Je ne pleurerai pas la mort de Giscard

Publié le 4 décembre 2020 - par - 33 commentaires - 987 vues
Traduire la page en :

Ça y est, Giscard est mort… Comme à chaque fois qu’une personnalité décède, elle a subitement toutes les qualités possibles et imaginables.

On nous sert donc du Giscard du matin au soir sur toutes les chaînes de télévision – à croire que les journaleux n’ont rien d’autre à se mettre sous la dent, ou que cela va permettre de nous cacher (un moment) d’autres saloperies que le gouvernement nous prépare soigneusement.

Et puis cela permettra au poudré d’intervenir ce soir à la télévision … et à moi d’aller, comme à chaque fois qu’il intervient, à la piscine car c’est devenu physique, je ne peux plus le blairer.

Ah oui, déjà fait hier soir – me dit-on ! Du genre vite expédié, car l’affaire inspire moins Choupinet que quand c’est pour nous faire un prêche “covid”.

Revenons à la mort de Giscard, même si, comme disait l’un de ses illustres successeurs à la présidence : « Cela m’en touche une sans faire bouger l’autre » !

Pour moi Giscard restera l’artisan d’un acte criminel : le regroupement familial. Même si par la suite il se rendra compte de l’énormité de son erreur, il nous fait subir encore aujourd’hui un afflux permanent de gens dont on n’a absolument pas besoin d’une part, et qui d’autre part n’étant pas de la même culture que nous, ne s’intégreront jamais, persuadés que c’est à nous de nous adapter à eux  – et qui concourent tous au Grand Remplacement décrit par Renaud Camus, pour de simples évidences démographiques… Ce regroupement familial fait de lui, de fait, un des coresponsables des attentats terroristes et ça, évidemment, moi personnellement, je ne le lui pardonnerai jamais. D’ailleurs je regrette amèrement que les politiciens, de façon générale, soient inattaquables quant à de tels actes criminels. Dommage, car cela les rendrait peut-être un peu plus responsables !

Giscard et sa médiocrité, voilà qui nous aura amené un Mitterrand… De ce fait nous avons subi, outre une invasion mahométane conséquente, une régression incroyable tant économique que morale, avec sous son règne de 14 ans une vague d’homicides… inexpliqués encore à ce jour : Bérégovoy, Grossouvre, Roger-Patrice Pelat, Coluche, Jean-Edern Hallier…

Pour couronner le tout, Giscard a fait adopter la loi sur l’IVG, laquelle, de “progrès” en “progrès”, pourrait permettre bientôt, en version “IMG” (Interruption Médicale de Grossesse) de véritables infanticides (un fœtus de 9 mois, arrivé à terme donc, étant parfaitement viable). Quand les mahométans font des enfants à chaque fois qu’ils baissent leur pantalon et ne demandent pas à leurs femmes d’avorter (les IVG ne concernent, en métropole, que les autochtones) – ce qui déséquilibre toujours plus la balance démographique, en notre défaveur.

N’oublions pas aussi le divorce par consentement mutuel qui place la femme dans un rôle de simple objet à consommer, dont on ne veut plus une fois qu’il a servi !

Enfin, nous lui devons la majorité à 18 ans, ce qui lui a d’ailleurs sûrement coûté sa réélection ! Il est compliqué aujourd’hui de mesurer les bienfaits d’une telle mesure étant donné que, même si les jeunes d’aujourd’hui semblent bien plus mûrs que ceux d’il y a 50 ans, leur sens des responsabilités dans bien des domaines me rend vraiment circonspect – voir à cet égard la consommation de drogue(s), qui les concerne tant !

Alors désolé, je ne pleurerai pas du tout sur la dépouille de Giscard.

Quand on a fait montre d’autant de traîtrise envers son pays, la mort ne vous rend pas brusquement respectable. Un pourri reste un pourri de toute façon, et c’est en prison qu’il aurait dû finir sa vie.

Ce qui me rend fou par ailleurs, c’est de voir la majorité des journaleux l’encenser après l’avoir tant critiqué… que des salopards ! Peut-être que lorsque je fermerai les yeux, ils diront enfin du bien de moi, et que mon livre deviendra un best-seller posthume, célébré sur les plateaux télé du moment, car ils s’apercevront que tout ce qui y est décrit n’est que la stricte vérité.

Comme m’a dit une fois Jean-Marie Le Pen : « M. Jardin, j’ai toujours eu tort d’avoir raison trop tôt »…

 Patrick Jardin

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
jaannot lapin

Merci au Corona d’avoir emporté cette ordure !

