Jaurès, Blum, au secours, vos enfants sont devenus fous !

Publié le 6 février 2012 - par - 574 vues
Traduire la page en :

Quelle tristesse de voir ce qu’est devenue la gauche française d’aujourd’hui ; pas uniquement qu’elle gaspille le bel héritage progressiste des anciens, qu’elle s’est complètement coupés de l’électorat qui était le sien (les classes populaires, les ouvriers) mais certains de ses dirigeants arrivent avoir des positions d’un conservatorisme sclérosé et rétrograde, même plus, ils se rapprochent souvent (par calcul bassement électoraliste) de groupes qui rejettent ouvertement les valeurs républicaines et principalement la laïcité.
Cette laïcité qui, ne l’oublions pas, fut l’objet des luttes difficiles menées par la gauche progressiste de la fin du XIXe siècle contre les forces cléricales et qui a permis d’arriver à cette merveilleuse loi de 1905, loi qui est admirée partout dans le monde pour le fin équilibre entre la liberté de la pratique religieuse (pour toute religion !) et la séparation stricte entre l’espace public pris dans sa conception globale et la sphère privée.
C’est une trahison ! Une trahison que moi, l’immigré qui a choisi la France exactement par amour pour ces valeurs, je ne peux pas, je ne veux pas l’accepter.
Le point d’orgue, si je peux m’exprimer ainsi, c’est la misérable polémique déclenchée par des « ténors » de la gauche et leurs sbires, par rapport aux déclarations de M. Guéant sur le fait indéniable que les civilisations ne se valent pas.
Comment refuser voir qu’entre des valeurs de notre civilisation et ceux des autres, il y a des gouffres ? 
– Nulle différence entre les libertés prônée par notre constitution et les dictatures d’ailleurs où la majorité des libertés sont muselées ?
– Et entre l’émancipation des femmes chez nous et leur réduction à un quasi-esclavage dans des pays régis par la charia ?
– Entre la défense des droits humains (même caricaturale quelquefois) et son absence totale dans les mêmes pays ?
– Entre la liberté de pratiquer la religion de son choix, la construction des nouveaux lieux de culte chez nous et la quasi inexistence chez eux ?
– Entre la défense de la présomption d’innocence avec l’indépendance de la justice et le contraire chez eux ?
– Entre l’inexistence des condamnations aux sévices corporels et les cruels sévices comme la lapidation, l’ablation d’un membre chez eux ? 
– Entre l’interdiction des sévices auprès des personnes et l’application des pratiques moyenâgeuses comme l’excision ?
– Entre une liberté vestimentaire, même excessive quelquefois, chez nous et des interdictions abusives chez eux ?
– Entre l’acceptation des pratiques culinaires différentes, suivants les coutumes de chacun et les nombreux interdits chez eux ?
– Entre l’interdiction de la propagation de la haine raciale (même si elle est déviés souvent par certains groupuscules) et la constante propagande haineuse contre les personnes ou groupes de personnes appartenant à une autre religion que la leur ?
En un mot, vous trouvez, MM. t Mmes Mélenchon, Najat-Belkasem, Ségolène Royal, Duflot et autres, que notre civilisation est équivalente à celle des pays exerçant la charia comme l’Iran, l’Arabie Saoudite, l’Afghanistan, Pakistan et j’en passe ? Belle démonstration de votre attachement aux valeurs républicaines. 
Comment ne pas approuver la crainte que des menaces de même genre commencent se propager insidieusement dans notre pays, qui mettent en péril notre civilisation ?
La polémique a démontré de quel coté penchent les bobos qui dominent la gauche française.
C’est au peuple d’en tirer les conséquences.

Sorel ZISSU

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi