J’aurais eu du mal à garder mon sang-froid face à un mec comme Le Maire

Gifle4.jpg

 

France 2 à 21 h. Non, non, ce n’est pas l’heure d’un match de coupe d’Europe de foot mais l’heure de la première émission politique du candidat Zemmour face aux journalistes islamo-gauchos, Léa Salamé et Laurent Guimier,

Je savais qu’Éric Zemmour ne reculait pas face au danger. Lors de cette émission, j’en ai eu la confirmation. Ces deux journaleux ont tout essayé pour le faire trébucher ou le déstabiliser, mais bien que ce soit sa première grande émission politique, jamais ils n’y sont parvenus. J’ai vu un homme intelligent, brillant et connaissant très bien ces dossiers. Puis est arrivé le moment de la confrontation avec Bruno Le Maire, ministre du Budget. Le ministre girouette capable de passer de l’UMP à LREM afin de conserver un poste de ministre. En effet, il a été directeur de cabinet de Villepin, puis ministre de l’Agriculture lors des deuxième et troisième gouvernement Fillon, avant de devenir, après l’avoir copieusement critiqué et insulté quand il faisait partie de l’équipe de Fillon, ministre dans l’équipe de Macron, LREM. Comme quoi la différence entre les LR et LREM est  très faible. Bon, il n’est pas le seul dans ce cas-là,  les postes sont rares et recherchés. C’est un technocrate sorti de l’École national des ânes, d’où peut-être la réflexion d’Éric sur les ânes à qui on donne du son. Le seul moyen de défense de ce ministre fut de couper la parole systématiquement, afin que son adversaire du soir ne puisse jamais répondre, grandement aidé par les deux journaleux venus à sa rescousse. Quand on voit la nullité des membres de ce gouvernement, on comprend mieux pourquoi la France régresse  au plan mondial, mais il est content de lui, ce con !

Même si les chiffres présentés par les journalistes évidemment plaidaient en faveur de la gestion macronienne, il fallait s’y attendre, mais c’est l’arbre qui cache la forêt. Baisse du chômage, un taux de croissance les plus forts de la zone euro, tout cela cache en fait la vérité aux Français : le taux de croissance ne fait que compenser la perte de l’année passée. Par contre, ce taux de croissance ne profite absolument pas aux Français, dont le niveau de vie continue à baisser et surtout, notre balance commerciale est très largement déficitaire. Tout cela cumulé avec une dette abyssale, car le gouvernement Macron, suite à une gestion catastrophique de la crise sanitaire, « a joué les pères Noël »pour reprendre les termes d’Éric Zemmour, mettant fin à la séance d’autosatisfaction du ministre.

Bien entendu, on ne pouvait pas éviter de parler de l’immigration. Éric a tout simplement repris ses propos de dimanche, confirmant qu’il les assumait entièrement. Puis le ministre, complètement débordé, a essayé d’attaquer Éric sur Pétain et le Vel’ d’Hiv’, comme si Éric, en tant que juif, aurait soutenu cette opération du Vel’ d’Hiv’.

Le Maire ne sort vraiment pas grandi de cette soirée. En réalité, il s’est trouvé en difficulté à chaque moment. La seule façon de s’en sortir fut de couper sans cesse la parole, empêchant Zemmour de répondre aux questions qu’on lui posait, en le calomniant. Cela a fini par alourdir le débat, en tous cas, de lui faire perdre son intérêt. Ces personnes comme Édouard Philippe, Darmanin, Le Maire et bientôt Valérie Traîtresse, qui à n’en pas douter demandera à ses électeurs de reporter ses voix sur Macron au second tour, me donnent envie de vomir. Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !

En tous cas, une chose est certaine, Macron a été une catastrophe pour la France, succédant à la catastrophe Hollande. Je ne voudrais surtout pas qu’il y ait une troisième catastrophe Macron, car le premier quinquennat de Macron nous a coûté 2 250 000 immigrés sur 5 ans. Si ce pitre est réélu pour cinq nouvelles années, on devra assumer 4 500 000 immigrés en plus et ce serait la mort de notre beau pays !

Devant tant d’agressivité envers lui, j’admire Zemmour d’avoir gardé son sang-froid, il me semble que je me serais levé de mon siège et…

Patrick Jardin

image_pdfimage_print
43
1

17 Commentaires

  1. Je partage votre analyse.
    J’aurai quand même préféré que Z pose ses conditions.
    Par exemple or de question que Rance Info fasse le « décryptage » et le bilan ou encore que Salamé soit à la manœuvre.
    Et hors de question d’avoir encore les mêmes allusions à Pétain ou je ne sais quoi dont tout le monde se fout. Z aurait du être ferme et son équipe aurait du baliser le terrain. Z est comme Napoléon : Il risque de s’épuiser à force de batailler indéfiniment ☺

    • C’est aussi un peu mes craintes, Z a été propulsé comme comme un sprinter alors que c’est une course de fond ; aura-t-il encore assez de souffle pour arriver jusqu’au bout ?

