1

Je n’aimerais pas avoir une petite-fille comme Mila

La jeune Mila, depuis deux ans, vit sous haute protection, traquée dans son propre pays, victime de milliers de menaces de mort.

S’il convient d’être solidaire des insupportables menaces qu’elle subit, et de la dure existence qui est la sienne, il n’est pas interdit de s’interroger sur son aspect, son langage, et ce qui ressort de ses discours. Elle est quand même capable de qualifier Eric Zemmour de « fasciste », alors qu’il est le plus déterminé à prendre des mesures qui la protégeraient efficacement de ce qu’elle subit depuis deux ans.

Ces voeux d’Eric ne lui parlent pas ?

Bref, je n’aimerais pas avoir une petite-fille comme Mila.