Jaroslaw Kaczynski a le courage de vouloir être maître chez lui, et nous ?…

Jaroslaw Kaczynski le dirigeant polonais du parti Droit et Justice PiS a pris la parole lors du Vème congrès de ce parti et a déclaré que la Pologne se réservait le droit de refuser d’accueillir des migrants :

https://fr.sputniknews.com/international/201707011032062513-kaczynski-pologne-migrants-accueil/

Comme il a raison cet homme, comme il a du courage, et comme on voudrait que l’ineffable produit des media, de la finance et de la mondialisation heureuse Macron en prenne de la graine !…

Mais les justifications de Kaczynski sont assez surprenantes : « nous n’avons pas exploité les pays dont proviennent les réfugiés qui arrivent maintenant en Europe. »

Aïe ! Est-il convaincu de ce qu’il dit là ? Car nombreux sont les Français qui pensent, contrairement à la doxa, que jamais nous n’avons exploité par exemple l’Algérie, mais qu’ au contraire c’est bien elle qui nous exploite par le biais de la « repentance » (de quoi ?) du regroupement familial etc.

Une lettre circulait sur la toile d’un médecin disant à quel point la médecine s’était dévouée en Algérie pour combattre les maladies endémiques, le paludisme par exemple, pour vacciner, soigner, traiter, construire des hôpitaux si bien que si le peuple algérien s’est développé, c’est bien à nous qu’il le doit… alors nous avons exploité l’Algérie, vraiment ?…

Et il n’y a pas eu qu’en matière de santé, nous avons tout créé là bas : les routes, les écoles, nous avons infatigablement construit, semé, créé à partir de rien… et au bout du compte l’Algérie nous coûtait plus cher que ce qu’elle rapportait et c’est pour cela que nous l’avons abandonnée comme l’on sait…

Et Kaczynski continue : « nous n’avons pas utilisé leur main d’oeuvre » : là aussi il y a à redire, ou plutôt à préciser, car beaucoup d’Algériens prétendent que c’est eux qui ont reconstruit la France après la guerre, or il ne faut pas exagérer, lorsqu’ils ont commencé à arriver après 1958 la France était reconstruite depuis longtemps, par les soins des Français eux-mêmes.

« Nous ne les avons pas invités en Europe » continue-t-il. En ce qui nous concerne nous les avons invités, malheureusement. Mais on peut toujours cesser de le faire. Lorsque l’invité met les pieds sur la table et prétend dominer son hôte, on peut toujours décider de ne plus l’inviter et même de le mettre à la porte sur le champ. C’est une mesure de salut public. D’ailleurs ces gens là nous ont bien mis à la porte de chez eux, pourquoi ne pourrions-nous pas en faire autant ?…

Puis Kaczynski a déclaré : « il n’y a aucune raison d’abaisser notre niveau de vie. » Bien évidemment. Au moment où il n’y a plus d’emploi, est-ce raisonnable d’accueillir en masse des gens dont on sait parfaitement qu’ils ne sont pas en état de trouver un emploi et qu’ils viendront grossir la masse des assistés, faisant à terme s’écrouler la barque trop chargée ?

C’est le moment d’écouter Georges Marchais, pour ceux qui par hasard ne connaîtraient pas cette vidéo qui date de 1981 et n’a pas pris une ride… et aussi pour ceux qui la connaissent déjà et veulent se faire plaisir car ils ne s’en lassent pas :

https://www.youtube.com/watch?v=LG2BA9SxClM

Le coût de l’immigration s’élèverait à 84 milliards d’euros pour certains :

https://www.polemia.com/84-milliards-cout-budgetaire-de-limmigration-selon-le-rapport-posokhow/

Plusieurs chiffres sont avancés pour ce coût. Quel qu’il soit, il est certain que l’immigration actuelle nous coûte horriblement cher à tous points de vue, financiers, sociétaux, civilisationnels, et encore plus qu’on ne l’imagine. Il est temps d’y mettre fin ou tout au moins, de cesser de jouer aux pères noëls, et de faire payer aux migrants le juste prix de leur séjour, comme nous misérables Français de souche le faisons sans trop protester, tout simplement. Ce qui commencerait à les dissuader. En attendant de vraies mesures d’arrêt total et de retour chez eux, car ces migrants-là, issus de cultures incompatibles avec la nôtre et qui nous apportent guerre, attentats et insécurité galopante n’ont rien à faire chez nous.

