Je demande qu’on interdise plein de choses aux racialistes non blancs…

La chose est entendue, Malraux s’est gouré de première bourre, ce siècle ne sera pas religieux mais sera le siècle du racisme retrouvé, c’est comme un Eldorado qui ferait son retour au galop en première place dans le panthéon des relations inter-humaines et inter-races et dans le cœur et les âmes des indigénistes, décolonialistes et islamisés à la gauche attitude.

On nous avait seriné depuis le courant droit-de-l’hommiste du XXe siècle que la race n’était qu’une construction mentale fictive qui n’avait d’autre but que d’empêcher les hommes et les femmes de tous horizons de vivre et s’aimer ensemble, libres et égaux.
Bourde monumentale que le modernisme indigéniste actuel contredit chaque jour que le petit Jésus fait, le racisme est redevenu le moteur de l’histoire, ici c’est Marx qui n’avait pas su voir cette évidence, la lutte des classes n’est qu’un moteur périphérique qui en règle générale, les expériences tentées de communisme par le genre humain en différents endroits de la planète l’ont abondamment montré, conduit à la liquidation de l’homme par l’homme, solution finale bien moins baisante que l’esclavage de l’homme par l’homme qui, lui, vous laisse encore caresser l’Espoir à la Malraux au fond des piaules d’ouvriers de se sortir un jour de sa condition inhumaine.

Mais ni Malraux ni Marx n’avaient envisagé un seul instant que le XXIe siècle serait aussi le siècle du cocu blanc dont seul le classement au patrimoine mondial de l’Humanité pourrait encore sauver de l’extinction, comme les abeilles, le bon goût et la tour Eiffel que les Algériens, ces éternels ennemis de la France, voudraient nous enlever.

Puisque les universitaires français gauchislamisés-décolonialistes-déconstructeurs de l’histoire et de réalités, qui copient les crétinés copieux gauches américains, et qu’une fraction de la classe politique française est d’accord pour proclamer l’avènement des races que des courants d’humanité rassembleurs avaient voulu radier des cadres de la pensée humaine au siècle précédent, il faut les prendre au sérieux et surtout au mot.

Il va falloir également que les magistrats de notre pays fassent leur aggiornamento fissa.
La première interrogation à lever, c’est savoir si toutes les races se valent, ce qui pose ici le problème de l’étalonnage scientifique qui permettrait les comparaisons : le QI, la débrouillardise ou autre jauge de classement selon l’échelle graduée choisie, sachant que l’on peut classer à partir du meilleur ou à partir du pire, il suffit de se mettre d’accord sur le système de convention retenu du moment qu’il est indiscutable.

Ici, le Conseil scientifique va devoir étudier et trancher. On entend déjà les premières clameurs dans nos hémicycles : « Pour une fois que ces vieilles bourriches pourront servir à quelque chose »…
Il va également falloir trouver une solution pour les droits d’usage, droits d’auteur et d’utilisation et réguler le domaine de l’appropriation culturelle.
Ainsi les Noirs ont interdit à une traductrice blanche de translater des écrits de Noirs au motif que le Blanc n’a aucune légitimité à s’approprier les œuvres de l’esprit d’une autre race.

On veut bien, mais il faut aller au bout des choses alors et passer le gué pour ne pas rester au milieu du Nil qui déborde tous les ans, ce qui peut conduire à la noyade prématurée : le français et l’anglais sont des langues de Blancs chrétiens ou protestants européens.
Pour rester en conformité avec cette nouvelle jurisprudence mondialiste racialisée imposée de force aux Blancs du monde entier, il faudrait donc interdire aux Noirs, aux Arabes et aux musulmans de parler, écrire et penser dans ces deux langues car ils n’ont aucune légitimité pour, n’en ayant pas été les créateurs.

Qu’ils parlent les dialectes créés par leur race ou leurs ancêtres s’ils le veulent, mais le français et l’anglais sont des langues réservées à notre race d’Européens blancs qu’il ne faut à aucun prix laisser déprécier ainsi entre toutes les mains malhabiles de tribus raciales d’autres horizons.
Ou s’ils veulent les parler, écrire ou penser avec, qu’ils prennent langue avec notre race que l’on définisse sous quelles modalités et quel sera le montant de droits d’auteur et d’utilisation temporaire qui pourrait leur être accordé pour leur usage.

