Je ne comprends toujours pas pourquoi « enculé » serait une injure homophobe…

Autrefois, dans Byzance assiégée, juste avant sa chute, les débats au sommet tournaient autour du sexe des anges…

Aujourd’hui, tandis que les « migrants » déferlent sur le continent européen, il s’agit de savoir si traiter quelqu’un d’enculé réfère à une pratique sexuelle honorable ou non.

Sachant que tout un chacun dispose d’un trou du cul, la sodomie concerne potentiellement les deux sexes. Chacun sait qu’elle n’est pas du tout l’apanage des homosexuels. Même si cette pratique est parmi eux plus incontournable. Ils la  célèbrent d’ailleurs chaque année publiquement, avec fierté et la bénédiction des institutions.

Au plus haut niveau de l’État, on ne craint plus en effet de célébrer et promouvoir l’homosexualité.

Rappelons-nous ce choix, fait l’an dernier par Emmanuel Macron, de s’afficher le jour de la fête de la Musique au milieu d’hommes travestis, en mini-shorts, bas résille et hauts talons sur le perron de l’Élysée. Déclarant explicitement être « pédés », on pouvait légitimement supposer qu’ils assumaient sans problème d’être à l’occasion « enculés ».

Rappelons-nous aussi que Macron déclara publiquement : « Alexandre Benalla n’est pas mon amant ».  Même si c’est pour le nier, cette évocation signifie que c’eût été possible qu’il y ait un ou des « enculés » au plus haut  niveau de l’État Français.

Ce qui n’est pas une mince promotion de la sodomie.

Alors pourquoi le gouvernement s’insurge-t-il quand on profère le terme « enculé » comme si c’était une insulte ?

Pour nos gouvernants jeunes et libérés, tels Macron et Schiappa, qui affichent avec tant d’insistance leur sympathie pour les homosexuels et donc pour bon nombre d’« enculés », c’est-à-dire d’adeptes revendiqués de la sodomie, pourquoi le terme  « enculé » est-il considéré  comme une insulte insupportable – au point  de faire interrompre des matchs de foot ! –  quand, dans les stades, il est employé par le public ?

Je n’ose pas croire que, pour nos gouvernants jeunes et libérés, le trou du cul soit moins digne que le vagin ! Que la sodomie soit moins respectable que d’autres pratiques sexuelles…

Faut-il percevoir une ambiguïté dans cette insurrection quasi hystérique du gouvernement contre l’emploi du mot « enculé » dans les stades ?

En effet pourquoi la sodomie, qui pour nos gouvernants jeunes et libérés, homo-friendly, est une pratique sexuelle infiniment respectable, est-elle en même temps… une insulte ?

Serait-ce que, pour ces chantres de l’égalité des « genres », promoteurs de l’amour homosexuel, il y aurait dans la sodomie un petit hic inégalitaire  ?

Problème en effet : dans la pratique de la sodomie, il y a un enculeur et un « enculé »…

Et nos gouvernances jeunes et libérées acceptent sans doute avec délectation cette répartition sado-masochiste des rôles dans le secret de leurs alcôves.

Mais ce qu’elles ne supportent pas, c’est que cette terminologie soit exprimée sur la place publique pour ce qu’elle est : le synonyme d’une humiliation.  Et surtout qu’elle soit utilisée par des gueux, des « populistes », des « gros-beaufs-ras-du-front », qui souillent par leur simplisme   – pensez donc : « La Ligue, on t’encule ! » –  les subtilités des petites et grandes perversions sadomasochistes élitaires.

À bons entendeurs, salut !

Victor Hallidée

image_pdfimage_print

61 Commentaires

  1. allez vite une loi; contre la politophobie, , il ne manque plus que ça…après on sera tranquilles…tous , homos ou non

    • vous avez l’humoriste Patrick Bosso qui a fait un sketch sur le mot putain, qui dans une conversation, est rajouté à chaque fin de phrase à la place de la virgule, et si on mettait à la place, putain d’en…lé, est ce que ce serait homophobe ou culturel ???

    • Elle est excellente celle-là, je n’y avais pas pensé, il faudrait demander l’avis de Marlène Chie à Pas.

    • Ouin, ouin, on m’a traitée de  » connasse  » j’étais au volant et j’ai demandé à des  » jeunes  » d’avancer ou de se garer afin que je puisse continuer mon chemin, alors qu’ils discutaient avec leurs copains sur le trottoir, portières grandes ouvertes .

    • A Toulouse,on se permet d’en rajouter: »Putain d’encule de sa mère,Con!!! »Ça donne quoi en écriture inclusive?

