Bataclan : je n’oublierai jamais ce que j’ai vu, il y a 2 ans, ni la suite…

Publié le 13 novembre 2017 - par - 181 commentaires - 9 379 vues
Share

Nous avions publié dans un premier temps la photo avec un carré blanc au milieu. Mais à la demande de l’auteur de l’article, qui a perdu beaucoup d’amis et voisins ce soir là, nous publions la vraie photo du carnage du Bataclan, pour que nos compatriotes voient de quoi sont capables les islamistes.

En ce jour anniversaire, je prends la plume à la mémoire des victimes et des blessés des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Deux ans après ces tragiques événements, c’est une triste commémoration que nous célébrons ce jour, une tristesse qui se mêle à de la colère face au laxisme de nos dirigeants politiques qui n’ont pas pris les mesures qui s’imposaient pour répondre à ces actes terroristes.

Domiciliée pendant dix ans dans l’immeuble de l’administration du Bataclan, juste à côté de la salle de concerts, nous avons été confrontés à des personnes décédées le soir du 13 novembre 2015 et à de véritables scènes de chaos sur nos trottoirs. Les terroristes avaient garé leur voiture au pied de notre immeuble avant de tirer sur la foule à la terrasse du café du Bataclan et de s’engouffrer dans la salle de concerts armés de kalachnikovs.

Au lendemain de ce drame, nos espoirs se sont tournés vers la classe politique, espérant de la fermeté et un sursaut de nos élites qui ne sont jamais venus.

Notre première déception est apparue face à l’attitude des médias et des nombreux journalistes qui se pressaient devant le Bataclan. Seuls les passants et les voisins du quartier qui tenaient un discours politiquement corrects retenaient l’attention des journalistes. A l’inverse, tous les témoignages dénonçant le caractère islamique de cet attentat étaient rejetés par les médias, témoignages qui provenaient pourtant de témoins directs de la tragédie ou de proches de victimes. C’est à partir de ce moment que j’ai rendu mon poste de télévision, ne voulant plus payer une redevance audiovisuelle pour financer les mensonges et les manipulations médiatiques.

Au sein de notre association de victimes, nous étions réunis en groupes de parole pour évoquer nos traumatismes après les attentats. A notre grand étonnement, la psychologue désignée par l’association pour animer ces groupes de parole était de confession musulmane et il fut impossible de prononcer le mot « islam » au cours de nos échanges. Dans ces conditions, comment réparer un traumatisme s’il est interdit de nommer l’ennemi qui vous a meurtri et qui a tué vos amis ? Notre surprise fut également de taille lorsque Mme Juliette Méadel, alors Secrétaire d’Etat chargée de l’aide aux victimes, donna des instructions aux associations de victimes afin que leurs membres ne votent pas pour Marine Le Pen lors des élections présidentielles de 2017. De quel droit, le vote des victimes pouvait-il être confisqué de la sorte par une représentante de l’Etat, de surcroit chargée du suivi de nos dossiers, alors que nous souhaitions élire librement le meilleur candidat pour répondre à la barbarie islamique qui frappe notre pays ?

Concernant les mosquées, le gouvernement n’a pas tenu ses promesses et a refusé de fermer les mosquées salafistes sur tout le territoire. A titre d’exemple, nous pouvons citer la mosquée Omar située à une centaine de mètres du Bataclan et qui est un haut lieu de l’islam radical à Paris. De nombreux protagonistes des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Casher ont fréquenté cette mosquée, notamment Farid Benyettou, le mentor des frères Kaouachi ainsi que des fidèles qui ont protégé la femme d’Amédy Coulibaly. Une filière djihadiste a été démantelée au sein de cette mosquée et plusieurs imams ont été condamnés pour prêches antisémites. Au lendemain de l’attentat du Bataclan, les responsables de la mosquée Omar se sont contentés d’afficher une grande banderole avec le slogan « Pas en Mon Nom » sur les murs du lieu de culte et ils n’ont pas été inquiétés par le gouvernement. Des personnalités politiques comme François Vauglin, Maire du 11ème arrondissement de Paris (arrondissement dans lequel est situé le Bataclan), se rendent régulièrement à la mosquée Omar pour rencontrer l’imam et les fidèles à l’occasion de fêtes religieuses.

