1

Je ne vois vraiment pas ce qu’il y a de « progressiste » chez Macron

Il est logique qu’en tant que groupement postnational l’UE vise, par définition, à supprimer l’autodétermination et la puissance des nations qui la composent.

Nous avons vu qu’à travers l’ensemble des pays composant cette union européenne, les peuples n’en peuvent plus de se voir imposer des migrants qui hypothèquent gravement l’identité de ces pays et qui, de plus, sont de culture et de religion ne respectant ni la démocratie ni la pluralité.

Nous savons, d’après ce que nous indique sur son site la Ligue des droits de l’Homme de Toulon, que les musulmans sont majoritaires dans nos prisons. C’est là la preuve que ces migrants, majoritairement musulmans, ne respectent ni la démocratie ni la pluralité.

Contrairement à ce que tente de nous faire croire cette LDH de Toulon, c’est bien parce que ces musulmans haïssent les non-musulmans qu’ils sont heureux de les agresser, de les voler, de les violer et de les tuer. Voilà pourquoi ils encombrent nos prisons.

Et cette Communauté européenne qui, pour des raisons incompréhensibles, impose aux pays qui composent cette Europe d’accueillir de plus en plus de migrants.

Nous avons vu « notre président » critiquer le gouvernement italien qui refuse d’en accueillir plus.

Il s’est targué en cela d’être progressiste. Je ne vois vraiment pas en quoi nuire à son pays est progressiste. Mais il a fait mieux, il est allé en Algérie déclarer que la France y avait commis un « génocide. » Moi qui suis né dans ce pays, je déclare que c’est un énorme mensonge et que celui qui se trouve à la tête de notre pays reprend et répète ce que les ennemis de la France lui ont déclaré afin de les séduire et de bénéficier de leurs votes.

Aujourd’hui, ce président de pacotille se permet à nouveau de déclarer devant l’ONU que le pays d’où il vient a fait beaucoup de mal… C’est absolument honteux de cracher ainsi sur son propre pays ! Et lui, n’est-il pas en train de faire un mal terrible à la France… ?

Nous aurions pu espérer avoir un président un peu plus prudent et respectueux de son pays et de ses concitoyens.

Mais revenons-en à cette Union européenne qui condamne la Hongrie et son Premier ministre qui refusent de se laisser envahir par des hordes de migrants musulmans.

Dans le projet initial de la Communauté européenne, il n’a jamais été question que les frontières extérieures devraient être ouvertes à toutes les migrations du monde !…

La Banque centrale européenne qui punit le gouvernement italien en lui refusant 200 millions d’euros.

Nous avons là la preuve que cette Union européenne est nocive pour les démocraties européennes.

Nous voyons également que cette Europe prend des décisions en matière de politique étrangère, des décisions étranges et absurdes. Elle soutient les Iraniens qui ont à leur tête de vieux ayatollahs fanatiques voulant dompter le monde avec l’arme atomique.

Nous les voyons aussi prendre le contre-pied des USA qui veulent mettre au pas les terroristes palestiniens.

Bernard Atlan

Ce qui serait bien pour nous, ce ne serait pas un Brexit mais une « Franchesortie ! »