Prosper la vipère

Une autre connerie monumentale est à mettre à l’actif (ou au passif) de VGE: il s’était opposé à la candidature de Coluche pour l’élection de 1981. Il aurait dû, au contraire, appuyer, soutenir sa candidature; ainsi il était sûr d’être réélu (Coluche aurait siphonné des voix à la gauche). Pour le coup, il a vraiment été stupide.

vikinglenormand

jerimy toi çi tu meure du virus Covid 19,ont ne pleurera pas,imbécile.

Jeremy

Toi non plus :) cordialement

la méthode de Duterte est la meilleure

Nous attendons avec impatience les départs de Attali – Minc – BHL – Dray – Lang – Juppé – Joffrin – Kouchner – Soros et j’ en passe

POLYEUCTE

Terminé pour VGE, j’ai déjà donné….
Pas de débat apaisé possible…

raskasse

Giscard est le début de la chute du pays France !!! Le pire de tous car les autres n’ont fait que suivre par manque de réelles convictions. Ils l’ont succédé pour la bonne gamelle bien remplie par nos impôts.

raskasse

Bouffon et triste personnage !!!!!

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ Jeremy
Commentaire ignoble et parfaitement inapproprié. M. Jardin, que je sache, n’a pas demandé votre compassion, comme personne ne viendra pleurer votre cerveau handicapé.

Jeremy

Pareil pour le vôtre :)

LIONEL

M. Jardin
Vous évoquez une série d’homicides “inexpliqués” (SIC) encore à ce jour sous le règne de mitterrand (je ne peux pas lui mettre de Majuscule ) .
Mais la mort de giscard (lui non plus pas de Majuscule ) va peut-être enfin faire découvrir la Vérité sur la mort de Robert BOULIN ?
Car ce giscard était le dernier survivant de cette sale magouille qui ronge une famille depuis bien trop longtemps .
Je souhaite que la famille Boulin obtienne enfin la Vérité .

Decu de tout

Et oui les journaleux lorsqu’ils parlent de Giscard font l’impasse sur le regroupement familial, on ne peut pas faire mieux comme lèche-babouches .

ADLER

Monsieur JARDIN. Je suis en train de lire votre livre. Emouvant .

Regis83

moi non plus , il est celui qui a réalisé le regroupement familial et qui n’a pas su le suspendre .

Stentor

Cette image de giscard sur le tard, n’ayant trouvé rien d’autre que de s’exhiber sur les plateaux télé avec un accordéon pour se montrer et faire parler de lui, est l’image qui me semble le mieux résumer le personnage.

C’est l’image qui restera.

Elle résume tout.

UltraLucide

Si il avait joué du pipeau les citoyens mougeons auraient pu se rendre compte de quelque chose de louche dans le message, alors que l’accordéon c’était populaire donc sympathique et les français ont valsé sans se poser les questions fondamentales qui les concernaient.

HARGOTT

Moi non plus! De toute façon, on pleure moins quand quelqu’un meurt à 94 ans, et ‘on a tendance à dire: il a eu une longue vie.

didile

Pas vraiment : il n’a vécu que 7 ans. Après, il n’a ressassé que ces 7 ans-là.
Sa vie s’est bloquée après le fameux “au revoir”.

patphil

Plus de 40 ans à vivre aux crochets des contribuables, pour 7 ans de sévices.

Sjean-louis

“…voilà qui nous aura amené un Mitterrand..” dites-vous ! pas d’accord, la chaîne 2 a diffusé une intervention télévisé de Chirac entre les deux tours de 1981 pour refuser sa voix (et celles du rpr) à Giscard; le traître c’est Chirac !
Par ailleurs, Eric Zemmour, dans l’émission “face à face de Cnews” d’hier, rappela à JF Coppé les promesses des “assises de la droite” en 1990 de supprimer, entre autres, le regroupement familial; initié par Giscard, certes, mais ses successeurs n’ont pas eu le cran de mettre en œuvre leurs promesses.

Stentor

Les assises de la droite en 1990, un truc qui me fait doucement rigoler… C’était le programme du Front National !
Autrement dit, il n’était aucunement prévu d’en adopter l’une ou l’autre mesure, et ce n’était qu’un coup de pub, une intox pour syphonner des voix “populistes”, à la manière du “coup de karcher” du sarkophage !

Il faudrait peut-être quand même un jour cesser d’être naïf…

Le septennat de giscard parle de lui-même. C’est tout ce qu’il a fait pendant son septennat qu’il faut considérer, et pas un truc venu bien plus tard, alors qu’il n’était plus président, et qui n’était au surplus qu’une fumisterie (une de plus) !

Sjean-louis

“le truc bien plus tard ” comme vous dites , aurait permis une meilleure situation aujourd’hui car mieux vaut tard que jamais !
Ma naïveté ne me fait pas résonner comme un tambour crevé, le vôtre.