L’attentat du Bataclan comme tous ceux qui frappent l’Europe n’ont pas permis de mettre un frein à l’islamisation de la France et de l’Europe. Qu’ont fait nos hommes politiques pour interdire le port du burkini au lendemain de l’attentat de Nice ? Qu’attend le Ministre de l’Intérieur pour condamner les prières de rue et leurs paroles de haine envers les non musulmans ? Pourquoi les préfets ne dénoncent-ils pas les camps décoloniaux interdits d’accès aux blancs sur notre territoire ? En plein état d’urgence, quelles mesures ont été prises à l’égard des femmes musulmanes habillées en voile intégral et qui peuvent cacher des couteaux ou des ceintures d’explosifs sous leur tenue vestimentaire ? Enfin, pourquoi aucune sanction d’emprisonnement n’a été envisagée envers les membres de la filière « Artigat » en Ariège, une nébuleuse de terroristes dangereux dont faisaient partie Mohamed Mérah et le djihadiste Fabien Clain, celui qui depuis la Syrie a revendiqué les attentats du Bataclan au nom de Daesh ?

Mais ce qui m’a conduit à écrire cet article, ce sont les dernières déclarations de nos dirigeants et de la presse sur le sort des djihadistes qui souhaitent revenir en France avec leurs femmes et leurs enfants. Au lieu de poser un principe d’interdiction pour le retour de ces combattants ou de les emprisonner pour intelligence avec l’ennemi, nos élites considèrent qu’il faut prévoir des mesures alternatives avec un traitement des dossiers au cas par cas. La France propose d’accueillir ces djihadistes avec des stages de déradicalisation pour permettre leur désembrigadement et leur réinsertion au sein de la société française. Le dispositif prévoit également l’aide d’associations en collaboration étroite et quotidienne avec les services sociaux au profit des djihadistes et de leurs familles. Doit-on rappeler que ces soldats de Daesh sont les commanditaires de l’attentat du Bataclan et qu’ils ont sur les mains le sang des 130 victimes du 13 novembre 2015 ? La France va donc accueillir sur son territoire des ennemis de notre République, des assassins qui ont servi l’idéologie criminelle de l’Etat Islamique. Pour quelles raisons nos dirigeants n’ont-ils pas consulté préalablement les survivants et les proches des victimes des attentats avant de se prononcer sur le sort de ces djihadistes ? Faudra-t-il verser des allocations familiales à ces familles avec l’argent du contribuable français, notamment avec l’argent des proches des victimes du Bataclan qui payent leurs impôts comme chaque citoyen français ? Est-on réellement à l’abri d’un nouvel attentat sanglant par ces djihadistes de retour en France ? Autant de questions restées en suspens et pour lesquelles nos hommes politiques n’apportent aucune réponse. Ce qui est certain, c’est que chaque djihadiste qui foulera le sol français est une insulte à la mémoire des morts du Bataclan et de toutes les victimes des attentats islamiques commis en France.

Louise Langlois

 

Share

Vous oubliez une chose,tous (islamistes francais,retour de …),ont participer a des crimes contre tous leurs ennemis,executions de masses,decapitations et autres.Aucun de nos dirigents,intellectuels,etc.. ne le denoncera.ce ux qui reviennent sur le sol francais ,sont des criminels de guerres,et rien d’autre,..

suite et fin…L’opération « Jour du Jugement » aurait été décidée il y a quelques semaines lorsque l’Etat Islamique s’est rendu compte de son inéluctable défaite en Irak. La France aurait été désignée comme cible par un « français », haut dirigeant de l’Etat Islamique en Irak.

suite …Les moyens sont de 2 ordres: « Massifs »: Kamikazes, attaques à l’arme automatique dans des lieux publics (églises, marchés, écoles, transports, centres commerciaux, etc), mais aussi engins explosifs et voitures piégées. « Individuels »: Les musulmans présents dans le pays (on pense aux « migrants » bien sûr, mais cela concerne également les « résidents »…) seront invités par essentiellement la propagande en ligne à passer aux actes contre tous les « infidèles » avec les moyens dont ils disposent. On peut donc s’attendre à une série d’agressions aveugles au couteau, etc. Connaissant la capacité du gouvernement français… lire la suite
« Connaissant la capacité du gouvernement français à prendre les mesures nécessaires pour protéger les citoyens et le pays, des massacres d’envergures sont à craindre. Préparez vos bougies, fleurs…. et ballons! » Oui, c’est effrayant dans l’Etat qu’est devenue la France aujourd’hui. Comme l’Etat ne veut prendre aucune mesure efficace, on nous fait le coup de l’émotion, du pacifisme (qui est en fait de la soumission à l’ennemi intérieur), du « peace and love », du lâcher de ballons etc. Le pire, c’est qu’il y a des Français qui apprécient cela parce qu’ils se voilent la face. Après chaque attentat islamique, ils font quasiment… lire la suite

