Je croyais avoir vécu le pire en Algérie, mais ce n’est rien avec ce qui attend la France…

LegallouImmigration.png

En cette fin d’année 2022 mes réflexions débridées survolent le passé simple et s’acheminent régulièrement vers le futur décomposé.

Dans quel monde vivons-nous ? Dans quel pays vivons-nous ?

Se trouver devant l’obligation de mettre sous surveillance sécuritaire les églises, les villages de Noël, les grands magasins, tous les lieux où les braves gens se réunissent pour clamer leur joie, leur bonheur.

Des dizaines de milliers de policiers, de militaires, de gendarmes, employés à tenter de protéger des familles, des enfants, dont le seul objectif est d’acheter des jouets, des friandises, pour essayer de passer une merveilleuse soirée en famille, être heureux durant quelques heures au moins, quelles que soient leurs origines, leurs religions, leurs couleurs.

Nous avons connu un demi-siècle de paix et même sans la richesse, si nous avions la santé, on pouvait s’estimer satisfait.

Tout cela est terminé, fini, nous allons souffrir, nos enfants surtout vont souffrir !

J’ai pris la décision d’arrêter de diffuser quotidiennement, sur Riposte Laïque, les trop nombreux « faits divers », les « crimes », etc. car le texte devenait trop long, il y en avait trop.

Tout de même un exemple tout récent : je ne connais pas les circonstances exactes de ce drame, qui s’est déroulé à Montpellier, mais, si j’en crois la vidéo projetée sur les télés, un véhicule s’est vu assiégé par une horde d’individus « parce qu’il fêtait la victoire de la France sur le Maroc en faisant flotter un drapeau bleu-blanc-rouge ». Le drapeau a été arraché et le véhicule a dû s’enfuir, sans doute « pris de panique ». Si cette situation est exacte « Qu’aurais-je fait devant une telle agression, quels auraient été mes réflexes ? Je l’ignore ». Je suppose que la mort tragique d’un adolescent a été un accident involontaire lors de la fuite. Bien entendu je me serais rendu immédiatement auprès des autorités afin de m’expliquer, avec toutes les conséquences que cet acte aurait entraîné.

Quand on prend connaissance de toutes les actions violentes qui se sont organisées après les victoires ou la défaite du Maroc (avec apparition de drapeaux algériens, ce qui prouve bien la dimension communautaire prise par des événements, même sportifs) on prend conscience de cette haine qui anime une minorité (j’espère) de binationaux maghrébins contre le pays qui les accueille.

Certains peuvent comprendre (ce n’est pas mon cas) un ressentiment de l’Algérie contre la « colonisation », mais cela est loin d’être le cas du Maroc ou de la Tunisie, qui n’étaient que des « Protectorats choisis par eux » »

Je croyais avoir vécu le pire avec la guerre d’Algérie, eh bien je pense aujourd’hui que c’était moins grave que ce qui nous attend dorénavant !

Pourquoi ? Parce que, à l’époque, nous avions avec nous et contre nous des hommes (politiques, militaires, citoyens) qui en avaient. Or, ce n’est plus le cas depuis deux décennies, ceux qui nous dirigent, et nous dirigeaient, ne sont plus que des « pantins » (pour parodier l’un d’eux, je ne dirai pas des « sans dents » mais des « sans couilles »).

L’Europe s’est constituée et l’un de ses objectifs majeurs était « qu’il n’y ait plus jamais de guerre ! ». Or, nous constatons que ce n’est plus le cas, hélas ! Actuellement L’Ukraine et la Russie, demain le Kosovo et la Serbie, et ensuite ?

L’Ukraine appartenait à l’URSS stalinienne, ainsi que la Crimée. L’URSS a éclaté mais une partie de l’Est de l’Ukraine, et ses habitants, sont russes et veulent le rester.

Ce conflit doit se régler politiquement, il peut se résoudre par une partition. Cela fera deux États de plus, et alors ? La Tchécoslovaquie n’a-t-elle pas donné l’exemple et la Tchéquie et la Slovaquie ne s’en portent pas plus mal, que je sache ?

Dans tous les cas, ce n’est pas en armant davantage les Ukrainiens de l’Ouest (soi-disant pour qu’ils se défendent ?) que la situation s’améliorera, bien au contraire, cela ne peut que faciliter un affrontement sanglant et, peut-être, une troisième guerre mondiale !

Il est vrai que les USA de Biden ne sont pas l’Europe, mais s’enrichissent sur son dos ! Ils se refont ainsi une santé après leur débâcle en Afghanistan, qu’ils ont offert aux Talibans. Les femmes Afghanes en supportent aujourd’hui les conséquences

Si la décision avait été prise d’ouvrir l’UE à la Russie, ce problème brûlant n’existerait sans doute pas ! Ils étaient « Européens », alors que les Turcs » ne le sont pas et ne le seront jamais. Ils se permettent même, en toute impunité, de massacrer les Kurdes, qui étaient nos alliés contre l’État Islamique, et s’associent à l’Iran qui, se moquant éperdument des « menaces » américaines, possèdera demain, si ce n’est déjà le cas, l’arme nucléaire, tout comme ce malade mental nord-coréen.

