Je partage totalement le malaise de Marine Le Pen sur l’attitude des otages

Publié le 3 novembre 2013 - par - 3 084 vues
Traduire la page en :

Marine Le Pen a exprimé son malaise devant la tenue des otages. Moi aussi… En voyant les photos je me suis demandée pourquoi on photographiait les preneurs d’otages qui cachaient leurs visages sous cette espèce de turban au lieu de les arrêter puisqu’on les avait là sous la main… Puis je me suis rendue compte qu’il ne s’agissait pas des preneurs d’otages mais des otages eux-mêmes…

Et là je n’ai plus compris du tout! Pour quelle raison ces gens cachaient-ils leur visage ?

Trois ans dans le désert. Bien sûr dans le désert on ne survit pas en short et marcel. Le vêtement des habitants du désert est le plus adapté à la survie dans le désert.

Trois ans sans salle de bains…

Quelle est la réaction normale quand on retourne à la vie normale? Avant même de manger, on court dans la salle de bains, on reste deux heures sous la douche avec du shampooing, les hommes se rasent et surtout on change de vêtement parce que les vêtements aussi puent. Après deux semaines de séjour au camp de base du K2 je puais parce que la nourriture était réduite à riz, lentilles et sardines. A entendre ces otages, leur menu n’était pas meilleur… En rentrant à Skardu j’ai passé des heures sous la douche et je suis allée acheter de nouveaux vêtements car l’odeur de mes vêtements m’écœurait et ça seulement après deux semaines… et il m’a fallu plusieurs jours de nourriture normale pour perdre cette puanteur corporelle nauséabonde, alors après trois ans…

Comme vêtements, j’ai acheté des shalwar kamiz pakistanais parce que j’ai adoré le Pakistan … mais je n’y avais pas été otage… Un otage peut-il adorer le pays-prison?

La réaction normale de ces otages aurait été de courir sous la douche, de se faire couper la barbe et les cheveux et de s’habiller en hommes soulagés, libérés.

D’ailleurs n’est-ce pas la réaction normale d’un chacun: quand on rentre d’un séjour à la campagne ou d’une randonnée en montagne ou d’une excursion à bicyclette, ou d’une journée à ski ? qu’est ce qu’on fait? On va sous la douche et on se change!

On ne veut quand même pas insinuer que ces otages ne sont pas allés sous la douche dès leur libération? Ou que ces otages sont allés sous la douche et après ont mis des vêtements locaux neufs et propres parce que ces vêtements leur plaisaient et parce qu’ils ont adoré le pays qui les a tenus prisonniers pendant trois ans?

Quand Marine Le Pen dit que c’est une drôle d’histoire, ben oui : c’est une drôle d’histoire et il serait très intéressant d’entendre le point de vue des otages car ils ont certainement leurs raisons. Lesquelles ? Et si, après trois ans dans le désert, ces hommes avaient appris à aimer le désert ?

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi