Je n’ai pas voulu faire la guerre d’Algérie

Repentance ?

De temps à autre, une référence à l’histoire de France récente déclenche une polémique difficile à expliquer et surtout difficile à comprendre de la part de la nouvelle génération. L’opinion se base plus sur le suivi politique que sur la propre expérience.

Je fais donc le constat avec l’initiative (tout à fait personnelle) de Macron le Repentant de remettre sur le tapis une partie de notre Histoire qui n’est pas des plus glorieuses : la guerre d’Algérie !

Celles et ceux qui liront cette rubrique, pour beaucoup d’entre vous, vous allez lever les bras au ciel et crier trahison. Mais oyez, oyez avant de vous lancer contre ce qui va vous être expliqué d’une façon aussi neutre et clairvoyante que possible.

Personnellement, sinon après lecture des livres d’historiens plus versés que moi dans un événement historique, je ne pourrais mettre en avant que les résultats de mes réflexions sur les textes lus. Par exemple, parler de la guerre de 14/18, je ne peux que me servir des discussions avec mon grand-père qui a fait les quatre ans sans une égratignure. Le Chemin des Dames, Verdun et d’autres combats, il n’en parlait pas comme s’il voulait oublier les horreurs auxquelles il avait assisté. Une seule fois, à table, je ne sais pour quelle raison, il a indiqué que comme bon tireur, il avait été désigné pour faire partie d’un peloton d’exécution en 1917 pour fusiller un «  Décimé », un soldat choisi au hasard pour servir d’exemple à ceux qui pensaient déserter. Il s’est lavé de toute honte en disant qu’il avait visé «  à côté ».

Par contre concernant la «  guerre d’Algérie », j’étais pris en pleine tourmente !

Comme tous les enfants nés en 1935 (ma date de naissance), à vingt ans en 1955, nous étions confrontés à une terrible décision. Avant d’en arriver à la mienne, voyons dans quel état d’esprit et quelles conscience et expérience, nous avions pour décider. Personne, parmi les lectrices et lecteurs de vingt ans de nos jours en 2018, ne peut porter un jugement autre que politique sur notre situation en 1955.

Pour ma part et je ne cherche aucune compassion, je résume ce que j’avais déjà vécu en 1955. Né à Marrakech, alors Protectorat Français, mon père était adjudant-chef dans l’armée de l’air et ma mère enseignait à l’Ecole du Pacha. Milieu aisé à l’époque et ma mère se rappelait qu’elle avait deux « Fatmas » à sa disposition à la maison. Voiture une C4 et réceptions et belles soirées. J’aurais dû avoir une petite jeunesse délicieuse. Mais catastrophe, ma mère a attrapé un virus qu’elle m’a communiqué en m’allaitant. Très vite à deux doigts de la mort. Heureusement un médecin juif m’a sauvé. Retour forcé en France dans le Jura pour récupérer. Deux ans de soins intensifs. Pas de photo avant 2 ans et demi ! Aussitôt remis sur pied, montée à Paris à Ménilmontant, mon père à Villacoublay. Arrive 1940. Bouleversement total de notre vie : mon père disparaît dans la poche de Dunkerque et s’évade pour se réfugier dans le Jura. Ma mère (vie aisée jusqu’à maintenant) se retrouve seule avec 4 garçons à Ménilmontant. Inutile d’insister sur les conditions que l’on a connues de 41 à 44, restrictions, bombardements, et surtout la rafle du Vel d’hiv à laquelle j’ai assisté directement place Etienne Dolet, 20arrondissement. Mes deux meilleurs copains juifs ont été enlevés et ne sont jamais revenus. En 1944, libération de Paris à laquelle mon frère et moi avons participé en aidant à construire des barricades, comme tous les gamins du quartier.

Mais dernier coup de poignard pour la famille : le 12 juillet 1944, le petit village paisible de Chancia dans le Jura où j’avais récupéré de ma maladie, est incendié par les Allemands qui veulent venger trois de leurs soldats tués dans une embuscade tendue par les Maquisards. Uffel, village voisin et surtout Dortan qui subit les pires violences qui firent de cette bourgade une ville martyre comme Oradour-sur-Glane (lire Dortan ville martyr) : Hommes et adolescents furent fusillés, femmes violées, habitants enfermés dans l’église qui fut incendiée. https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Dortan. Ce massacre m’a profondément marqué.

Enfin paix et prospérité !

Pas du tout car on se retrouve avec la guerre d’Indochine sur les bras avec défaite de Dien Bien Phu en 1954. La paix ? Rebelote en 1954, début de la guerre d’Algérie !

A l’Ecole Normale de Paris où j’étais étudiant (1951-1955), les discussions faisaient rage entre élèves et professeurs. Les uns étaient pour, surtout parmi les anciens, question d’honneur et de patriotisme et d’autres contre, étudiants qui attendaient de partir sur le front. La plupart de mes amis étaient de gauche avec beaucoup de communistes comme Maurice Audin et manifestaient contre la guerre. Mais eux étaient à Paris et n’avaient aucun risque d’être arrêtés et torturés. Alors un semblant de liberté d’opinions existait encore. Les journaux parlaient massacres, attentats, tortures, représailles, le gouvernement déterminé à éliminer tous ceux qui étaient pour l’indépendance de l’Algérie.

Pour faire bref, ce que vous ne connaissez pas à 20 ans maintenant, je ne l’avais connu que par des défaites, des conflits, des guerres. Nous ne pensions que paix et tranquillité, s’installer quelque part, faire notre métier d’enseignant et fonder une famille, ce que vous pouvez faire facilement maintenant.

Pour moi, le choix était cornélien, un terrible dilemme surtout au moment où je reçus en 1957, mon ordre de route avec le 93 RIMA (infanterie de Marine, un bataillon très dur et aux avant-postes) pour partir en Algérie. Plus d’un million d’appelés (ceux qui faisaient leur service militaire) et de rappelés (qui l’avaient fait avant et à 25/40 ans étaient rappelés) furent envoyés dans l’Aurès et le reste de l’Algérie. La résistance à la « guerre » devint de plus en plus importante (insoumission, désertions, manifestations) au fur et à mesure de l’évidence d’une négociation nécessaire.

http://histoirecoloniale.net/ils-ont-dit-non-a-la-guerre-sans.html

Avec une « clause de conscience » et un désir de paix absolu, j’ai refusé d’être entraîné par Guy Mollet et François Mitterrand dans cette nouvelle aventure. J’avais déjà donné une grande partie de ma jeunesse à la folie des hommes. Etre soldat en guerre, c’est d’abord obéir aveuglement aux ordres : un gradé vous dit : brûlez ce bled, on brûle, fusillez ces vieux, on fusille, violez ces femmes, on viole, massacrez ces enfants, on massacre. Les Allemands l’ont fait à Dortan et ailleurs en Europe, les Français de Napoléon l’on fait, l’armée française l’a fait en Algérie. Je ne voulais en aucun cas faire partie de ces horreurs en tant que pacifiste dû à ce que j’avais vécu.

