Je me suis tapé une petite cagole : non, pas toi, Bénédicte Taurain…

Publié le 2 août 2018 - par - 18 commentaires - 2 258 vues
Share

J’allais faire une emplette dans un magasin de jardinage. Après avoir pris mon sac de terreau, j’ai aperçu sur une étagère une rangée de bières dont deux cagoles. Je n’ai pu résister à la tentation, j’ai acheté deux canettes. J’ai pensé à ce pauvre Tommy qui devra se contenter des fades bières anglaises. A l’annonce de sa libération, n’ayant pas de champagne, j’ai décidé d’en boire une en son honneur. Cette bière, « la blanche » est en effet très buvable. Je ne suis pas amateur de bière, mais celle là vaut le coup. Voici ce que proclame l’étiquette à l’arrière :
« Méfi ! ça c’est la blanche à l’ancienne : Fraîche et douce comme sa cousine.
Le yéti l’a élevée et toi, tu vas bien te régaler. »

Le soir, une copine de ma femme a bu la seconde bouteille, « la bière du cabanon », dont l’étiquette annonce : « Méfi ! Contrairement aux blondes fadasses, la cagole a un brave caractère. Toi qui les aimes généreuses et avec bien du parfum, tu vas te régaler ! Et si un collègue te dit : « Comme elle est bonne ta cagole ! », l’engatse pas,… il a simplement bon goût ! ».
La copine a trouvé la bière très bonne.
On devrait en offrir une caisse à Tommy pour lui faire aimer Marseille et ses adorables cagoles qui n’ont rien de commun avec Madame Taurain qui aurait dû être flattée par cette comparaison.
Ouvrir une souscription.

Marc Larapède

https://ripostelaique.com/qualifier-linsoumise-benedicte-taurine-de-cagole-est-il-vraiment-une-insulte.html

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
saurer

Il y a, et il y aura toujours des tas de mougeons (les cons moitié pigeons, moitié moutons) prêts à voter pour des salopes comme cette garce de Taurain.

denis

Qui est cette illustre inconnue : Bénedicte Taurain ? En tous cas elle dénote à coté de ces gendarmes en tenue impeccable

DUFAITREZ

Moi, je « cajole » la France, ça me suffit !
Je la bois jusqu’hallali ! Presque en … Bière !

NOEL

La taurine est un excitant , rien à voir avec celle qu’on voit sur la photo et qui ferait plutôt l’effet inverse .

dom

Qui est la demeurée à côté des deux gendarmes ? Une politique ? habillée comme cela, Quelle honte pour elle

La générale bohl

Cette catastrophe ambulante devrait être dirigée vers un centre de soins… Est ce son boulot à l’Assemblée qui la fatigue à ce point? Ils ne savent plus quoi nous coller pour nous représenter….

patphil

enfin un peu d’humour!
merci de la trouvaille mais où peut on en acheter?

BALT

A Marseille, peuchere!
Essayer les centres commerciaux.

Sniper83

Je ne suis pas certain que même un migrant en manque depuis un an en voudrait de cette sous-merde inutile !!!

Gabriel

Une cagole c’est un peu une caricature mais c’est soigné. Le cas présent nous avons affaire à une épave très mal conservée dont aucun musée maritime ne voudrait se porteur acquéreur. Cette représentativité négligée n’engage qu’elle, par contre pour une cérémonie très officielle et très digne, pour la mémoire du gendarme assassiné, c’est une infamie, une honte, une insulte aux morts pour la France.

bernard

Ce bestiau sur la photo n’est même pas une cagole! Une cagole ça avait du chien, du cran,du courage et c’était un peu trop sexy mais pas ce cageot gauchard…

barbot

Quelle sale gueule !!!! Et elle pue dans sa crasse !

reuri

D’accord avec votre article, mais pourquoi nous infliger la vue de cette horreur ? On vous a pourtant rien fait.

Des Abusés

C’est sûr sur la photo je vois plus un balais à chiotte mal nettoyé q’une Attrayante bouteille bière : pas le même usage !!!!!

BERNARD

Joli ! du coup ça me donne envie d’en boire (l’excès d’alcool est mauvais pour la santé certes). En fait, c’est une bonne pub !

Joël(1)

Préservez nous du spectacle affligeant du phénomène de cirque plus haut! Merci

Louise

Je l’ai aperçue l’autre jour à la TV. Elle était avachie sur son banc à l’Assemblée Nationale. Elle arborait un sourire idiot. On ne saura pas si elle portait toujours son jean cradingue et élimé.

FREYNET Noémie

M’enfin, c’est le comble du chic macronien :))