le nouvel Obs ou Télérama.
    Avec ce matérialisme affiché et adulé, le consumérisme débridé, les idéaux de la gauche se sont avérés des leurres. Progressivement sous couvert de social, le travail a été découragé par l’assistanat justifiant l’immigration massive et l’apparition des assos antiracistes.

    • Les profs de fac! c’est le souvenir le plus fort qui me reste de cette époque.
      Des mandarins obséquieux en costumes foncés difficiles d’approche se transformaient soudain en braillards à chemise ouverte et portant jeans. Je les revois assis dans les amphis au milieu des étudiants excités se montrant ainsi sous un aspect vraiment inattendu. Tout basculait. Le temps de la logique prenait fin. Les beaux jours étaient maintenant derrière nous.

  67. mais quand-même avec le service militaire obligatoire ont nous remettait le cerveau bien en place , on formait des vrais hommes, surtout là ou j’ai été, parachutiste dans les transmissions , une école ou on nous entraînait pour être capable de  » travailler  » avec toutes sortes d’armes, en particulier tout ce qui était commando,( force spéciales maintenant ) ce qui nous a permis de faire des manœuvres plusieurs fois avec les Paras de la légion  » 2e REP  » Nous n’avons pas été déconstruit nous.

    • Néhou,

      pour moi le service militaire fut une catastrophe.
      Fusilier commando de l’air le 1er janvier 1969 au prétexte que j’étais étudiant en mai 68.
      Honte à ce putain de gouvernement de l’époque et à ces toquards de militaires qui ont flingué mon avenir alors que j’étais CONTRE le mouvement
      (judéo)gauchiste 68tard !!!!

      Belle époque ?
      Mes parents travaillaient 5 jours et 1/2 par semaine, entre 42 et 45 heures.

      Mais il est vrai que les exotiques étaient rares.

      Ce qui était beau c’était la re-découverte des congés, du soleil, tout ça en Renault 4L.
      Un 1936 recommencé.

      Quand à Smet ou sa nénette bulgare, bien sur que j’ai chanté leurs scies.
      Mais ils furent d’abord des pionniers de note américanisation avant de fuir comme éxilés fiscaux… tout en se prétendant plus Français que les autres.

  68. Tout ce qui fut un vrai progrès, une avancée intelligente et bienfaisante, a été dévoyé.
    Aujourd’hui, ce qu’on nomme progrès n’est plus qu’un dévoiement, un égarement aussi insensés que dangereux pour l’avenir.
    Les voyants sont au rouge.

  69. non non, cette génération voulait d’une Europe Européenne Blanche aux commandes, pas d’une Europe islamo-africaine aux commandes parce que la bande à sarkosy l’aurait décidé en balançant à la poubelle le référendum négatif de maaaaaaaaaaa sstrichttt en 2005.

  70. Et il n’est pas dit que, dans nos « vieux jours », nous n’allons pas connaître la GUERRE dont nous avons été épargné … et … que nous n’en CREVIONS pas puisque nous sommes INCAPABLES de nous REVOLTER … !!!

  71. Virginie Despente, qui a pris son pseudonyme pour rappeler les pentes de la Croix Rousse a besoin d’argent. Son nouveau roman « Cher connard », est présenté comme l’événement de cette rentrée…. a écrit une journaleuse.
    Alcoolique cradingue qui vit de ses provocations et ses torchons.
    Produit d’une partie de cette génération qui vénère ce type de créature !

  72. En fait, ce n’est pas nous les « salauds » mais nos parents qui ont laissé faire la « révolution » de 68 mais on peut leur accorder des circonstances atténuantes, eux qui ont connu le désastre de 1940-44 et ainsi on peut remonter à nos grands-parents qui ont laissé la chienlit de 1936 s’installer avec l’immonde « front » populaire qui a amené juin 1940, etc.C’est l’Histoire avec un grand H qui survient dans tous les pays de notre Terre depuis que l’Homme y est né. Ne battons pas notre coulpe, nous avons eu plus de chance que d’autres de 1950 à 1981 (sauf pour l’Indo et l’Algérie mais ce n’était pas en métropole…) et voilà. Aujpourd’hui, retour de manivelle.

  73. Monsieur Guillemain, que vous tombiez dans un tel amalgame me consterne !
    J’étais en 68 à l’université et c’était une révolte sociale que l’on a réduit à une révolte sociétale : en offrant le sexe aux ploucs ça permettait à la bourgeoisie de continuer ses petites affaires : « Il faut que tout change pour que rien ne change ! » Beaucoup sont tombés dans le panneau .

  74. Faux : les destructeurs de la France sont de la génération née avant guerre ….Mitterand Chirac Giscard et autres

  75. 2002 La submersion était déjà bien présente, bien avancée.
    Les zélites, l’oligarchie, le Système (anti national, anti-France, cosmopolite) redoublaient de propagande et baratin.

    Présidentielle chirak : plus de 82%
    JMLP : à peine 18%.

    Les ignares, les nez d’boeufs préférérent écouter les conneries sur 1940 / 1945 et Le Pen plutôt que d’affronter, comme ce dernier le proposait, les énormes dangers PRESENTS et A VENIR de leur époque… !

  76. Ne vous fustigez donc pas, monsieur Guillemain. Vous êtes un des dix Justes que cherchait désespérément Loth afin de sauver Sodome de la destruction divine.
    « Si les races peuvent se mélanger, les cultures ne se mélangent jamais ». Affirmation hardie. Les cultures ne tiennent pas en l’air toutes seules et sont issues du génie propre des races. Leur mélange, nous assistons aujourd’hui à ses conséquences. Ce sont bien des hommes physiques qu’on mélange, pas seulement des cultures. Mais reconnaître l’existence des races, c’est tabou surtout dans notre famille de pensée persécutée depuis 1981. C’est aussi reconnaître implicitement – horreur – que certaines sont plus douées que d’autres. taboo.

Les commentaires sont fermés.