Je hais l’islam, je n’ai aucun respect pour ses adeptes et j’ai le droit de le dire…

Publié le 28 octobre 2020 - par - 31 commentaires - 1 944 vues

« Je hais l’islam, je n’ai aucun respect pour ses adeptes et en France j’ai le droit de le dire… »

Pourquoi ?

Parce que pour moi l’islam n’est pas une religion, mais tout au mieux une vague secte idéologique dépourvue de la moindre once de spiritualité, mais très bien pourvue d’un idéal de haine et de volonté de tuer et de détruire le monde.
L’islam n’est pas et n’a jamais été une religion, mais un système politique, juridique et militaire de conquête, de pillage, de destruction et d’extermination à l’image de son fondateur qui était un pilleur de caravanes et qui, un jour, a rencontré un moine chrétien itinérant (Bahira) qui lui a expliqué les religions et lui a donné l’idée de créer la sienne en se rendant compte combien les humains étaient crédules et stupides (ce qui semble vrai…)

L’islam n’est pas une culture et encore moins une civilisation. C’est le contraire d’une civilisation, c’est une société perpétuellement « militarisée » (non « civilisée ») et un destructeur de civilisations comme le montrent clairement ses 14 siècles d’histoire pitoyable et sanglante.
La civilisation ne peut naître, exister et subsister que dans une paix durable et c’est donc impossible dans l’islam.

Parce que les musulmans acceptent depuis 1 400 ans, sans réagir, d’être soumis (islam signifie soumission) à cette abjection et par leur attitude l’encouragent à exister et à se développer.
En ne se rebellant pas et en ne refusant pas de se soumettre, ils renforcent la secte et participent passivement à ses crimes en devenant ses complices.

Parce que l’islam ne prescrit que le pillage, le vol, le viol, le meurtre et le génocide, mais jamais la bonté, la générosité, l’entraide, la solidarité, le partage et l’amour de l’autre et que les musulmans appliquent aveuglément ces concepts et ces préceptes.

Parce que le Coran n’est pas un livre de religion, mais un code de lois humaines sans aucune relation avec une quelconque réflexion spirituelle, philosophique ou religieuse incitant l’homme à avancer et à devenir un être meilleur et plus éclairé.

Parce que l’islam incite ses adeptes à n’être que des ventres à remplir et des couilles à vider et que c’est le seul vrai idéal musulman repris dans des promesses ridicules de vie dans un paradis en forme de lupanar aux côtés de 72 prostituées « revirginisables » après chaque coup. La preuve en est que la nourriture est idéalisée et régie par des lois absurdes (halal) et que le véritable dieu de l’islam n’est rien d’autre qu’une grosse pierre noire prétendument d’origine lunaire (tout le monde sait que les pierres décollent de la Lune pour venir tomber sur Terre en Arabie), enchâssée dans une énorme vulve (toujours le sexe !) en argent massif, que tous les musulmans qui vont faire du tourisme religieux (pèlerinage) à la Mecque veulent toucher de la main pour gagner leur paradis lupanar.

Parce que dans cette société machiste ignoble, la femme est rejetée, impure, sale, souillée et n’a aucune place à part celle d’une souillon au fond d’une cuisine ou bien celle d’une esclave.
Elle ne possède à peu près aucun droit à part celui de se taire et son statut juridique est celui de la moitié ou moins de celui d’un homme.
L’homme musulman, pour se grandir, ne peut exister qu’en méprisant la femme et en la traitant comme du simple bétail. Sa plus grande peur est que la femme comprenne qu’elle est l’égale de l’homme et parfois même supérieure à lui, qu’elle sache lire des livres, étudie et devienne une érudite à la cheville de laquelle il n’arrivera même plus.
Ce qui terrorise le plus les hommes (pères) musulmans et les met dans une rage folle, c’est une jeune fille qui lit un livre (autre que le Coran).