Je rédigeai une longue lettre d’explication pour le Général Henri Zeller, commandant de la région parisienne avec copies à Mollet et Mitterrand. J’y expliquais que le résultat final serait l’indépendance de l’Algérie et qu’il fallait mieux négocier pour une paix durable et équitable. Ce que fit de Gaulle vers 1960. Cette guerre que l’on appelait simplement « événements d’Algérie » le mot « guerre » étant banni du discours politique ne fut reconnue comme telle que bien plus tard.

Bien plus tard en 1968, j’eus l’occasion dans une dispute mémorable à la télévision américaine de régler mes comptes avec Mitterrand.

http://andre-girod.over-blog.com/article-fran-ois-mitterand-en-colere-66388990.html

Puis ce fut le début d’un long exil où j’avais décidé de présenter un  autre aspect de la France à travers le monde.

Le 13 juin 1963, j’étais jugé par le Tribunal militaire de Paris qui me condamnait à 4 mois de prison avec sursis. Faible peine car on avait perdu l’Algérie !

Alors si repentance il y a de ma part , laquelle est-ce ? Celle de Macron qui est plus pour une communication électorale envers la gauche, ou celle de ceux qui regrettent l’Algérie française ?

En tout cas, dans ce courrier aux autorités en 1955, je mettais en avant que de toutes façons dans quelques années, l’Algérie deviendrait indépendante comme la Tunisie et le Maroc. On serait éjecté de cette région. Alors pourquoi, comme les Anglais, ne pas chercher à négocier ?

Je ne regrette pas ma décision même si cela peut soulever une tempête de protestations d’avoir « trahi » ma patrie mais à l’instant même où l’on décide de choisir, seule compte la situation du moment.

Mais Macron dans un but franchement électoral a remué le couteau dans la plaie. Le matin même, il présentait son plan contre la pauvreté, espérant faire revenir à lui pour les élections européennes tous les pauvres de France à qui il témoignait une nouvelle compassion. Puis tout de suite après, un clin d’œil à l’extrême gauche en rendant visite à un « martyr » communiste, s’attirant aussitôt les remerciements de l’Humanité.

En une journée, il avait fait un virage de 180 degrés pour effacer son image de « président des riches ». Juste de la com encore une fois. Macron est prêt à manger à tous les râteliers !

André Girod

image_pdf
0
0

174 Commentaires

  1. je ne veux plus voir la tronche de Mitterrand.
    Ce type aurait dû être fusillé à la Libération et sa catin avec lui !

  2. Les cours de théatre ont bien servis à Macron, c’est un caméléon qui récite à son auditoires un discours qu’il n’a pas écrit lui mêrme, ce qu’il veut entendre et rien d’autre. Quand vous aurez compris que ce n’est qu’ une marionnette doublée d’un cabotin (mais néfaste et irresponsable) dont on tire les ficelles de l’extérieur, alors là l’électeur sera enfin devenu adute et responsable. D’ici là, cesser de bêler.

  3. J’ai l’âge de Mr Girod clase 56/1A 20 mois en Kabylie, Je vous précise
    que les français qui aidaient le FNL nous tiraient en quelque sorte dessus, ils avaient fait un choix, donc normal qu’ils l’ai assumé. Les soldats en guerre ne sont pas tous des violeurs et des assassins de vieux, écrire cela c’est jeter le discrédit sur l’armée toute entière et laisser entendre que c’est ce que nous avons fait en AFN .Mr GIROD n’ayant pas participé ne sait pas de quoi il parle,

  4. Ou est pas le commentaire 131 ? Mon temoignage genait qqun ! Vous voulez que je publie le « Titre Mort pour la France «  Genereusement attrubuee par l AMERE PATRIE ? Pour etre vous agreable
    Lisez Christophe Dutrone : la Victoire Taboue , ed Toucan !
    Ps je peux donner aussi le nom de deux «  personnes » une medicale et un journaliste du Figaro qui ont «  entassés les victimes de la rue d Isly !!
    J ai grace a eux le compte exact !
    Ce n est pas celui de la presse censuree de l epoque !

  5. C est la Fete a l Huma : enfin ! L agiographie historique se poursuit grace a la puissance de l Intelligensia de … comment deja ? ( merdre pleonasme !!)
    Audin est victime de son engagement en Juin 57 ! Voila pour vous ! Pour moi :c est peut etre lui meme qui a commandité l assinat de mon pere devant l usine en Avril 57 ! Tout etait geré a partir de la Celulle d Alger Republicain : il y a des articles premonitoires et les bristols «  la Valise ou le cercueuil » que mon pere nous avait caché !

  6. @André Girod
    Su ce coup là vous me décevez. Quand son pays est en guerre on ne se pose pas de question, on y va. C’est une forme de manque de solidarité vis à vis des gens de votre génération qui y allaient avec des pieds de plomb mais y allaient quand même, et n’en sont pas toujours revenus. Des grands frères de mes amies s’y sont fait tuer. Elles sont encore en deuil. Vous devriez vous taire. Votre action est une forme de désertion. Facile de dire que c’était une guerre perdue d’avance…

      • @Duval Maxime
        Evidemment De Gaulle a tout fait de travers, mais à partir du moment où c’était la guerre, il fallait y aller, point barre.

    • « Des grands frères de mes amies s’y sont fait tuer. Elles sont encore en deuil. » Quand vous y pensez, pourquoi sont-ils morts ? Parce qu’il faut obéir ? Point-barre ? Vous en avez de bonnes !
      La guerre, qui est une horreur, doit au moins servir à quelque chose. Pour l’Algérie, faire la guerre n’a servi qu’à envenimer des haines encore tenaces. Bilan désastreux. Ne pas y aller était faire preuve d’intelligence, à défaut de faire preuve de civisme. C’est ce qu’explique André Girod.

