Je n’ai jamais trouvé raciste qu’on me traite de blanc en Afrique…

Il n’y a pas plus raciste que les Noirs, dans les pays africains, et, selon ces mêmes Noirs, il faudrait que les Blancs soient moins racistes dans les pays blancs, à condition « qu’ils le soient réellement, racistes ! ». 

Il faut ne jamais avoir vécu dans un pays peuplé de Noirs pour nier ce racisme. Je ne compte plus les fois où on s’est adressé à moi de cette façon : « Eh, le Blanc, viens voir », « Eh, le Blanc, qu’est-ce que tu cherches ? », « Eh, le Blanc, achète-moi ce chapeau ! », etc. 

Replacez cette même scène, à laquelle nous avons assisté lors du match de football PSG/Basaksehir d’Istanbul, dans un pays peuplé de Noirs : l’arbitre de touche noir s’adressant à l’arbitre du match, noir également, et désignant un joueur blanc, dont il ne connaît pas le nom : « Le Blanc a fait une faute ». 

Est-ce que le joueur blanc en question aurait pris cela pour une insulte raciste ? Certainement pas.  

Donc, il faut admettre qu’un Noir estime qu’il s’agit d’une insulte raciste lorsqu’un Blanc, qui ne connaît pas son nom, le désigne par sa couleur de peau, et qu’il s’indigne d’avoir été ainsi désigné, et que tous les joueurs présents sur le terrain, qu’ils soient noirs, blancs ou métissés, estiment également qu’il s’agissait d’une insulte raciste envers ce joueur noir et, en signe de solidarité, ou de fraternité de couleur de peau ou pas, quittent le terrain et arrêtent le match ! 

Revenons sur les faits, tels qu’ils ont été rapportés : l’arbitre de touche roumain, Sebastian Coltescu, indique à l’arbitre principal de la rencontre, Ovidiu Hategan, qu’un membre de l’encadrement de l’équipe turque, dont il ne connaît pas le nom, intervient avec colère, du bord de la touche, parce que l’arbitre de champ signale une nouvelle faute d’un joueur de l’équipe d’Istanbul, et il le désigne par sa couleur de peau (en roumain, noir se dit « negrou », paraît-il), parce qu’il se trouve au milieu de personnes qui n’ont pas la même couleur de peau : « C’est le Noir, là (en le montrant du doigt) va voir et identifie-le, ce gars, le Noir ». 

Et ce personnage, en l’occurrence Pierre-Achille Webo, ex-international camerounais et entraîneur-adjoint du Basaksehir, déjà très remonté sur le bord de touche, reçoit cette interpellation comme « une insulte raciste » et interpelle violemment l’arbitre de champ : « Why you said « negro », et cet arbitre expulse immédiatement Webo. 

En ce qui me concerne, je n’ai jamais trouvé raciste que l’on me traite de Blanc. 

Aussitôt MBappé, qui depuis l’affaire Zecler a, paraît-il, « mal à sa France » et qui se considère, grâce à sa popularité, comme le représentant d’une certaine communauté, s’adresse à l’arbitre de champ : « S’il a vraiment dit ça, il doit sortir. On ne peut pas jouer avec un arbitre pareil ». 

L’arbitre, Ovidiu Haregan, tente de lui expliquer : « Nous parlons roumain entre nous. « negrou » veut dire noir « ce joueur noir » par exemple et ce n’est pas l’insulte « négro ». Mais rien n’y fait ! 

Rejouons une scène identique : par exemple en Espagne, où la couleur noire se dit « negro », lors d’un match Atletico de Madrid/Marseille : l’arbitre de touche, indiquant à l’arbitre principal qu’un joueur de couleur, dont il ne connaît pas le nom et qui se trouve au milieu de joueurs blancs, a commis une faute. Les joueurs auraient-ils dû quitter le terrain et arrêter le match, parce qu’ils auraient considéré que « negro » était une insulte raciste, alors qu’il ne s’agissait que d’indiquer la couleur noire, tout comme cela a été le cas identique en ce qui concerne ce qui est devenue « l’affaire Webo » ?

Pour des insultes réellement racistes, bien plus graves, jamais un match n’avait été arrêté totalement. Souvenez-vous, par exemple, d’un certain match France/Algérie, où le terrain avait été envahie par une horde de voyous brandissant le drapeau algérien et insultant la France, et les joueurs français ! 