Un très bon article :
« Le monde arabe hait les femmes »
http://www.slate.fr/story/54247/printemps-arabe-haine-femmes

Parce que l’islam interdit la liberté de conscience et de culte, ne laisse pas de liberté de choix de religion à ses adeptes, mais les contraint à faire semblant de croire et d’accepter de se soumettre à l’islam sans jamais s’intéresser à une autre religion, car dans l’islam tout n’est qu’apparence, mensonge, hypocrisie et simulation.
Il suffit de faire semblant pour ne pas être inquiété.
Et cette incitation est fortement appuyée par la menace de mort par décapitation pour celui qui osera critiquer la religion ou lui tourner le dos.

Même si je ne crois à aucun dieu ni à aucun concept religieux, je pense que le judaïsme et le christianisme sont de vraies religions « déistes », car elles relient, elles réunissent, elles rassemblent et elles incitent l’homme, par l’attrait de la sagesse, à s’améliorer, à travailler sur lui-même, à rechercher la justice et l’amour, à méditer et à prier le grand Créateur pour le bien de tous.
Elles incitent aussi les hommes à aimer le monde dans lequel ils vivent et à travailler de leurs mains et de leur esprit pour développer la société humaine et offrir au monde le fruit de leur travail.

Tout cela est absent de l’islam qui estime que toutes les autres religions ou philosophies sont fausses, mensongères et mauvaises (alors qu’elles sont beaucoup plus anciennes…)
En aucune façon, ces religions, dans leurs écrits, ne prescrivent de faire le mal, ni de piller, voler, tuer, violer et détruire les autres hommes…

Parce que justement, le Coran, leur livre unique qui contient prétendument toutes les réponses à toutes les questions de l’univers (en opposition aux milliards de livres des autres religions et de l’ensemble de la communauté humaine non musulmane), n’est qu’une sempiternelle litanie de versets stupides, souvent haineux et incitant au meurtre de tous les infidèles, juifs, chrétiens, bouddhistes et toutes les religions, croyances et philosophies qui ne sont pas l’islam.
Verset du sabre ou de l’épée, Coran, 9-5 :
L’ordre de tuer les mécréants jusqu’à ce qu’ils embrassent l’Islam.
« À l’expiration des mois sacrés, tuez les associateurs partout où vous les trouverez. Emparez-vous de leur personne, assiégez-les, dressez contre eux des embuscades. »
Sous-entendu, si nous ne nous repentons pas de les avoir combattus et si nous n‘acceptons pas de nous soumettre à leur religion de haine…

Les idolâtres, c’est nous… Alors, que les juifs et les chrétiens croient aussi en un dieu unique, comme les musulmans.
C’est d’ailleurs étrange que, pour les musulmans, leur dieu soit le dieu unique, comme celui des juifs et des chrétiens, mais que cette unicité ne semble pas vraiment leur convenir, car les préceptes de leur dieu unique sont opposés à ceux du dieu unique des juifs et des chrétiens…
De là à penser qu’il y aurait plusieurs dieux uniques, on finit par conclure qu’il s’agit en fait de polythéisme.
Vous pouvez retourner les choses dans tous les sens…

De toute façon, la croyance musulmane ressemble plus dans ses pratiques à de la superstition du genre Vaudou qu’à une foi religieuse sincère et pure envers un dieu unique de bonté et de miséricorde…

Toutes les simagrées (coutumes et traditions) du culte musulman relèvent davantage du délire psychotique que d’autre chose.
Se déchausser dans la mosquée, prier en direction de la Mecque (si Dieu est partout… !), les ablutions, les règles culinaires, l’impureté et la répulsion d’un tas de choses, animaux et objets, etc. Les musulmans ont poussé le vice et la paranoïa à haïr tous les humains et toutes choses dans le monde.

Mais l’islam est loin d’être monolithique et uni, comme certains religieux voudraient nous le faire croire. En fait, l’islam est très bassement humain, mais comme, en plus, il proscrit l’intelligence, la réflexion et l’étude de tout ce qui sort du contexte coranique, les musulmans sont peu instruits et surtout fanatisés jusqu’à l’abrutissement et cela les fait stagner à des niveaux primitifs de connaissance.

Le Coran lui-même est loin d’être un livre unique. Il en a existé des centaines de versions, peut-être même des milliers…
Taslima Nasrin, elle-même, dans sa préface du livre de Ibn Warracq « Pourquoi je ne suis pas musulman » écrit :
« Le Coran est également considéré comme un document extrêmement humain, grouillant d’erreurs grammaticales et historiques, dont il n’existe non pas une, mais des milliers de versions. »

Ibn Warraq et Taslima Nasreen

« Le livre de Warraq est probablement le premier de la sorte en anglais ; le premier regard critique et sceptique porté sur les principes majeurs de l’islam… » Taslima NASRIN

Je vous recommande en passant la lecture de l’excellent ouvrage de Ibn Warraq qui était encore gratuit en téléchargement en PDF il y a quelques années, mais qui ne l’est plus.
Ibn Warraq se présente lui-même ainsi :
« Je suis né dans une famille musulmane et j’ai grandi dans un pays qui est aujourd’hui fier d’être une république islamique… Avant même de pouvoir lire ou écrire ma langue maternelle, j’avais appris le Coran par cœur, en arabe, sans en comprendre un traître mot ; ainsi en est-il pour des centaines de millions d’enfants musulmans. Dès que j’ai été capable de raisonner par moi-même, j’ai rejeté tous les dogmes religieux que l’on m’avait fait ingurgiter. Je me considère aujourd’hui comme un humaniste laïc, qui croit que toutes les religions sont des rêves d’hommes débiles, de toute évidence fausses et pernicieuses. »
http://www.c-e-r-f.org/fao-252bis.htm

L’islam est très divisé et il n’existe aucun pouvoir central. La mise en place d’un califat mondial est impossible, car ils sont trop nombreux et trop dispersés de par le monde.
Ce qui était possible dans le cadre géographique de l’Arabie du VIIe siècle ne l’est plus aujourd’hui au niveau planétaire.
Par ailleurs, les musulmans sont comme tout le monde et se battent comme des chiffonniers pour accéder au pouvoir et à l’argent, ce qui génère des scissions et des partitions à n’en plus finir.
Cela a commencé avec la grande division entre chiites et sunnites, juste après la mort du prophète en 632, et c’est loin d’être fini.

De plus, il y a les pays musulmans richissimes et les autres pays très pauvres. Et ils ne peuvent pas se saquer les uns les autres.
À un dirigeant saoudien à qui on demandait pourquoi ils n’accueillaient pas chez eux tous ces pauvres migrants, il a répondu : « Ils ne sont pas comme nous, ils sont trop différents… »
Chez nous ça se résume à « quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la rage… »

Ces innombrables divisions religieuses et politiques engendrent aussi automatiquement des multiplications de factions armées combattantes qui se développent dans l’ensemble du monde musulman et donc le nombre de groupuscules djihadistes. L’Afrique subsaharienne en est un bel exemple ou presque chaque jour naît un nouveau groupe terroriste qui disparaît un peu plus tard.

L’islam est une chose dangereuse pour toute l’humanité.
L’islam est un fléau, un poison, un produit nocif et vénéneux pour toute l’humanité. L’islam est nuisible et celui qui le conteste n’a qu’à lire les grands auteurs historiens occidentaux sur l’islam (comme Ibn Warraq, Sami Aldeeb, Wafa Sultan…) pour le comprendre.

À ce titre, parce que l’islam est le pire ennemi de l’homme et de toute l’espère humaine, il est parfaitement légitime de dire qu’on a peur de l’islam (phobie = peur), que l’on hait l’islam (comme on peut haïr la peste ou le choléra) et que l’on ne peut avoir aucun respect pour ses membres qui sont tous ses complices putatifs, au moins par leur silence et leur passivité.
Mais bien sûr certains sont activement militants et soldats d’Allah, djihadistes et terroristes.

L’éternelle polémique est de savoir adopter une attitude plus clémente envers les musulmans qui sont nés dans la communauté musulmane et sont épiés et étroitement surveillés par les autres, bien qu’ils aient très tôt, parfois dans leur enfance, tourné le dos à la religion et attendent en silence, parfois très longtemps, d’être adultes, en capacité de prendre leur indépendance financière et de fuir la communauté pour aller s’installer ailleurs, parfois à l’autre bout du pays pour ne pas risquer d’être assassinés.
Et ils sont beaucoup plus nombreux qu’on ne le croit.

L’Occident court à sa perte en acceptant chaque pas en avant de l’islam.
« L’islam et la haine de l’Occident : que faire ? »
https://lesobservateurs.ch/2012/08/22/lislam-et-la-haine-de-loccident-que-faire-2/

C’est l’islam qui apporte sa haine en Occident, pas le contraire.
Sans les musulmans nous serions bien plus tranquilles chez nous.
Allons-nous dans les pays musulmans pour leur cracher notre haine… ?
Je refuse les banderoles « Halte à l’islamophobie » et je préfèrerais voir plus souvent des banderoles « Halte à l’occidentalophobie. »
Ces gens font des pieds et des mains pour venir en France et en Europe et une fois installés se mettent à cracher dans la soupe et à nous décapiter dans les rues. Il est évident que depuis des siècles et des millénaires le mélange des cultures, des religions, des ethnies et des races ne donne jamais rien de bon et que ça se termine toujours mal.

Pour finir sur une note caricaturale :
Les Palestiniens sont tout à coup passionnés par la paix…
Pourtant, même l’ensemble du monde arabe les laisse tomber et, pire que ça, passe des accords de paix et de coopération avec Israël.
Comme désaveu, c’est envoyé !!!
« La “Palestine” réclame une conférence internationale sous l’égide de l’Onu pour sauver le processus de paix au Moyen-Orient »
https://koide9enisrael.blogspot.com/2020/10/la-palestine-reclame-une-conference.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+KoiDe9EnIsral+%28Koi+de+9+en+Isra%C3%ABl+%3F%29&fbclid=IwAR12g71AyK6DQr6CGSn1o5XUNO7Rz6Im57DAGpVBufzZEGL1gV0pcsc1Jl4

« De son côté le calife-dictateur Erdogan appelle au boycott des produits français, accusant des dirigeants européens de “fascisme” et de “nazisme”. »
https://www.europe-israel.org/2020/10/le-dictateur-islamiste-erdogan-appelle-au-boycott-des-produits-francais-accusant-des-dirigeants-europeens-de-fascisme-et-de-nazisme-et-si-les-europeens-boycottaie/?fbclid=IwAR1P8Gs6MYSEesLVDP15N2OaFtRI6y7UBB81kUouDy5cIaCadCz1bKqev5E

Ivan Bartowski
Auteur de « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam » https://www.amazon.fr/s?k=Les+ravages+civilisationnels+r%C3%A9gressifs+de+l%27islam&__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&ref=nb_sb_noss
Les 70 premières pages gratuites : http://jenmore.free.fr/ravagesdebut.html

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Bernardo de la Vega

Moi aussi, je hais l’islam et je n’ai aucun respect pour ses adeptes. Et personne ne peut oser prétendre que je n’ai pas le droit de le dire ! Quoi qu’en pense celui qui joue à faire le pape, il faut arrêter de chercher une impossible conciliation : ces gens ne songent qu’à nous détruire !

Bp50

Pour ceux qui conchient le christianisme, il peuvent toujours rejoindre ces magnifiques pays Dar al Islam, car c’est grâce aux valeurs christiques que l’essor de la civilisation occidentale s’est magnifiquement développée et qu’ils en profitent…comme les muzzs d’ailleurs qui font tout pour voler une part. Les pays dits du Moyen-Orient avaient le même niveau de civilisation que tout l’Empire Romain. Au VII siècle tout cela fut détruit presque jusqu’à Poitiers. Le proverbe berbère dit: Prête ta maison à un arabe et il fera du feu avec les portes, les fenêtres et le toit ! Rien n’a changé.

Bp50

Les fils d’Ismaël seront des trublions pour le monde dixit l’Ancien Testament.

BORSALINO

Moi aussi je hais l’islam ,son gourou pédocriminel ,sanguinaire ,voleur et violeur de petites filles .Je déteste les muzz qui croient dans ses balivernes coraniques et qui égorgent nos compatriotes en France et dans le monde parce que l’on ose critiquer leur pseudoreligion de merde

Nina

Ne faudrait-il pas mieux que vous haissiez, puisque tel est votre désir, ceux qui les ont fait venir en masse et qui sont au pouvoir actuellement, et qui seront encore au pouvoir en 2022, face au partie de la Charia ? En effet, en lien avec eux, l’islam et l’islamisme prospèrent en France et en Europe. Mais, enfin, ces gens n’ont pas été déposés comme par magie par une soucoupe volante sur le sol français, et ils savaient bien (les propageurs de cette idéologie, les politiques), ce qui allait arriver en agissant ainsi…Eux qui ne font pas partie des français lambda, ne peuvent pas dire qu’ils n’avaient pas bien évaluer le danger, cela n’est pas entendable!! Et en plus en disant cela, ils avouent de ce fait, ne pas être faits pour diriger le pays.
Seuls des niais pourraient croire cela!

Nina

Mes excuses pour les quelques fautes dans mon post, adressé sans le relire.

Patapon

Nina,votre post est implacable de vérité.

Monique

Ne faites pas semblant de ne pas comprendre ,c ‘ est l ‘ islam aujourd’hui qui tue ceux qui osent critiquer leur religion .Les juifs et les chrétiens ne font pas chier le monde en menaçant de mort ceux qui blasphèment.

Patapon

Ils ont aussi ma haine,mais j,essaie de garder mon sang-froid,pour viser juste…

Monique

Tour comme moi , je hais l ‘ islam cette secte immonde nausebonde et leur fichu mohamet , homme pervers ,sanguinaire,falsificateur,paranoïaque, violeur,assassin.L ‘islam la pire calamité que le monde ait connu.

UltraLucide

Comme nous sommes gouvernés par des pacifistes de centre-gauche, comme en 1938, la probabilité d’une guerre entre les pays démocratiques d’Europe et le monde musulman totalitaire est désormais une réelle possibilité historique. Une série de réponse fermes et décidées depuis trente ans nous aurait évité d’en arriver là. Mais la gauche et la droite molle, avec leurs collabos et leurs pacifistes attirent la guerre comme le paratonnerre attire la foudre. Avec l’Islam et le monde musulman, seul un rapport de force basé sur la puissance militaire et la volonté de s’en servir en cas de besoin permet de maintenir non pas la paix, mais un état de non-guerre. Une majorité d’européens, de gauche et du centre, a préféré les bonnes intentions, qui pavent le chemin vers l’enfer.

Patapon

Nos politiques se sont vendus aux pétromonarchies.Cela étant,le mal est fait.Il faudra changer notre personnel politique en 2022,et prier le ciel,qu,il ne soit pas trop tard.Le monde arabe est notre talon d,Achille et les musulmans devront être sérieusement repris en main sur notre sol.

marcoterix

Très intéressant, un peu féministe sur les bords mais c est votre choix. Il y a aussi des hommes supérieurs vous savez? Et le rejet de l islam n implique pas nécessairement le denigrement de l l’homme. Bonne route.

Islam et Fran- mac :.

Islam et Fran- mac :. même pourriture
Vive le Christ Roi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Clovis

Mon cher Ivan, je suis de “cœur patriote” entièrement d’accord avec vous

john

La secte islamique est un poison pour l’ensemble des démocraties issues de la culture greco-romaine.
Aucune religion,ou en tant que telle, ne doit prévaloir sur les droits des peuples.
Quant à celles qui pensent nous “sauver” en prônant l’égorgement, elles doivent être anéanties !

Jill

Non seulement le droit de fustiger l’Islam est tout ce qui tourne autour mais un devoir. Cette effrayante organisation politico-religieuse est un véritable cauchemar pour les Français.

Eva

“Les idolâtres, c’est nous… Alors, que les juifs et les chrétiens croient aussi en un dieu unique, comme les musulmans.”

Exact.
Mais même ceux qui ne sont ni juifs ni chrétiens ont le droit de vivre librement, sans avoir à craindre pour leur vie à cause de l’intolérance de l’islam contre tout ce qui n’est pas musulman.

Georges Favier

une phobie n’a rien de volontaire et ne saurait donc être réprimée
haïr ceux qui nous haïssent, surtout si ce sont des égorgeurs incités à ça par le livre fondateur de leur secte me parait l’attitude la plus saine qui soit

patphil

comment expliquer que le chef de l’état se couche face aux insultes et menaces?
même le “paisible” maroc ose !
sans réaction, ils irons plus loin, le doigt est dans l’engrenage, la main puis le brzs et la tête (alouette) y passeront,

Patapon

Ils connaissent nos faiblesses et en jouent .Nos illusions humanistes et nos prétentions démocratiques agrémentées des fallacieuses valeurs de la république ont discrédité la voix de la France,après de trop nombreux reniements.Nous n,en sortirons que par la force et une extrême fermeté.

Philippe

Toutes les religions monothéistes sont totalitaires puisque par essence, elles n’admettent aucun dieu que le leur.
Alors ne nous la ramenez pas avec le christianisme et jetons tout cela à la poubelle.

Jill

Le chrétienté, voire le judaïsme n’imposent aucune nuisance à la population ;l’Islam est un véritable fléau… ne mélangeons pas SVP.

Chauveau

Jamais le christianisme n’appelle au meurtre de qui que ce soit. Ne comparez pas l’incomparable.

Monique

Ce sont pas des juifs qui ont assassinés 3 fidèles dans une église à Nice .Totalitaire ? Où avez – vous vu que les juifs et chrétiens imposent leur dogme dans la sphère publique: en demandant des menus casher , en priant dans les rues , en demandant sanctionner toutes les critiques envers les religions , en refusant que certains sujets soient abordés à l ‘ école,…Avez -vous vu des curés en soutane vouloir accompagner les sorties scolaires un rabbin rentrer au Rassablement National Kippa sur la tête,..Vous avez le droit de ne pas aimer les religions , mais c ‘ est comme si vous renvoyez dos à dos le crime de ce terroriste de Nice au christianisme et judaïsme. Pour votre gouverne avant d ‘ écrire des conneries l ‘ église et l ‘ État sont séparés depuis bien longtemps

Patapon

Il y a 45000 églises en France,qui ne doivent pas finir en cendres,que l,on croie ou que l,on ne croie pas.

Natou

Moi aussi je hais l’islam et tout ce qui va avec !!!!
Ce n’est pas une religion c’est une théocratie !!!!!
Orban en 2011 a révisé la constitution et n’a reconnu que 14 religions et à exclu l’islam !!!!

Super votre article Ivan .

Patapon

La Hongrie a ete pillée, martyrisée par les ottomans. Orban a de la mémoire…

BERNARD

L’islamectomie doit être un impératif de même que la négroïdectomie et la bougnoulectomie à pratiquer en urgence sur ce grand corps malade qu’est devenu la Fronce….

Jill

Le problème, on manque de chirurgiens pour pratiquer les opérations qui s’imposeraient… notre pays est mangé par les métastases.

Jean-Louis

L’islamophobie est une forme d’hygiene mentale…

Lire Aussi