Je ne voterai Sarkozy que s’il s’engage à ne plus subventionner les associations anti-racistes

Publié le 28 avril 2012 - par - 1 295 vues
Share

Madame la Députée Brunel,

Je vous écris bien que n’étant pas toujours d’accord avec vous, car j’ai de l’estime pour le travail important et efficace que vous réalisez dans le cadre de vos fonctions politiques, et pour vos prises de positions libres et courageuses qui vous valent parfois des remontrances injustifiées de la part du parti  coupé des réalités auquel vous appartenez  ou un silence indifférent (violences faites aux femmes, Lampedusa….).

J’ai voté MODEM en 2007, et en 2012 compte tenu des palinodies du candidat Bayrou concernant les sujets sociétaux (abattage rituel, horaires spécifiques dans les piscines de Lille, affaire Merah…) , j’ai voté FN (apparemment compte tenu de son score, je ne suis pas la seule dans ce cas).

Je me pose la question de mon report de voix le 6 mai sur Nicolas Sarkozy dont le programme économique me semble le plus pertinent, mais compte tenu des trahisons habituelles de ce candidat vis-à-vis de son électorat, je ne compte pas lui signer un chèque en blanc sans garantie.

Je n’impute pas à Nicolas Sarkozy les difficultés économiques auxquelles il a dû faire face et qui sont des données exogènes (crise mondiale) dont il n’est pas responsable.

Par contre sa responsabilité est immense dans la non-tenue de ses promesses dans un domaine où il avait tout pouvoir d’action, et qui est la marque de son échec le plus patent : l’absence de contrôle de l’immigration, l’augmentation considérable de l’insécurité, le développement du communautarisme appuyé par l’octroi de subventions aux associations  se présentant « anti-racistes » telles que le MRAP, la LDH, SOS Racisme, la LICRA etc….

C’est pourquoi je porterai mon vote sur Nicolas Sarkozy uniquement s’il prend l’engagement comme preuve de sa bonne foi de ne plus accorder un euro de fonds publics à ces associations commensales pour ne pas dire parasites, et dont l’unique fonction est de favoriser le communautarisme, combattre la liberté d’expression et de racketter judiciairement toute forme de pensée « déviante ».

Je pense par exemple aux dommages exorbitants demandés, et obtenus en première instance, à Riposte Laïque par ces associations vivant de prébendes et de racket.

Je vous demande de faire remonter cette observation aux instances de votre parti.

Cette mesure de bon sens ne couterait rien aux finances de l’Etat et constituerait même un premier pas dans la résorption de notre dette abyssale due à la gabegie de dépenses publiques injustifiées.

La seule chance de réélection de Nicolas Sarkozy consiste en un bon report des voix du FN.

Cette mesure serait applicable immédiatement et prouverait la bonne volonté de Nicolas Sarkozy envers  l’électorat Frontiste.

La balle est dans votre camp pour une issue positive le 6 mai.

Très cordialement,

Roxane Legal

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.