La suite..Opération « Jour du jugement » Selon des documents découverts par les forces syriennes dans des bases de l’Etat Islamique à Deir-El-Zor , des groupes terroristes composés de musulmans « radicalisés » installés en France depuis plusieurs années et encadrés par des « français » combattants aguerris de l’Etat Islamique vont déclencher avant la fin d’année une opération baptisée « Jour du Jugement » dans plusieurs villes du pays. Priez…
http://www.bbc.co.uk/news/resources/idt-sh/raqqas_dirty_secret ..voir onglet french fighter

C’est normal que c’est une chose que l’on ne peu pas oublier , c’est un drame , respecter la douleur des familles sans en faire des commentaires inutile

TOUT LE GOUVERNEMENT DOIT ËTRE DEMIS DE SES FONCTIONS ET JUGE POUR TRAHISON, HAUTE TRAHISON, COLLUSION AVEC L’ENNEMI. QUI AURA LE COURAGE DE LANCER CETTE ACTION.
MERCI, MADAME POUR VOTRE TEMOIGNAGE QUI CONFIRME LE MENSONGE D’ETAT.

Le courage d’avoir mis cette atrocité c’est enfin de la vraie information pour des citoyens… et pendant ce temps les merdias servent de la guimauve à des décérébrés… …..lâcher de ballons….. discours lénifiants …chansonnettes à 2 balles ….bougies parfumées …larmes de crocodiles des dirigeants qui vont bouffer au resto après la cérémonie…. défilés des enfilés ….quelle misère ….tout cela est pitoyable et misérable…où sont les Danton, De Lattre ,Juin, Leclerc, Bonaparte, Kellermann, Guynemer…je pourrais continuer pendant des pages… mais désormais il n’y a plus de personnages de cette trempe là et ceci explique pourquoi nous en sommes arrivés là….soumission Michel… lire la suite

Heureusement que certains n’oublient pas, parce que beaucoup refont la java comme s’il ne s’était rien passé. Merci à vous. C’est courageux.
Quelque part, je trouve lamentable la réaction des proches des victimes. Rares sont ceux qui se révoltent. On leur a dit qu’ils seront indemnisés. Ça a l’air de leur suffire.
Je remarque un courage souvent plus grand chez les femmes : un exemple pour les hommes !

Rip, mais rien ne remplace la vie

Quand le gouverne…ment s’efforce d’interdire la publication de photos de tels meurtres voulus meurtres de masse, est-ce par respect du droit des victimes, déjà bafoué à l’échelle infinie par leurs meurtriers, ou est-ce pour cacher la partie visible de la réalité, de peur que les français commencent à réagir et rentrent en résistance active contre les envahisseurs et les Laval et autres collabo qui se sont saisis du pouvoir et entendent nous imposer ce qui est de véritables casus belli sans que l’on réagisse.

Oui, c’est pour ça.

Ancien élu du 11° Ardt, j’ai eu honte de ces images d’hier, où Macron, Brigitte, Hollande, Hidalgo, lançaient des ballons devant Ma Mairie !
Lors de la Libération de Paris, combien de Gaulle en a lancé ? Des Paroles fortes !
Heureusement ! Pas de paroles ! Elles eussent été déviantes !
C’est du Campion ! Ou du Macron Croupion !

Au lendemain de ces massacres, j’espérais moi aussi une réaction ferme de nos politiques et de nos médias. Les seules choses que j’ai entendu de ces derniers, ce sont des mièvreries du style « Pas d’amalgames, cela n’a rien à voir avec l’islam « l’islam c’est pas ça » « religion de paix et d’amour » et compagnie. Les réactions des survivants ont elles aussi été muselées par la presse. En fin de compte, on a juste eu droit aux sempiternels commentaires des bobos gauchistes avec leurs petites bougies et leurs « vous n »aurez pas ma haine » bêtes à manger du foin. Au lieu de stopper… lire la suite
normal trouvez un journaliste qui Francais de souche dans la liste allez montrer moi un vrai francais dans les journalistes ou dans les politiciens oui on dont les grands parents étaient francais ou on peut remonter jusqu’a Charlemagne ses racines Françaises !! non il n’y en a pas normal tous des immigrés enfant d’immigrés qui veulent notre mort a tous nous les Vrais francais les mêmes qui ont dit on veut plus de blanc en Afrique maintenant ils ne veulent plus de blancs du tout. alors comment voulez vous qu’ils levent l’écran de fumée national et disent la vérité ce… lire la suite

Ce sont ceux qui nous dirigent qui ont créé les conditions du terrorisme en France.
La répression leur permet de nous mettre sous tutelle.