Bien évidemment, c’était l’évènement tant attendu par l’ensemble des médias français, presse et télévision, qui se sont jetés sur le « scoop » raciste contre un Noir qu’on leur offrait : après Floyd, Traoré, Zecler, « Webo est arrivé » à point nommé pour mettre au placard Samuel Paty et ranger aux oubliettes le « séparatisme » religieux et de couleur… déjà bien pastellisé d’ailleurs ! 

Manuel Gomez 

 

image_pdf
0
0

30 Commentaires

  1. Ras le bol , nous ne pouvons plus rien dire …. le moindre mot ça y est nous sommes raciste !!!!!! et M…E alors chacun dans son pays !!!

  2. Si les noirs se contentaient du racisme viscéral qui les anime chez eux, entre eux ce serait un moindre mal. Mais ce qui est dramatique c’est qu’ils sont racistes envers tout le monde, même chez les autres.

  3. Ce qui est bizarre c est que les BLM, les gauchistes, ne parlent jamais des dramatiques conflits qui existent en Afrique entre ethnies de même pays, tel le Soudan du Sud ou des milliers de personnes ont péris, ou au Sahara occidental ou la guerre sévit durement…..est ce aussi une forme de racisme entre personnes de même origines ?

  4. Freud vous dirait qu’il s’agit d’un « Complexe d’infériorité »…
    Il aurait bien Raison !

  5. Si tu aimes les blancs et que tu les défend ,tu es un bounty .Si tu hais les Blancs ,les accusent de colonialisme ,de pillage de l Afrique noire ,si tu soutiens des voyous ( peu importe qu’ils ont fait couler le sang)comme Floyd, Traoré,Conrad,…,si tu accuses les Blancs de falsification culturelle et historique envers les noirs ( ex : Avec les pharaons soit disant tous noirs) et de discrimination et racisme envers les noirs ,tu fais partie de leur communauté car tu n’es pas un traitre de bounty .

  6. Pour ma part, je ne prendrais pas comme un insulte que l’on me traite de « Blanche »… Sans compter que la « Traite des Blanches » existait encore il y a peu, et ces femmes étaient destinées aux bordels de Tunis, Tanger et autres lieux sordides arabo-musulmans. N’était-ce point alors une terrible discrimination de ces peuples envers les femmes blanches ? Personne ne criait au racisme ni au crime contre l’humanité. Car transformer des européennes en esclaves sexuelles contre leur gré est bien un crime abominable !!!

  7. Allez bosser en Afrique et vous vous en rendrez compte par vous-mêmes ; de plus pour les ignares, lisez quelques versets et sourates du coran et vous comprendrez , si vous savez lire et analyser, pourquoi il n’y a pas d’islam modéré .et pourquoi islam = islamisme = islamistes. Bonnes lectures !

  8. J’ai vécu dans le bidonville de Dakar en 1974 et j’ai découvert le racisme anti-noir des Africains! Ils ont insulté une petite fille parce qu’elle avait la peau très noire en la traitant de « gueule noire »! Une africaine me l’a avoué : « je n’aime pas la peau noire! ». Tous voulaient venir en France pour épouser une Blanche! Il suffit de voir qui sont les femmes de tous ces foot-balleurs africains? Ce sont toutes des blondes!!! Ils sont racistes contre les Noirs!!!

  9. Et si l’on foutait dehors et sans fric, ces « négros pas spirituels », hein, on se sentirait un peu plus chez nous. L’équipe du Paris-Qatar, pardon PSG n’est composée que d’africains, je ne vois pas comment cette équipe puisse représenter la France…Et, de plus, lorsque l’on voit les salaires honteux que touchent ces rats mulots, tous les mois, c’est un véritable déclaration de guerre aux gens peu nantis de France qui doivent vivre avec moins de 1000 euros par mois. Évidement, les bobos islamo-gauchistes écolos se régalent à visionner ces matchs truqués (et oui, les matchs de foot sont truqués pour qui avance le pognon (Qatar)…) D’ailleurs pour le bobo moyen (il y en a beaucoup) qui vote Macrotte, le foot, la starac, the voice, etc et Hanouna sont pour lui la panacée du savoir…

  10. nos petits enfants en riront…en attendant la volonté de tous devenir des « intouchables » a fait tache d’huile. vive la nation composée exclusivement d’intouchables de tout poil.
    sauf une ou deux…c’est l’exception qui va confirmer la règle.