La racialisme imposé ne va d’ailleurs pas sans poser le problème de l’antériorité : les Noirs interdisent aux Blancs de traduire en français un texte écrit en anglais par un Noir par exemple.
Mais le Noir lui-même n’avait pas le droit de penser ni d’écrire un texte en anglais préalablement à sa traduction française par un Blanc puisqu’il fait par-là de l’appropriation culturelle indue sans permission.
La chaîne temporelle des interdictions conduit inévitablement à interdire au Noir d’interdire au Blanc une traduction de l’anglais vers le français d’un texte rédigé initialement dans une langue sur laquelle ledit Noir n’avait aucun droit.
Vous me comprenez j’espère.

Tout aussi simplement, le Noir n’ayant aucun droit sur la langue anglaise, d’où pourrait-il tirer son droit à interdire la traduction d’un texte rédigé en anglais vers le français, cette dernière langue sur laquelle il n’a pas plus de droit ?

En revanche, on doit admettre qu’un Noir aurait bien le droit d’interdire la traduction par un Blanc d’un texte qu’il aurait rédigé en griot ou dans une langue de sa race, mais guère plus.
Il en va de même de l’automobile, du téléphone et du smartphone, du chemin de fer, de l’avion, de l’électricité, de la télévision ou du vélo : les Noirs, les Arabes, les musulmans et toutes les races qui ne sont pas à l’origine de leur conception et réalisation devraient être interdits d’utilisation, sauf à régler des droits d’usage qui ne sauraient de toutes les manière n’être ici aussi que temporaires.

Ainsi les Rokhaya Diallo, les Assa Traoré, les membres de la LDNA, les indigénistes ou autres sectes allogéniques qui revendiquent tous le racialisme comme l’étendard de leur identité, quand ils viennent sur les plateaux TV, parlent dans les micros que des journalistes leur tendent, roulent en auto, prennent le train ou l’avion, utilisent un smartphone, allument leur lampe de chevet pour rédiger leur haine du Blanc, noir sur blanc osons nous avancer, en français de surcroît, ne font rien d‘autre que de l’appropriation culturelle indue.

Ne parlons pas des allocations familiales et des aides sociales à la française qui sont d’invention européenne par leur gestion au niveau d’un État de Blancs à l’origine : tous les racialistes non blancs n’auraient aucune légitimité pour y prétendre, n’en ayant pas été les concepteurs au départ.
J’attends donc de notre gouvernement de Français blancs qu’il fasse valoir nos droits de Blancs de France auprès de tous les racialistes non blancs qui s’approprient culturellement indument tous les objets et le parler blancs de la vie courante sans demander la permission ni régler de droits d’auteurs d’inventions aux Blancs créateurs.

Je demande que l’on interdise aux racialistes non blancs l’auto, l’électricité, le vélo, le téléphone, la télévision, le voyage en train et en avion, ainsi que l’usage de la langue française et les allocs de toutes sortes jusqu’à ce que des accords sur droits d’usage aient été signés et validés, et le premier versement intervenu dans les caisses des Blancs.

Ainsi présenté comme cela, qui permet de rendre à César ce qui appartient à César, le racialisme prend meilleure allure pour le Blanc d’Europe qui aurait intérêt à épouser cette nouvelle modernité pour évincer tous les racialistes de couleur de l’ensemble des créations et des espaces de Blancs, sauf à leur faire casquer de copieux droit d’usage qui permettraient de réduire l’endettement national.

Jean d’Acre

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Non il ne sait pas gouré car avant 2050 le troisième conflit mondial sera terminé et il leur a été arrêté par la seconde venue en gloire de Jésus-Christ et beaucoup beaucoup beaucoup de choses vont changer d’ici là et surtout surtout surtout après . , . ! ! ! ! ! ! !

  2. Bravo Jean
    L humour est une arme blanche
    Que vous maniez fort bien 😂

  3. tout à fait d accord . Mais je propose qu en échange des droits on leur fasse cadeau de tous les blancs gaucho-islamo-ecolo-collabo . il y a de la place dans leur continent sous-développé pour recevoir nos intellos créateurs ONG avec lesquelles ils s’enrichissent en toute moralité hypocrite …

  4. Ces racialistes-indigénistes larmoyants nous bassinent avec l’esclavage : Les gens qui sont vivants actuellement ne peuvent pas changer des évènements qui se sont passés bien avant leur naissance, l’esclavage est une ignominie du passé comme les camps nazis et comme les bombes sur Hiroshima et Nagasaki. On ne peut pas effacer le passé d’un coup de baguette magique pour faire plaisir à certains benêts. En bassinant le reste de la société avec leurs jérémiades, tous ces groupuscules se proclamant « anti-racistes » cultivent le racisme comme d’autres cultivent le canabis.