Ce sont ceux qui accepttent la Démocratie la République et la Laïcité qui sont responsdables, les Dirigeant ne font que profiter de la liberté qui leur ait laissé en échange de la licence (nos fausse libertés de Dirigé)

Ces images de politicards commémorant le massacre du bataclan dans une ambiance de fête foraine sont accablantes pour les participants.
Les mines détachée de Macron voire rigolarde de Valls tranchent avec la douleur des proches parents des victimes, l’évènement festif d’un lâcher de ballons applaudi par des politiques tout sourire à l’exception de François Hollande relève plus de la profanation que de l’hommage, ces images, ces sons impriment profondément dans les esprits le sentiment que tout ce petit monde se moque de la souffrance des familles et de leurs morts.

A la manif à République, ils avaient des T-Shirts : « Même pas peur ! ».
Il a suffi pour qu’une ampoule éclate que se crée un mouvement de panique et que tout le monde se sauve dans tous les sens en se chiant dans le pantalon, piétinant les bouquets de fleurs, les bougies, les gosses… Ah, ils ont du bien rigoler, les mecs de Daesh, tiens ! Pitoyables, de la merde !

Les Ultras Parisiens descendent le bd Voltaire au cri de « Daech, Daesh, on t’enc. » puis entonnent La Marseillaise devant le Bataclan (VIDEOS)

Les Ultras parisiens entonnent « La Marseillaise » devant le Bataclan, après avoir allumé des fumigènes.

http://www.fdesouche.com/906491-les-ultras-parisiens-descendent-le-boulevard-voltaire-direction-le-bataclan-au-cri-de-daech-daesh-on-tenc

AUX POTEAUX…. TOUS LES COLLABOS, VENDUS traîtres à leur Nation que sont nos hommes et femmes politiques

LA FRANCE A L’AGONIE (VIDEO) DE BORIS LE LAY

https://youtu.be/DII4hxSNXXE

Je suis complètement d’accord avec Boris Le Lay dans cette vidéo, c’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas voulu regarder la commémoration des attentats du 13 Novembre parce que je me doutais bien que ça allait être plus ou moins comme ça.
Il y a de quoi avoir honte de notre pays…

Je pense que le comportement des Français aujourd’hui (je parle de la majorité, pas tous): passifs, soumis, qu’ils se laissent piétiner, qu’ils laissent piétiner leur pays, qu’ils n’ont plus aucune fierté, c’est le résultat d’une déculturation et du fait aussi que beaucoup de Français n’ont pas connu la guerre, ça fait longtemps qu’ils ne la connaissent pas alors qu’aujourd’hui, la France se trouve dans une situation de guerre intérieure et ils ne veulent pas se le dire par lâcheté. Et nos dirigeants politiques sont lâches aussi, on est loin du style Général de Gaulle alors qu’ils se réclament tous de… lire la suite
Je lis la phrase suivante « La France va donc accueillir sur son territoire des ennemis de notre République, des assassins qui ont servi l’idéologie criminelle de l’Etat Islamique.  » Et je ne comprends plus le sens de l’article. 1) Vous avez une République (un régime politique) qui organise l’islamisation de la France donc qui est ami de l’Islam 2) Vous dite que les assassins sont les ennemis de la République. 3) or les assassions font parti du groupe des amis de la République… Qui cherchez vous à dédouaner : la République, l’Islam ? Ne croyez vous pas qu’il y a… lire la suite

Que préconisez-vous ? Une bonne dictature ?

Louise, nos politiciens s’en foutent du Bataclan, ils s’en foutent des problèmes que ces gens créent car ils sont complices, car il y a un but à l’islamisation de la France, un but qui nous échappe à nous. Je pense perso au plan Kalergi ou aux accords de Barcelone. A « débattre » entre guillemets……

Pour moi l’objectif de ce « chaos programmé » se situe dans la continuité des 2 guerres mondiales : rendre impossible la transformation des régime politique de France et d’Europe en Etat Nationaliste, et encore moins Catholique.

La Démocratie et sa mise en oeuvre dans la République engendre un système vicieux, dans le sens ou il encourage le vice et fait fuir des postes du pouvoir les personnalités vertueuses. La corruption des moeurs est essentielle à la République.

Je vous invite à regarder le film-documentaire Rébellion Cachée

wpDiscuz