Je suis attérée que des féministes nantaises aient pu qualifier les propos d’Anne Zelensky de racistes !

Publié le 22 janvier 2010 - par - 294 vues
Share

A Anne Zélensky,

Je suis atterrée en lisant que le CA de l’association nantaise qui vous a invitée au Centre Simone de Beauvoir de Nantes, voulait faire paraître un article dans la presse locale vous dénonçant pour avoir tenu des « propos racistes »! Les Verts? très loin d’être irréprochables! Ayant vécu à Roubaix, je savais que ce parti, nécessaire au maire, était de mèche avec l’association Rencontre et Dialogue qui organisait régulièrement la venue d’islamistes tels Tariq Ramadan, et dont le président, Ali Rhani, déclarait « Tariq Ramadan est notre référence intellectuelle majeure ». C’est sans doute aussi une référence pour les Verts car ils ont placé Ali Rhani numéro 4 de la liste Nord-Ouest du pöle créé par Daniel Cohn-Bendit et José Bové pour les élections européennes de 2009! Sûrement pour rendre le vert plus vert. C’est dans le Nord soit, mais quid des Verts de Nantes? En tout cas, ça pue la partialité : si dans le Nord ils fument la moquette, ici ils n’ont pas compris que critiquer une religion c’est un droit et parfois un devoir salutaire.

Donc Anne Zélensky a dit et c’est son droit, ce qu’elle pense de l’islam et sans confondre islam et intégrisme. Ces mêmes personnes ne trouvent rien à redire à la longue et malhabile argumentation de Safia Lebdi qui se plaignait du mal que la France faisait à la communauté musulmane en pensant voter une loi contre le voile intégral, preuve qu’elle n’a pas de regard critique sur sa religion. En passant, elle nous appelait tous « chrétiens », voulant dans son aveuglement nous couler dans son moule – car « c’est comme ça, on n’y peut rien! » (répètera-t-elle) – nous assimilant à une masse de croyants ou de personnes liées par un héritage religieux (qu’il n’est pas question de renier par ailleurs mais là n’est pas le propos). C’est bien ça, la loi de 1905 leur pose problème.

Alors, aux détractrices d’Anne, je réponds qu’elles se sont fourvoyées en faisant des raccourcis formidables : critiquer une religion c’est être raciste!. Se faisant, elles font de la discrimination, assimilant les personnes originaires du Maghreb ou arabes, à des musulmans. Les athées originaires de ces pays ou nés en France de parents musulmans, sont-ils, par conséquent, une « race » à part? Les Libanais de confession chrétienne? Rayhana, agressée parce que femme et Algérienne, une extra- terrestre?

Que Safia ne puisse évoquer ne serait-ce que la possibilité, pour les musulmans laïques comme elle (La question : « Mais que font les musulmans laïques pour arrêter les dérives intégristes? » sera posée 2 fois et elle répondra que c’est à nous de nous en occuper), de dire enfin « stop » aux dérives communautaristes et intégristes, ça ne les interpelle pas? Que cette jeune femme pense que dire non à l’extrémisme musulman qui pourrit la vie dans les quartiers, les hôpitaux, les collèges, et j’en passe, revient à stigmatiser l’islam, ce n’est pas ça le problème majeur des musulmans de France et d’Europe? Quand est-ce que les Verts de Nantes ou des asso femmes votent pour le délit de blasphème? De l’air, de l’air! (Qu’elles lisent dans le récent Courrier International sur l’Iran, un article à propos de la question du voile en Egypte et qu’elles aillent ensuite passer une semaine à Roubaix dans les quartiers islamisés). Comme le dit Anne Zélensky leur réaction est stalinien. Que ces féministes réagissent quand une féministe algérienne est agressée, qu’elles dénoncent l’enragée des « Indignes » de la République qui insulte Elisabeth Badinter!

Qu’elles ne se trompent pas de combat!

Jeanne Michard

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.