      • @Kader Oussel
        NON.
        Je répète : quand son propre pays est en guerre, on y va, point. Même si on n’est pas d’accord. Si on n’y va pas on trahit. On y va et on discute après quand la guerre est finie.
        Heureusement que des Français se sont battus en 1940 contre le nazisme et n’ont pas dit que ça ne servait à rien.
        Et oui, on a beaucoup parlé de ces garçons qui sont morts en Algérie. Si André Girod et les autres planqués y étaient allés, ils ne seraient peut-être pas morts.

        • On pourra débattre longtemps. Spipou pourra vous expliquer que la France n’était pas en guerre. Le citoyen lambda n’est peut-être pas obligé de se sentir une âme de policier ou de gendarme, voire de CRS. Quand le pays fait la guerre pour la perdre, alors qu’il n’y est pas obligé, je comprends que des personnes comme Monsieur Girod ait préféré s’abstenir. C’est de l’objection de conscience. Monsieur Girod ne serait peut-être pas mort, mais l’Algérie serait quand même devenue ce qu’elle est.

          • @Kader Oussel
            Si les planqués et les traitres avaient obéi aux ordres comme tout bon Français doit le faire, les grands frères de mes amis ne seraient peut-être pas morts. La France était en guerre puisque il y avait appel à venir se battre. J’ai longtemps croisé ce vieux monsieur dont le fils a été tué. Allez donc lui dire que certains ont trahi et désobéi. Le problème aurait dû certes trouver une autre solution, mais pas dans une lâche débandade.

            • La débandage, ce sont les chefs qui l’ont organisée. Cette guerre ne pouvait se concevoir que pour garder l’Algérie française. A partir du moment où les grands chefs (le gouvernement) n’y croit pas et veut s’en défaire, on n’expose pas la vie de ses citoyens pour rien. La débandade, c’est celle des politiques, pas des citoyens comme Monsieur Girod. Un référendum par dessus pour noyer l’incurie, et le tour est joué.

    • « Quand son pays est en guerre on ne se pose pas de question, on y va. »
      Des comportements d’autruche. Des questions, il vaut mieux s’en poser tous les jours, pays en paix ou en guerre.

        • Pas du tout. Et si la France ne l’est pas devenue,nazie, c’est grâce aux alliés, pas aux seuls résistants. Le problème : quand Hitler se reconstruisait une armée de première classe, on s’inventait les congés payés avec le front populaire. La fête, on voit comment elle a vite tournée au vinaigre.

  7. L’armée française n’a pas toujours obéi aux ordres : la preuve certains généraux et officiers les plus prestigieux ont su dire non, ont su désobéir et même s’opposer quand les ordres ne leur convenaient pas. Vous auriez déserté à ce moment-là je vous aurais salué, mais déserter avant que l’on vous demande quoi que ce soit c’est de la lâcheté, que cela vous plaise ou non.

  8. Etre soldat en guerre c’est d’abord obéir aveuglément aux ordres. Un gradé vous dit brûlez et on brûle, fusillez et on fusille, violez et on viol, massacrez et on massacre. L’armée française l’a fait en Algérie. C’est ce que vous écrivez !
    Non, monsieur, un soldat n’est pas obligé d’obéir. Un soldat n’est pas obligé de brûler, de fusiller, de violer, de massacrer. L’armée française ne l’a pas fait. Vous l’insultez en déclarant cela. Des soldats français l’ont fait pas l’armée française.

    • @Manuel Gomez
      Complètement OK avec vous. Cette théorie qui dit qu’un soldat n’est pas obligé d’obéir quand il ne « le sent pas » s’appelle en droit pénal la théorie des baïonnettes intelligentes. Je dirai que dans certains cas le soldat est même tenu de désobéir, lorsque l’ordre lui semble très grave.

  9. Et les deux mille disparus pieds noirs (800 pour la seule ville d’Oran) après l’INDÉPENDANCE de l’Algérie, dans des conditions atroces, à n’en pas douter, on leur doit également la vérité. Je crains que les familles concernées devront attendre longtemps. Qu’attend le gouvernement algérien pour leur accorder la vérité.

  10. repentance, culpabilité etc.
    la gauche d’ailleurs ne se rappelle pas qui était à l’origine des pleins pouvoirs à l’armée en algérie: les socialistes guy mollet, mitterrand, mendès france etc. (et leurs soutiens communistes)

  11. Merci pour cette Bio qui montre votre attachement à la France dès le plus jeune âge, complété par une Karrière à l’étranger !!!!!
    Ou est la Repentance ?
    Celle de Macron ? Ignoble !
    La vôtre, à 83 ans, venant écrire tous les jours sur RL?

  12. Macron est un arriviste prêt à tout pour satisfaire son ambition,c’est sa femme qui l’a dit ajoutant qu’elle aussi était prête à tout,ça a le mérite de la franchise, honte aux français qui ont voté pour ces cabotins de sous préfecture qui se prennent pour des stars de la scène internationale alors qu’ils ne sont que des guignols pathétiques

  13. Plutôt que de visiter la famille d’un traître et d’un
    collabo Macron aurait peut-être mieux fait de s’intéresser aux victimes survivantes del’attentat du bar Ottomatic fomenté par madame Minne, collabo du FLN, de la même mouvance qu’
    Audin.

  14. Cher Monsieur Girod, je vous rappelle que c’était un devoir d’y aller et ceux qui comme vous on pu passer à travers l’on fait aidés par des connaissances bien placées alors que les cons étaient au djebel (pas tous mais enfin…) il est certain que les convictions politiques aident à rester en vie…

  15. C’est sans doute le fait d’avoir eu une enfance marocaine et une vie plutôt agréable grâce à la colonisation que les sentiments de ne pas aller combattre les fumiers qui eux violaient et coupaient les sexes( je n’ai pas connu de militaires qui violaient même si ce n’est pas impossible). Pour ma part si le peloton d’exécution m’avait demandé de tirer sur Audin j’aurai visé le coeur.

    • « Une vie agréable grâce à la colonisation ». Je demande à voir. Le revenu moyen du pied noir était en moyenne inférieur de 20 % et plus à celui des métropolitains. Et la plupart des pieds noirs ont été généreux de leur sang notamment lors de la seconde guerre mondiale. Le taux le plus élevé de morts au combat. Quant à Audin, oui, c’était un traître.