  11. En plus ce « negru » parle anglais comme une vache espagnole car il fallait dire « why did you say negro » ?

  12. En Afrique, ils sont racistes entre eux, toutes les tribus se font plus ou moins la guerre et cela depuis la nuit des temps !!

  13. Il faut encadrer cette photo et la conserver. ….aux archives nationales dans le département. ….collaboration avec la pensée unique gaucho islamo ethnico mondialiste. Tous ces millionnaires qui pour certains d entre eux tournent autour d un ballon comme des mouches autour d une merde. …j ai honte pour eux. Instrumentaliser cette infâmie pour un détournement du sens d un mot qui n a rien de raciste. …c est du Melenchon dans ces pires moments. …c est à dire très souvent. Écoeurant et pathétique. M nappe ferait mieux de fermer sa gueule. Notoriété n est pas vérité.

  14. Tous ces cons de footeux (blancs, noirs,café au lait) oublient que c’est dans des pays de blancs qu’ils sont gavés de pognon, qu’ils continuent à taper dans un ballon et qu’ils ferment leurs gueules.

    • Vos propos très. …..à propos, me rappellent ceux de François Brigneau un grand chroniqueur journaliste et écrivain qui publiait régulièrement ses analyses dans l hebdomadaire National Hebdo. ….disparu depuis. Que du bon sens.

      • Bonjour, François Brigneau était mon rédacteur en chef à MINUTE, il y a une cinquantaine d’années.

        • Ses carnets étaient d une intelligence et d une lucidité incontestables. Heureux de vous lire. Il ne faut pas oublier François.

      • je retirerait le PSG de TOUTES compétitions européennes et nationales, le club créé en 1970 est officiellement décédé.
        Et la photo est à vomir

      • Hé oui, c’ était la belle époque où on trouvait Nationnal Hebdo dans les kiosques et les maisons de la presse, même aux Mureaux !!!!!

  15. Français, je vis à Madagascar depuis 20 ans, on m’interpelle souvent par le terme vahaza (étranger) et je n’en ressent aucune connotation raciste bien que selon le contexte parfois ce mot peut être méprisant. La désignation des ethnies entre eux est beaucoup plus discriminatoire et raciste selon que les malgaches soient des hauts plateaux (ancêtre mélanésiens) ou des côtiers (ancêtres africains) avec 17 tribus différentes ils ont de quoi alimenter leurs mépris réciproques, mais cela n’est pas mon affaire…

    • Idem au Cameroun où j’aie eu l’occasion de séjourner quelques temps c’est loin d’être la fraternité entre Bassas Betsis aoussas bamyleques et ne parlons pas des pygmées Hé oui il y en à encore (carrément méprises ceux la) mais bien sûr aucun racisme là dedans 🐒🦁🐵.

  16. j’étais coopérant au maroc , la femme de ménage un jour a relevé sa manche en me disant qu’elle n’était pas noire ! une fois la surprise passée, je lui demandais si c’était une tare de l’être…

    • patphil@ Au Maghreb ils vénèrent la blancheur .Plus une personne est blanche mieux elle sera appréciée .La blancheur est une valeur de beauté .Souvenez – vous de Miss Algérie une femme noire ( je dirais plutôt métisse ) avait dû subir les insultes racistes à cause de sa peau sombre .Les noirs sont considérés comme des esclaves ,des bon a rien ,….

  17. j’avais mis un post « ailleurs  » disant que D.Deschamp avait eu maille à partir, au sujet d’un joueur qu’il excluait…Eric Cantona avait alors dit que ce sélectionneur était « raciste  » !! ben voyons ! l’équipe de France est au 3/4 de couleur , et D.D est raciste.!!!!..ça n’a pas marché bien que les médias en ont parlé pendant une semaine, c’était vraiment risible ! j’apprends aujourd hui que D.Deschamp avait porté plainte, il a bien fait , cela ne peut pas se faire que dans un sens , n’est ce pas , mais sa plainte a été considérée comme nulle par le tribunal correctionnel de Paris !

  18. j’ai lu sur Fdesouche que justement c’est un « joueur noir » pierre webo qui a commencé a foutre la merde niveau injures raciste en s’en prenant a un roumain en les qualifiants de « gitans » !! bien sur pas un mot sur ce fait dans les merdias,insultes a géometrie variables comme d’habitude.Au fait tout ces cons a genou qui lévent leur poing…. si la foudre pouvait tomber au méme moment sur leur poings levés !!

Les commentaires sont fermés.