Stentor

Comment mettre en balance tous les méfaits de ce personnage, pendant les 7 ans de son septennant – dont nous supportons encore les conséquences, et ce n’est pas fini ! – et cette risible “assise de la droite”, non-événement survenu ponctuellement en 1990 ?
Mais non content de n’être pas capable de comprendre cela, en plus je vois que vous n’avez toujours pas compris non plus que ces assises n’auraient débouché sur rien puisqu’il n’était pas prévu qu’il en sorte quelque chose, et pour cause !
Vous pouvez bien parler de tambour crevé, vous dont la tête est vide !

Jardin

Chirac a également sa part de responsabilité mais si Giscard avait été bon la voix de Chirac n’aurait tout simplement servie à rien et aurait été bien inutile

dissident

en 1995 des deputes de droitesontalles voir chirac pour suspendre le regroupementfamilial chichi a refuse sous pretexte “dene pas se couper de la jeunesse’ sic

Pour suivre le fil du commentaire de votre article précédent, la question serait de savoir par quel miracle un élu, forcément inexpérimenté au début, serait apte à gouverner la France: impossible! Alors que chaque Dauphin apprenait son futur métier de roi depuis son enfance et qu’ au fil des générations les gênes favorisent l’ art du gouvernement de la France… Décidément Platon avait bien raison en classant la république comme le pire des régime après la tyrannie dont elle est l’ antichambre.

Jardin

oui il y a bien des années d’ailleurs pour reprendre vos termes:”apprenait son futur métier”ce qui veut bien dire tout bonnement que ce n’est plus le cas…….donc il arriverait tout aussi inexpérimenté qu’un autre……..Cordialement

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ Jardin
Pas nécessairement, M. Jardin. Des parents ou tout autre Pygmalion peuvent se donner cette mission d’instruction en anticipation et si un réseau composé d’individus déterminés à sauver la France se mettait en place pour oeuvrer en ce sens ,…Je rêve mais la chose n’est peut-être pas si irréalisable.

Vent d’Est Vent d’Ouest vous a fort bien répondu. Au cas d’espèce, il n’ y a eu aucune interruption dans l’apprentissage de ce métier de roi depuis plus de mille ans ! Au cas qui nous intéresse SM Louis le XXe est très informé de la situation et des dossiers sont prêts à être exécutés le moment venu. Donc sa préparation est infiniment supérieure à celle des guignols républicains.

Rosalie

Un roi ? Mais ce serait avaliser l’idée que certains naissent au-dessus des autres ! “Tous les hommes naissent libres et égaux en droit”, ça, c’est une idée à laquelle je crois, même s’il faut se battre pour qu’elle ait une certaine réalité… Quant au “Droit divin”…. franchement ! Qui peut avaler une telle carabistouille ? Ceux qui croient en l’existence d’un dieu l’imaginent-ils si petit qu’il se mêlerait de la gouvernance de la France ? Et pourquoi pas des gains du Loto ?

Angélique

Eh bien continuez à croire à vos chimères de liberté et d’égalités en droits – c’est ça qu’il faudrait appeler des “carabistouilles” !
Vous ne croyez pas en Dieu et vous ne vous rendez même pas compte que vous croyez en la “déesse raison”. Vous vous croyez maligne en vous moquant de la religion chrétienne mais vous vous êtes jetée dans les bras de la religion républicaine sans vous en rendre compte, de cela non plus !

Dormez bien dans la nuit républicaine ! Le réveil sera dur !

Fort bien répondu à Rosalie, chère Angélique! Rosalie croît à l’ être suprême et à la déesse raison régnant dans les loges obscures de la secte noire maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire et aux droasdelhom plutôt qu’aux Droits de Dieu. Elle se complaît dans le désastre république et préfère sauver la république quitte à détruire la France et les Français à défaut de les réduire en esclavage! Dans la Légitimité, le programme est de sauver la France et les Français et de leur rendre leurs droits, libertés et privilèges ainsi que le bonheur et la prospérité dont ils auraient toujours dû jouir.

Rosalie

Merci de me dire à quoi je crois, Monsieur Cortes ! Il n’y a pas plus d’Être Suprême que de beurre en broche à mon menu. Les seules loges que j’ai fréquentées étaient celles de théâtres, quant au Diable, je l’ai si souvent tiré par la queue qu’il ne me fait pas du tout peur ! Vous me faites bidonner grave avec vos sectes noires satanistes :) Sûr qu’avec un roi – au passage, qu’y a-t-il de plus mondialistes que les rois, tous cousins, consanguins, tous unis pour se faire entretenir par le peuple exploité ? D’ailleurs, il n’y a qu’à voir ce qui reste de ces monarchies : des dégénérés – le peuple jouirait de privilèges ! Le seul merveilleux privilège que je lui reconnais, c’est d’avoir tranché la tête du Gros Benêt et de sa descendance. Et de ses petits copains. À refaire !

Lire Aussi