      • C’était un avantage d’être muté aux colonies ;quant aux pieds noirs c’est vrai, la plupart d’entre eux vivaient modestement, mais heureux dans ce pays qu’il avait quasiment créé.

  16. Bon ben reste à Macron à attribuer la carte du combattant aux anciens du FLN avec la pension afférente ! Ca ne saurait tarder !

  17. Et enfin que dire des crimes du FLN à qui on ne réclame jamais la moindre repentance au motif que c’étaient des « Résistants » ?!….

  18. Il ne faut pas confondre être paciFISTE et être paciFIQUE ! Hélas on confond souvent.J’admets que l’on puisse être contre la guerre et à cette époque celle d’Algérie qui ne portait pas son nom. Pour autant en arriver à aider l’ennemi du moment au risque de vois ses propres camarades et compatriotes assassinés ?!….Alors AUDIN s’il n’a pas eu une mort propre, à mes yeux méritait, compte tenu de l’état de guerre, douze balles dans la peau !.

  19. Attitude cohérente, défendable, et qui n’a rien à voir avec ces « porteurs de valise » qui étaient tout simplement des traitres, complices actifs de ces attentats qui ont tué ou mutilé tant de leurs compatriotes. Audin était un traitre, et en temps de guerre, les traitres ont assez fréquemment des ennuis de santé, c’est la vie…

  20. C’est dommage que les français qui ont combattu en 14 et en 39 n’aient pas été insoumis, aujourd’hui nous serions allemands ou mieux autrichiens

  21. Jolie photo qui collabo pétainiste reconverti socialo qui a dit que la répression serait impitoyable en Algérie ,Mitterrand une ordure qui a vendu la France pour un palais ,l’idole de Macron !

  22. suite et fin
    De barbares ils avaient la chance de vivre autrement et d’aller vers le progrès. Cela ne les a pas empêché de continuer leurs horreurs avant la guerre d’Algérie, pendant et même après. C’est certain chacun pense ce qu’il veut et a le droit de le dire donc je le fais moi aussi. Ne pas prendre partie c’est se condamner à ce qui se passe actuellement : attentats, égorgements, etc.

  23. suite
    Se rappeler : L’esclavage des blancs ou plutôt le génocide des blancs, les razzias, les corsaires et la destruction de centaines de navires, le bagne et la mainmise sur de nombreux pays devenus des dhimmis. Ils ont préparé eux-mêmes ce qui leur est arrivé ensuite. André Girod, occulter tout cela et ne pas reconnaître ce que la France a apporté à ces pays me donne la nausée.

  24. Il faut laisser en paix ce qui s’est passé durant ces périodes pénibles et surtout ne pas souffler sur des braises mal éteintes.La lâcheté envers son propre pays n’est pas à glorifier. Nos adversaires n’ont pas d’état d’âme EUX. Ont-ils des regrets et présentés des excuses sur les périodes d’horreurs qu’ils ont commises pendant des centaines d’années sur la côte méditerranéenne ?

  25. La colonisation de l’Algérie a été une erreur la décolonisation débandade une faute ,l’Algérie n’a jamais été française ,la majorité des « pied-noirs » étant des gens d’origine étrangère et des juifs naturalisés ,l’indépendance a été le début de l’invasion migratoire que les français subissent depuis 60 ans ,tout ça pour quelques barils de pétrole qui ont coûté à la France sa honneur, sa dignité et surtout sa liberté, il faut en finir avec l’Algérie !

    • Bob, je pense qu’il fallait dégager de l’Algérie bien avant 1962. Mais vous racontez une grosse blague. L’Allemagne, la Suède – notamment depuis une quarantaine connaissent une invasion migratoire sans avoir colonisé quiconque. Et par ailleurs, le pétrole qui a été exploité à la fin de années cinquante n’a jamais été la justification de la colonisation. Il faut souligner qu’à l’époque le pétrole algérien avait une prix de revient supérieur au cours mondial car enfoui très profondément.

      • Je raconte peut-être une grosse blague mais elle ne fait pas rire ,renseignez-vous sur l’empire colonial allemand,quand à la Suède qui accueille les réfugiés irakiens elle subit l’effet pervers de l’invasion migratoire en Europe initiée par la submersion de la France ,le pétrole était un raccourci, pour rire allez voir Debbouze !

        • Pour l’empire colonial allemand : quel pays et durant combien de temps ? Les belges ont également colonisé le Congo mais ils sont envahis par les maghrébins. Les Canadiens n’ont colonisé personne mais ils deviennent également musulmans. L’immigration n’est pas dûe à la colonisation mais 1. au grand patronat dans les années 60 (baisses des salaires et moins de grèves) et 2, depuis les année 80, aux gauchos ils gagnent, directement ou indirectement les élections grâce à l’immigration.

          • L’empire colonial des allemands perdu en même temps que la 1ère guerre mondiale et partagé entre les Anglais et les Français, renseignez-vous.

      • L’Allemagne avait quelques colonies en Afrique. Certes pas autant que la France. La Suède, une ancienne puissance impérialiste qui s’est calmée suite à sa raclée prise à Poltava…

  26. Exact, il mange à tous les râteliers et ses discours me font penser â ceux d’Hitler ou de Mussolini pour rallier toutes les catégories de gens, quitte â se contredire de nombreuses fois. un pas pour les riches, un pas pour les pauvres. Un pas contre les sans dents, un pas pour eux. Un premier de corde qui mèprise les autres, un premier de cordée qui prétend qu’il essaie de les hisser. Il n’a aucune idée propre (à tous les sens du terme), ce n’est qu’un opportuniste. un zombie francophage.

  27. Votre attitude n’a strictement rien à voir avec celle d’un porteur de valise qui a apporté une aide matérielle au FLN qui pouvait zigouiller hommes, femmes et enfants, civils innocents.

    • Combien de mort algériens depuis 1830.les anglo-saxons ont écrit des livres sur cette période alors renseignez vous au lieu de ressortir l histoire qu’ on vous a fait ingurgiter.

      • Peu il y avait entre 1 et 2 millions d’autochtones en 1830 ;ils étaient près de 9
        millions en 1962… pas mal pour un peuple qui
        aurait subi un génocide.

  28. bref vous étiez objecteur de conscience et fier de l’être, effectivement vous êtes un traitre et vous avez une curieuse vision de l’Armée quand vous dites qu’un gradé peut donner n’importe quel ordre contraire aux règles en vigueur

  29. Lorsque mon père reçu ma convocation de l’armée en 1959, j’étais au Canada. Sursitaire, j’avais quitté la France trois ans auparavant pour voyager aux Antilles anglaises puis en Amérique du Nord tout en travaillant dans la restauration. Mes amis à Montréal me disaient de rester quitte à devenir insoumis (pas ceux de Mélenchon) mais j’ai quitté à regret ce pays pour faire mes 28 mois d’armée dont 24 en Algérie.
    Je n’en tire aucune gloire, j’ai fait mes choix, André Girod a fait les siens.

  30. Monsieur, vous êtes déserteur ou objecteur de
    conscience ;c’était dégueulasse au regard des jeunes comme vous qui n’ont pas cru devoir…
    ou pas pu se débiner.Mais vous avez Été jugé pour cela;affaire classée…
    C’était autre chose que de s’engager avec l’ennemi,
    et de participer à l’assassinat de Français, comme le firent Audin, Danielle Minne et autres
    communistes traîtres à leur pays, et collabos du
    FLN.

    • Vous êtes malades ,vous colonisé un pays qu’il n,est pas a vous ,et vous tuer des millions de gens ,et vous prennez toute la richesses de se pays ,et vous dite que cet une trahison de ne pas participé a ces crimes contre humanité , vous êtes que des criminels et cette malédiction de occupation elle va suivre tout les occupants d’autre pays

      • Des millions de gens ? Vous êtes sûr ? Parce que la population d’Algérie n’a cessé d’augmenter et même pendant la colonisation !

      • Tuer des millions de gens… n importe quoi !
        Et vous, plein de haine envers la France et les français, vous êtes chez nous
        à vous goberger !
        Aucun amour propre….

      • Moi j’aimerais connaître les richesses de l’Algérie : pourriez-vous développer ? Et par ailleurs, j’ai nettement l’impression d’être « occupé » quand je vois l’état de certaines zones de non droit en France.

        • Algérie était appelé le grenier de la France comme la Beauce actuellement quand aux richesses matériel l or les diament les minerais le gaz le pétrole etc…. Sans oublier les saloperies dans le désert de regagne . alors n en rajouté pas et vous auraient tous a répondre devant dieu de vos crimes salops

          • L’Algérie, la Beauce, j’ai quelques doutes car vous avez bien du mal à vous nourrir. L’or et les diamants ? Vous ne confondez pas avec l’Afrique du Sud ? Vous en exportez beaucoup aujourd’hui : des chiffres SVP. Le pétrole c’était après l’indépendance. En 1960 votre pétrole avait un prix de revient supérieur au cours mondial. Même le pétrole n’a pas été rentable pour la France. L’Algérie n’était qu’une boite à chagrins. Et nous nous en sommes très bien portés quand nous l’avons larguée.

          • Djerouat et pour l’heure ce sont vos djihadistes qui assassinent, qui violent et qui trafiquent. Et je me demande pourquoi vous tenez tant à rejoindre ces salauds de Français racistes, colonialiste et esclavagistes.

          • C’est çà, le gaz et le pétrole… ce sont les Français qui ont prospecte au Sahara, lequel n’appartenait pas à l’Algérie.

          • @Djerouat mohamed
            J’hésite en ce qui vous concerne entre inculture ou lobotomie, les deux peut-être ?

      • Ce pays, l’Algerie, qui a été cré par la France, était surtout une terre de piraterie barbaresque en 1830 et ceci depuis 1 000 ans.
        1 000 ans de raids de pillages, de capture d’esclaves sur les côtes européennes. C’est pour faire cesser cette économie de prédation que la France est intervenu.
        Quand au pillage, vous savez très bien l’immense travail que la France et les pieds noir on fait et que l’Algérie moderne n’a pu prolonger depuis 60 ans par corruption et islamisme.

      • Quand vous aurez réussi à aimer et travailler la terre d’Algérie, à doter ce pays d’hôpitaux, d’écoles, de qualité, comme l’on fait les pieds noirs, vous pourrez commencer à parler de pillage.

        • Renseigné toi sur la production actuelle de blé en Algérie . La France a envahie l Algérie ca r elle ne pouvait ou ne voulait honorer ses dettes sur le blé qui a nourrit tes ancêtres. Alors tu peut t autoglorifier les. Faits sont les faits zemmour ou pas

      • Coloniser… vous savez pourquoi les Français sont allés sur le territoire qui ne s’appelait pas
        encore l »Algérie?Et question colonisation, parlez nous donc de celle, infâme des arabo-
        musulmans aux depens des berbèred et des juifs.

      • Qu’y avait il comme richesses en Algérie en 1830 ? Le pays a éte créé en grande partie par
        les Français… Voyez d’ailleurs dans quel état
        vous l’avez mis depuis l’indépendance ;les jeunes Algériens n’aspirant qu’à une chose :
        des visas pour la France, le pays honni;vous n’avez pas honte, bandes de nuls sans honneur.

        • Jill tu est rigolo l Algérie est indépendante depuis 1962 de quoi tu te mêle quand a l honneur tu peu te rhabiller. On vous a foutu dehors. Je pense que tu n a pas digérer et en plus on vous colonisent par millions MDR je bois un verre a la tienne .

          • depuis quand a tu vu ton pays?as tu vu ce que vous en avez fait?tu devrai pleurer toutes larmes de ton corps à le voir si mal traité ! moi j’en pleure parce que je l’aime ayant eu l’occasion de m’y rendre plusieurs fois , pas toi manifestement pauvre nul

          • Vous aviez perdu la guerre et gagné l’indépendance sur le tapis vert. Vous avez chasse les pieds noirs… la valise ou le cercueil. Mais si vous aviez un brin d’honneur vous ne viendrez pas mendier en France honnie alors que l’Algérie va devenir l’un des pays les plus pauvres du monde. Les pieds noirs ont tracé la route, vous la prendrez tôt ou
            tard en sens inverse.
            Je me réjouis que nous n’ayons plus l’Algérie et
            ces nullités arabo-musulmanes.

            • Comme vous avez raison Jill sur tous vos commentaires. J’ajoute egalement ces propos de Ferraht Abbas, leader du GRPA de l’époque qui a disait après cette guerre  » la France n’a pas colonisée l’Algerie, la France a fondée l’Algerie » Difficile de l’accepter pour certains semble t’il.

