Je me suis imaginé dans le peau de Danièle Obono…

Publié le 1 septembre 2020 - par - 17 commentaires - 731 vues

J’ai chopé la Covid !
– Ah mince ! Tu sais où tu l’as attrapée ?
– Oui, dans la file d’attente pour passer le test de la Covid.

C’est en s’auto-racontant cette blague à la con que votre serviteur, outre son quotidien habituel, fit l’acquisition de la dernière parution du désormais célèbre et honni Valeurs Actuelles, l’hebdo qui « défraie la chronique » (j’ai jamais bien compris l’origine de cette expression) histoire de se faire une idée personnelle quant au tohu-bohu généré par une saga-fiction campant une certaine Danièle Obono, députée LFI, laquelle, à la suite d’une fausse manœuvre sur son skate-board, se trouve malencontreusement aspirée par une faille spatio-temporelle qui la propulse vers un continent qu’elle connaît bien mais dans une période fort peu contemporaine, et où elle se retrouve esclave.

Première réflexion in petto : 5,50 euros, la vache, ils se mouchent pas avec le dos de la main morte ! Mais bon, papier glacé, impression impeccable, bref aussi beau que les magazines dans les avions.Et puis, on mettra la dépense sur le compte d’un geste militant.
À la maison : une première lecture, juste pour capter l’ambiance générale. La bafouille est cursive, bien écrite, humour soft dépourvu d’ironie ou de sarcasmes…
On relit, cette fois-ci en s’attardant sur d’éventuels détails scabreux.
Parmi le déluge de condamnations, insultes et anathèmes qui ont salué cette publication, difficile de savoir ce qui au juste lui était reproché : parce que les « raciste », « honteux », « abject » et autres « répugnant », c’est pas franchement plus argumenté qu’un vieux « l’arbitre enc*lé » pendant un match de foot.

Je sors bredouille de ma quête. Probable insensibilité à la souffrance de l’Autre, voire sociopathie larvée ?
Donc, changement de stratégie : j’essaie de me positionner en « reflet » d’ Obono, Européen réduit en esclavage après retour subit vers les terres ancestrales quelques centaines d’années en amont.
Premier hic : nos aïeux ne se vendaient pas entre eux. Ne chipotons pas, mais, simple question de crédibilité, je dois me faire capturer comme il était de bon ton de l’être il y a trois siècles : par les barbaresques.
Surtout qu’étant originaire des îles Baléares, à l’époque réputées garde-manger des pirates, le synopsis tient la route.
J’en bave pas mal pendant la traversée, mais une fois arrivé au marché aux esclaves d’Alger, je suis recruté par un homme bienveillant, qui ni me bat ni m’humilie, me nourrit, me fait bosser mais pas trop, et n’essaie même pas d’abuser de mon corps pourtant somptueux.

Et pour finir, je suis racheté et affranchi par un juif Samaritain, bon par définition.
La situation de l’Insoumise Obono, photographie en négatif.
Bon ben, rien à faire, j’ai vraiment dû ne rien comprendre au papier de VA, malgré tous mes efforts pour tenter de faire poindre ne serait-ce que le museau de la Bête Immonde, lâchement planquée dans la rédaction d’un torchon néo-nazi.

Au fait : lorsque l’écrivain espagnol Miguel de Cervantes a été capturé par les barbaresques puis emprisonné cinq ans dans les geôles d’Alger, il revenait de la bataille de Lépante.
Nous ne sommes pas sûrs qu’Erdogan ait l’intégrale de ses bouquins dans sa bibliothèque.

Jacques Vinent

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
mjolnir

“Dans la peau de ……………” beurkkkkkk !!!!
Pour attraper la gale , des puces , des amibes ou des vers , que sais-je encore ?
voire l’anti-racisme ??
On ne rit pas.

mjolnir

“Quand je vois une telle photo , je sors mon revolver” Baldur VS.

BALTO

VA aurait du préciser que toute ressemblance avec des personnages vivants ou ayant vécu ne serait que pure coïncidence.
De plus Obono n’est pas une marque déposée et est libre d’emploi, quand au coup de crayon il n’y a rien qui ressemble plus à une africaine qu’une autre africaine.
Je n’y vois aucune allusion à une certaine femelle bonobo nuisible arrivée par accident à un poste où elle ne construira jamais rien de palpable pour le bien des français toutes “couleurs” confondues.

