1

Je refuse la logique de la « solution finale » pour les musulmans

Il y a quelques temps, Riposte Laïque a eu la gentillesse de publier un article élogieux de Monsieur Jean-Claude Orphin sur mon livre « L’islam, une stratégie militaire sous-couvert de religion ». Je les en remercie encore vivement comme je remercie encore vivement Monsieur Orphin. Conscient de la dangerosité extrême de l’islam pour notre civilisation, et j’ose le dire, pour les musulmans eux-mêmes, j’ai proposé à Riposte Laïque qui a accepté, de contribuer à son combat, en offrant ma plume. Je m’empresse là encore de remercier Riposte Laïque car pour trouver aujourd’hui un média où l’on puisse exprimer ses idées, est extrêmement rare vu le totalitarisme silencieux qui règne désormais sur notre pays. Deux articles ont été publiés : « Musulmane, toi aussi balance ton porc » et « La laïcité et sa parabole de contre-attaque ».

Quelle ne fut pas alors ma surprise de voir des commentateurs m’incendier avec cette infatuation typiquement française qui veut que tous les autres soient des imbéciles sauf le censeur lui-même bien entendu. Bref, tu es convaincu de les aider et en retour, c’est tout juste s’ils ne te traitent pas comme un malpropre. J’ai eu droit à des « article inepte », à « du style interminable façon Proust … Sans Madeleine en récompense » (il y en a qui ont de la culture et de l’humour !), à « rarement lu quelque chose d’aussi crétin » (il y en a d’autres qui sont très délicats !), à « c’est beau de rêver », à « un islam apaisé ». Encore un « padamalgam » (mais que vient faire le nom de ce médicament ?), à « un « islam apaisé » ?… « Vous croyez au Père Noël » (ça c’est classique mais plutôt sympa), à « islam apaisé » quelle GRANDE NAIVETE à l’auteur de l’article !!! », à enfin, « il est aussi stupide de parler « d’islam apaisé » que de « nazisme apaisé ».

Eh bien justement tiens ! parlons un peu de nazisme. Hitler et sa clique de dégénérés ont exterminé 6 millions de juifs, 500 000 tziganes, laissé mourir de faim 3 millions de prisonniers soviétiques et leur folie a causé 60 millions de morts. Je vois bien que derrière votre critique de mon « islam apaisé », il y a un grand rêve que vous nourrissez mais pas un de vous évidemment ne l’a encore évoqué. Car, – et même si je comprends que vous en ayez marre de voir l’islam défigurer chaque jour qui passe notre pays -, il n’est pas possible de le réaliser. Pourquoi ? Parce que nous voulons, vous, comme moi, rester dans l’humanité.

Je lisais récemment un document de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation intitulé « La négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi ». Ce document comprenait trois parties : « De l’idéologie », « La négation de l’homme à l’oeuvre » et « Du triomphe de l’Homme ». Du triomphe de l’homme !!! Mesdames et messieurs les petits génies de la solution finale. Car c’est bien cette envie qui bouillonne dans les tréfonds de votre cerveau même si vous ne vous l’avouez pas franchement. Je vous l’ai dit, je comprends votre hargne. Mais du calme ! Nous sommes Français, pas Allemands. La conclusion du document – vous l’avez bien sûr compris – voulait nous faire comprendre que c’est l’homme avec sa dignité qui a toujours le dernier mot.

Combien de millions de musulmans y a t-il en Europe ? Et même s’ils n’étaient que 10 000 croyez-vous que vous sortiriez grandis de votre solution finale ? Soulagés enfin de ne vous retrouver qu’entre vous après ce grand nettoyage ? Ils ne sont pas venus chez nous par enchantement. Qui leur a ouvert la porte ? Il faudrait peut-être s’en souvenir.

Oui je sais (je ne suis pas totalement naïf), la solution que je propose dans mon livre est pour vous une utopie. Mais je n’en vois pas d’autres. Elle est concrète et loin de proposer une moitié d’apocalypse. Seulement, il faut se battre pour la réaliser et surtout, pour la réussir. Je sais aussi que le cerveau de tous nos politiques est pollué d’idées fumeuses. Et pourtant,  je crois que seule l’Europe peut nous sortir de ce bourbier. Et pour cela, elle doit organiser les Etats-Généraux de l’islam avec les musulmans à partir d’un cahier des charges très rigoureux de façon oui ! à ce qu’ils parviennent à un « islam apaisé » car l’Europe sur son sol est chez elle et elle a des principes auxquels les musulmans doivent se conformer. Sinon, dehors ! Sans ménagement et sans état d’âme ? Ça c’est du concret, ça c’est de l’honnêteté, ça c’est de l’humanisme et ça c’est de l’efficacité.

Alors, au lieu de me dénigrer, mettez donc toute votre énergie à convaincre tous les ignares qui nous gouvernent avant qu’il ne soit vraiment trop tard. C’est la seule solution qui vaille. Elle n’est peut-être pas « finale » mais elle est beaucoup plus réaliste que vous ne le supposez et plus digne de ce que nous Français nous avons toujours été.

Philippe ARNON