    • Et que dire de la Saint-Cricq, la haine journalistique à l’état pur…sans doute la pire dans le genre (rappel de son diktat resté célèbre: « il faut ficher ceux qui ne sont pas « Charlie » ).

  2. ‘Peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !’

    Plutôt : Peu importe le flacon pourvu qu’on ait la gerbe ! Ces journachiottes de la 2 étaient à gerber, effectivement.

    lors de l’annonce de l’invitée mystère, avant qu’elle ne soit révélée, j’avais pensé à esther ben-basse-à -choisissez la fin– mais probablement trop énorme pour pouvoir entrer dans le studio (déco magnifique ceci dit, avec nos soussous)

  3. En psychologie, les personnes qui agressent ne sont pas à l’aise, fragiles…il y en a beaucoup en ce moment..!
    Eric Zemmour est solide, et ses jeunes cadres le sont également.Ils sont supers sur les plateaux de télévison.
    Grand merci à tous!

  4. Zemmour est excellent des années à le suivre à l écouter le meeting de Villepinte à confirmer son engagement pour sauver la France et surtout le seul à pouvoir le faire

  5. C’était donc l’émission de Léa Salamé, alors que je croyais suivre une émission sur l’élection présidentielle. Je n’ai pas été déçu car cela a été un festival de bave, de haine, de médiocrité et surtout d’imbécilité. Au fond, prestation plutôt réussie pour Zemmour car ses ennemis ne se rendent évidemment pas compte à quel point, la haine de ses interlocuteurs et l’absence de professionnalisme des journalistes peuvent faire avancer son propos : La France d’abord !

    • Tout à fait @sylvestre pin,

      Plus ils s’enfoncent dans leur connerie et plus ils motivent un maximum de personnes à se pencher sur le programme de Zemmour, de Le Pen Marine, et à une autre époque, Jean Marie Le Pen. Et dans les mois qui suivent… Eh bien y comprennent pas ces cons !

  6. Il faudra que tous ces criminels payent pour le mal qu’ils nous ont fait. Il doit en être de même pour Hollande et son gouvernement. Personnellement, je pense que seule la Peine de Mort prononcée cotre eux tous (et, évidemment, exécuté) pourra permettre aux français de faire le deuil de tout ce (et ceux) qu’ils ont perdu depuis 2012. Toute autre sentence -je n’ose même pas parler d’acquittement; de grâce ou de non lieu- ne serait jamais pardonnée, et donnerait surtout à ceux qui voudraient les imiter un sentiment d’intouchabilité qui les pousseraient à s’y essayer…

  7. Dans le midi on l’appellerai  » VIRE VIRE  » comme les moulins à vents il se tourne dans la direction d’où viens le vent

  8. A cette occasion , les journalopes ( salamé & co) de Fange 2 et de Fientinfo ont battu des records de descente dans l’abjection…

  9. Je suis assez d’accord avec avec Monsieur Jardin. Compte tenu des techniques employées contre lui: lui couper la parole bien sur, mais aussi l’enfermer dans des polémiques crées de toute pièces, ces deux journalistes qui n’interviennent pas pour laisser Z développer son argumentation, je trouve que Z a été d’une intelligence et tout à fait brillant. Cela n’a pas été forcément très flagrant compte tenue du contre feu. Cependant, un évènement à retenue mon attention et a confirmé que à quel point Le Maire n’était pas satisfait de ses tentatives de déstabilisation.

  10. SUITE En effet, le débat était sur le point de se terminer et Le Maire allait regagner ses pénates la queue entre les jambes quant il a réussi à prolonger le débat de façon arrogante et péremptoire tel un OMICRON…Je site approximativement:  »je pense que france 2 ne nous en voudra pas si nous débordons… » Pour moi, même si cela a été bien formulé cela valait ordre pour que la rédaction le laisse continuer, service public oblige…C’est à partir de cet instant qu’il a déverser toutes ses attaques sur Vichy et le reste…Pour tenter de reprendre le dessus sur Z. Ce qu’il n’a bien évidemment pas réussi à faire…Vive Z

  11. Les « LR », les socialopes, les fameux marcheurs sont tous des islamo-collabos, c’est sans surprise que l’on retrouve ces imposteurs dans des gouvernements « front républicain », ils sont tous compatibles, blanc bonnet et bonnet blanc!

  12. Ces bâtards ont eu le toupet de parler d’agressions sexuelles d’entrée de débat. C’est minable.
    Étrangement ils ne le font pas quand c’est Darmanin qui est reçu. Pareil sur CNEWS, l’autre jour c’était Laurence Ferrari qui recevait Darmanin ; une victime de viol qui reçoit un violeur… Non mais on aura tout vu ! Et l’autre conne elle suce, elle baisse la tête… Incroyable d’assister à ça.

Les commentaires sont fermés.