Je déteste le rap, qu’il soit anti-France ou anti-islam

Publié le 27 août 2014 - par - 1 683 vues
Traduire la page en :

drapeau-français-brulé-1Je l’avoue, je me sens proche de Pierre Perret qui, dans une interview accordée au journal Marianne, il y a quelques années, expliquait que, selon lui, le rap n’avait rien à voir avec la musique, et qu’il était le produit d’une sous-culture. Dès que j’entends cela à la radio, c’est pour moi rédhibitoire, j’appuie sur le bouton.

Je suis par ailleurs toujours étonné qu’au nom de la liberté artistique, on puisse tolérer des paroles qui sont ouvertement des insultes contre notre pays et des incitations à la haine contre ses habitants, de la part de rappeurs par ailleurs fortement médiatisés.

[youtube]VrHxWF2WuEg[/youtube]

De même, je suis stupéfait que les antiracistes ne protestent pas quand un autre rappeur, Médine, dont on parle dans les livres scolaires (!), se permet de telles paroles.

« Ces porcs blancs vont loin, passe moi une arme de poing, j’vais faire un pédophile de moins. »  « Je hais les Blancs depuis Rodney King, j’ai besoin d’ une carabine.  »  »Les Blancs sont des démons, des cochons d’aucune moralité. »  »On n’a pas la même peau, chacun pour sa peau. » « Ces incestueux nous ont barricadés.  » « Les blancs des consanguins. »

Aussi, dans un contexte où Christine Tasin vient d’être condamnée pour avoir dit que l’islam était une saloperie, à Belfort, je suis curieux de savoir quel sera le sort de cette vidéo de rap anti-islam des plus virulentes…

[youtube]BoH6TB3EVn4[/youtube]

Mais de toute façon, même quand les paroles sont anti-islam, je déteste toujours autant le rap !

Bernard Bayle

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi