Je hais Spielberg, parce qu’il veut m’interdire une haine légitime

https://www.psychologies.com/Actualites/Tech-et-medias/Why-we-hate-la-serie-documentaire-troublante-sur-la-haine

La haine. D’où vient-elle ? Comment nous influence-t-elle et peut-on la dépasser ? Steven Spielberg et Alex Gibney livrent une grande enquête en 6 épisodes sur la haine dans la série documentaire Why we hate, disponible sur Discovery Channel. Moyennant des centaines de témoignages et interventions d’experts, la série met en lumière, le sentiment inné de haine qu’abrite tout humain. J’en abrite un bon paquet depuis quelques années. Racisme, jalousie, dégoût, fureur, intolérance. Autant de formes de ce sentiment nous ramenant à notre archaïsme le plus profond. Je nage donc dans l’archaïsme. Je pense, donc je suis. Je hais, donc je vis. Le premier épisode intitulé « les origines » revient sur son fondement : d’où vient-elle ? Pourquoi pouvons-nous ressentir une telle aversion envers autrui et jusqu’à quel point ? Je vais vous le dire, moi.

Le titre à lui seul m’a interpelée, je voulais en savoir plus. Ma télécommande a fait SWITCH/OFF après 3 minutes. Devinez le message que le docu moralisateur veut faire passer : analysons donc tous ensembles, complaisamment, autour de la table sans nous énerver (qui veut un café ?), la raison de notre haine (le mot manque de profondeur). Le documentaire prêcheur à taux d’endoctrinement record, invite à une remise en question et nous met devant le fait accompli : aujourd’hui, le monde est rempli de haine. Nous y voilà ! Quand je vous le disais !

A bas l’extrême droite, à bas les radicaux, les identitaires, à mort les Pegida, le RN, l’AfD, tous des riens du tout qui ne regarderont pas le docu, trop nuls pour comprendre. Expliquons-leur donc clairement, nous les intellectuels, les universitaires bien de notre personne (Le débat était mené par une jeune diplômée blonde, élégante, souriante) que ce sentiment est certes naturel, nous ne sommes pas des brutes, mais qu’il faut le dominer. Et comparons avec Hitler et Mussolini, et en voici et en voilà des scènes barbares, racistes, le Ku Klux clan, la tragédie yougoslave, les massacres du Rwanda. Ce que nous devenons lorsque nous haïssons. On prévient :« Le film contient des images et des propos racistes et violents susceptibles de heurter certains téléspectateurs ». Bien entendu ! Allons-y ! Montrons à ces radicaux qu’ils sont dans le faux.

A propose de film : J’accuse ! Oui, je vous accuse Monsieur Spielberg de simuler l’explication d’une émotion en vous servant de phrases sentencieuses. Inutile d’expliquer. La haine, ce sont eux. Nous ne sommes que les victimes. Impuissantes, sans la moindre défense que notre haine. Avez-vous consulté les statistiques ? Pourquoi ce film ? A quoi me sert de savoir d’où il vient, ce sentiment que j’éprouve, auquel j’ai droit, que je revendique ? Je hais les bourreaux, les égorgeurs, les violeurs, les exciseurs, les assassins. Pas besoin de documentaire. Inutile de visionner les 6 séquences, je vais vous expliquer.

Qu’ont bien pu faire les Juifs pour attirer tant de haine des nationaux socialistes ? Et les noirs d’Amérique ? Avaient-ils des revendications, imposaient-ils des mœurs débiles aux blancs ? Ont-ils rempli les statistiques meurtrières ?
Qui hait qui ?
Est-ce que vous aimez les gens qui tuent des animaux en les égorgeant à vif malgré leurs hurlements ?
Et les barbares qui empoignent et ligotent les petites filles pour les exciser, malgré leurs cris de souffrance ? Lorsque vous en apprendrez la raison, vous les aimerez encore moins. Pas pour le bien-être de ces petites filles, non. En prévenant le désir, elle empêche les relations adultérines – garantissant ainsi l’honneur du mari. Vous éprouvez quoi, vis-à-vis de ces barbares : de la répugnance. De l’horreur.
Vous aimez les bourreaux ?
Vous aimez les hommes qui rossent leur femme pour avoir trop salé les pois chiches ? Ça alors, Monsieur Spielberg, votre documentaire n’en parle pas. Omission ou intention ? Vous préférez demander à des savants de débiter de longues tirades pour nous faire comprendre que notre haine n’est pas motivée ? Pour « expliquer » ? Mais c’est très simple.
Vous appréciez ces tribus qui avancent sournoisement leurs pions, qui construisent des mosquées plus grandes que nos cathédrales ? Je les exècre et je remercie tous ceux qui ont le courage d’y coller un feston d’andouillette ou d’y coincer une becquée de rillettes. Vive le saucisson !
Est-ce que vous aimez les monstres qui ont tué à Paris, à Bruxelles, à Nice, à Berlin et partout ailleurs dans le monde ? Je ne sais pas vous, moi je les maudis.
Vous affectionnez ces bourreaux qui ont violé tant de jeunes filles, égorgé tant d’innocents, juste pour une cigarette ou un regard ? Je les exècre tellement que je ne trouve pas les mots. Ils me font peur, ils me terrorisent, ils génèrent la haine. C’est aussi simple que cela. Nul besoin de documentaire en 6 épisodes.

D’où elle vient, ma haine ? Je vais faire ma Sarkozy : eh bien, je vais vous le dire : nos agriculteurs travaillent de l’aube à la nuit sans relâche et sont acculés au suicide parce qu’ils ne peuvent rembourser leurs dettes, pendant ce temps, simultanément, dans le même pays, conjointement, sous le même gouvernement, sous le même ciel, régis par les mêmes lois, concomitamment, en parallèle, des milliers de faux mineurs « isolés » et non accompagnés, aussi peu mineurs que Jeanne Calment, aussi peu isolés qu’une meute de chacals et parfaitement accompagnés par leur barbarie démolissent la baraque parce que leurs appétences gastronomiques ne sont pas satisfaites, organisent des tournantes gratuites qui n’amusent qu’eux, et ruinent par ailleurs les pauvres éleveurs sans qui, précisons-le, ils n’auraient rien à se glisser sous la dent. Pas même un grain de couscous. Le tout à nos frais. Je les méprise.

https://ripostelaique.com/mecontents-de-la-bouffe-les-mineurs-etrangers-cassent-tout.html

S’ajoutent divers autres sentiments qui viennent encore gonfler la haine. Le dégout, par exemple.
J’évoque ici ces bouffies camouflées qui encombrent nos rues. Cela dit, ces tenues qu’elles arborent par évidente provocation cachent bien des choses. La laideur de leurs anatomie bourrée de loukoums et de pâtisseries orientales. La crasse de leurs corps puant la sueur qui ne connaissent ni le savon ni l’eau de la douche. Et enfin la possibilité de cacher entre leurs bourrelets des objets volés. Et pour finir, le transport aisé d’armes blanches et d’armes à feu par des hommes déguisés en fatmas. Elles me dégoûtent.

La répulsion : leurs croyances archaïques, leurs jeûnes malsains et leurs bombances nocturnes qui, s’ils se pratiquaient dans la discrétion, ne dérangeraient personne, mais qui se font dans un tel tapage, provoquent tellement d’accidents, d’absentéisme, que le pays entier en est saturé.
Le mépris : notre mépris pour celui que vous éprouvez pour les femmes.
Le refus : nous refusons d’entretenir à vie des polygames concepteurs de dizaines d’enfants, qui ne tarderont pas à devenir eux-mêmes entretenus professionnels.

La série documentaire Why we hate tente de montrer comment l’on peut « vite basculer vers la haine ». Pas si vite que cela. Il nous a fallu des centaines de morts et des milliers de blessés avant de « basculer ».
Elle nous amène « à nous poser de réelles questions sur nos comportements sociaux et sociétaux, pouvant s’avérer révoltants ». Je ne me pose pas de question à ce sujet, ce qui est révoltant, Monsieur Spielberg, ce sont l’islam et ses crimes.

Anne Schubert

image_pdf
0
0

41 Commentaires

  1. Depuis la nuit des temps, et jusqu’à la fin des temps l’humanité s’est battrue et se battra pour défendre son identité. Toutes les civilisations qui ont disparue l’on été par faute dénergie combatante, engluées dans la bien-pensance, le confoirt, l’individualisme, la prospérité qui ramolli les hommes.
    La haine de « l’autre » fait partie de ce qui permet de se défendre quand une menace arrive au point de mettre en danger la structure si difficilement acquise, d’un ordre qui a réussit à imposer la paix. Tout ceci est normal. Sinon, le moindre barbare peut espérer conquérir notre pays

  2. Je pense (voir la scène avec Timsit dans le film « La crise » ) que c’est assez commode quand on est pété de thunes, on habite les beaux quartiers, on mange à sa faim tous les jours et que l’on n’a pas de problème plus grave à résoudre de savoir combien de millions va coûter son prochain film de vouloir donner des leçons de morale à deux balles. Quand on a perdu un être cher (Patrick Jardin au Bataclan par ex) de balancer des conneries comme « vous n’aurez pas ma haine » ou du style « vous devez vous montrer civilisé » ou autre billevesées. Comment se raisonner et rester passif émotionnellement devant les massacres, viols et autres exactions de l’islam (au hasard), brûler un pilote jordanien dans une cage, décapiter, éventrer, castrer des gens On devrait ne rien dire ? D

    • Ça c’est un vrai point de questionnement mais cela rejoint ce que j’ai écrit au début. Je suis dans la difficulté financière pour x raison et je souffre. On en revient donc à la solution de facilité, la faute à qui? aux autres: les juifs, les immigrés, le « système » etc.. L’histoire a montré que l’arrivée de régimes totalitaires coïncident au période de crises. Et c’est sans surprise. Pour Mr Jardin, je ne commente plus ses articles. La seule question que je me pose, c’est comment était cette personne avant le drame. Je n’aurai pas la réponse et je ne veux pas la juger. Enfin pour dernière partie de votre message: on peut être choqué et révolté. Mais ça me file pas la haine et l’envie de leur faire pareil, combat de l’homme civilisé face aux barbares.

  3. Les termes « raciste ou haine  » sont créés et amplifiés par la gauchiotterie pour obtenir un état de sidération de la part de celui qui en est accusé : en ce qui me concerne , il me stimule et ne me paralyse aucunement car j’ abhorre les bicots et les negros invasifs, reproducteurs à la chaîne gorgés d’ arrogance car un état faible et lâche leur laisse faire tout ce qu’ ils veulent alors qu’ il devrait les tenir à la laisse ultracourte !!
    Ces 2 mots trempés dans un bain émotionnel servent pour tout argumentation à ces écervelés de gauchistes .

  4. Il y’a quelques choses qui nous manque que dieu nous a pas donné l’amour pour toujours ici bidouille m’entendez vous ont s’aimerais si seulement sa marcherai se service

  5. Ont peut pas aimé tout le monde quand ton réfléchi et sa devient normale avec le temps

  6. Hollywood patrie des juifs essayent comme d’hab de nous enfumer, de prôner la mixité qu’ils refusent, la haine des noirs et des arabes qu’ils cultivent, de travestir l’ Histoire avec leurs films bidons, veut maintenant nous expliquer que nous sommes la Haine !!! qu’ils aillent tous se faire enc…….,

    • Il fallait bien que tu critique les Juifs espèce d’ordure Serais tu jaloux des Juifs hein ?? comme je te comprends , comme beaucoup de tes compatriotes espèce de déchet . Finalement je crois que je vais commencer a me réjouir du malheur de ta france .cela commence a bien faire car malheureusement beaucoup pense comme toi dans ton putin de pays , j’ai nommé la france qui a fait pire que Allemagne nazi , et ce depuis le moyen age a nos jours !

      • David2000 : alors il est interdit de critiquer les juifs ou alors on se fait traiter d’ordure puis des menaces sur mon pays la France ? jaloux des juifs ? trop drôle ! je me fous des juifs et d’Israël tu n’imagines même pas ! d’autre part ici c’est un forum patriote français pas israélien alors va te faire foutre ordure toi même et reste dans ton pays au lieu de nous emmerder, je t’ai pas sonné !

        • Rems
          l’Ordure l’Antisémite tu n’aimes pas les Juifs , tu auras les arabes .
          J’ai hâte !

    • Bravo cher Rems!tout est dit, je résumerai en quelques mots: ils nous font chier ces juifs qui détruisent notre pays notre civilisation notre RELIGION !!!

      • Ils nous font chier ces antisémites… Et tu es dans un pays laïque, je vois pas en quoi les juifs t’empêchent de pratiquer ta religion.

  7. Anne j’éprouve la même haine que vous pour les mêmes raisons que je hais les Allemands que vous aimez.

  8. La haine est ce qui déclenche les guerres. Et la guerre arrive. Elle est voulue par les dirigeants. Le pire, serait même peut être d’y échapper car ce serait la fin de la liberté. Ils ont échoué en 39/45 et aujourd’hui, ils remettent le couvert. Ce sont les mêmes, avec des méthodes différentes. C’est la finance. Il faut ré écrire l’histoire, la vraie cette fois, inacceptable mais enseignante si l’on veut que ces situations, répétées depuis des siècles, prennent fin.

  9. Le documentaire de Steven Spielberg et Alex Gibney s inscrit dans le droit fil de la morale chrétienne : Matthieu 5-43 « Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ».

  10. Depuis 1500 ans nous subissons le lavage de cerveau de l’amour chrétien même envers nos ennemis. Cf. le Pape. La haine actuelle est-elle une réaction ? La lutte pour la survie ? Mais aussi : le politiquement correct nous empêche de dire ce qu’on pense, même d’employer les mots, fatalement le refoulement produit la haine. Toute cette haine est-ce un bon signe ? prouve-t-elle que nous sommes encore vivants ? ou mieux que nous avons encore envie de survivre ?

    • La haine ou plutôt détestation est la marque d’ un instinct de conservation en bon état de fonctionnement .
      Elle nous permettra d’ abattre l’ ennemi islamomondialiste !

  11. Anne, je comprends ou crois comprendre ce que vous ressentez.
    cette haine qu’on vous interdit, cache tout autre chose.
    on vous interdit en fait d’aimer la civilisation européenne, de la préférer, de faire des priorités dans votre affectif.
    on vous jette à la figure cette haine qui n’est qu’une réaction de souffrance à la priorisation des états d’autres peuples qui ne veulent pas s’intégrer.et qui veulent imposer leurs mœurs.. La haine se partage aussi équitablement que la bêtise.
    peut on en revanche interdire la haine de la réussite de la civilisation européenne ? pas certain avec la médiatisation de notre culpabilité, notre éternelle repentance.

  12. Les auteurs de riposte laique ne choisissent pas leurs titres. Je ne hais pas spielberg. Je n aime pas son film.

  13. Nouvel incident à Sydney. Personnellement, je ne pense pas que le monsieur de cette vidéo soit dans la haine mais j’imagine les médias français s’emparant et diffusant cette vidéo, on aura alors droit à la rengaine habituelle que la femme enceinte de cette vidéo est une pauvre victime. Pourtant des résistants ont été décorés pour avoir infligé pire à des nazis. Donc taper sur un nazi oui, mais sur une voilée enceinte non, pourtant ce sont tous les deux des occupants, non? Lien: https://www.dailymail.co.uk/news/article-7710689/New-footage-emerges-moment-heavily-pregnant-woman-brutally-bashed-Sydney-cafe.html

  14. Tout à fait d’accord, Mme Schubert.
    Au bout d’un moment, la haine est la plus salutaire des émotions face à la violence barbare sans limite à moins d’être une victime consentante. Et qu’y-a-t-il de plus contre nature que de dire oui à son propre massacre. Entre l’instinct de vie et l’instinct de mort, il faut choisir comme disait Mr FREUD. Chacun son choix puisque nous sommes des occidentaux mais personne n’a le droit de nous imposer un choix !

  15. Steven Spielberg lui même d origine juive, comment peut il cracher sur Israël, en faisant ce documentaire. Il me déçoit,car c’est un réalisateur que j’aimais beaucoup avant…

    • SLOBODA
      Steven Spielberg a cracher sur Israël ?????
      Il n’y a pas plus Sioniste que lui !

  16. Alors comme ça spielberg et la clique de pedhollywood ont la haine du goy ? Pas possible ??? Pauvre couillon de blancs américains morts pour rien pendant la seconde guerre mondiale, les descendants de gens que vous avez sauvé, veulent votre mort . Stupides goyim états unien, coulez hollywood en boycottant ces merdes. Vivement que le blanc sorte du coma mondialiste.

    • Pauvre con ton antisémitisme pathologique est pathétique
      Tu dois être taré grave

    • Ces mêmes Juifs Hollywoodiens qui pronent l’éradication de l’Homme Blanc à travers le Métissage et le Viol de Shiksas Blanches.

    • Le Baveux antisemite rempli de HAINE est de sortie. Pauvre petite chose qui n’est rien, ne sera jamais rien a part être un HAINEUX…

    • Et voilà un exemple de haine comme je l’expliquai dans mon message dessous. C’est tellement plus simple de dire que les problemes du pauvre reuri sont la faute des juifs que de la sienne….

    • reuri
      Et en avant la haine du Juif, la Jalousie de ce peuple qui a tant donné a l’humanité .
      Pauvre Idiot , pauvre Imbécile , va adorer ton Dieu le Juif jésus !

  17. « Qu’ont bien pu faire les Juifs pour attirer tant de haine des nationaux socialistes ? Et les noirs d’Amérique ? »
    J’aimerai bien connaitre votre réponse tiens. Pour ma part Mme Schubert: la haine est la solution de facilité car c’est un sentiment tellement simple, tellement basique. Il nécessite aucune réflexion, juste de laisser son cerveau reptilien parler. Et puis il permet de se croire fort. Et quand cela concerne la haine d’autrui, j’ajoute la lacheté de voir que le problème vient à 90% de nous. Alors c’est plus simple d’accuser le juif, le noir, l’arabe, le roux, le blanc, la femme trop belle, l’homme trop intelligent. La haine, c’est l’arme des médiocres, quel que soit leur origine, sexe, éducation.

    • complètement nulle votre diatribe de bobo islamo-nazi-gaucho.
      Allez donc tout de suite faire des bisous à vos très chers djihadistes ! Je suis certaine qu’ils vous donneront très vite l’envie de vous servir de votre cerveau reptilien (encore faudrait-il que vous ayez un cerveau tout court d’ailleurs, ce qui me parait fort compromis , le bobo)

      • Le cerveau doit permettre de lire un message et de comprendre le sens. Ce qui n’a pas l’air d’être votre cas mais je n’ai peut etre pas été clair. Vous pensez que les salopards terroristes ne sont pas remplis de la même haine crasse et stupide? Vous croyez que les abrutis qui sont partis de France pour rejoindre Daesch ne fuient pas leur probleme personnel en france, pour appliquer le pouvoir par la terreur et la haine dans le califat? Je vous rassure, je ne leur fais pas la bise: ils baignent dans les tréfonds de la haine et de la crasse humaine. Vous avez envie de les rejoindre? Moi pas.

    • La Haine vient surtout du Métissage qui est véhiculé par le Cinéma Juif Hollywoodien.

  18. L’expression et la notion de « propagande de haine » (« Hetzpropaganda ») ont d’abord été utilisées en Allemagne par le régime national-socialiste pour désigner la propagande antinazie.

    Ainsi, en octobre 1935, l’écrivain suisse Denis de Rougemont, nommé professeur d’université en Allemagne, passe la douane allemande :
    « On ouvre une malle. Posé sur des vêtements, un livre apparaît. Le douanier s’en empare :
    ”Est-ce de la Hetzpropaganda (1) ? Demande-t-il d’un air menaçant.
    — Nous ne connaissons pas ce genre de littérature en France.
    — Traduisez-moi le titre !” »
    (1) « Propagande de haine » : on désigne ainsi, en Allemagne, les ouvrages anti-hitlériens. (Note de Denis de Rougemont)
    (Denis de Rougemont, “Journal d’Allemagne”, I ; Éditions Gallimard, Paris, 1938, p. 11.)

    • « propagande de haine », il faut reconnaitre que ce n’était pas faux, beaucoup de tracts et de livres antinazis des années 30 (donc déjà bien avant le déclenchement de la guerre en 1939) étaient très virulents, on sait qu’aux Etats-Unis dès 1933 la communauté juive incitait au boycott de tout ce qui venait d’Allemagne ! Ils ne pardonnaient pas à Hitler de combattre le lobby qui tenait la presse, la banque etc La haine était des deux côtés et chaque camp avait des raisons de l’entretenir.

      • Mais bien sur, les juifs opprimaient les allemands et du coup ils ont réagi un peu fort c’est ça? Marrant comment le renversement de la preuve ou de l’histoire est utilisé. Ca permet de mieux connaitre vos « méthodes »…

Les commentaires sont fermés.