Enfin l’immigration, que peut-on écrire de plus qui n’a pas été déjà écrit ? C’est le plus grand danger qui nous menace et il ne cessera pas de nous menacer. Le tsunami est irrésistible d’autant plus que l’Europe non seulement ne s’y oppose pas mais l’encourage et trouve un allié de poids avec ce pape qui, dans le secret du Vatican, espère également ce grand remplacement : remplir ses églises par de la couleur, quand elles seront vides du blanc !

En cette fin 2022, mes réflexions, comme vous pouvez le constater, sont bien loin d’être optimistes, mais je vous demande de me pardonner de vous les avoir fait partager !

Puisqu’il s’agit d’optimisme ou de pessimisme, permettez-moi de vous faire sourire avec une historiette que j’ai écrite en 1964 pour une pièce jouée au théâtre Saint-Georges, à Paris : « De Bab-el-oued à l’Elysée », avec Philippe Clair.

« Julien Thouret, grand reporter à la stations périphérique Europe 1, débute son reportage.

Nous sommes entourés par une foule immense et colorée, sous un brûlant soleil d’été. Je vais interviewer ce monsieur qui se dirige vers nous :

-Pardon, monsieur, que pensez-vous de l’Algérie indépendante ?

-L’Algérie indépendante ! Ca dipend !

-Je vous comprends, mais ça dépend de quoi ?

-Ca dipend, parce qu’y a les optimistes y les pessimistes.

-Je vous comprends mais voyons que disent par exemple les optimistes ?

-Les optimistes y disent : bientôt on mangera de la merde !

-Non, je pense cher monsieur, que ce sont les pessimistes qui disent cela ?

-Non, non, les pessimistes y disent ; y en aura pas pour tout le monde ! »

Que mes amis Algériens me pardonnent (j’en ai tout de même encore quelques-uns), ce n’est qu’une blague, bien sûr.

Manuel Gomez

image_pdfimage_print
27
1

15 Commentaires

  1. aujourd’hui aussi , nos gouvernants ont des C…s, fussent iels première ministre ou pire, ou mieux! Non , le fond du problème , c’est que ce ne sont jamais les mèmes !

  2. Excellent résumé de la situation, que je partage depuis longtemps… Dommage que les commentaires soient parfois si lamentables … La guerre civile me paraît de plus en plus proche et inévitable, à moins que la guerre d’Uktraine se généralise avant…
    Nous allons souffrir au moins 10 ans, mais c’est peut être le prix à payer pour retrouver notre civilisation remarquable et le bonheur de vivre à la française.

    • Et sans doute même avant : voir ce qu’André Malraux disait en 1956 de la montée de l’islam.

  3. Excellente chute. Bref, je ne sais plus à quel Saint me fier? Les prédictions de Saint MEDVEDEV sur les chroniques de Karpov sur Télégram sont encore plus pessimistes que les vôtres. D’un naturel pessimiste et bercé entres tous les pessimismes ambiants, j’optimise pour un réglement pacifique et rapide des conflits en 2023. Dans la négative, je rejoindrais tout naturellement la morosité ambiante.

  4. Chouette blague qui a servi aussi au Kosovo !!!! sinon, la mort d’un adolescent qui a menacé un automobiliste reste pour moi normale car cela aurait pu être le contraire !!!

  5. Un vrai dinosaure préhistorique, le Manu Gomez ! Tout ce que vous avez vu vécu..toujours pas passé l arme à gauche ? Pas grave, vous ne serez plus de ce monde, quand Z prendra le pouvoir. C à d jamais.

    • Pas besoin de Z, ducon,tu ne connais pas l’histoire de France..ce qui ne m’étonne pas d’ailleurs.

      • La fameuse bêtise des commentaires dénoncée ci-dessus – sous anonymat. Par quelqu’un qui ne fait rien et n’écrit rien bien sûr, ça tombe sous le sens.

    • Oui,Oui…Tu poses ta p’tit’ crott’ planqué derrière ton clavier et tu critique… C’est courageux …Seulement, (ton pseudo, la vente d’occaz de bagnoles, quel reference !)comme t’es de deuxième, voire de troisième main, tu ne vaux pas grand’chose et Mr Gomez à de l’honneur contrairement à toi.

    • Aramis,
      As-tu conscience que tu es un vrai dinosaure préhistorique en devenir ?

  6. Ne vous faites pas de soucis car vous allez voir que quand le DAB ne va plus cracher à profusion la « fronce « sera nettement moins attractive et les glandeurs de PMU vont se clairsemer . La durée de chomage est entrain d’etre diminuée au grand dam de la CGT qui va perdre un max de clients . Pour ceux qui s’y connaissent en bourse ,ils ont du s’apercevoir que tout reste dans le rouge depuis le début de l’année et la reprise des petites entreprises qui font vivre la population n’est pas au rendez vous ….Ce sera la guerre des ventres vides !!! je me repete  » restez en contact avec la famille a la campagne »

    • depuis la déclaration de boumediène en 74 face au monde entier à l’onu, normalement chaque cerveau aurait dû interpréter sa déclaration comme une déclaration de guerre suivie d’effet.

1 Rétrolien / Ping

  1. Je croyais avoir vécu le pire en Algérie, mais ce n’est rien avec ce qui attend la France… | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.