  2. et bien d’accord avec Mr Hallidée. La sodomie n’est pas l’apanage des gays et donc aller se faire enc.. n’a rien d’homophobe. Je pense qu’il y a plus grave à traiter…

  3. Ne cherchons pas d’explication cohérente, le Ministère de la parole autorisée a tranché. Seuls les adeptes de la sodomie dûment habilités estampillés LGBT ont droit à ce vocabulaire. Au même titre que les ateliers dits racisés où le blanc autochtone n’est pas autorisé à exprimer des avis sur le racisme. Voire, il est interdit de présence.. Rappelons une des oeuvres majeures de R. Goupil, que je n’ai jamais lu, Lundi c’est sodomie. Je souhaite vivement que les supporters fassent la grève des stades. On va voir bien combien de temps, le gouvernement pourra faire une croix sur des rentrées de TVA en relation avec la billetterie des stades.

  4. La sodomie n’est pas exclusive aux couples homosexuels. Des couples hétérosexuels la pratiquent également, donc le terme ne peut être qualifié d’homophobe.

  5. Moi aussi je ne comprends pas Victor Hallidee ! Il y a 30 ans on pouvait deconner de tout et maintenant on ne peut même plus s’exprimer sans que les minorités se sentent agressées , ils nous font schier !
    Cela me fait rire quand on deconne sur les blondes et je suis blonde , cela me fait rire quand les supporters disent : # encule # l’arbitre ou autre c’est un peu lourd mais il faut être dans le contexte .
    Les chochottes m’emmerdent !

  6. C’est toujours pareil, au lieu de s’occuper des vrais problèmes on agite des « nonosses » pour occuper les journaleux . On a bien compris ça depuis Mitterrand, c’était sa spécialité

    • Pas sur si vous mettez leurs pattes arrières dans des bottes et là adieu la fuite, bonjour l’…….e.

  7. Vive les enculés, ma mère
    Vive les enculés
    J’aime les gouines et les pédés
    Vive les enculés
    Et on s’en fout d’attraper la vérole
    Et on s’en fout
    Pourvu qu’on tire un coup
    Avec avec Brigitte
    Sur les rooooooses !

  8. C’est une insulte dans le langage courant mais qui fait rarement allusion à l’homosexualite quand elle est employée. Donc, un débat sans intérêt sauf pour le gouvernement.

  9. Pourquoi enculé ne passe pas ? Parcqu’ un enculé dans cette ripoublique, il n y en a qu’ un ! CQ ( fd )
    Maintenant arreter des matchs de foute parce que le public crie enculé.e.és.ées est un bon pretexte pour faire arreter definitivement un match quand une equipe est en passe d’etre battue ! Faut juste continuer de crier enculé.e.és.ées !

    • Dans ma jeunesse on disait que tous les 19 mecs il y avait un pédé. Donc un match de foot ou rugby ça fait 23 à 31 zozos sur le pré et il y a un enculé, c’est pour cela que le public criait dans le temps » enculé l’arbitre »; ce n’était pas gentil

  10. En tout cas, qu’est-ce qu’on ramasse dans le fion en ce moment. Et bien creux! Je sais pas si cà va continuer longtemps.

  11. Il est vrai que l’auteure Schiappa préfère les pipes, ou on avale pas.
    Enculés je ne sais pas mais faux-culs sûrement!

    • Schiappa a une préférence pour certaines les pipes mais l’un (ou plutôt l’une) n’empêche pas l’autre !

  12. Brisons là et utilisons le mot empapaouter, bien plus savoureux si je puis dire, utilisé par sa Seigneurerie Martine Aubry, maire de Lille et ancien ministre (octobre 2010, débat de la primaire socialiste) :
    « Le flou, c’est la pire des choses ; c’est ce qui fait qu’on s’écarte de la politique, qu’on dit : ces gens-là, ils essaient de nous empapaouter ».
    L’origine de ce mot procéderait d’une dérive de « Va ta faire voir chez les Grecs » vers « Vas te faire voir chez les Papous ».
    Encore que là on risque quand même de se faire traiter de raciste ou de colonialiste !
    Quand les mots deviennent la source de tous les maux, c’est qu’on est vraiment mal barré…

  13. Tout est bon pour nous bassiner avec les homos.
    Cette nouvelle polémique à propos d’un qualificatif, qui ne qualifie nullement les seuls homos est totalement absurde, comme toutes celles de notre triste époque d’ailleurs.
    Il faut que ce groupe de pression soit drôlement puissant pour emmerder autant d’hétéros (bien silencieux)…
    Ce sera bientôt l’occasion de manifester le ras le bol de toutes ces conneries, lors des discussions des prochaines mesures ‘fondamentales’ du quinquennat frelucron 2.

  14. L’Afrique est bonne hôtesse
    Ses canicules nous emballent.
    Si si, il y a un rapport……

  15. Vu que de très nombreuses insultes nous ramènent vers le périnée,mon humble avis est qu’il n’y a pas à changer tout le vocabulaire et que chacun fait la part des choses.Cependant, ce texte m’a fait réfléchir sur la notion d’humiliation et ça,ça m’a posé problème en tant que femme.Etre pénétrée,est-ce une humiliation?Un prochain sujet pour le bac de philosophie?

  16. S’il vous plaît, est-ce qu’on peut chante YMCA dans les stades, sil vous plaît, pardon?

  17. Essayer de comprendre le résonnement malade d’un socialiste, c’est impossible, il faudrait être aussi con qu’eux ! S’ils aiment pas le mot « enculés », c’est qu’ils se sentent visés !

  18. Non, enculé n’est pas un terme homophobe ! J’en suis la preuve vivante, moi qui ai bien du être traité d’enculé (rapport à mon franc-parlé) 30 ou 40.000 fois dans ma vie. Pourtant, je puis vous assurer que mes sphincters, s’ils ont eu quelquefois à évacuer un étron de taille impressionnante, n’ont jamais connu de passage d’aucune sorte, dans l’autre sens. Même pas une coloscopie. C’est dire !
    Conclusion, on peut être traité d’enculé, alors qu’on est profondément, soi-même, et n’en suis pas peu fier, un anti-sodomie enragé…
    Petite précision: se faire traiter d’enculé à longueur de vie, comme dans mon cas, n’a pas la moindre incidence négative, sur la qualité de mon sommeil…

  19. J’ai tout compris !
    Macron ne peut plus supporter ce qualificatif « enculé » pour tout et n’importe quoi !
    C’est la seule explication possible pour expliquer l’hystérie du moment et la volonté du GVT Philippe pour contrôler cette appellation d’enculé qui colle à Macron !
    On ne doit plus utiliser une AOC et même une AOP sans autorisation !
    Le doigté majeur de Saint Martin n’était que le réflexe manuel incontrôlé d’un fan d’Emmanuel ! La peur de l’homosexuel n’est plus permise ! Personne ne penserait à traiter un billard d’enculé ! Pour chier à l’envers c’est mieux à deux ! …. tout ça ne vaut pas une bonne bière !

  20. Juste une grossière diversion. Pendant ce temps le budget des sports est raboté, voire massacré. On a attend Roxana, Schiappa et Macron à la coupe du monde au Qatar pour leur parler d’homophobie

  21. Discussion au bar :
    Accepterais-tu qu’on t’encule pour 10000euros ?
    Ah non !
    Pour 100000 ?
    NON !
    Et pour 1000000 ?
    Faut voir.
    Alors pour 10 000 000 ?
    Oh ben là oui.
    Ben tu vois, ce n’est pas les pédés qui manquent, c’est l’argent !

  22. Encule est un privilège réservé au pede de l’Elysée pour les autres il faut dire sodomiser.

  23. Suis-je homophobe si je commande au restaurant un croque-monsieur ? ou un tournedos ?

  24. Ma suggestion de slogan pour les matches féminins : « ALLEZ LES GOUINES ! »

  25. Comme chaque Dimanche arabes en grande tenue,drapeauc etc, qui sait ce qu ils font là…Je les vois du bus

  26. enculé ? les concernés se sentent au contraire reconnus dans leur spécificité ; d’ailleurs, que font-ils depuis des dizaines d’années avec leur pédé-parade, sinon battre le rappel pour qu’on reconnaisse enfin leur particularité d’enculés ; purée, ils sont jamais contents, comme les muzz et …..les autres.

  27. Finement exprime,Mr Halidee…si j’osais…jouissif… »Il y a deux façons d’enculer les mouches:avec ,ou sans leur consentement. »Qu’en pensent les mouches’?l’histoire ne le dit pas.

  28. Quand j’avance tu recules comment veux-tu comment que veux-tu que je. …….. mon Anana mon Anana mon Anaïs la chaleur de tes nichoirs fait rougir mon saucisson. …..

  29. Les « chances pour la France » qui salissent les murs ont trouvé la parade.
    « Fuck you! » est une de leurs menaces préférées, et in english, ils sont inattaquables.
    Avec leur autre gentillesse préférée: « nique les flics, ta race ou la France », ils sont en plein dans le sujet, si l’on peut oser la formule. En effet « niquer » un homme, ta race ou notre pays, cela implique nécessairement la sodomie directe ou symbolique, CàD l’enculade pour être trivial. Et pour eux, cette pénétration, violation suprême, est ce qu’il y a de plus fort dans l’asservissement des dhimmis. Mais curieusement, les médias, les élus de terrain et la justice ignorent ces menaces scripturo-pariétales ou « rappées » par les « street artists.
    Nous devons être sous la charia, et le décret d’application tarde à sortir.

  30. n’est ce pas prendre beaucoup de risques que de traiter d’Enculès la majorité de nos Politicards Faire des promesses et ne pas les tenir , c’est de l’escroquerie Ne prenez pas de risques, ils seraient capables de vous contraindre à l’acte

  31. Puisqu’on ne peut plus dire enc.le,je propose de dire sodomite ce qui est quand même plus
    Classe, n’est-il pas ?

Les commentaires sont fermés.