      • malade vous meme ,nous n’avons colonisés personne vous n’existiez meme pas , à voir le résultat d’aujourd’hui vous n’auriez ni pétrole ni gaz ni hopitaux chemin de fer ctc..à voir ce qu’il en reste j’y était en 79 vous ne devriez meme pas ouvrir la bouche vous ne meritez pas tous les efforts qui ont été fournis souvent par de pauvres gens pour vous donnez un pays en parfait état de marche Redevenu à l’àge de pierre aujourd’hui à cause de votre paresse congénitale,

  31. Marrant, monsieur Girod , je vois que dans les 15 com précédent le mien , personne ne vous reproche votre désertion ! Étonnant je crois pour des patriotes !
    Sans doute, comme pour J. Guillemain, on doit vous craindre !…
    j’espère quand même , que dans la prochaine guerre avec les algériens, vous ne déserterez pas, vous et vos  » fils pacifiques  »
    Bon, il est- vrai que là, ça se déroulera en France… 🙂
    L’espoir fait vivre !
    🙂

    • « on doit vous craindre ! »
      On ne le craint pas. L’histoire lui donne raison, et il avait raison avant l’histoire, je ne sais pas si vous me suivez. On a gagné une guerre pour perdre l’Algérie ! Pour perdre l’Algérie, avait-on besoin d’une guerre ?

      • La France et les pieds noirs ont leur responsabilité pour la poursuite de cette guerre. Mais dès le début de la guerre Soustelle a eu pour mission de négocier et il y a eu El Hallia qui a tout remis en cause. Le FLN ne pouvait raisonner que par l’hyper violence. Lui aussi a une très lourde responsabilité et il porte en grande partie le poids des 300000 à 400000 morts de cette guerre.

        • avant meme la fin de la guerre vous avez commencé à vous entretuer, je ne me souvient plus de son prénom il s’appelait Haadg je crois un chef de parti très carismatique mais pas communiste !il fallait donc l’éliminer ce que vous avez fait avec tous les tenants de son parti, Française et non pied-noir(ce qui n’est pas une insulte) juste pour éclairer mon propos Je connais mieux l’histoire de votre pays que vous !! celà devrait vous interpeller

          • Je pense que votre commentaire ne m’est pas destiné et il s’appelait Messali Hadj (orthographe quelquefois différente). Oui la guerre contre les messalistes par le FLN a été épouvantable. Certains messalistes, indépendantistes, devant les outrances du FLN (avant et après la guerre) ont même rejoint le camp français.

  32. -« Macron est prêt à manger à tous les râteliers ! »

    pas seulement « prêt », il le fait sans vergogne depuis toujours et en toutes circonstances ;

    tout comme il squatte le nid des autres et il bouffe leurs oeufs (Auziere et Hollande en savent qque chose…)

    cet immonde bernard-l’hermite se voit en dieu de l’olympe quand il se mire dans une goutte d’eau ;

    ce mec, sec et stérile, est plein de vide !

  33. Proverbe Gaulois Réfractaire que vous pouvez publier dans toutes les discussions où apparaît notre connard de service, l’illustrissime Sheldon Cooper:

    « Tout est bon dans le cochon.
    Tout est con dans le sheldon. »

  34. Ce qui est drole c’est que la veuve de ce héros passe sa vieillesse dans le pays des traitres qui ont tué son mari !!! si le gouvernement algérien avait été généreux avec ses méritants porteurs de valises qui leur ont permis de retrouver la liberté la moindre des choses fut d’alouée une pension a cette dame et de la loger a vie dans une belle demeure en algérie …a la limite la faire entrer au gouvernement !!! meme pas
    ….Une plaque commémorative en algérie ça ne mange pas de pain

    • La grande majorité des porteurs de valise, ceux qui avaient apporté une aide matériel au FLN allant jusqu’à produire de armes, et qui désiraient poursuivre l’aventure après l’indépendance du pays, sont rentrés en France la queue entre les jambes… car les deux sociétés, occidentale et orientale, sont incompatibles. Le plus fort, c’est qu’il n’ont rien compris, et qu’ils continuent à se vanter d’être des porteurs de valises. Et le FLN n’avait rien de démocratique.

    • La France non plus
      – À Vaulx-en-Velin, la rue « Maurice-Audin » accueille l’École nationale des travaux publics de l’État (ENTPE) et l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon (ENSA Lyon).
      – Une rue du « Professeur-Maurice-Audin » lui rend hommage à Rennes.
      – Une place Maurice-Audin est inaugurée le 26 mai 2004 à Paris par le maire de la capitale, Bertrand Delanoë

      • Oui professeure, excellent initiative de la part des mairies, on ne devrait pas non plus oublier Pierrre Laval, fusillé injustement pour collaboration avec l’ennemi.

          • Il n’y a pas toujours de jugement durant une guerre. Durant, la seconde guerre mondiale, les collabos, comme les résistants étaient liquidés sans jugement. On peut regretter qu’il n’y ait pas eu jugement pour Audin mais dire que Audin était innocent, comme vous l’affirmez, est une douce rigolade,

            • Présomption d’innocence. Tant que l’on est pas jugé on est présumé innocent

          • jugé pas des magistrats qui faisaient partie de son système, des vendus comme lui, son jugement fut donc très rapide, il ne fallait surtout pas qu’il parle, cela a permis à la collaborations de reprendre leurs places après guerre.

          • Au fait, Professeur, est-ce que vous pensez que les 2000 ou 3000 pieds noirs disparus après l’INDÉPENDANCE de l’Algérie ont eu droit à un procès ?

            • Sans doute pas. Mais puisque vous vous accommodez que l’on ait pas accordé de procès à Maurice Audin cela ne devrait pas vous choquer.

      • On aimerait que dans chaque ville d’origine une rue porte le noms des soldats appelés morts pendant la dite guerre d’Algérie, alors qu’ils n’en avaient rien à fiche !

      • Et les victimes d’Audin, de Minne, et autres collabos communistes ils ont leurs noms où ?

    • Et maintenant l’Algérie devrait garder ses ressortissants dont les français ne veulent pas pour cause d’intégrisme et de délinquance à moins que ce soit une colonisation sournoise revancharde !

    • Rochdi Nous non plus nous n’oublions pas nos martyrs. Les traitres qui sont actuellement en France à braver ce pays et ses habitants auront aussi la fin qu’ils méritent et ce ne sera que justice.

    • Audin n’était pas moudjahid (martyr) mais feddayin car il n’était pas musulman. Le fait que l’Algérie l’honore prouve sa culpabilité. Très bien pour les Algériens mais traître à son pays. Personnellement, je fais la différence entre un Mauriac qui s’indignait de la présence française en Algérie (mais il n’apportait aucune aide au FLN) et un véritable porteur de valise.

    • Bien dit !!! Il n a aucune connaissance et il ose parlé il faut lui expliquer que les Algérien ne sont pas des lâches ils savent reconnaître la valeur d un être pas comme les Français ils ont rejeté les harkis !!!!!!

    • avez-vous une stelle en l’honneur de Messali Haadg ? pour autant que vous sachiez qui il était ?

    • Un martyr pour l’Algérie est un traître pour
      la France. Lui et ses amis ont tué des Français innocents dans des attentats meurtriers.Trop
      lâches, ils ne s’attaquaient pas à des objectifs militaires ;des généraux, des colonels… des femmes et des jeunes comme les victimes de
      l’explosion du bar Ottomatic à Alger en 1957.
      La bombe avait éte posée par la collabo Minne de la même engeance communiste qu’ Audin.

  35. Je crois qu’Emmanuel Macron a surtout rendu justice à une veuve a qui l’on a menti pendant des dizaines d’années.
    Le sang des innocents ne s’efface jamais

    • Les jeunes appelés qui ont laissé leur vie sous les balles et les tortures des fellagas étaient aussi innocents. Ce n’étaient pas des politiques ni des décideurs, donc certainement aussi innocents dans le passage de vie à trépas que cet Audin.
      Vous avez la compassion bien sélective M. Cooper.
      On vous savait islamophile, arabophile, psychorigide ; seriez-vous aussi communiste ?

      • Invitons l’abruti islamo-gauchisant Sheldon Truc à traverser la mer pour aller vivre en algérie. Enfin, s’ils veulent bien de lui…

        • invitons-le manu militari accrochons-le à un parachute (rond c’est plus efficace)
          et larguons-le chez ses amis au fin fond du sahara nous verrons bien de quoi il serait capable……hum amour délice et orgue….

          • Beaucoup ont essayé. Tous ont échoué. Pas grand chose à craindre de gens qui tirent comme des cochons disait le général de Gaulle.

      • ou bien ferait il parti de tout ces gauchos traître à al France ! qu’un traître est été tué par l’armée Française en temps de guerre ne m’émeut en aucun cas, combien de jeunes soldat Français sont mort par le fait de traîtrise de ces ignobles individus ?

      • Leur patrie n’avait pas à aller chez les autres. Les Algériens n’ont fait que se défendre. Imaginez que le contraire vous auriez pleurer aussi comme le font toujours les poltrons

        • Giap, les revendications du FLN était fondées (mais pas ses méthodes) et d’ailleurs j’ai les mêmes revendications pour mon pays. Que font les 10 millions de musulmans en France qui ont pour leitmotiv la haine du pays d’accueil ? Pourquoi vont-ils chez les autres ? Qu’ils dégagent!

          • Les arabo berbères sont restés 780 ans en Andalousie. Les Turcs ont occupé la Grèce durant 3 siècles alors vos leçons à deux balles vous pouvez vous les garder. Et 40 ans de présence en France, c’est déjà bien trop.

    • Quand sera rendu justice aux harkis, pied noirs, civils occidentaux assassinés lâchement lors d’attentat du fln. Mr Audin n’était pas un innocent comme vous essayé de le faire croire il avait choisit de combattre aux côtés de terroriste il en a payé le prix.

      • Tiens un peuple qui veut son indépendance serai terroristes quant les aliments ont prit la France les français qui se sont battus contre eux étaient aussi des terroristes ?

        • Bien entendu, les Français résistants étaient aussi des terroristes vus par les Allemands.
          En temps de guerre, tout est simple. Vous avez les dominants et les dominés. Ceux qui veulent alors prendre la place des dominants sont considérés par les dominés comme des terroristes.
          Quant au peuple qui veut son indépendance, il l’aurait eu tranquillement – sans massacres – s’il avait attendu quelques années de plus.
          Les Français ont décolonisé plus d’un pays africain sans qu’il n’y eut de guerres.

        • Jean Bourkaib ->Les résistants français n’ont jamais zigouiller des civils allemands mais toujours des militaires. Quand le FLN s’en prenait à des femmes et des enfants innocents… il se comportait bien comme des terroristes. ¨

        • D’abord, nous n’avons pas été pris par les « aliments », nous leur avons déclaré la guerre.
          Ensuite, les aliments, comme vous dites, considéraient les résistants comme des terroristes, tout à fait.

        • l’indépendance dites-vous ? pour quoi vous êtes-vous dépéchés de revenir sur la TERRE de ceux qui vous ont donné L INDEPENDANCE qui vous permettent d’écrire vos inepties…..

        • Les Français étaient chez eux en Algérie, pays
          qu’ils avaient créé en grande partie… autant au
          moins que les arabo-musulmans qui coloniserent berbères et juifs dans des conditions épouvantables.

      • Ce que vous dites n’est pas exact. Lorsque des Francais se sont i stallés en Algérie au début du 19e siécle et ont fructifier ce pays que les troupeaux des nomades désertifiaient, les Algériens n’étaient pas nombreux. C’est en se sédentarisant pour travailler chez les colons qu’ils se sont mis à faire beaucoup d’enfants, lesquels sont devenus envieux de ces Francais travailleurs et donc plus riches qu’eux, dont les enfants ètaient non occupants mais algériens depuis des générations.

      • Alors, les enfants algériens de 2e génèration nès en France ont le droit d’être français, mais les Francais nés en Algérie de 5ème génération n’avaient pas le droit d’être algériens et ètaient des envahisseurs ? Réfléchissez y a 2 fois,car on pourrait bien vous retourner le compliment et vouloir vous foutre à la porte. L’histoire, ça se répéte, même si vous n’y croyez pas.

      • c est quoi un franco algérien ?
        resistant a l occupation francaise en algerie, et puis ensuite francais?

      • La double nationalité est une erreur,dans certains cas c’est une faute être franco algérien est aussi incongru que d’être curé Athée, à l’avenir il faut supprimer cette monstruosité, usurper la nationalité de ceux qu’on a combattu, juste une question de logique .

        • Bob la double nationalité est effectivement une plaie pour notre pays. Cela ne devrait pas exister à partir de la deuxième génération.