Alors si Kaczynski renonce à son engagement d’accueillir 7000 réfugiés, on ne saurait lui en tenir rigueur et encore moins adopter des sanctions contre lui, comme l’Europe en a l’intention. Charbonnier est maître chez lui, dit la sagesse populaire et François Ier rendit son siège au charbonnier qu’il visitait chez lui :

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article5220

Kaczynski jusqu’à preuve du contraire, preuve qui appellerait alors les mesures et les réponses ad hoc comme le droit de résister à l’oppression inscrit dans nos déclarations officielles, est maître chez lui, nous devrions nous en souvenir et nous en inspirer.

Nous ferions bien de remettre l’Europe à sa place et de réfléchir à la déclaration de Jaroslaw Kaczynski, avant qu’il ne soit trop tard pour nous. Mais tous les gouvernants n’ont pas le même courage, et les nôtres en semblent singulièrement dépourvus, ce qui est une véritable tragédie.

Sophie Durand

image_pdf
0
0

10 Commentaires

  1. Et nous ? Nous sommes endettés jusqu’au cou mais nous dépensons sans compter,. 84 milliards d’euros, une paille ! Nous avons des politiciens incapables qui vont nous faire payer cher leurs erreurs, car c’est toujours le peuple qui paie le prix fort !

  2. Il a bien raison Jaroslaw Kaczynski de refuser l’invasion migratoire de son pays. La Pologne garde une dent contre la France notamment concernant la montée du nazisme. Qu’aurions-nous pu faire à l’époque ? Mais les propos de décérébrés de Chirac et maintenant de Macron, concernant l’infecte Algérie nous portent gravement préjudice. Non Monsieur nous ne méritons pas que vous profériez de telles accusations concernant la France et les français. Vous avez de très mauvais conseillés.

  3. En Pologne, les Fourest, Plenel et consorts locaux se font casser la gueule dans la rue par de simples citoyens que la police laisse faire. Je trouve que c’est un bon système… Bon, en Tchétchénie, ils se font buter, c’est peut-être un peu exagéré là….

  4. Eux n’ont pas un CRIF pour leur mettre les bâtons dans les roues comme chez nous depuis 50 ans.

  5. a merkel les a voulu, qu’elle les garde! le diktat des quotats, seuls quelques gouvernements ont résisté, pensant que le chomage qui frappe leur peuple est une bonne raison, de plus ne parlant pas la langue, que peuvent faire ces gens, et une autre raison majeure à mes yeux mais qui n’est pas politiquement correcte…

    • J’ai de la famille en Allemange qui dit en avoir ras le bol de cette immigration dangereuse

  6. Ce s’rait bien que la Pologne ( et autre pays de l’est.. ) pousse son courage jusqu’à quitter l’UE. ca serait de la solidarité patriotique avec nous. Ca nous aiderait à détruire cette EU…
    Mais là c’est plus dur…
    En effet la Pologne reçoit plus d’argent de l’UE qu’elle en lui donne…
    L’ UE lui permet de nous fourguer ses travailleurs détachés…
    Et les entreprises françaises – et européennes- ,peuvent plus facilement délocaliser en Pologne, apportant des emplois chez eux
    Bref, la soupe UE est bonne, miam, miam
    Surtout, que la Pologne n’acceptera pas les migrants
    Pour ces derniers, l’UE ne s’en inquiète pas d’ailleurs, elle nous les refourguera !…

    • Vous oubliez surtout des tonnes de camelote occidentale, indigeste, refourguee au 50 millions de consommateurs polonais… Non, l,’ UE n’est pas philantrope. Et si vous connaissiez un peu l’histoire, vous sauriez que c’est à cause des chers « alliés » occidentaux que la Pologne n’a pas pu profiter de plan Marchal, la soupe était bonne pour la France pourtant… Je vous pardonne votre ignorance, vous alliez à l’école ripoublicaine.

      • Bah, je vous pardonne vote ignorance , vous n’êtes sans doute allé à aucune école
        Vous ne savez même pas lire un texte !
        Je vous parle du présent, moi ! Aujourd’hui, à l’heure actuelle ! Ok ?
        Tous mes arguments présentés dans mon com sont vrais, et vérifiables !

  7. Eh oui chère Sophie, Kaczynski est bien conscient que laisser entrer une mouche dans le garde-manger sera forcément synonyme d’asticots qui se développeront par milliers et par millions. Bon les arguments sont un peu foireux mais il ne connais peut-être même pas l’histoire. Les Polonais sont très pratiquants, les églises sont pleines et les curés ne se laissent pas humilier par l’islam comme les nôtres le sont (complaisamment en plus) ce qui fait que cette saloperie ne prend pas dans ces pays là.

    Pour la vidéo de Marchais et du militant rennais, toujours un bonheur de revoir le FN d’autrefois parler sans novlangue de bois 😀

Les commentaires sont fermés.