  5. Qu’est-ce qu’elle a dit, la raciste dialo, lorsqu’elle a appris la mort de l’algérienne, qui VOULAIT VIVRE COMME UNE FRANÇAISE?
    Battue, martyrisée par son mari islamiste puis brûlée alors qu’elle vivait encore. « Immolée », comme au temps barbares, écrivent les médias islamo-compatibles.
    Ah, oui!, Mais c’est une femme d’islamiste. C’est différent.
    Chez les fous d’allah, les femmes sont des moins que rien, des esclaves…
    Voilà qui devrait rassurer les féministes qui défendent le port du voile intégral …au nom de la liberté d’assassiner celles qui le portent.
    Communautarismes déments!

  6. deja quand on aura éradiqué les dialo,obono,bouteldja,, le cran,traoré je pense qu’on y verra plus clair,

  7. Il n’est jamais venu à l’idée de cette stupide excitée de « faire » le procès de Tippo Tip,
    chef africain islamisé, un des plus grands esclavagiste basé à Zanzibar dont les razzia allaient jusqu’au Congo ? C’est lui qui « vendait » et échangeait.
    Cette horrible idiote n’est qu’une provocatrice sans limité, comme l’autre pourrie de traoré. Ces créatures sont immondes et n’ont aucune limite puissent que des imbéciles de journaleux leur donnent la parole !!

  8. Incapables de se sortir par eux-mêmes de la pauvreté, de la haine envers les autres, les indigénistes ont trouvé leur voie : envahir, critiquer, détruire tout ce qui n’est pas eux. Beurk !

    • Ça a un nom. ça s’appelle : XÉNOPHOBIE… mais chut! c’est un mot tabou qui ne doit pas être employé par des blancs, car, d’après les bonnes âmes-bien-pensantes-donneuses de leçons, seul les blancs sont xénophobes et pas les autres qui, eux, sont des victimes.

      • Certains ont le droit d’être atteints de xéno et ils ont la nationalité française ce qui est vraiment un non sens. Les autres, les mougeons (les moutons et les pigeons) n’ont que le droit de la fermer sinon ils appartiennent à l’extrême droite.

  9. Les thèses décoloniales sont une imposture. Elles sont purement nihilistes : tout le monde y perd. Si j’ai bien compris, ces thèses postulent que les blancs doivent détruire leur « blanchité » pour que cesse la domination blanche. Mais ce que Diallo ou Bouteldja disent c’est autre chose au final. Elles voudraient être « décolonisées », en retrouvant l’identité et la culture de leurs ancêtres. C’est trop tard de toute façon car elles sont occidentalisées, « blanchies » elles-mêmes. Elles veulent que les blancs se déconstruisent mais elles doivent elles-mêmes se déconstruire. C’est ce que vous dites en fait. Mais on ne peut faire table rase du passé. Elles peuvent seulement s’approcher de leur prétendu idéal par la remigration. Mais non ce qu’elles veulent, c’est dominer à leur tour en fait.

    • vous ètes allé voir ce qui se passe en Afrique du Sud ,moi oui , Les Blancs ne reprendront plus le Pouvoir !vous voudriez qu’il se passe la mème chose en France , !

      • Je crois que vous ne m’avez pas bien lu. Je critique les théories décoloniales au même titre que je critique la colonisation. Les noirs ou les arabes n’ont pas à prendre le pouvoir en France ou plus généralement en Occident. Inversement les blancs n’ont pas à prendre le pouvoir en Afrique. Je suis pour la souveraineté des peuples.

    • Le pouvoir soviétique à près 70ans de persécution anti-religieuse
      A disparue dans la fosse septique de l’histoire….la religion chrétienne orthodoxe lui a survecue …même la rome des cesars a fini par arrêter c’est persecution…et la chrétienté lui a survecue à l’empire des césar….croire que les chrétien sonts en voi de disparition parcequ’ils ne reconnaisse pas/ou plus la catholicité papiste.(donc leurs église et leurs cathédrale…c’est que vous ne connaissez strictement rien au sujet….

  10. Le peuple français compte depuis bien longtemps plus d’agnostiques et d’athées que de chrétiens.

    • mais la culture , elle reste bien enfouie au plus profond des coeurs !
      même un athée comme michel onfray la défend

    • Allez Louis…..et bien sur tu a une boule de cristal d’une pureté de diamants pour affirmer se genre d’inepties….se n’est pas parceque l’onts ne reconnaît pas la catholicité papiste et son droid’hommiste humanisme mondialiste de merde…que l’ont n’est pas CHRÉTIENS ……tu devrais évité d’aborder un sujet qui dépasse ton intelect….ton Qi à deux chiffres ( et encore avec une virgule au millieux)….c’est juste suffisant pour apprendre comment fermé ton claque merde …sinistre guignol !

Les commentaires sont fermés.