Jawad B., logeur de Daech et cogneur de femmes : encore un modéré ?

Publié le 8 novembre 2018 - par - 13 commentaires - 1 176 vues
Share

Brève présentation de l’individu objet de toutes les clémences :
Bendaoud est né le 30 août 1986 à Épinay-sur-Seine. Connu pour avoir hébergé, «à son insu», dans un appartement de Saint-Denis deux terroristes en fuite, raison pour laquelle il a été surnommé le logeur de Daech. C’est dans ce même logement qu’a eu lieu l’opération policière durant laquelle ont péri les derniers terroristes ayant commis ces attentats.

Ses déclarations au moment de son arrestation en direct ont fait de lui un mème (élément ou phénomène repris et décliné en masse sur Internet). Néanmoins, il n’a pas été reconnu coupable de complicité dans l’affaire des attentats et a été relaxé en première instance. Il sera jugé en appel ce mois-ci encore.

Né dans une famille de cinq enfants d’origine marocaine berbère d’Agadir, en 2006, au cours d’une rixe au sujet de la disparition d’un portable, il tue son meilleur ami avec un couperet.
Les berbères aiment se munir de hachoirs, c’est une évidence.

Lors de son procès, en 2008, il assure que le coup porté était involontaire.En 2008, il est condamné à huit ans de prison par la Cour d’assises de Seine-Saint-Denis pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Indulgence, compréhension, mansuétude sont de mise dès qu’il s’agit d’un nord-africain.

Libéré après six ans en 2013, il devient le caïd de la rue du Corbillon à Saint-Denis. Des riverains excédés par ses menaces verbales auraient déposé une main courante contre lui. Condamné 13 fois à des peines de prison notamment pour infraction à la législation sur les stupéfiants, détention d’armes aggravée en réunion, faux et usage de faux, conduite en état d’ivresse, violences conjugales, ou encore violences aggravées en réunion.

Remarquons la longue liste de délits, pour lesquels un citoyen français pourrirait certainement en prison jusqu’à la fin de sa vie. Pas Bendaoud qui, au moment des attentats de 2015, travaillait pour le compte de trois frères propriétaires de plusieurs appartements. Interdits de location, les trois hommes avaient recours à des intermédiaires pour gérer leurs biens. Ils l’employaient ainsi pour sélectionner des locataires, récupérer les loyers en espèce et expulser les mauvais payeurs. C’est dans un de ces logements qu’il a accepté d’héberger Abaaoud et ses complices, après les attentats.

et on le retouve sur une plage

Mercredi, l’immonde crapule a été condamnée en appel à un an de prison avec sursis pour avoir violenté et menacé son ex-compagne, une décision qui intervient deux semaines avant l’ouverture de son prochain procès en appel.
Ces créatures ont la manie d’occuper les tribunaux à temps plein, vous remarquez ?

Habitué des coups d’éclats et des déclarations fantasques, il avait été condamné en première instance à dix mois de prison dont quatre avec sursis, pour violences envers son ex-compagne et menaces de mort. Il avait reconnu lui avoir mis un coup de tête à l’automne 2015. Elle s’était vue prescrire quatre jours d’interruption totale de travail. Quant aux menaces de mort, il avait expliqué avoir pété les plombs après avoir reçu des vidéos porno dans lesquelles elle aurait tourné. Dans une série de textos, il menaçait notamment de lui arracher les yeux et de la brûler vive. Rien que de très normal !

Le parquet qui avait fait appel avait requis un an de prison avec mandat de dépôt lors du second procès, selon son avocat. La Cour d’appel de Paris l’a condamné à un an de prison avec sursis et mise à l’épreuve. Peine assortie de l’interdiction d’entrer en contact avec son ex.
Charges « insuffisantes » !

Le logeur de Daech doit être rejugé à partir du 21 novembre pour recel de malfaiteurs terroristes. Il avait été relaxé en première instance, le tribunal ayant estimé les charges insuffisantes pour démontrer sa culpabilité. Le parquet avait requis quatre ans et aussitôt fait appel.
Nous vivons une période ahurissante. La notion d’islam, religion d’amour et de paix appliquée depuis près de trente ans en France, est en train de se démanteler devant la réalité. Les médias ont beau s’efforcer de nous cacher la réalité, les faits le confirment. Les fanas du coran gagnent du terrain, et s’implantent de plus en plus dans notre pays, à cause des politiques migratoires criminelles menées par nos dirigeants. Ils se comportent en conquérants comme l’exigent leurs textes sacrés. Ils imposent leurs lois, agressent ou assassinent les mécréants, et font régner la peur.

Voilà un individu qui devrait être enfermé à vie, mieux encore dans une geôle de son pays d’origine, et qui bénéficie d’une perpétuelle clémence.

J’aimerais insister sur les innombrables mesures de « sursis » dont il a bénéficié, comme si sa victime, elle, avait profité du moindre sursis ! Battue, cognée, insultée, aucune des blessures n’a été ajournée, que je sache. L’indulgence ne vaut jamais que pour les bistrés.
Glisser des lardons dans la boite aux lettres d’une mosquée est plus sévèrement puni que le viol de centaines de petites filles. C’est cela, notre réalité.

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DUFAITREZ

Vieux réflexe !
« Quand la charge devient trop lourde, on abandonne » !
Précepte suivi par la « Justice » !

DURAUPIF

Le seul propriétaire au Monde qui ne connaît pas ses locataires. Que fait cet individu dans notre Pays ?

Marnie

De borgne la France est devenue aveugle

le Franc

Nous n’avons pas en face de Nous des gens qui ont été formatés par 2000 ans de civilisation Chrétienne et dont le produit « terminé » a réussi à rendre « tout doux » les Peuples concernés par son empreinte ; nous avons en face de Nous les mêmes « guerriers » des années 620 et dont les années de 14 siècles de différence constante qui Nous en séparent, n’ont fait au contraire, sur eux, que renforcer leur sauvagerie animiste qualifiée de légitime, car conforme à la nécessité impérieuse de terroriser le monde, et ce par tous les moyens afin de le coraniser définitivement……le problème n’est… lire la suite

jmg

La photo est plus parlante que tout un discours … quel mépris exprimé sur son visage !!

Serge

Peut être que les magistrats devraient être protégés car ils craignent pour leur vie personnelle ou celle de leurs proches en cas de jugement sévère, équitable, légal, moral.
Je pense, je réfléchi, j’agis, je vis en liberté, je réponds aux accusations envers moi car je m’amuse avec la joute oratoire, mais si j’ai tué c’est parce que je ne savais pas que je tuais…

GAVIVA

cette façon de lever le menton me rappelle la pov’moman voilée qui veut qu’on sauve ses chiares. Quelle ressemblance dites donc! On se demande pourquoi…

Esprit critque

Le type qu’il a tué en 2006 a coup de hachoir se prénommer « David » .
A mon avis ce n’est pas anodin.
Qui ira faire quelques recherches pour comprendre ?

MFH

Il connaît Makao qui avait été recruté par Benalla pour être garde du corps de Macron.

Jacksoul

« Je nettoyais mon hachoir, et le coup est parti tout seul ».

Mickdan

Oui mais a l’insu de son plein gré le hachoir !!

Peg

Un hachoir déséquilibré, à l’évidence.

jip

ou de se fendre la gueule a coups de hachoir.