Univers

Pauvre types qui se haï lui même en sortant de son cerveau larvé , Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus “mais qu il se suicide ce crétin les cimetières sont pleins de gens de son niveau .Mettez -vous du cirage du charbon et là vous serez comme bon vous semble . et au fait en criant au racisme de name obono une vidéo assez représentative.!https://youtu.be/FhJH4O5lISk Le tabou de la traite arabo-musulmane des Africains : 14 siècles d’esclavage et 17 millions de victimes Tidiane N’Diaye

Daniel CH.

Ah! ces 2 merdes là vont bien ensemble.

Eric Hartley-VI Fletcher

En fait d’écrivain Européen capturé par les pirates Barbaresques, en plus de Cervantes, vous avez un Français, Jean-François Regnard. Il est vrai que son prédecesseur , Molière , avait prévu le coup avec son : Qu’allait-il faire dans cette galère ???

wika

Obono est représentative de ces pièces rapportées à qui on a trop vite accordé la nationalité française.
Si elle était vraiment française, elle saurait que l’humour, l’autodérision, les blagues franchouillardes et la caricature font partie de notre culture.
Est-ce que les Belges s’offusquent lorsqu’on raconte des histoires belges ? Non, ils en inventent des plus bêtes encore sur nous et qui nous font hurler de rire.
Est-ce que les Canadiens s’offusquent quand on se moque de leur accent et de leur vocabulaire ? Non, à leur tour ils disent je c’est nous qui avons un accent et se moquent de notre vocabulaire qui s’américanise.
Mais il est vrai qu’avec l’acariâtre Mélenchon, Obono n’est pas à bonne école

limone

merci pour cet écrit subtil , cet humour , cette vérité , celle qui blesse cette députée qui ne s’est pas gênée de le faire tant de fois à l’encontre des français, de la France qui l’a accueilli gratuitement ! quelle se pose des questions sur l’effet boomerang de sa haine, c’est la meilleure thérapie pour elle

breer

Mélanchon représente tout ce que le monde politique a de plus névrosé, régressif, voire aliéné, et que le système médiatique inféodé à l’idéologie d’une gauche pervertie et incohérente encourage en lui donnant la parole tout azimut. Cet esprit gauchiste multiforme chaotique génère pourtant des citoyens qui l’adulent et l’acclament.
Peut on s’étonner de voir notre pays s’effondrer de l’intérieur lentement mais sûrement.

EPONINE

Excellent !

jeannot

Obono n’a pas une goutte de sang français, elle le fait savoir. Tout comme jean Luc Ben anchon, marocain né à Tanger qui défend ses congénères et personne d’autre. Il n’a rien de français, il se fout des français. Cocos français de souche, sachez que vous faites fausse route en votant pour ça. Ecoutez ce qu’il disait à propos des normands à son arrivée en France. Regardez comment il s’adresse à un ouvrier sur un marché à Hénin Beaumont. Tout est sur youtube

jeannot

Je ne m’adresse évidemment qu’aux trolls qui essayent d’infester le site

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

En tous cas ,selon l’expression latine que j’adore : “Qui bono ” : A qui profite le crime ?
Car l’article,qui n’a pas été lu par tous les hurleurs avec les loups de mougeons de Panurge, dénonce tout simplement l’esclavage en utilisant un personnage de la politique française connu(e) pour vouloir mettre la faute uniquement sur les négriers blancs, en occultant le fait que les “magasins” d’esclaves étaient approvisionnés par des négriers noirs.Encore une manipulation dans un verre d’eau….Mais l’esclavage sexuel permis par Mahomet ,là, PAS TOUCHE !!!!!!

dissident

quand on pense que de gaulle a exxige l independande du Gabon pour qu ily ait pas d Obono a l assemblee nationale quelle reussite !

Edmond Richter

– Danielle Obono:„Je suis Merah“, „Nique la France“, „Jean Castex, homme blanc de droite…“ députée qui milite aussi pour la libération de terroristes (Georges Abdallah, Salah Hamouri, Marwan Barghouti…)

Danielle Obonobo tient son nom des Bonobos, une categorie de chimpanzés dont la charactéristique principale est de régler les conflits en baisant frénétiquement, d’ou peut-être l’approbation inconditionnelle de Danielle Obonobo à „nique la France“

poiropardix

Super ,on les trouve où ces chimpanzés,histoire de faire avorter les femelles avant qu’il ne soit trop tard

Prouvencau

Faut du courage…

Lire Aussi