      • A oui si les occupants pénètre ton pays ,il faut pas résister ,il faut être soumis a eux sinon tu et un terroriste .C’est celle la votre logique illogique

        • Les arabo-musulmans furent des colonisateurs au détriment des berbères et des juifs ;que font ils encore en Algérie ?

      • Les drapeaux français et algérien flottent côte à côte : c’est une douce rigolade, il suffit de connaître l’hymne national des Algériens. Rachdi vos désirs sont loin d’être des réalités. Et en tant que Franco-algérien, il vous faudra faire un choix. Si vous considérez Audin comme résistant et bien il faut être logique avec vous même et habiter l’Algérie (j’espère que c’est le cas).

    • Il n’y a aucune justice à rendre à la veuve d’un traître à son pays…

    • Il est nécessaire de rappeler aux dégénérés tels « Sheldon truc » que le FLN a passé une grande partie de son existence à massacrer de manière atroce et lâche des civils (hommes, femmes, enfants), des militaires Français, des Harkis. Autrefois, les traitres allaient au poteau. Aujourd’hui, ils se permettent de venir sur Riposte Laique afin de tenter de combler leur manque d’existence et de narguer les gens de bien. « Sheldon truc » est aux poubelles de l’Histoire ce que la diarrhée est aux latrines.

      •  » Le colonisateur est un mauvais élève, il n’apprend ses leçons  ». Général GIAP.

      • Rochdi nous sommes loin, très loin de la réconciliation Franco allemande et le FLN n’en veut surtout pas. Taper sur la France et la haïr lui permet de rester au pouvoir.

      • Décidément, Rochdi, vous êtes aussi kon que Sheldon truc. L’indépendance de l’algérie, ils l’ont eux, c’était à priori tant mieux: https://lesobservateurs.ch/2015/09/28/charles-de-gaulle-colombey-les-deux-mosquees/
        Ce qui est inacceptable, c’est que les crimes de guerre et contre l’humanité perpétrés par le FLN ne sont pas reconnus en tant que tels, que des politiciens pourris ont laissé l’algérie s’installer en France, que vous puissiez débiter impunément vos conneries sur Riposte Laique, etc.

    • « Le sang des innocents ne s’efface jamais » – la connerie des cons non plus !

    • On peut s’indigner de la mort d’Audin mais dire qu’il était innocent me fait doucement rigoler. Professeur, votre idéologie à deux balles vous aveugle. A l’époque d’Audin, on pouvait s’indigner de la présence française en Algérie mais de là à apporter une aide matériel au FLN, il y a un pas qu’il ne fallait pas franchir.

      • Le droit durant une guerre… j’en suis bouche bée. J’attends la repentance du FLN qui a zigouillé, contrairement aux désaccords d’Evian, 70000 harkis. Et de toutes les façons, professeur, vous vous asseyez sur les évidences.

    • Pr sheldon cooper, je ne suis pas d accord avec vous pour les raisons suivantes : audin a choisi son camp avec tous les risques que cela comportaient lors d une guerre civile. Car la guerre d Algérie, quoiqu’ on en dise, etait une guerre civile avec vols,viols, assassinats, torture ect…. dans les 2 camps. Ce qui me met le plus en colère aujourd’hui, c’est qu’elle est commentée, disséquée et jugée par des personnes qui non seulement ne l ont pas faite mais en plus qui sont nés après.

    • Comme toutes les guerres civiles, ce sont des guerres atroces où tous les coups sont permis dans les 2 camps. J en sais quelquechose pour avoir assisté a l une d elles dans les années 90. Suivez mon conseil : laissez les morts et ceux qui s en sont sortis tranquilles car ressasser tout cela est malsain et dangereux a terme

      • Si la connaissance peut crée des problèmes ce n’est pas son absence qui permet de les résoudre

        • En effet, mais une analyse partisane, et les ouvrages concernant cette guerre le sont presque toujours au détriment des français, au lieu d une analyse factuelle ont pour conséquence que ce conflit ne sera jamais terminé. Si vous voulez vous documenter de façon objective je bous renvoie au livre de Jean-Charles jauffret : soldats en Algérie. C est le seul que j ai trouvé jusqu’à present qui traite le sujet de manière impartiale. Je vous conseille de le lire

          • Pourquoi pas. Un conseil de lecture n’est jamais à négliger. Surtout quand on me propose quelqu’un d’un tel niveau. Ça change. Décidément le niveau des intervenants sur Riposte Laïque se relève singulièrement

            • Je ne veux pas m attribuer un compliment non-merite, internet m aide beaucoup. Mais pour l ouvrage sus -mentionne, je l’ai lu et vous le conseille à nouveau. Ainsi que celui de philippe masson :histoire de l armée francaise qui vous documentera sur l’organisation et les évolutions de cette armée illustre crée après les décombres d azincourt

    • Pour la ènième fois : « Pr » vous êtes là pour régler vos comptes. Comme Audin vous êtes un traitre à ce pays. Dehors !

    • Je crois qu’Emmanuel Macron vous paie pour faire son apologie. Car quand on voit comment la justice fonctionne dans ce pays et condamné les agressés au profit des agresseurs, on ne peut plus parler de justice. Comment osez vous seulement le faire ? (Ah oui… On vous paie cher pour ça, petit fonctionnaire de police aux ordres … )

  36. « Macron est prêt à manger à tous les râteliers ! »
    Vous avez remarqué sa dentition de cachalot ? Des dents de cheval qui semblent courir après le bifteck, surtout quand il sourit et les montre bien. Cette conclusion n’est pas pour m’étonner : c’est lisible sur son visage. C’est presqu’un diagnostic médical.

    • Rad, si vous n’avez rien d’autre à écrire, on se passe de votre commentaire !

    • Et vous, monsieur Sheldon ? Car on sait maintenant que Rad = Sheldon. Oû sont vos arguments ? De quel droit croyez vous pouvoir dire aux autres de la fermer ? Si c’est ce que vous pouvez faire dans votre commissariat, sur RL les lecteurs l’ouvrent, que ça plaise ou non à vos patrons.

    • Je me suis fait la même remarque plusieurs fois. Dents de loup et regard trouble et peu franc. Il est totalement déshumanisé.

    • Kader Oussel Il a des dents à rayer même le marbre. Il avait parfois des délires pendant sa campagne électorale. Certain psychiatre avait prévenu que c’était un malade. Il n’aime pas son pays c’est le constat que nous sommes amenés à faire et il nous mène au chaos.

Les commentaires sont fermés.