Je ne sais pas quoi bouffer, mais Joyeux Noël quand même !

Ce soir c’est réveillon, comment ils disent, le réveillon de quoi ? C’est pas précisé.

Ils n’ont pas osé faire comme dans la capitale de la wilaya du 9.3 du Allah-Denistan, nous dire bonne fête de l’hiver.

Ou comme Axel le Dr Frankenstein de la génétique qui, lui, voulait décaler Noël au printemps.

Par contre j’ai un gros souci, quoi faire à manger. Ce repas va me gâcher la soirée.

La tradition veut que nous ayons une volaille. Ça va être plus fort que moi, une dinde ? je vais penser à Bachelot, une pintade ? à Schiappa ou Aurore Bergé, un chapon farci ? à Macron, une poule, une simple poule ? à Appoline.

Il y a aussi le faisan, putain ! Bruno Lemaire…

Si t’aimes pas la volaille, un cuissot de chevreuil, Pompili.

Tu peux faire du poisson, une anguille, tu te chopes Véran. Des crustacés, un homard ? tu te retrouves avec de Rugy, du crabe ? avec Ferrand.

Vous allez me dire, il y a les entrées ; d’accord, les huîtres, tu vas en ouvrir une et tout de suite voir un ministre ou élu REM, comme Wargon, Borne, Castagnette, etc., oui la liste est longue.

Un foie gras ? bordel ! c’est Larcher qui arrive, un saumon fumette pardon fumé ? Ducon-Moretti, une truffe ? Darmanin.

En dessert la bûche, c’est celle que Castex te fout sur la tête avec l’appui de Karine et Blachier.

En résumé je vais me contenter d’un potage. Ah mince ! ça va me faire penser au cerveau des Français.

Franchement, je ne sais pas quoi faire !!

À part ça, Joyeux Noël !

Paul Le Poulpe

image_pdfimage_print

21 Commentaires

  1. Le coup des volailles m’a fait plier de rire !!!
    Chapeau Paul !!!
    Joyeux Noël et bon appétit.

    • En me relisant je m’aperçois que ça fait « chat Popol ». Je n’ai pas de chat appelé Popol…..😼

  2. Pas grave Paul, il nous restera toujours le rouquin, alors á la vôtre Paul et joyeux Noël également.

  3. Dans son immense délicatesse, Paulo a omis de nous dire QUI pourrait tenir le rôle du chapon.

  4. dés la première phrase on reconnait votre patte ,votre texte rend joyeux comme un chant de noël.

  5. En résumé je vais me contenter d’un potage. Ah mince ! ça va me faire penser au cerveau des Français.
    Vous parlez de celui des « serfs veaux  » ?

  6. Quel sacré menu de fêtes Paul, mais franchement je préfèrerai partager un potage avec vous. Bonnes fêtes de fin d’année.

  7. Amuse gueules naïves.
    Cuisses de Carembistouilles.
    Tourne dos Minute.
    Roque fort.
    Flan macronien.

  8. un cochon de lait à la broche…..ça devrait faire plaisir à (presque)tout le monde 🙂

  9. T’es complètement jobard Paulo !
    Mais putain ! Qu’est-ce que t’es drôle !
    Change rien mon ami, bonnes fêtes ainsi qu’à tous mes amis de RL, RR, Pierrot, Christine, Josiane, Martin et tous les autres, continuez, par votre prose, à nous soutenir le moral et nous donnez la force de détruire tous ces fumiers qui nous gouvernent.

    • Super le Pouple bien imagé le menu, que ca fait du bien : rire et continuer a vivre sans penser a toutes les conneries qu’ils nous pondent chaque jour, sans éloigner et aller vous évader sur planète « voyages », des pêcheurs, la mer, voir d’autres gens vivant autrement, et que tous les froussards qui ont peur, ils n’ont qu’a se faire vacciner ca ira plus vite.

  10. Paul,pour vous aider à résoudre ce dilemme gastronomique sans altérer votre santé,optez pour les treize desserts de la Provence…

Les commentaires sont fermés.